CE QUI A DEJA ETE VU dans le message :« Enseignement de la prière »

 

La Prière - 1-4 - Enseignement sur la Prière - VOIS... ET VIENS

Notre bonheur consiste à lui exposer toute chose dans l'abandon de ma volonté, et à avoir la confiance que, dans son amour, il fortifiera mon cœur, certain que ses soins incessants ne me feront pas défaut" Mais aussi du Seigneur Jésus, " l'Ami plus attaché qu'un frère qui entre en sympathie dans toutes les circonstances des siens.

http://paroleetpoesie.canalblog.com

 

«Vous n’avez pas, parce que vous ne demandez pas»

« Approchons-nous donc avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi »

«Demandez et il vous sera donné»

«Si nous demandons quelque chose selon sa volonté »

« Si vous demandez quelque chose en mon nom, moi, je le ferai»

«Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous »

«Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour »

« Offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu »

« Ne vous conformez pas au siècle présent »

« Soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence »

«Discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait»

 

 

POURQUOI DIEU A-T-IL DONNE A L’EGLISE UNE ARME AUSSI PUISSANTE QUE LA PRIERE ET DANS QUEL BUT.

 

Christ est donné comme tête, au-dessus de tout, donc de l’Église.

Éphésien 1.22 : «Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Église»

Sa victoire sur Satan est celle de l’Église. Même si le triomphe de Christ sur Satan est complet et total, Dieu permet à Satan de mener sa guérilla. Il pourrait l’écarter totalement. Mais Il a choisi de l’utiliser pour entraîner l’Église à la victoire.

Prier n’équivaut pas à mendier pour que Dieu fasse quelque chose qu’Il répugne à faire. Prier ne signifie pas vaincre la résistance de Dieu, mais plutôt renforcer la victoire de Christ sur Satan. Cela implique de mettre en œuvre les décisions prises au ciel pour la terre et qui concernent les hommes.

Le calvaire a légitimement détruit Satan et annulé toutes ses revendications. Mais Dieu a placé l’exécution de la victoire du calvaire entre les mains des hommes.

Matthieu 18.18 : «Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel». 

Luc 10.17-19 ; «17 Les soixante-dix revinrent avec joie, disant : Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom 18 Jésus leur dit : Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair.19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra vous nuire».

Christ a donné à l’Église procuration ou a fait d’elle Son délégué. Mais cette délégation d’autorité est totalement inopérante en dehors des prières d’une Église qui croit. La prière est par conséquent le lien de l’action. Sans la foi, la prière est improductive. La foi triomphante est l’élément nécessaire pour stimuler une prière conquérante qui lie Satan et le chasse.

Et l’élément nécessaire pour stimuler la foi triomphante est la louange.

La louange représente la plus haute forme de prière qui soit parce qu’elle combine la requête et la foi. La louange est la bougie d’allumage de la foi et elle est nécessaire pour faire décoller la foi. Elle purifie la foi et purge le cœur du doute.

 

Le secret d’une prière exaucée est une foi qui ne doute pas.

 

Marc 11.23 «Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne : Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir» 

Dieu a levé un coin du voile sur le mystère au travers de l’incarnation. Créée à l’origine à l’image de Dieu, l’humanité rachetée a été élevée par la nouvelle naissance au plus haut rang des êtres créés.

Hébreux 2.16 : «Car assurément ce n’est pas à des anges qu’il vient en aide, mais c’est à la postérité d’Abraham». 

Il n’a pas pris la nature des anges, mais celle de la descendance d’Abraham. Dieu ne pouvait pas s’incarner en ange car ceux-ci n’avaient pas été créés à l’image de Dieu. Ils sont créés et non nés d’en haut. Aucun ange n’a eu le privilège de dire :

1Jean 3.1-2 ; « 1 Quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelésenfants de Dieu. Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. 2 Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; mais nous savons que, lorsqu’il paraîtra, nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est». 

Hébreux 2.11 : «Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d’un seul. C’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères»

 

Jésus n’a jamais dit aux anges ce qu’il a dit à ses disciples :

Jean 17.21-23 : « 21 afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.22 Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un,23 moi en eux, et toi en moi, afin qu’ils soient parfaitement un, et que le monde connaisse que tu m’as envoyé et que tu les as aimés comme tu m’as aimé». 

