VOIS... ET VIENS

17 juillet 2019

Persévère (Chant Chrétien) [Noemie music]

persevere - noemie music - #DIEUINFINI

Ichtus (2)

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


S'appuyer du bon côté

S’APPUYER DU BON CÔTE

 

Mets ta confiance en l’Eternel de tout ton cœur,

 et ne te repose pas sur ta propre intelligence  

(Proverbes 3.5)

 

Lecture proposée : (Proverbes 3.1-12)

1 Mon fils, n'oublie pas mon enseignement
et que ton cœur garde mes commandements,
2 car ils prolongeront la durée de tes jours, les années de ta vie,
et ils augmenteront ta paix.
3 Que la bonté et la vérité ne t'abandonnent pas:
attache-les à ton cou,
écris-les sur la table de ton cœur.
4 Tu trouveras ainsi grâce et bon sens
aux yeux de Dieu et des hommes.
5 Confie-toi en l'Eternel de tout ton cœur
et ne t'appuie pas sur ton intelligence!
6 Reconnais-le dans toutes tes voies
et il rendra tes sentiers droits.
7 *Ne te prends pas pour un sage,
crains l'Eternel et détourne-toi du mal:
8 cela apportera la guérison à ton corps
et un rafraîchissement à tes os.
9 Honore l'Eternel avec tes biens
et avec les premiers de tous tes produits!
10 Alors tes greniers seront abondamment remplis
et tes cuves déborderont de vin nouveau.
11 *Mon fils, ne méprise pas la correction de l'Eternel
et ne sois pas dégoûté lorsqu'il te reprend,
12 car l'Eternel reprend celui qu'il aime,
comme un père l'enfant qui a sa faveur. 


Notes de la Bible Segond 21

Proverbes 3

  • 3.7 Ne te… sage : cité en Romains 12.16 : « Vivez en plein accord les uns avec les autres. N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne vous prenez pas pour des sages. ».
  • 3.12 Mon fils… faveur : cité en Hébreux 12.5-6 : « 5 et vous avez oublié l'encouragement qui vous est adressé comme à des fils: Mon fils, ne méprise pas la correction du Seigneur et ne perds pas courage lorsqu'il te reprend. 6 En effet, le Seigneur corrige celui qu'il aime et il punit tous ceux qu'il reconnaît comme ses fils.»

 

DE LA PAROLE …

 

Pour apprendre à penser comme Dieu, il faut déjà accepter un fait essentiel : notre entendement est fondamentalement imparfait. L’esprit humain n’est jamais fiable à cent pour cent, et il ne faut pas qu’il décide seul de son chemin. Pourquoi ? Parce que notre connaissance est limitée et nos motivations impures. Par nature, nous ne désirons pas glorifier Dieu avant tout et à tout prix. Et même si nous sommes en relation avec lui, nos motivations sont parfois très mitigées. Nous voulons sa gloire mais aussi chercher notre bien à notre façon. Seulement, nous ne pouvons être sages dans ce monde sans accepter notre besoin absolu de la sagesse divine.

 

Réfléchissez-y ! Préférez-vous compter sur la logique d’un esprit limité et animé de motivations coupables ? Ou sur les vastes ressources intellectuelles du Dieu omniscient, lui qui sait de quoi nos âmes sont faites et qui tient l’avenir dans sa main ? La réponse est claire, je crois. Et pourtant, dans la pratique, nous manifestons une certaine ambivalence. En principe, nous désirons la sagesse de Dieu. Dans la pratique, nous suivons la nôtre.

 

AUX ACTES

 

Les Proverbes nous orientent à maintes reprises vers une sagesse qui dépasse la nôtre. Dieu mérite toute notre confiance. Nous méritons la suspicion. Et pourtant, nous tergiversons entre sa sagesse et la nôtre. La sienne peut sembler si difficile. Nous oublions que la nôtre l’est davantage. Les conséquences sont funestes pour celui qui compte sur ses moyens limités.

