VOIS... ET VIENS

GOOGLE PAGE RANK

<a href="https://www.calcul-pagerank.fr/" target="_blank"><img src="https://www.calcul-pagerank.fr/client/www.paroleetpoesie.canalblog.com.gif" border="0" alt="PageRank" /></a>

Posté par yannpatsy à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 janvier 2023

EFFACER Esaïe 43:25] - [Romains 6] - [Actes des Apôtres 3:19] - |Colossiens 2:14]

EFFACER

 

 C’est moi, moi qui efface les transgressions pour l’amour de moi, et je ne me souviendrai plus de tes péchés.  (Esaïe 43.25)

 

Lecture proposée : (Romains 6)

  1 Que dirons-nous donc ? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde ? 2 Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? 3 Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus Christ, c'est en sa mort que nous avons été baptisés ? 4 Nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en sa mort, afin que, comme Christ est ressuscité des morts par la gloire du Père, de même nous aussi nous marchions en nouveauté de vie. 5 En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, 6 sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché ; 7 car celui qui est mort est libre du péché. 8 Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, 9 sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus ; la mort n'a plus de pouvoir sur lui. 10 Car il est mort, et c'est pour le péché qu'il est mort une fois pour toutes ; il est revenu à la vie, et c'est pour Dieu qu'il vit. 11 Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus Christ. 12 Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. 13 Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité ; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. 14 Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. 15 Quoi donc ! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce ? Loin de là ! 16 Ne savez-vous pas qu'en vous livrant à quelqu'un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l'obéissance qui conduit à la justice ? 17 Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. 18 Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. - 19 Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. -De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l'impureté et à l'iniquité, pour arriver à l'iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté. 20 Car, lorsque vous étiez esclaves du péché, vous étiez libres à l'égard de la justice. 21 Quels fruits portiez-vous alors ? Des fruits dont vous rougissez aujourd'hui. Car la fin de ces choses, c'est la mort. 22 Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle. 23 Car le salaire du péché, c'est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle en Jésus Christ notre Seigneur.

 

Dans le dictionnaire, la définition du verbe « effacer » est : faire disparaître ce qui était marqué, faire disparaître de la mémoire. En lisant ce verset d’en-tête, nous voyons une juste similitude biblique entre ce verset et la définition du dictionnaire. En effet, les transgressions (les péchés) sont effacées. De plus, Dieu les oublie.

 

Il est bien clair que Dieu nous pardonne, oublie nos désobéissances, mais nous devons pour cela nous repentir, nous convertir comme cela est précisé dans  les Saintes Ecritures : Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés( Actes des Apôtres 3.19). Dans la lecture proposée, nous voyons plusieurs points importants comme :

 

-        Ne pas demeurer dans le péché

-        Etre libre du péché

-        Etre mort au péché et vivant pour Dieu en Jésus-Christ

 

L’effacement total de nos fautes est une condition sine qua non, indispensable pour vivre avec Jésus-Christ. N’oublions pas que Dieu a envoyé son Fils unique pour mourir sur une croix, nous libérer, nous affranchir du péché.

 

Si nous croyons cela, nous pourrons dire avec une garantie fiable et une conviction sincère : Il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix… (Colossiens 2.14)

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – José Pétrocchi)

121672973

Posté par yannpatsy à 03:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 janvier 2023

CHOSE INCOMPARABLE [1Pierre 5:12] - Hébreux 6:9-20] [MQ]

CHOSE INCOMPARABLE

 

 C’est par Silvain, qui est à mes yeux un frère fidèle, que je vous écris ce peu de mots, pour vous exhorter et pour vous attester que la grâce de Dieu  laquelle vous êtes attachés est la véritable. (1 Pierre 5.12)

 

Lecture proposée : (Hébreux 6.9-20)

