VOIS... ET VIENS

21 juillet 2018

Celui que mon coeur aime (Chant Chrétien) [Impact]

CELUI QUE MON COEUR AIME - Impact

Ichtus (2)

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mes enfants très chéris (Photopoème d'avant, Yann)

PavY00014-Mes enfants très chéris (Photopoème d'avant)

Mes enfants très chéris

 

 

Je donne à votre vie ces quelques vers d'amour,
Afin d'illuminer votre être au jour le jour.
Peu importe à l'esprit l'heure où le soleil chût
Si en ce samedi vos mots sont parvenus
Et permirent au cœur de desserrer l'étreinte
Où l'ont plongé l'attente et le doute, sans feinte.

Hermès était passé : Quelques lettres gisaient,
Blanches et timbrés, dans la boîte à souhait.
De la main je les pris et, plus ou moins distrait
Par les chiennes en furie, les couvaient-il est vrai,
D'un regard attendri, et pensait un instant
Aux enfants qui manquaient à l'appel du levant.

Le graphisme attendu brillait par son absence.
Un jour de plus passait au creux de l'espérance,
Lorsqu'à la mi-journée une main féminine
A découvert au sol, comme une blanche hermine,
Celle qui échappa à mon œil de fouine,
Mettant un point final aux affres qui me minent.

L'encre bleue de vos yeux, coulée sur le papier,
Imprègne de son feu votre joie d'écolier.
Travailleur et joueur, poète à tes heures,
Aîné en garçon mûr tu t'exerces en chercheur.
Appliqué, éveillé, yogi et footballeur,
Benjamin, petit d'homme, tu avances sans heurt.

Le père que je suis belle-maman aussi,
Apprécions sans réserve tous les efforts fournis.
Quand de votre présent vous faîtes notre nid
Dans votre quotidien nous créons le souci.
Il vous faut pardonner aux parents que nous sommes
L'intransigeance mise à vous apprendre l'homme.

C'est d'éducation que je veux vous parlez
Et faire référence au Rabelais caché.
J'apporte si après une explication
Aux questions posées par cette citation :
"Les hommes sont mortels seulement dans leur corps
Les enfants par l'esprit leur survivent alors."

L'adulte en mission a reçu de la vie
Celle inexorable d'éduquer les petits,
La flamme est allumée, protège sa vaillance.
Il donne son savoir, développe sa conscience,
Avec attention il sert de référence
Transformant enfance au-delà d'adolescence.

La connaissance entraîne évolution en l'âme
"Science sans conscience est bien ruine de flamme."
Construire avec moral amène à fortifier.
Donnant la confiance, permettant d'oublier
Qu'au moteur de la foi le feu est nourricier.

Nantis de ces préceptes empreints de la sagesse,
Il vous faut maintenant en saisir la justesse,
Regarder dans la glace. Un être vous sourit.
Servez de résonance où la vigueur jaillit.
La personnalité à laquelle nous croyons ?
Il faut la magnifier en cherchant son action.

Yann

ZOROBABEL

Est-il normal que vous habitiez des maisons richement décorées

alors que mon temple est en ruine ?

Je vous le demande, moi, le Seigneur de l’univers,

réfléchissez à ce qui vous arrive

(Aggée 1.4)

 

(Lecture proposée Aggée 1.1-11)

 