 

La confiance n’est pas naturelle au cœur humain. Le cœur racheté devra l’apprendre. Il nous faut prendre la ferme décision d’abandonner notre propre intelligence et de nous appuyer sur celle de Dieu.  Bien entendu, nous passerons par des moments de crise, mais qu’ils soient pour nous l’occasion de nous abreuver à la source de toute sagesse ! Etes-vous confronté aujourd’hui à un choix ? Décidez de ne rien faire avant d’avoir recherché la sagesse de Dieu avec zèle, ténacité et patience. Demandez-la lui. Suivez-la, quelle que soit la difficulté. Laissez sa pensée devenir la vôtre.

            

(Extrait du livre « 365 méditations – Dans ses pas » de Chris Tiegreen)

Ichtus (2)

DANS QUELLE ATTITUDE S’APPROCHER DE DIEU ?

La grâce de Dieu qui apporte le salut

 est apparue à tous les hommes

 (Tite 2 .11)

 

Ô Dieu ! tu ne mépriseras pas

un cœur brisé et humilié.

(Psaume 51.17)

 

 

DANS QUELLE ATTITUDE S’APPROCHER DE DIEU ?

 

 

9 Il dit encore cette parabole, à l'intention de certaines personnes qui étaient convaincues d'être justes et qui méprisaient les autres: 10 «Deux hommes montèrent au temple pour prier; l'un était un pharisien, l'autre un collecteur d'impôts. 11 Le pharisien, debout, faisait cette prière en lui-même: ‘O Dieu, je te remercie de ce que je ne suis pas comme les autres hommes, qui sont voleurs, injustes, adultères, ou même comme ce collecteur d'impôts. 12 Je jeûne deux fois par semaine et je donne la dîme de tous mes revenus.' 13 Le collecteur d'impôts, lui, se tenait à distance et n'osait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine en disant: ‘O Dieu, aie pitié de moi, qui suis un pécheur.' 14 Je vous le dis, lorsque ce dernier descendit chez lui, il était considéré comme juste, mais pas le pharisien. En effet, toute personne qui s'élève sera abaissée, et celle qui s'abaisse sera élevée.»

(Luc 18.9-14)

 

La Bible nous apprend que Dieu nous aime tels que nous sommes, et qu’il est prêt à nous accueillir. Mais pour s’approcher de Dieu, la seule attitude possible est de compter sur sa grâce. « Dieu résiste aux orgueilleux, mais il donne la grâce aux humbles » (Jacques 4.6).

 

Le Seigneur Jésus illustre cela dans l’évangile selon Luc : un pharisien (homme religieux) et un publicain (collecteur d’impôts pour l’occupant romain) présentent ces deux états d’esprit opposés.

 

Le pharisien, imbu de sa personne, veut s’approcher de Dieu avec sa propre justice. Il est satisfait de lui-même. N’est-ce pas un comportement que nous avons facilement, sans en avoir toujours conscience ? Nous connaissons la Bible, nous nous conduisons convenablement, et nous risquons de croire que Dieu nous doit quelque chose.

 

Le publicain, lui, se tient à l’écart, profondément convaincu d’avoir péché : « Ô Dieu, sois apaisé envers moi, pécheur ! ». Mais Jésus répond qu’il est retourné dans sa maison justifié plutôt que le pharisien. C’est seulement au titre de « pécheur repentant » que nous pouvons recevoir la pleine et parfaite grâce de Dieu.

 

Dieu nous l’offre parce que Jésus a subi à notre place le jugement de nos péchés. Celui qui reçoit ce don de Dieu est déclaré juste. En toute bonne conscience, il peut se tenir dans la présence de Dieu, il est devenu son enfant. C’est Jésus qui a ouvert à chacun de ceux qui croient en lui un tel chemin (Hébreux 10.19-22) [19 Ainsi, frères et sœurs, nous avons par le sang de Jésus l'assurance d'un libre accès au sanctuaire. 20 Cette route nouvelle et vivante, il l'a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est-à-dire de son propre corps. 21 De plus, nous avons un souverain prêtre établi sur la maison de Dieu. 22 Approchons-nous donc avec un cœur sincère, une foi inébranlable, le cœur purifié d'une mauvaise conscience et le corps lavé d'une eau pure.].