9 Même si nous parlons ainsi, bien-aimés, nous sommes convaincus qu'en ce qui vous concerne vous avez la meilleure part, celle qui est favorable au salut. 10 En effet, Dieu n'est pas injuste pour oublier votre œuvre et [le travail de] votre amour. Vous avez démontré votre amour pour son nom par les services que vous avez rendus et que vous rendez encore aux saints, 11 et nous désirons que chacun de vous fasse preuve du même zèle pour conserver jusqu'à la fin une pleine espérance. 12 Ainsi vous ne vous relâcherez pas, mais vous imiterez ceux qui, par la foi et la patience, reçoivent l'héritage promis.
13 Lorsque Dieu a fait la promesse à Abraham, comme il ne pouvait pas prêter serment par plus grand que lui,
il a juré par lui-même 14 en disant: Certainement, je te comblerai de bénédictions et je multiplierai ta descendance. 15 C'est ainsi qu'après une attente patiente Abraham a obtenu ce qui lui avait été promis.
16 Or, les hommes jurent par plus grand qu'eux et le serment est une garantie qui met fin à toute contestation. 17 C'est pourquoi Dieu, voulant montrer plus clairement encore aux héritiers de la promesse le caractère irrévocable de sa décision, est intervenu par un serment. 18 Ainsi, par deux actes irrévocables dans lesquels il est impossible que Dieu mente, nous sommes puissamment encouragés, nous dont le seul refuge a été de saisir l'espérance qui nous était proposée. 19 Cette espérance, nous la possédons comme une ancre solide et sûre de l'âme; elle pénètre derrière le voile, 20 là où Jésus, établi
grand-prêtre pour toujours à la manière de Melchisédek, est entré pour nous en précurseur.

 

On nomme « chose », une réalité concrète ou abstraite. Or, comme dit l’adage : « Il faut faire la part des choses… » S’il y en a plusieurs qui nous attristent dans notre vie, une seule les surpasse et l’emporte ! En effet, beaucoup de choses ne se réparent pas, mais une nous apprend à pardonner, nous rend plus forts et nous guérit. S’il y en a qui nous font mal et d’autres que nous devrions fuir, une nous en protège chaque jour et apporte la paix intérieure. Elle réchauffe le cœur de celui qui lui donne une place. Elle visite nos silences et rompt la solitude. Elle nous emmène plus loin que nos frustrations et nos découragements. Elle déploie sa force quand nous sommes faibles et abattus.

 

Elle ne modifie pas notre passé mais éclaire notre présent et change notre destinée. Elle ne nous évite pas la maladie ni la mort, mais offre irrévocablement et éternellement un bel avenir. S’il y a tant de choses utiles, voire vitales, celle-là seulement nous est essentielle…

 

Elle se nomme : la grâce de Dieu. Aucune autre grâce ne tient la comparaison dans sa portée et dans le temps. Elle est tout car Dieu remplit tout ! Heureux celui qui la reçoit dans la foi en Christ et s’y attache en une ferme espérance…

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Dominique Moreau)

 

121672973

Posté par yannpatsy à 03:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 janvier 2023

TROUVER LA VRAIE LIBERTE [Michée 6:8] - [Psaume 11] - [Psaume 25] [MQ]

PERSEVERANCE

 

 Ce que l’Eternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu. (Michée 6.8)

 

Lecture proposée : (Psaume 11]

Psaumes 11 (Segond 21)

Confiance dans l'intervention de Dieu

1 Au chef de chœur.
De David.
C'est en l'Eternel que je cherche un refuge.
Comment pouvez-vous me dire:
«Fuis dans les montagnes comme un oiseau»?
2 Les méchants bandent leur arc,
ils ajustent leur flèche sur la corde
pour tirer dans l'ombre sur ceux dont le cœur est droit.
3 Quand les fondements sont renversés,
que peut faire le juste?
4 L'Eternel est dans son saint temple,
l'Eternel a son trône dans le ciel.
Ses yeux regardent,
il examine les hommes.
5 L'Eternel examine le juste;
il déteste le méchant et celui qui aime la violence.
6 Il fait pleuvoir sur les méchants
des charbons, du feu et du soufre.
Un vent brûlant, tel est le lot qu'ils ont en partage,
7 car l'Eternel est juste, il aime la justice;
les hommes droits contemplent son visage.