1 La deuxième année du règne de Darius, le premier jour du sixième mois, la parole de l'Eternel fut adressée par l'intermédiaire du prophète Aggée au gouverneur de Juda Zorobabel, fils de Shealthiel, et au grand-prêtre Josué, fils de Jotsadak: 2 «Voici ce que dit l'Eternel, le maître de l'univers: Ce peuple prétend: ‘Il n'est pas encore venu, le moment de reconstruire la maison de l'Eternel.' 3 Et pourtant, la parole de l'Eternel leur était adressée par l'intermédiaire du prophète Aggée:
4 ‘Est-ce le moment pour vous
d'habiter vos maisons lambrissées,
quand ce temple est détruit?'
5 »Voici ce que dit maintenant l'Eternel, le maître de l'univers:
Réfléchissez attentivement à votre conduite!
6 Vous semez beaucoup et vous récoltez peu;
vous mangez et vous n'êtes pas rassasiés;
vous buvez et vous n'êtes pas désaltérés;
vous êtes habillés et vous n'avez pas chaud;
le salaire de celui qui travaille tombe dans un sac percé.
7 »Voici ce que dit l'Eternel, le maître de l'univers:
Réfléchissez attentivement à votre conduite!
8 Montez sur la montagne, apportez du bois
et construisez le temple!
J'en aurai de la joie et je serai honoré,
dit l'Eternel.
9 Vous comptiez sur beaucoup, et vous avez eu peu;
vous l'avez rentré chez vous, mais j'ai soufflé dessus.
Pourquoi? déclare l'Eternel, le maître de l'univers.
A cause de ma maison qui est détruite,
tandis que vous vous empressez chacun pour votre maison.
10 Voilà pourquoi le ciel a retenu la rosée,
et la terre ses produits.
11 J'ai appelé la sécheresse sur le pays, sur les montagnes,
sur le blé, sur le vin nouveau, sur l'huile,
sur les produits du sol,
sur les hommes et sur les bêtes,
sur tout le travail de vos mains.»

 

ZORABABEL

 

C’est le temps du retour de l’exil. Les Israélites, ayant désobéi aux nombreux avertissements de Dieu, ont été déportés en Mésopotamie. Dans sa grâce, Dieu prévoyait leur retour soixante-dix ans plus tard. Il disposa favorablement le cœur des dirigeants perses qui les laissèrent retourner à Jérusalem.

 

Zorobabel fait partie d’un détachement. Dès son arrivée à Jérusalem, il entame la construction de l’autel où l’on offre les sacrifices, puis des fondations du Temple. Dieu d’abord : le secret de la réussite. Des festivités suivront en reconnaissance pour ce départ réussi !

 

Lorsqu’on se consacre à Dieu, il faut s’attendre à des ennuis. Les ennemis ne tardèrent pas à se manifester : compromis, intimidation, pots de vin…, ce fut le découragement. Dieu n’était plus la priorité…

 

Les travaux furent stoppés durant seize ans !

 

Dieu envoya Aggée et Zacharie, prophètes énergiques, pour remettre en selle Zorobabel et le peuple, demandant aux Israélites et à Zorobabel de réfléchir sur la vanité de leur vie. Zorobabel et le peuple écoutèrent et se remirent au travail. Le temple fut achevé en quatre ans !

 

Les secrets de la réussite ? Dieu d’abord. Sans la repentance rien de nouveau ne commence. Craindre Dieu pour ne plus avoir peur des hommes.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Eric Preud’homme)

Ichtus (2)

 

20 juillet 2018

Sur tous les toits (Chant Chrétiens) [Stéphane Quéry]

Stéphane Quéry - Sur Tous Les Toits - Paroles et Images

Ichtus (2)

 

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le fruit et l'Esprit (Aux Actes... Dans ses Pas)

Le fruit et l'Esprit

 

« Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, la douceur, la maîtrise de soi.

Contre de telles attitudes, il n'y a pas de loi.»

(Galates 5:22,23)

 

Toute personne souhaitant vivre dans la fidélité à Dieu a déjà prié pour lui demander de porter les fruits décrits dans ce texte. Nous voulons plus d'amour, alors nous prions que Dieu augmente notre amour. Nous voulons plus de patience, alors nous prions pour être plus patients. Tout le monde connaît la chanson. Nous avons tous sollicités ces qualités comme on énumère une liste de course.

 

Mais il existe une meilleure approche. Au lieu de rechercher plus de fruit , recherchons plus d'Esprit. Lorsque nous pensons avoir besoin de plus d'amour, nous avons en réalité besoin de plus de Jésus en nous. Ou, plus précisément, nous avons besoin que Jésus ait « plus de nous ». Il en est de même pour la joie, la paix, la patience, etc. Il ne s'agit pas de neuf qualités que nous pouvons isoler les unes des autres pour y travailler séparément . Toutes ensemble elles font partie de la pensée du Christ. Plus nous demeurons dans son Esprit, plus nous possédons ces fruits. Lorsqu'il nous en manque certains, C'est que nous manquons d'une dimension de notre relation avec l'Esprit qui les donne. Pour porter plus de fruit, il nous faut nous rapprocher de la source. Alors jailliront l'amour, la joie, la paix, etc.