 

Nous sommes membres de Son corps. Nous sommes Son corps dont Il est la tête.

1Co 6.17 : «Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit»

L’union dépasse la simple harmonie. Il s’agit d’une unité organique, d’une relation personnelle organique. A travers la nouvelle naissance, nous devenons Les membres authentiques de la famille de Dieu.

Éphésiens 2.19 ; «Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors ; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu»

 

Nommés Enfants de Dieu

1jean 5.2 : «Nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu, et que nous pratiquons ses commandements».  

 

Participants de la nature divine

2Pierre 1.4 ; «celles-ci nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise»

 

Nés de nouveau de Dieu»

1jean 5.1,18 : «Quiconque croit que Jésus est le Christ est né de Dieu, et quiconque aime celui qui l’a engendré aime aussi celui qui est né de lui. 18 Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché ; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas».

1Pierre 1.23 : «puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu».

Nous devenons la famille proche de la trinité, destinés à régner avec Christ par le biais de la nouvelle naissance. C’est une nouvelle hiérarchie régnante qui constituera aussi l’Épouse, la femme de l’Agneau. Christ a dit :

Jean 17.22 : «Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un» 

[ (Jean 17.5) : Maintenant, Père, révèle toi-même ma gloire auprès de toi en me donnant la gloire que j'avais auprès de toi avant que le monde existe. ]

 

Psaume 8.4-5 : «4 Qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ?5 Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence».

 

 

RELATION ENTRE LE RANG ET LA PRIERE

 

Le programme de la prière est un apprentissage au règne éternel avec Christ. Nous apprenons à nous servir des armes de la prière et de la foi triomphante et à renforcer la victoire de Christ sur Satan. Nous n’en avons aucune idée, de l’ennemi qui restera à vaincre dans l’éternité. Mais le caractère acquis en triomphant ici-bas sera à l’évidence nécessaire lorsque nous aurons rejoint l’époux sur le trône.

Apocalypse 3.21 : «Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône». 

 

La couronne est réservée au conquérant et le conquérant triomphe au travers de la structure du programme de la prière et de la foi établi par Dieu. Le lieu secret de la prière est l’arène qui produit le vainqueur.

 

 

LE MINISTERE DE LA PRIERE

 

Ézéchiel 22.30-31 : « 30 Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas, mais je n’en trouve point.31 Je répandrai sur eux ma fureur, je les consumerai par le feu de ma colère, je ferai retomber leurs œuvres sur leur tête, dit le Seigneur, l’Éternel» 

 

Le mystère de la prière est d’une structure assez déroutante.

Serait-il possible que Dieu ait voulu une aide extérieure en partageant ses pouvoirs de décisions avec l’être créé par l’intermédiaire de la prière qui elle, une fois faite déclencherai dans le ciel un acte qui n’attendait qu’elle en fin de compte pour que chaque être humain puisse être sauvé (ce qui est Sa Volonté). (1Ti 2:4) [lui qui désire que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. ]

 

Dieu a décidé qu’Il ne pourrait rien faire dans le domaine de la rédemption humaine sans la coopération de l’homme au travers de la prière et de la foi.

Le plan de la prière est mis en exergue dans Ézéchiel 22 :

 