 

 (Extrait des Méditations Quotidiennes « La bonne semence »)

Ichtus (2)

16 juillet 2019

"You Say " de Lauren Daigle "Tu dis" interprété en français par Laura Seneron (Chant Chrétien) avec Paroles

"You Say " de Lauren Daigle "Tu dis" interprété en français par Laura Seneron

Ichtus (2)

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Psaume 55:23 et 1 Pierre 5:8 (Versets illustrés)

1Pierre 5

Psaume 55

Soyez sobres,

restez vigilants:

votre adversaire, le diable,

rôde comme un lion rugissant,

cherchant qui dévorer.

(1Pierre 5:8)

 

Remets ton sort à l'Eternel,

et il te soutiendra.

Il ne laissera jamais trébucher le juste.

(Psaume 55:23)


UNE MARQUE SUR LE FRONT

(Dieu a dit : )

C’est moi, c’est moi qui efface tes transgressions

à cause de moi-même ;

et je ne me souviendrai pas de tes péchés

 (Esaïe 43.25)

 

Bienheureux l’homme à qui le Seigneur ne compte pas le péché

 (Romains 4.8)

 

UNE MARQUE SUR LE FRONT

 

Il y a quelques années, dans l’état du Pendjab, en Inde, des policiers avaient arrêté quatre femmes qui avaient volé des objets appartenant à une touriste étrangère. Pendant leur garde à vue, ils tatouèrent sur leur front le mot « pickpocket » en pendjabi.

 

On peut se demander ce que deviendrait le monde si cette pratique se généralisait et si tous, hommes et femmes, portaient sur leur front la marque indélébile de leurs fautes : menteur, tricheur, voleur… La vie serait-elle encore possible ? Encore plus de foyers brisés et de relations rompues !

 

Lorsque les pharisiens amenèrent à Jésus une femme qui avait commis un adultère, prise sur le fait, que leur dit-il ? « Comme ils continuaient à l'interroger, il se redressa et leur dit: «Que celui d'entre vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.» (Jean 8.7). Il reconnaît la culpabilité de cette femme et la légitimité de la punition, mais il dénie aux hommes le droit de l’appliquer. Lui seul avait le droit de la condamner, car il était sans péché. Et il dit à cette femme : « Moi non plus, je ne te condamne pas ; va, dorénavant ne pèche plus »[ Elle répondit: «Personne, Seigneur.» Jésus lui dit: «Moi non plus, je ne te condamne pas; vas-y et désormais ne pèche plus.»] (Jean 8 :11).

 

Les hommes, si coupables qu’ils soient eux-mêmes, dénoncent volontiers le mal chez les autres et les condamnent. Dieu, lui, révèle le mal qui est dans le cœur des hommes pour qu’ils le confessent et s’en repentent, avant que vienne le jour du jugement. Ils reçoivent alors son pardon en croyant au sacrifice de son Fils qui a porté leurs péchés sur la croix… « Et c'est là ce que vous étiez, certains d'entre vous. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été déclarés saints, mais vous avez été déclarés justes au nom du Seigneur Jésus[-Christ] et par l'Esprit de notre Dieu.» (1 Corinthiens 6.11).

 

 (Extrait des Méditations Quotidiennes « La bonne semence »)

Ichtus (2)

15 juillet 2019

Zion (Christian English Worship) [Aaron Hust]

ZION [Official Lyric Video]

Ichtus (2)

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le bon responsable - Le Livre des Proverbes (avec notes d'étude)

 LE LIVRE DES PROVERBES

 

Le roi Salomon ayant écrit une grande partie des Proverbes nous pouvions logiquement nous attendre a y trouver des traces de son intérêts pour l'exercice de l'autorité.