 

Tel est le dessein de Dieu pour son peuple. Il ne veut pas simplement nous rendre meilleurs, il veut habiter en nous. Il ne s'agit pas pour les fruits de l'Esprit de parer à nos manquements, mais de manifester la présence de Dieu dans ce monde. Si vous constatez une carence en vous, le problème n'est pas le manque d'une quelconque qualité, mais le manque de relation avec le Dieu vivant qui veut vivre sa vie en vous.

 

AUX ACTES

 

Croyez-le ou non, c'est par vous et par les autres chrétiens que Dieu veut révéler son caractère en ce monde. Si nous ne manifestons pas le Seigneur, alors personne ne le verra. C'est une immense responsabilité, mais aussi un immense privilège.

Manquez-vous du fruit de l'Esprit ? Alors vous manquez de Dieu. Pas nécessairement de son salut, ais de sa seigneurie et de sa communion. Ne demandez pas l'amour, la joie, ou quoi que ce soit d'autre. DEMANDEZ DIEU .

 

 

(Extrait du livre de 365 Méditations : « Dans ses pas» de Chris Tiegreen)

 

Ichtus (2)

 


UNE RACE A PART

Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte,

un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus

de celui qui vous a appelé des ténèbres à son admirable lumière.

(1 Pierre 2.9)

 

(Lecture proposée Ephésiens 1.4-7)

 

4 En lui, Dieu nous a choisis avant la création du monde pour que nous soyons saints et sans défaut devant lui. Dans son amour, 5 il nous a prédestinés à être ses enfants adoptifs par Jésus-Christ. C'est ce qu'il a voulu, dans sa bienveillance, 6 pour que nous célébrions la gloire de sa grâce, dont il nous a comblés dans le bien-aimé.
7 En lui, par son sang, nous sommes rachetés, pardonnés de nos fautes, conformément à la richesse de sa grâce.

 

UNE RACE A PART

 

Définition de la race : « subdivision d’une espèce en fonction d’un ou plusieurs caractères ». Les humains composant l’Eglise ont-ils des caractères qui les différencient foncièrement des autres ? Oui, d’abord en ce qu’ils sont élus ! Ils ont reçu le Saint-Esprit comme sceau de leur salut, de leur élection. Bibliquement, le seul fait d’être élus de Dieu fait des chrétiens une subdivision de pécheurs : les pécheurs sauvés. Les chrétiens forment une race au sens spirituel. Mais d’autres caractères devraient nous marquer, qui vont dans le sens de la sainteté :

 

  • Aimer Dieu de toute notre force, de tout notre cœur, de toute notre âme et notre prochain comme nous-mêmes…

  • Délaisser les choses du monde pour plus de consécration…

  • Aimer et méditer la Parole de Dieu

  • Avoir une vie de prière et une vie d’église…

  • Nous rappeler sans cesse que nous sommes dépendants de la grâce et de l’amour de Dieu !

  • Avoir comme but commun de témoigner du Seigneur.

 

Si seulement nous vivions toujours ces caractéristiques !

 

Alors, si malheureusement nous sommes toujours de l’espèce des pécheurs, louange à notre Dieu qui nous fait grâce en Jésus Christ, et nous a élus pour avoir la vie éternelle

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Francis Rivère)

 

Ichtus (2)

 

19 juillet 2018

J'élève à toi mon âme (Chant Chrétien) [Stéphane Quéry]

Stéphane Query - J'élève À Toi Mon Âme (Lyrics)

Ichtus (2)

 

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Romains 6:23 - Verset d'Or Pur (7 - 43)

VOP00006 - Romains 6

Romains 6:22-23 (Segond 21)

 

22 Mais maintenant que vous avez été libérés du péché

et que vous êtes devenus esclaves de Dieu,

vous avez pour fruit la progression dans la sainteté

et pour fin la vie éternelle.