1 La parole de l’Éternel m'a été adressée: 2 «Et toi, fils de l'homme, vas-tu la juger? Vas-tu juger la ville sanguinaire? Fais-lui connaître toutes ses pratiques abominables!
3 »Tu annonceras: ‘Voici ce que dit le Seigneur, l’Éternel: Voilà une ville qui verse le sang au milieu d'elle, de sorte que son heure est arrivée, et qui s'est fabriqué des idoles, se rendant ainsi impure! 4 Tu es coupable à cause du sang que tu as versé, et tu t'es rendue impure par les idoles que tu as fabriquées. Tu as ainsi raccourci tes jours et tu es parvenue au terme de tes années. C'est pourquoi je fais de toi un objet d'insulte pour les nations et de moquerie pour tous les pays. 5 Aussi bien ceux qui sont près que ceux qui sont loin se moqueront de toi. Ta réputation est salie et tu es pleine de trouble.
6 »Chez toi, les princes d'Israël profitent de leur pouvoir pour verser le sang. 7 Chez toi, on méprise père et mère, on maltraite l'étranger, on opprime l'orphelin et la veuve. 8 Tu méprises ce qui m'est consacré, tu violes mes sabbats. 9 Chez toi, on s'adonne à la calomnie pour verser le sang. Chez toi, on mange sur les montagnes, on commet des actes scandaleux au milieu de toi. 10 Chez toi, on dévoile la nudité d'un père. Chez toi, on humilie une femme impure à cause de ses règles. 11 Chez toi, chacun se livre à des pratiques abominables avec la femme de son prochain: l'un rend sa belle-fille impure par un acte scandaleux, l'autre viole sa sœur, la fille de son père. 12 Chez toi, on accepte des pots-de-vin pour verser le sang. Tu exiges un intérêt, tu cherches à faire du profit, tu dépouilles ton prochain, tu l'exploites, et moi, tu m'oublies, déclare le Seigneur, l’Éternel.
13 »Je vais frapper des mains à cause de tes profits malhonnêtes et du sang versé au milieu de toi. 14 Ton cœur résistera-t-il, tes mains auront-elles de la force lorsque j'interviendrai contre toi? Moi, l’Éternel, j'ai parlé, et j'agirai. 15 Je t'éparpillerai parmi les nations, je te disperserai dans divers pays et je mettrai fin à l'état d'impureté qui est le tien. 16 Tu t'es salie toi-même aux yeux des nations, mais tu reconnaîtras que je suis l’Éternel.'»
17 La parole de l’Éternel m'a été adressée: 18 «Fils de l'homme, la communauté d'Israël s'est transformée en impuretés pour moi. Ils ne sont tous que du bronze, de l'étain, du fer ou du plomb dans le four, ce n'est que de l'argent impur. 19 C'est pourquoi, voici ce que dit le Seigneur, l’Éternel: Puisque vous vous êtes tous transformés en impuretés, je vais vous rassembler au milieu de Jérusalem. 20 Tout comme on rassemble l'argent, le bronze, le fer, le plomb et l'étain au milieu du four et qu'on y attise le feu pour les faire fondre, je vous rassemblerai dans ma colère et dans ma fureur et je vous déposerai là pour vous faire fondre. 21 Je vous entasserai et j'attiserai contre vous le feu de ma fureur, si bien que vous fondrez au milieu de Jérusalem. 22 Vous fondrez au milieu d'elle, tout comme l'argent fond dans le four. Vous reconnaîtrez alors que c'est moi, l’Éternel, qui ai déversé ma colère sur vous.»
23 La parole de l’Éternel m'a été adressée: 24 «Fils de l'homme, dis à Jérusalem: ‘Tu es une terre non purifiée, non trempée par la pluie un jour de colère.'
25 »Ses prophètes conspirent au milieu d'elle. Pareils à des lions rugissants qui déchirent leur proie, ils dévorent des vies, ils s'emparent des richesses et de biens précieux, ils multiplient les veuves au milieu d'elle. 26 Ses prêtres font violence à ma loi et profanent ce qui m'est consacré. Ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, ils ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur, ils ferment les yeux sur mes sabbats et je suis déshonoré au milieu d'eux. 27 Ses chefs sont, à l'intérieur d'elle, pareils à des loups qui déchirent leur proie: ils versent le sang, ils font disparaître des vies afin de faire des profits malhonnêtes. 28 Ses prophètes recouvrent tout cela de crépi, par leurs fausses visions et leurs prédictions mensongères. Ils affirment: ‘Voici ce que dit le Seigneur, l’Éternel' alors que l’Éternel n'a pas parlé. 29 Quant à la population du pays, elle pratique l'exploitation, elle commet des extorsions, elle opprime le malheureux et le pauvre, elle exploite l'étranger au mépris de toute justice.
30 »Je cherche parmi eux quelqu'un qui construise un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, pour que je ne le détruise pas, mais je ne trouve pas. 31 Je déverserai mon indignation sur eux, je les achèverai par le feu de ma fureur. Je ferai retomber leur conduite sur leur tête, déclare le Seigneur, l’Éternel.»

