VOIS... ET VIENS

24 mars 2019

Le Prix de mes Fautes (Chant Chrétien) [Pulse Live Création]

PLC - Le prix de mes fautes [Lyrics Video]

Ichtus (2)

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


En mémoire de . (Sainte Cène)

EN MEMOIRE DE…

 

La Première Pâque commémorait la fuite de israélites hors d’Egypte. A ce moment-là, Dieu avait préservé de la mort tous les premiers nés juifs, grâce au sang d’un agneau répandu sur les montants des portes.

 

Cet évènement annonçait l’œuvre de Jésus sur la croix en tant qu’agneau de Dieu sans défaut. Il versa son sang afin de sauver son peuple de la mort, qui est la conséquence du péché. (Lire Luc 22.14-19) [14 Quand l'heure fut venue, il se mit à table avec les [douze] apôtres. 15 Il leur dit: «J'ai vivement désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir 16 car, je vous le dis, je ne la mangerai plus jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu.»
17 Puis il prit une coupe, remercia Dieu et dit: «Prenez cette coupe et partagez-la entre vous 18 car, je vous le dis, [désormais] je ne boirai plus du fruit de la vigne jusqu'à ce que le royaume de Dieu soit venu.»
19 Ensuite il prit du pain et, après avoir remercié Dieu, il le rompit et le leur donna en disant :

« Ceci est mon corps qui est donné pour vous. Faites ceci en souvenir de moi. »].

 

La nuit est tombée sur Jérusalem et le temps est enfin venu. Un temps des plus solennels, des plus émouvants et des plus difficiles aussi. Car ce n’est pas pour une simple et courte séparation que le Seigneur se trouve avec ses disciples dans cette chambre haute, mais bien pour affronter l’ultime combat.

 

C’est pourquoi Dieu fait homme est venu (pour la croix) entourer ses apôtres. Jésus veut leur laisser quelque chose de fort. Le pain rompu et une coupe de vin.

 

Le pain rompu c’est l’image de son corps qui sera soumis à d’atroces souffrances, il sera blessé et brisé pour que mes péchés et les vôtres soient définitivement pardonnés.

 

Cette coupe qu’il porte des deux mains et qu’il tend vers le ciel (c’était la coutume juive), c’est l’image du sang répandu pour nous offrir la vie. Le sang d’une alliance bien plus parfaite et plus efficace que tous les rites de l’ancienne alliance.

 

Avant chaque élément, c’est lui qui prie, qui rend grâce, et qui donne la bénédiction comme s’il s’agissait d’une occasion joyeuse. Et pourtant c’est lui qui va mourir, c’est lui qui va prendre notre place… ma place.

 

Il sait que c’est son dernier repas, son dernier repas avant la croix. Mais pas son dernier repas avec ses disciples à qui il va demander de transmettre cette pratique aux autres disciples, de génération en génération jusqu’à ce qu’il revienne.

 

Alors bienheureux seront ceux qui prendront leur repas avec Jésus dans le Royaume de Dieu.

 

Nous aujourd’hui, tous ensemble, nous allons prendre ce pain et ce vin comme le Seigneur nous le demande. Prenons-le avec respect, en se souvenant que Christ a beaucoup souffert pour nous. Qu’il est mort et qu’il est ressuscité.

 

Avant de prendre ces éléments, faisons un moment de silence en remerciant notre Dieu en nous rappelant ce qu’il a enduré pour nous.

 

Et si nous sommes en règle avec Christ et les hommes, le Seigneur nous invite à sa table.

 

Prions...

 

(Message de Julien – Sainte Cène du 6/1/19)

Ichtus (2)

PRISE DE POSITION

Daniel résolut de ne pas se souiller

(Daniel 1.8)

 

Lecture proposée : (1 Corinthiens 8.7-13)

7 Mais tous n'ont pas cette connaissance. Quelques-uns, marqués par la manière dont ils perçoivent encore les idoles, mangent de ces viandes comme leur étant sacrifiées, et leur conscience, qui est faible, en est souillée. 8 Or ce n'est pas un aliment qui nous rapproche de Dieu : si nous en mangeons, nous n'avons rien de plus ; si nous n'en mangeons pas, nous n'avons rien de moins. 9 Veillez, toutefois, à ce que votre liberté ne devienne pas un obstacle pour les faibles. 10 En effet, si quelqu'un te voit, toi qui as de la connaissance, assis à table dans un temple d'idoles, lui qui est faible, ne sera-t-il pas encouragé dans sa conscience à manger des viandes sacrifiées aux idoles ? 11 Ainsi, à cause de ta connaissance le faible ira à sa perte, ce frère pour lequel Christ est mort ! 12 En péchant ainsi contre les frères et sœurs et en blessant leur conscience, qui est faible, c'est contre Christ que vous péchez. 13 C'est pourquoi, si un aliment représente un piège pour mon frère, je ne mangerai jamais de viande afin de ne pas faire trébucher mon frère.