 

Qualités d'un bon responsable

 

Il travaille dur

 

La main des personnes actives dominera, tandis que la main nonchalante sera astreinte à la corvée.

(Proverbes 12:24)

 

 

Il ne punit pas les gens à cause de leur honnêteté

 

Il n'est pas bon de condamner le juste à une amende, ni de frapper les hommes généreux à cause de leur droiture.

(Proverbes 17:26)

 

 

Il écoute avant de répondre

 

Celui qui répond avant d'avoir écouté fait un acte de folie et se couvre de honte.

(Proverbes 18:13)

 

 

Il est disposé à apprendre

 

Un cœur intelligent acquiert la connaissance, et l'oreille des sages la recherche.

(Proverbes 18:15)

 

 

Il écoute les deux parties en cause

 

Le premier qui défend sa cause paraît avoir raison; vient sa partie adverse et on lui demande des preuves.

(Proverbes 18:17)

Notes pour les proverbes 18:13,15,17

Ces déclarations concises présentent trois principes essentiels pour prendre une décision valable.

1°-chercher à connaître les faits avant de réagir ;

2°-être ouvert aux nouvelles idées ;

3°-veiller à écouter les deux parties en cause avant de juger ;

En résumé, se renseigner !

C'est une tâche exigeante, mais la seule alternative est le préjugé : le fait de juger avant de connaître les faits.

 

 

 

Il résiste aux pressions

 

Si tu faiblis, le jour de la détresse, ta force est bien dérisoire.

(Proverbes 24:10)

 

Note Prov.24 verset 10

Les épreuves peuvent être utiles. A travers elles, nous apprenons à nous connaître, nous développons notre caractère et nous devenons plus fermes dans la foi. Lorsque Jérémie se plaint auprès de lui des problèmes auxquels il est confronté, Dieu lui demande comment il espère un jour faire faire face à de grands défis si les petits l' 'épuisent à ce point : « Si tu cours avec des piétons et qu'ils te fatiguent, comment pourras-tu lutter avec des chevaux? Et si tu ne te sens en sécurité que dans une région paisible, que feras-tu sur les rives luxuriantes du Jourdain?  »(Jérémie 12:5)

Ne nous plaignons pas ; les épreuves d'aujourd'hui nous préparent aux situations difficiles de demain.

 

 

Il ne se laisse pas griser par les éloges

 

On juge la qualité de l'argent à l'aide du creuset et celle de l'or à l'aide du fourneau, mais celle d'un homme d'après le bien que les autres disent de lui.

(Proverbes 27:21)

 

Note :

La réputation constitue un test. Les éloges m'influencent-ils ? Mon travail vise-t-il à les obtenir ? Est-ce que je travaille plus dur encore après en avoir reçu.Notre attitude face au bien qu'on dit de nous révèle une partie de notre caractère.L'homme intègre ne se laisse pas influencer par les louanges. Il cherche avant tout à respecter ses convictions intérieures et accomplit ses devoirs indépendamment de ce qu'on peut dire ou ne pas dire.

 

 Ce qui arrive avec de mauvais responsables

 

 

Les sots sont honorés

 

Accorder des honneurs à un homme stupide, c'est comme ficeler une pierre à la fronde.

(Proverbes 26:8)

 

Note :

Parfois, lorsque quelqu'un sème la discorde ou la dissensions dans un groupe, le chef lui accorde une place d'honneur ou lui confie des responsabilités pour essayer de le pousser à se montrer loyal et utile. Cette stratégie fonctionne rarement. Cela revient à ficeler une pierre à une fronde : elle n'ira nulle part et vous reviendra en risquant de vous blesser. La nouvelle puissance accordée au dissident peut être juste ce dont il avait besoin pour pouvoir manipuler le groupe ;

 

Le responsable est dangereux

 

Un lion rugissant, un ours affamé, voilà ce qu'est le méchant qui domine sur un peuple sans ressources.