 

Dieu ici cherche à éviter un jugement juste et mérité. En lui-même, Il aspire à épargner la nation. Cela peut paraître étrange, mais Il s’est compromis Lui-même à ne pas agir sans la participation d’un homme, sans un intercesseur. Si personne n’intercède, Dieu ne pourra retenir le jugement.

Pourquoi Dieu dépendrait il des prières d’un homme pour défendre une nation contre les jugements que Lui-même voudrait retenir. Pourquoi a-t-il bâti un système Le rendant dépendant de nous.

 

Dieu nous supplie de prier.

 

Le fait que Dieu ne fera rien dans le domaine de la rédemption humaine depuis son origine, en dehors de son plan de prière et d’intercession est attesté par les exhortations pressantes à prier dont Il remplit Sa Parole. Non seulement,

Il nous y incite, mais Il nous implore, nous importune et nous presse. Il nous supplie même d’exercer ce privilège.

Matthieu 7.7 : «Demandez, et l’on vous donnera ; cherchez, et vous trouverez ; frappez, et l’on vous ouvrira».

Cela veut dire « demandez. Je vous demande de le faire, cherchez, je vous implore de le faire, frappez, je vous presse de le faire» Il ne fera rien sans nos prières. Il nous invite, Il nous exhorte à prier mais Il le commande aussi.

Matthieu 9.38 :«Priez donc le maître de la moisson d’envoyer les ouvriers dans sa moisson».  Il est lui-même le maître de la moisson. Celle-ci Lui appartient. Les ouvriers Lui appartiennent.

Pourquoi se tiendrait-il impuissant en attendant, pressant les hommes d’envoyer des moissonneurs dans les champs ? Pourquoi enverrait il des ouvriers seulement en réponses aux prières des rachetés ?

 

Ce plan de prières est important pour Dieu puisque Dieu s’engage Lui-même explicitement à répondre. Et elles sont nombreuses ses promesses de répondre aux prières au point qu’elles constituent une véritable carte blanche, portant l’autorité de sa propre signature. C’est comme si Dieu nous avait donné Son sceptre et qu’Il nous suppliait de l’utiliser dans le cadre de Sa volonté.

Jean 14.13-14 «13 et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. 14 Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai».

Jean 15.7 «Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé.» 

Jean 16.23-24 « 23En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom.24 Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite». 

 

Ces promesses n’ont aucune condition qui pourrait permettre à Dieu de s’y dérober. Simplement, l’exigence que nous demeurions en Lui et que Sa parole demeure en nous. Si cela avait été impossible pour un chrétien, nous pourrions dire qu’Il retient (cherche à éviter) le risque inhérent à des promesses aussi radicales.

OR IL LUI EST IMPOSSIBLE D’AGIR AINSI

Par conséquent, l’entière responsabilité d’une vie sans prières, ou du moins, sans prières efficaces nous revient totalement. Demander au nom de Jésus est une chose que n’importe quel chrétien vraiment consacré peut faire normalement.

En ce qui concerne Dieu, Sa part est déjà faite. Bien que Sa promesse de répondre soit toujours circonscrite par Sa volonté, cela ne constitue en aucune manière une limitation de Sa part à Lui.

Tout chrétien authentiquement soumis à Dieu veut faire Sa volonté.

L’offre de Son sceptre à l’humanité rachetée est par conséquent une offre réelle de la part de Dieu. Au moyen d’un plan de prière, Dieu invite l’homme racheté à un partenariat total avec Lui, non pas dans la prise de décisions divines, mais dans le fait de mettre en œuvre ces décisions dans les affaires de l’humanité.

Souverainement, Dieu prend les décisions qui gouvernent la terre de Sa propre volonté. Il a simplement mis sur les épaules de Son Église la responsabilité et l’autorité de les appliquer et de les administrer.

Matt 16:18-19 : «18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur ce roc je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. 19 Je te donnerai les clés du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux»

Luc 10.19 «Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne pourra vous nuire» 

Jean 20.21-23 : «21 Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.22 Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit : Recevez le Saint-Esprit.23 Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés ; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus».