 

 

PRISE DE POSITION

 

Rappelez-vous Daniel, ce jeune garçon d’une grande piété, d’un fort attachement à la loi de Moïse. Vous souvenez-vous des circonstances dans lesquelles il avait été emmené prisonnier à Babylone avec d’autres jeunes garçons ? Pour changer les prisonniers en vrais Babyloniens, on leur donnait un nouveau nom, un nom babylonien. Repérés par le roi, ils bénéficièrent exceptionnellement des mets de sa table et furent élevés d’une manière particulière pendant trois ans, régime de faveur qui allait de pair avec l’enseignement de la langue chaldéenne. Ainsi seraient-ils en mesure de servir le roi.

 

Sommes-nous conscients que les privilèges qui nous sont généreusement offert par l’ennemi ne sont jamais désintéressés ? Ils peuvent cacher de sérieux pièges. Dès son arrivé à Babylone, Daniel prit une décision, sage mais risquée : il résolut de ne pas se souiller.

 

Les païens avaient l’habitude d’apposer aux repas un cachet religieux en offrant aux dieux une portion de la viande et du vin servis sur leurs tables. Daniel aurait pu s’incliner devant le chef des eunuques, se plier aux coutumes et désirs du roi. Il aurait ainsi mené une vie tranquille et paisible.

 

Quand la tentation vient parfois sous forme de précieux avantages, prenons l’habitude de lui opposer sans tarder notre ferme désir de ne pas nous souiller. Dieu a béni Daniel.

 

 (Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Jack Mouyon)

Ichtus (2)

23 mars 2019

Pour tout ce que tu es (Chant Chrétien) [Maggie Blanchard]

Maggie Blanchard - Pour tout ce que tu es ( lyrics )

Ichtus (2)

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Expliquer notre comportement (+ Prière)

EXPLIQUER NOTRE COMPORTEMENT

 

Seigneur, tu regardes jusqu’au fond de mon cœur et tu me connais. Tu sais quand je m’assois et quand je me lève, longtemps à l’avance, tu sais ce que je pense. (…) Tu me connais parfaitement. Pour moi, c’est trop beau, cela dépasse tout ce que je peux comprendre (Psaumes 139.1-2, 6)

 

Ces versets sont parmi les plus appréciés des Ecritures parce qu’ils révèlent que Dieu nous connaît de l’intérieur et de l’extérieur. Il connaît nos pensées, nos sentiments, et les raisons de nos actes. Nous sommes bien incapables de saisir ce niveau de compréhension, et encore moins de le reproduire. Voilà pourquoi la révélation de soi est si importante en couple.

 

Nous avons évoqué le partage des désirs et des sentiments, mais il est tout aussi important d’avoir un partage sur le comportement. Votre conjoint peut observer votre attitude, mais il/elle peut se fourvoyer si vous ne donnez pas d’explications. Par exemple, ma femme peut constater que je me suis assoupi pendant qu’elle me parlait. Il serait très utile pour moi de dire : « Je me suis assoupi en t’écoutant. Excuse-moi. J’avais pris un comprimé contre le mal de tête, et ça me fait dormir. Ce n’est pas que je ne veux pas écouter ce que tu as à me dire ». Cette explication l’aide à comprendre mon comportement sans se tromper.

 

Il peut être très utile d’expliquer votre comportement à l’avance. « J’ai prévu de tondre la pelouse dès que je serai rentré du foot. D’accord ? Je t’aime. » Du coup, elle n’a pas à se tourmenter tout l’après-midi sur l’herbe qui est trop haute, pendant que vous êtes parti jouer au foot. Elle sait quelles sont vos intentions.

 

Révéler un comportement passé, cela peut également être une source de renseignements très profitable. « Aujourd’hui, je suis passé chez le marchand de meubles et j’ai regardé une chambre. Ca m’a vraiment plu, et je pense que c’est une bonne affaire. J’aimerais bien que tu y jettes un coup d’œil. » Quand vous expliquez ce que vous avez fait en rapport avec une décision ou une requête, cela aide votre conjoint à traiter l’information de manière appropriée. Tout cela favorise la compréhension mutuelle et une bonne intimité de couple.

 

Prière :

 

Seigneur Jésus, merci parce que tu nous connais intégralement et que tu nous aimes quand même. Aide-nous en tant que couple à aspirer à une connaissance plus profonde de l’autre. Veuille nous encourager dans notre apprentissage du dialogue sur nos comportements.