23 En effet, le salaire du péché, c'est la mort,

mais le don gratuit de Dieu,

c'est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.

Posté par yannpatsy à 05:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

FELICITE

« Eternel des armées !

Heureux l’homme qui se confie en toi ! »

(Psaume 84.13)

 

 

(Lecture proposée Psaume 84)

 

Bénédiction dans la maison de Dieu

1 Au chef de chœur, sur la guitthith.
Psaume des descendants de Koré.
2 Combien tes résidences sont aimées,
Eternel, maître de l'univers!
3 Mon âme soupire et même languit
après les parvis de l'Eternel.
Tout mon être pousse des cris de joie
vers le Dieu vivant.
4 Même le moineau trouve une maison,
et l'hirondelle un nid où elle dépose ses petits.
Moi, je soupire après tes autels,
Eternel, maître de l'univers,
mon roi et mon Dieu!
5 Heureux ceux qui habitent ta maison:
ils peuvent te célébrer sans cesse.    – Pause.
6 Heureux ceux qui trouvent leur force en toi:
ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés.
7 Lorsqu'ils traversent la vallée des pleurs,
ils la transforment en un lieu plein de sources,
et la pluie la couvre aussi de bénédictions.
8 Leur force augmente pendant la marche,
et ils se présentent devant Dieu à Sion.
9 Eternel, Dieu de l'univers, écoute ma prière!
Prête l'oreille, Dieu de Jacob!          – Pause.
10 Toi qui es notre bouclier, vois, ô Dieu,
regarde le visage de celui que tu as désigné par onction!
11 Mieux vaut un jour dans tes parvis
que 1000 ailleurs.
Je préfère me tenir sur le seuil de la maison de mon Dieu
plutôt que d'habiter sous les tentes des méchants,
12 car l'Eternel Dieu est un soleil et un bouclier.
L'Eternel donne la grâce et la gloire,
il ne refuse aucun bien
à ceux qui marchent dans l'intégrité.
13 Eternel, maître de l'univers,
heureux l'homme qui se confie en toi!

 

FELICITE

 

 

Dans le centre commercial, un petit garçon pleure. Sa maman vient de lui refuser un paquet de bonbons… Est-il heureux celui qui n’a pas ce qu’il veut ? Non, mais est-il heureux celui qui obtient tout ce qu’il veut ? Tout dépend si ce qu’il désire est mauvais ou bon pour lui…

 

L’auteur latin Cicéron a écrit : « On est moins malheureux de ne pas obtenir ce que l’on veut que de rechercher ce qu’il ne faut pas. La dépravation de la volonté fait plus de mal que le succès ne fait de bien (In Hortensius).

 

A son crépuscule, l’homme tourne avec nostalgie les pages de son album photo : richesses, affections, santé subissent variations et usure du temps…

 

Le roi Salomon écrit : « Qui sait ce qui est bon pour l’homme dans la vie, pendant le nombre de jours de sa vie de vanité, qu’il passe comme une ombre »(Ecclésiaste 6.12).

Encore faut-il, pour être heureux, non seulement posséder ce qui est bon, mais le posséder durablement ! Augustin confiait : « Lorsqu’on est décidé à être heureux, il faut se procurer un bien permanent et à l’abri des revers de fortune » (In La vie heureuse). Le philosophe grec Démocrite disait que le bonheur ne réside pas dans les troupeaux et l’or, mais qu’il est « chose de l’âme… ».

 

Or, Jésus est le bienfaiteur des âmes ! Sa faveur dure à jamais pour tous ceux qui se confient en lui. La félicité éternelle est en lui.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Dominique Moreau)

 

Ichtus (2)

 

 

18 juillet 2018

A celui qui nous aime (Chant Chrétien) [Elizabeth Bourbouze]

A Celui qui nous aime

Ichtus (2)

 

Posté par yannpatsy à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]