Depuis que Christ a été enlevé dans sa présence physique, les disciples, (c’est-à-dire nous) sommes ses représentants. C’est la mission de ceux qui Lui appartiennent. Tu es celui qui représente Dieu et tu as une procuration pour exécuter ses ordres. Jean 20:21 :«Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie».

Signifie bien que nous sommes ses remplaçants, ayant pleine autorité pour appliquer la volonté divine et son programme au travers de la prière. Le remplaçant est pleinement investi de tous les pouvoirs ayant tout de ce qui est des fonctions de son chef et tout à fait autoriser à agir à sa place.

Alors, pourquoi Dieu a-t-il placé l’entière responsabilité de l’application et de l’administration du gouvernement divin et des affaires divines sur terre sur les épaules de l’humanité déchue mais rachetée ?

 

ALORS POURQUOI DIEU L’A-T-IL CONCU

 

Dieu avait quelque chose d’infiniment grand à l’Esprit lorsqu’Il a planifié le système de prière. Son but éternel au travers de la création de l’univers et de la race humaine était d’obtenir un peuple, un éternel compagnon pour Son fils. Cela fait partie du mystère révélé dans l’épître aux Ephésiens au ch 5. Ce ch expose le parallèle divinement révélé entre les programmes du mariage humain et divin de Dieu.

Éphésiens 5:32 : «Ce mystère est grand ; je dis cela par rapport à Christ et à l’Église».

Dans le plan éternel de Dieu, l’Église, en tant que compagne éternelle de Christ, doit occuper la plus haute position de l’univers, tout proche de la divinité elle-même. En tant qu’Épouse du fils éternel, elle doit partager avec Lui Sa souveraineté universelle.

Apocalypse 2.26 : «A celui qui vaincra, et qui gardera jusqu’à la fin mes œuvres, je donnerai autorité sur les nations». 

Apocalypse 3.21 :«Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône».

Nous pouvons faire plus que prier après avoir prié, mais nous ne pouvons faire plus avant d’avoir prié.

Dieu façonne le monde au travers de la prière. Si cela est vrai, alors «la prière devrait être notre occupation quotidienne et principale»

 

L’EGLISE DEVIENT LA CLEF

 

Certains chèques d’entreprises nécessitent 2 clefs, soit 2 signatures pour être validés. Une seule n’est pas suffisante, les deux parties doivent signer. Cela illustre bien la manière de procéder de Dieu pour œuvrer au travers des prières et de la foi de son peuple.

Ses promesses représentent des chèques signés par Son propre sang. Sa part a été totalement consommée au calvaire.

Mais aucune promesse n’est valide tant qu’un homme racheté n’entre pas dans la salle du trône de l’univers pour apposer son nom aux cotés de celui de Dieu par la prière et la foi.

Ce n’est qu’après cela que les fonds couverts par le chèque sont libérés.

 

Prier ne signifie pas vaincre la réticence de Dieu. Il ne s’agit pas de le convaincre ou de le persuader de faire quelque chose qu’Il ne souhaite pas faire.

Il s’agit de lier sur la terre ce qui est déjà lié dans le ciel.

Matthieu 16.19 : «Je te donnerai les clés du royaume des cieux : ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux». 

Il s’agit d’appliquer Sa décision, d’exécuter Sa volonté sur la terre. La prière permet à Dieu de faire ce qu’Il voudrait, mais qu’il ne peut pas faire sans elle.

Alors, si vous êtes convaincus désormais que nous avons le Sceptre de Dieu pour intervenir dans le déblocage de ce que Dieu a préparé dans le ciel mais qu’Il ne peut mettre en œuvres sans nos prières, alors, demandez à Dieu de vous montrer pour qui vous devez prier et intercéder en élevant un mur et en nous tenant à la brèche et faire comme Daniel qui 3 fois par jour à genoux, remettait à Dieu ce que Dieu avait mis dans son cœur. Le contenu de toute prière authentique tire son origine du cœur de Dieu. C’est donc Lui qui l’inspire au cœur des hommes, et la réponse à toute prière inspirée de Dieu est déjà prête avant que celle-ci ne soit prononcée. Si nous sommes convaincus de cela, il nous sera donc facile d’avoir la foi pour la réponse, bien plus facile qu’il n’en serait autrement.

D.L.

Ichtus (2)