 

(Extrait des « Méditations quotidiennes pour le couple » - Gary Chapman)

Ichtus (2)


EPROUVEE, MAIS RASSUREE PAR DIEU

J’ai effacé tes transgressions comme un nuage et tes péchés comme la brume    

(Esaïe 44.22)

 

Lecture proposée : (Romains 4)

Exemples de justice par la foi dans l'Ancien Testament

1 Que dirons-nous donc d'Abraham, notre ancêtre ? Qu'a-t-il obtenu par ses propres efforts ? 2 Si Abraham a été considéré comme juste sur la base de ses œuvres, il a de quoi se montrer fier, mais non devant Dieu. 3 En effet, que dit l'Ecriture ? Abraham a eu confiance en Dieu et cela lui a été compté comme justice.  4 Or, si quelqu'un accomplit quelque chose, le salaire est porté à son compte non comme une grâce, mais comme un dû. 5 Par contre, si quelqu'un ne fait rien mais croit en celui qui déclare juste l'impie, sa foi lui est comptée comme justice.
6 De même, David exprime le bonheur de l'homme à qui Dieu attribue la justice sans les œuvres : 7 Heureux ceux dont les fautes sont pardonnées et dont les péchés sont couverts, 8 heureux l'homme à qui le Seigneur ne tient pas compte de son péché ! 
9 Ce bonheur n'est-il que pour les circoncis, ou bien est-il également pour les incirconcis ? En effet, nous disons que la foi d'Abraham lui a été comptée comme justice. 10 Quand donc a-t-elle été portée à son compte ? Etait-ce après ou avant sa circoncision ? Ce n'était pas après sa circoncision, mais bien alors qu'il était incirconcis. 11 Et il a reçu le signe de la circoncision comme le gage de la justice qu'il avait obtenue par la foi alors qu'il était incirconcis. Il est ainsi le père de tous les incirconcis qui croient, afin que la justice soit aussi portée à leur compte. 12 Il est aussi le père des circoncis qui ne se contentent pas d'être circoncis mais qui marchent aussi sur les traces de la foi de notre ancêtre Abraham quand il était encore incirconcis.
13 En effet, ce n'est pas par la loi que la promesse de recevoir le monde en héritage a été faite à Abraham ou à sa descendance, mais c'est par la justice de la foi, 14 car si l'on devient héritier par la loi, la foi est dépourvue de sens et la promesse sans effets. 15 En fait, la loi produit la colère de Dieu, puisque là où il n'y a pas de loi, il n'y a pas non plus de transgression. 16 C'est donc par la foi que l'on devient héritier, pour que ce soit par grâce et que la promesse soit assurée à toute la descendance, non seulement à celle qui dépend de la loi, mais aussi à celle qui a la foi d'Abraham. En effet, Abraham est notre père à tous, comme cela est d'ailleurs écrit : 17 Je t'ai établi père d'un grand nombre de nations. Il est notre père devant le Dieu en qui il a cru, le Dieu qui donne la vie aux morts et appelle ce qui n'existe pas à l'existence. 18 Espérant contre toute espérance, Abraham a cru et est ainsi devenu le père d'un grand nombre de nations, conformément à ce qui lui avait été dit : Telle sera ta descendance.  19 Sans faiblir dans la foi, il n'a pas considéré que son corps était déjà usé, puisqu'il avait près de 100 ans, ni que Sara n'était plus en état d'avoir des enfants. 20 Il n'a pas douté, par incrédulité, de la promesse de Dieu, mais il a été fortifié par la foi et il a rendu gloire à Dieu, 21 car il avait la pleine conviction que ce que Dieu promet, il peut aussi l'accomplir. 22 C'est pourquoi cela lui a été compté comme justice.
23 Or ce n'est pas pour lui seulement qu'il est écrit que la foi a été portée à son compte, 24 mais c'est aussi pour nous. Elle sera portée à notre compte, puisque nous croyons en celui qui a ressuscité Jésus notre Seigneur, 25 lui qui a été donné à cause de nos fautes et qui est ressuscité à cause de notre justification.


Notes de la Bible Segond 21

Romains 4

  • 4.3 Abraham… justice : citation de Genèse 15.6 [*Abram eut confiance en l'Eternel, qui le lui compta comme justice.].  
  • 4.8 Heureux ceux… péché : citation du Psaume 32.1-2 [1 De David,
    cantique.
    *Heureux celui dont la transgression est enlevée
    et dont le péché est pardonné !
    2 Heureux l'homme à qui l'Eternel ne tient pas compte de sa faute 
    et dont l'esprit ne connaît pas la ruse !]
    .
  • 4.9 Foi… justice : reprise de la citation de Genèse 15.6 (voir verset 3).
  • 4.14 La promesse : c'est-à-dire la promesse de Dieu.
  • 4.17 Je t'ai établi… nations : citation de Genèse 17.5 [On ne t'appellera plus Abram, mais ton nom sera Abraham, car *je te rends père d'un grand nombre de nations.].
  • 4.18 Telle sera ta descendance : citation de Genèse 15.5 [Après l'avoir conduit dehors, il dit : « Regarde vers le ciel et compte les étoiles, si tu peux les compter. » Il lui affirma : « *Telle sera ta descendance. »].
  • 4.22 Cela… justice : reprise de la citation de Genèse 15.6 (voir verset 3).