 

[Psaume 25)

Psaumes 25 (Segond 21)

Recherche du pardon de Dieu

1 De David. 
Eternel, je me tourne vers toi,
2 mon Dieu, en toi je me confie.
Que je ne sois pas couvert de honte!
Que mes ennemis ne se réjouissent pas à mon sujet!
3 Aucun de ceux qui espèrent en toi ne sera couvert de honte,
mais la honte est pour ceux qui sont infidèles sans raison.
4 Eternel, fais-moi connaître tes voies,
enseigne-moi tes sentiers!
5 Conduis-moi dans ta vérité et instruis-moi,
car tu es le Dieu de mon salut:
je m'attends à toi chaque jour.
6 Eternel, souviens-toi de ta compassion et de ta bonté,
car elles sont éternelles!
7 Ne te souviens pas des fautes de ma jeunesse, de mes péchés!
Souviens-toi de moi en fonction de ton amour,
à cause de ta bonté, Eternel!
8 L'Eternel est bon et droit,
c'est pourquoi il montre aux pécheurs la voie à suivre.
9 Il conduit les humbles dans la justice,
il leur enseigne sa voie.
10 Tous les sentiers de l'Eternel sont bonté et fidélité
pour ceux qui gardent son alliance et ses commandements.
11 C'est à cause de ton nom, Eternel,
que tu pardonneras ma faute, car elle est grande.
12 Quel est l'homme qui craint l'Eternel?
L'Eternel lui montre la voie qu'il doit choisir.
13 Son âme reposera dans le bonheur,
et sa descendance héritera le pays.
14 L'Eternel confie ses secrets à ceux qui le craignent,
il leur fait connaître son alliance.
15 Je tourne constamment les yeux vers l'Eternel,
car il dégagera mes pieds du piège.
16 Regarde-moi, aie pitié de moi,
car je suis abandonné et malheureux!
17 Les angoisses de mon cœur augmentent:
délivre-moi de ma détresse!
18 Vois ma misère et ma peine,
et pardonne tous mes péchés!
19 Vois combien mes ennemis sont nombreux
et de quelle haine violente ils me poursuivent!
20 Garde mon âme et sauve-moi!
Que je ne sois pas couvert de honte,
car je cherche refuge auprès de toi.
21 Que l'intégrité et la droiture me protègent,
car je mets mon espérance en toi.
22 O Dieu, délivre Israël
de toutes ses détresses!

 

 

Victor Cousin a écrit : « La vraie liberté n’est pas de faire ce que l’on veut, mais ce que l’on doit ». Alors que doit-on faire pour trouver cette vraie liberté pour notre vie chrétienne ? Voici quelques pistes :

 

Suivre le Seigneur car il a un plan pour nous, être à son écoute en lisant sa parole. Elle est une lampe à nos pieds et une Lumière sur notre chemin.

 

Prier que Dieu augmente notre foi, notre confiance en lui. Dans les difficultés et devant les injustices que nous rencontrons, il faut se rappeler que Dieu est dans son saint temple et sur le trône, il est souverain, il est bon, fidèle et puissant pour changer les temps et les circonstances. Il regarde les humains et connaît les cœurs.

 

Penser à ce qu’il a fait en envoyant son fils pour ôter nos péchés et pour nous donner la vie éternelle.

 

Louer Dieu pour qui  il est, pour ses attributs. Quelqu’un a dit : « Il faut être mature pour avoir un chant dans la nuit. » Le louer pour ce qu’il a déjà fait dans nos vies et pour ses réponses à nos prières.

 

S’approprier les promesses de délivrance que Dieu réserve à ses enfants et se rappeler le terrible jugement qui s’abattra sur les méchants. Demander à Dieu de changer notre caractère pour être plus humble, plus juste, plus aimant.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Brigitte Sutherland)

121672973

Posté par yannpatsy à 03:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2023

PERSEVERANCE [Luc 8:15] - [Matthieu 13:18-23] [MQ]

PERSEVERANCE

 

 Ce qui est tombé dans la bonne terre, ce sont ceux qui ont entendu la parole avec un cœur honnête et bon, la retiennent et portent du fruit avec persévérance. (Luc 8.15)

 

Lecture proposée : (Matthieu 13.18-23)

18 Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur. 19 Lorsqu'un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son coeur: cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin. 20 Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c'est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie ; 21 mais il n'a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute. 22 Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c'est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse. 23 Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente.

