VOIS... ET VIENS

GOOGLE PAGE RANK

<a href="https://www.calcul-pagerank.fr/" target="_blank"><img src="https://www.calcul-pagerank.fr/client/www.paroleetpoesie.canalblog.com.gif" border="0" alt="PageRank" /></a>

Posté par yannpatsy à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]


17 août 2022

Reçois l'adoration (Chant Chrétien avec Paroles)

121672973

Posté par yannpatsy à 03:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 août 2022

Demeurez en mon Amour (Chant Chrétien avec Paroles)

121672973

Posté par yannpatsy à 03:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 août 2022

Je le reconnais (Chant Chrétien avec Paroles)

121672973

Posté par yannpatsy à 03:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

LA LIBERTE DU CONJOINT + Prière[CMB]

LA LIBERTE DU CONJOINT

 

Dans le Christ, par son sang, nous sommes libérés du mal, et nos péchés sont pardonnés, tellement la bonté de Dieu est grande ! (Éphésiens 1.7)

 

L'un des dons les plus éminents que Dieu nous ait accordés, c'est la liberté. Comme l'affirme ce verset, Dieu nous a donné la liberté suprême, celle qui consiste à nous affranchir des liens du péché. Nous avons une grande liberté en Christ, et cet appel à la liberté fait partie intégrante de ce que nous sommes.

 

Ce désir de liberté est si intense que chaque fois que nous nous sentons menacés par l'emprise de quelqu'un (surtout de quelqu'un que nous aimons), nous avons tendance à nous rebiffer et à nous irriter. Il faut que nous nous accordions mutuellement de la liberté : celle de lire un livre, de regarder du sport à la télé, d'aller parcourir les magasins, de faire une sieste, d'envisager une vocation nouvelle. Quand nous essayons d'avoir la main sur le comportement de notre partenaire, nous mettons sa liberté en péril et nous suscitons son irritation.

 

Ne vous êtes-vous jamais demandé pourquoi, quand vous accusez votre conjoint de perdre du temps, il/elle a tendance à "sortir les griffes" ? Vous avez menacé sa liberté. Il/elle pense que vous essayez de la lui confisquer. C'est très bien de demander un changement de comportement, encore faut-il distinguer la demande de l'exigence. L'exigence s'interpose comme une prise de pouvoir ; la demande fournit une information. Tentez de faire une demande respectueuse : "Voudrais-tu sortir les poubelles ? Ça me ferait un grand plaisir." Monsieur le fera ou pas, mais au moins il ne se figurera pas que vous essayez de prendre le pas sur lui.

 

Prière :

 

Seigneur Jésus, merci pour la liberté que tu nous as donnée par ton sacrifice. Aide-nous en tant que couple à t’imiter en nous offrant mutuellement la liberté, plutôt que d'essayer de

nous surveiller l’un l'autre.

 

 

(Extrait des « méditations quotidiennes pour le couple » - de Gary Chapman)

121672973

Posté par yannpatsy à 03:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

QUI VA PIANO [MQ]

QUI VA PIANO

 

 Que tout homme soit prompt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère.  

(Jacques 1.19)

 

Lecture proposée : (Genèse 33.1-16)

  1 Jacob leva les yeux, et regarda ; et voici, Ésaü arrivait, avec quatre cents hommes. Il répartit les enfants entre Léa, Rachel, et les deux servantes. 2 Il plaça en tête les servantes avec leurs enfants, puis Léa avec ses enfants, et enfin Rachel avec Joseph. 3 Lui-même passa devant eux ; et il se prosterna en terre sept fois, jusqu'à ce qu'il fût près de son frère. 4 Ésaü courut à sa rencontre ; il l'embrassa, se jeta à son cou, et le baisa. Et ils pleurèrent.
   5 Ésaü, levant les yeux, vit les femmes et les enfants, et il dit: Qui sont ceux que tu as là ? Et Jacob répondit: Ce sont les enfants que Dieu a accordés à ton serviteur. 6 Les servantes s'approchèrent, elles et leurs enfants, et se prosternèrent ; 7 Léa et ses enfants s'approchèrent aussi, et se prosternèrent ; ensuite Joseph et Rachel s'approchèrent, et se prosternèrent. 8 Ésaü dit: A quoi destines-tu tout ce camp que j'ai rencontré ? Et Jacob répondit: A trouver grâce aux yeux de mon seigneur. 9 Ésaü dit: Je suis dans l'abondance, mon frère ; garde ce qui est à toi. 10 Et Jacob répondit: Non, je te prie, si j'ai trouvé grâce à tes yeux, accepte de ma main mon présent ; car c'est pour cela que j'ai regardé ta face comme on regarde la face de Dieu, et tu m'as accueilli favorablement. 11 Accepte donc mon présent qui t'a été offert, puisque Dieu m'a comblé de grâces, et que je ne manque de rien. Il insista auprès de lui, et Ésaü accepta. 12 Ésaü dit: Partons, mettons-nous en route ; j'irai devant toi. 13 Jacob lui répondit: Mon seigneur sait que les enfants sont délicats, et que j'ai des brebis et des vaches qui allaitent ; si l'on forçait leur marche un seul jour, tout le troupeau périrait. 14 Que mon seigneur prenne les devants sur son serviteur ; et moi, je suivrai lentement, au pas du troupeau qui me précédera, et au pas des enfants, jusqu'à ce que j'arrive chez mon seigneur, à Séir. 15 Ésaü dit: Je veux au moins laisser avec toi une partie de mes gens. Et Jacob répondit: Pourquoi cela ? Que je trouve seulement grâce aux yeux de mon seigneur !
   16 Le même jour, Ésaü reprit le chemin de Séir.

 

« Ne craignez pas d’être lent, craignez seulement d’être à l’arrêt », dit un proverbe chinois. Est-ce que la Bible parle de lenteur ? On trouve l’adverbe « lentement » une seule fois, l’adjectif « lent » dans notre seul verset de Jacques. Quant au substantif, absence totale.

 

Aller lentement, le grand âge finit par l’imposer. Pas facile quand le rythme fut longtemps tout autre.

La Bible ne demande pas de courir, même si l’exemple de Paul y invite ; encore moins de traîner. Son enseignement peint plutôt un Dieu qui prend son temps et nous invite à vivre pleinement chaque étape de son projet pour nous, sans précipitation, mais en entier. Par contre, que d’avertissements contre l’arrêt ou le retour en arrière ! Vous couriez bien, disait Paul aux Galates, qui vous a arrêtés ? (5.7) [Vous couriez bien: qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d'obéir à la vérité ? ] Et aux Hébreux : Vous avez besoin de persévérance (10.36)[ Car vous avez besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis].

 

Mais il y a des choses pour lesquelles il ne faut pas se presser si l’on veut aller « sano » : le choix des études, d’un conjoint, les dépenses quotidiennes ou exceptionnelles, etc… Il est deux lenteurs que demande Dieu : la lenteur à répondre, et à se mettre en colère. Il s’agit, avant d’ouvrir la bouche, d’être prompt à réfléchir, à peser la sincérité de ce que nous allons dire ou les sentiments qui le sous-tendent.

 

En paroles, oui, sûrement : « Qui va piano va sano ».

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Richard Doulière)

121672973

Posté par yannpatsy à 03:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]