 

 

 

 

EPROUVEE, MAIS RASSUREE PAR DIEU

 

Louise de Coninck avait à peine 17 ans lorsqu’elle s’est mariée avec Jean Monod. La famille Monod s’est installée à Paris, où Jean a servi le Seigneur comme pasteur jusqu’à son décès. En tout, Louise a eu douze enfants qu’elle appelait ses « douze moineaux ». Quatre de ses fils sont devenus pasteurs. Le plus connu étant son sixième enfant, Adolphe Louis Frédéric Théodore Monod.

 

Louise a connu des moments de grande tristesse en tant que maman et épouse. Deux de ses petits-enfants sont décédés en bas âge. Une maladie mentale s’est déclarée chez un de ses petits-fils. Son mari est décédé assez jeune.

 

Pendant toutes ces années, dans sa grâce, le Seigneur l’a éclairée et fortifiée dans sa foi. Elle a rejoint la patrie céleste en ce jour de 1851. Neuf de ses douze enfants étaient auprès d’elle ainsi que plusieurs de ses petits-enfants. Elle a demandé à tous d’écrire un verset biblique qu’ils devaient lire afin qu’elle puisse les méditer. Puisque personne n’a cité Esaïe 44.22, elle a demandé qu’on le lise. Elle a ensuite confirmé que sa foi et son espérance étaient basées sur la vérité de ce verset.

 

Suite à cela, ses enfants ont voulu que ce verset soit inscrit sur sa pierre tombale. Cependant, par manque de place, ils ont fait inscrire : « J’e t’ai racheté. Tu es à moi » (Esaïe 43.1)

 

 (Extrait des « Méditations Quotidiennes » - David Sutherland)

Ichtus (2)

22 mars 2019

C'est si bon (Chant Chrétien) [Maggie Blanchard]

C SI BON MAGGI BLANCHARD

Ichtus (2)

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

APPRENDRE A PRIER

1 Jésus priait un jour dans un certain endroit.

Quand il eut fini, un de ses disciples lui dit :

« Seigneur, enseigne-nous à prier,

tout comme Jean l'a enseigné à ses disciples. »
2 Il leur dit: «Quand vous priez, dites:

 ‘[Notre] Père [céleste]! Que la sainteté de ton nom soit respectée,

 que ton règne vienne,

[que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.]

(Luc 11.1, 2)

 

Lecture proposée : (Deutéronome 4.9-10)

9 » Seulement, fais bien attention à toi ! Veille attentivement sur toi-même tous les jours de ta vie, afin de ne pas oublier ce que tes yeux ont vu et de ne pas le laisser sortir de ton cœur. Enseigne-le à tes enfants et à tes petits-enfants. 10 Souviens-toi du jour où tu t'es présenté devant l'Eternel, ton Dieu, à Horeb, lorsque l'Eternel m'a dit : ‘Rassemble le peuple auprès de moi ! Je veux leur faire entendre mes paroles, afin qu'ils apprennent à me craindre tout le temps qu'ils vivront sur la terre et qu'ils les enseignent à leurs enfants.'

 

APPRENDRE A PRIER

 

Je vais vous raconter comment une petite fille, que je connais bien, a enseigné à son père comment prier. Sa mère, une chrétienne, me l’a raconté tout récemment au téléphone.

 

Elle a deux enfants, cette fillette qui a six ans et son jeune frère âgé de quatre ans. Chaque soir elle leur parle du Seigneur et les encourage à lui parler. En général, leur papa est aussi présent. Un soir, l’aîné a dit : « Papa, prie ! » Le père a répondu : « Mais je ne sais pas prier. » L’enfant a simplement ajouté : « Répète après moi : « Mon Dieu… » Sagement le père murmure : « Mon Dieu… » L’enfant continue : « Merci pour tout. Amen ! » Et le père redit : « Merci pour tout. Amen ! ».

 

Si nous avons des enfants, des petits-enfants ou même des arrière-petits-enfants, ou des contacts avec de jeunes enfants, prions pour savoir comment leur parler du Seigneur, de sa Parole, et enseignons-leur par l’exemple, avec simplicité, à l’aimer et le prier. Dieu fera le reste.

 

 (Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Dorothée Bonnal)

Ichtus (2)

21 mars 2019

Entre tes mains j'abandonne (Chant Chrétien) avec paroles

Entre tes mains j´abandonne

Ichtus (2)

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]