 

 

Un vieil enseignant de CP, qui suit toujours ses élèves, me confiait qu’une chose l’avait surpris lors de sa carrière. Ce n’était pas les élèves les plus doués qui avaient une belle carrière professionnelle, mais c’était ceux qui étaient persévérants face aux difficultés. Lorsqu’ils devaient reprendre leur travail, ils le faisaient autant de fois que nécessaire. Dix fois dans  la journée ils revenaient vers leur maître pour leur montrer ce qu’ils avaient fait et recommençaient tant que le maître n’était pas satisfait.

 

Persévérer dans le domaine spirituel n’est pas facile non plus. Il est tellement naturel de suivre le chemin de la facilité. Parmi les quatre terrains de la parabole, un seul a porté du fruit. Luc nous dit que c’est celui qui a persévéré, qui a tenu bon dans les difficultés. Mais comment y parvenir dans la lecture/méditation de la parole, la prière ou la communion fraternelle ?

 

La Bible nous exhorte à tenir bon en gardant les yeux fixés sur Jésus le modèle de la persévérance. Quel exemple de ténacité ! Mille fois il aurait pu abandonner devant les difficultés rencontrées : l’opposition des chefs spirituels, la lenteur des disciples, l’incompréhension de sa propre famille, la croix. Mais il alla jusqu’au bout. Pour nous.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Eric Preud’homme)

121672973

Posté par yannpatsy à 03:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 janvier 2023

PAS QUE DES MOTS [3Jean 1:2] - [1jean 3:16-24] [Jacques 5:16]

PAS QUE DES MOTS

 

Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé comme prospère l’état de ton âme.

( 3 Jean 1:2)

 

Lecture proposée : (1 Jean 3.16-24)

1 Jean 3:16-24 (Segond 1910)

16 Nous avons connu l'amour, en ce qu'il a donné sa vie pour nous ; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères. 17 Si quelqu'un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui ? 18 Petits enfants, n'aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. 19 Par là nous connaîtrons que nous sommes de la vérité, et nous rassurerons nos coeurs devant lui ;
   20 car si notre coeur nous condamne, Dieu est plus grand que notre coeur, et il connaît toutes choses. 21 Bien-aimés, si notre coeur ne nous condamne pas, nous avons de l'assurance devant Dieu. 22 Quoi que ce soit que nous demandions, nous le recevons de lui, parce que nous gardons ses commandements et que nous faisons ce qui lui est agréable.
   23 Et c'est ici son commandement: que nous croyions au nom de son Fils Jésus Christ, et que nous nous aimions les uns les autres, selon le commandement qu'il nous a donné. 24 Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous connaissons qu'il demeure en nous par l'Esprit qu'il nous a donné.

 

 

A peine éveillé, je réfléchissais à la valeur des vœux qui se multiplient ces jours-ci. Fort bien s’ils sont l’expression de notre désir profond. Souvent, ils n’ont guère plus de valeur que nos bonjours ou bonsoirs. Même si nous les souhaitons vraiment bons pour qui nous saluons, que faisons-nous pour qu’ils le soient ?

 

Nous ne pouvons tout exaucer. Mais ne pouvons-nous rien faire ? Non ! Déjà, nos sourires peuvent mettre un peu de lumière sur la route de nos proches. Il y a une façon plus efficace encore d’empêcher que nos vœux soient vains. Les exprimer  par l’envoi d’une jolie carte. Certes, impossible d’écrire à tout le monde ! Et cela ne change pas la situation difficile des destinataires.

 

Une évidence m’a traversé l’esprit ce matin. Les vœux que nous formons cessent de n’être que des mots si nous les transformons en prière. En grec, le verbe de 3 Jean 1:2 a d’ailleurs aussi le sens de « prier ». Voilà ce qui peut toujours se faire là où le reste ne se peut.

 

Lorsque nous formons des vœux, posons-nous la question : « Que ferai-je pour qu’ils s’accomplissent ? » Et qu’une prière intérieure, même de quelques secondes, les accompagne.

 

Ce ne sera plus une formule de politesse, mais un acte d’amour, petit mais utile,  car la prière fervente du juste a une grande efficacité (Jacques 5.16).

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes –  Richard Doulière )

121672973

Posté par yannpatsy à 03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]