(Proverbes 28:15)

 

 

Le peuple désespère

 

Quand les justes se multiplient, le peuple est dans la joie; quand le méchant domine, le peuple gémit

(Proverbes 29:2)

 

 

Le responsable s'entoure de mauvais conseillers

 

Quand celui qui domine prête attention aux paroles mensongères, tous ses serviteurs sont méchants.

(Proverbes 29:12)

 

 

 

('Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

L'original avec les mots d'aujourd'hui)

 

Ichtus (2)

 

BIEN SE FAIRE COMPRENDRE

Ils lisaient distinctement dans le livre de la loi de Dieu,

et ils en donnaient le sens

 pour faire comprendre ce qu’ils avaient lu.

 (Néhémie 8.8)

 

Lecture proposée : (Néhémie 8.7-12)

7 Josué, Bani, Shérébia, Jamin, Akkub, Shabbethaï, Hodija, Maaséja, Kelitha, Azaria, Jozabad, Hanan et Pelaja, qui étaient lévites, expliquaient la loi au peuple, et celui-ci est resté debout sur place. 8 Ils lisaient distinctement dans le livre de la loi de Dieu et ils en donnaient le sens pour faire comprendre ce qu'ils avaient lu.
9 Le gouverneur Néhémie, le prêtre et scribe Esdras et les Lévites qui donnaient des explications ont dit à l'ensemble du peuple: «Ce jour est un jour saint pour l'Eternel, votre Dieu. Ne prenez pas le deuil et ne pleurez pas!» En effet, le peuple tout entier pleurait à l'écoute des paroles de la loi. 10 Ils ont ajouté: «Allez manger un bon repas et boire des liqueurs douces, en envoyant des parts à ceux qui n'ont rien préparé, car ce jour est un jour saint pour notre Seigneur. Ne soyez pas tristes, car c'est la joie de l'Eternel qui fait votre force.» 11 Les Lévites calmaient tout le peuple en disant: «Taisez-vous, car ce jour est saint. Ne soyez pas tristes!» 12 L'ensemble du peuple est donc allé manger et boire, envoyer des parts à d'autres et s'adonner à de grandes réjouissances. Ils avaient en effet compris les paroles qu'on leur avait exposées.

 

 BIEN SE FAIRE COMPRENDRE

 

Ce jour-là, je témoignais de ma foi en Jésus à une personne qui n’avait jamais fréquenté d’église. Je me le rappelle comme si c’était hier. Intérieurement, j’étais un peu fier de ce que je lui disais. A la fin de la conversation, cela fut comme un coup de bambou quand elle me dit : « Je n’ai rien compris à ce que vous dites, mais vous avez l’air d’être tellement convaincu et vous êtes sympa ! ». C’était gentil, mais le but était quand même qu’elle comprenne ce que je souhaitais lui transmettre !

 

Notre verset nous apprend que la lecture biblique se faisait distinctement de sorte que tout le monde comprenne, et il y avait là des hommes, des femmes, et même des enfants. La lecture du jour nous apprend que le but fut atteint : Tous allèrent manger et boire, faire porter des parts aux pauvres et organiser de grandes réjouissances, car ils avaient bien compris les paroles qu’on leur avait enseignées (Néhémie 8.12)

 

C’est très simple en réalité, l’essentiel n’est pas que je sois content de ce que je partage, mais que la personne se réjouisse de comprendre le message de l’Evangile qui lui est communiqué. J’ai encore une bonne marge de progression dans ce domaine. Et vous ?

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Bernard Delépine)

Ichtus (2)

14 juillet 2019

J'irai (Chant Chrétien) [Noémie music] avec Paroles

j'irai - noemie music - #DIEUINFINI

Ichtus (2)

 

Posté par yannpatsy à 03:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]