UN CŒUR CONTREFAIT

 

Lecture proposée : (Jérémie 17.5-11)

5 »Voici ce que dit l'Eternel:
Maudit soit l'homme qui fait confiance à ce qui est humain,
qui prend des créatures pour appui
et qui détourne son cœur de l'Eternel!
6 Il est pareil à un genévrier dans la plaine:
il ne voit rien venir de bon,
il habite les endroits brûlés du désert,
une terre salée et sans habitants.
7 »Béni soit l'homme qui fait confiance à l'Eternel
et qui place son espérance en lui!
8 Il ressemble à un arbre planté près de l'eau
et qui étend ses racines vers le cours d'eau:
il ne s'aperçoit pas de la venue de la chaleur
et son feuillage reste vert.
Lors d'une année de sécheresse, il ne redoute rien
et il ne cesse pas de porter du fruit.
9 »Le cœur est tortueux plus que tout,
et il est incurable.
Qui peut le connaître?
10 Moi, l'Eternel, j'explore le cœur, j'examine les reins
pour traiter chacun conformément à sa conduite,
au fruit de ses agissements.
11 Celui qui acquiert des richesses injustement
est pareil à une perdrix qui couve des œufs qu'elle n'a pas pondus:
au milieu de sa vie, celles-ci l'abandonnent
et, en fin de compte, il n'aura été qu'un fou.»

 

 

 

Le cœur est tortueux par-dessus tout

(Jérémie 17.9)

 

 

Les faits vécus au sujet de la duplicité et de la déception peuvent sembler plus étranges que la fiction. Selon un reportage de l’Associated Press, une femme de la Géorgie a été arrêtée après avoir tenté d’acheter pour plus de 1500 dollars de marchandises au moyen d’un billet contrefait d’un million de dollars.

 

Lorsqu’on l’a interrogée à ce sujet, la cliente embarrassée a prétendu s’être fait leurrer en disant que le faux billet lui venait de son ex-mari, qui était collectionneur de pièces de monnaie.

 

Le montant du billet nous pousse à nous demander s’il est possible qu’une personne ait réellement pu être dupe au point de croire qu’il était vrai. Toutefois, il se peut que ce fait vécu illustre bien le problème presque incroyable de l’aveuglement contre lequel le prophète nous met en garde.

 

Lorsque Jérémie dit : « Le cœur est tortueux par-dessous, tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? » (17.9), il exprime un étonnement qui surpasse notre entendement. Ici, le prophète ne dit pas que certains d’entre nous ont de la difficulté à être honnêtes envers eux-mêmes, mais bien plutôt que c’est le cas de tous.

 

Heureusement, Dieu sonde notre cœur et comprend ce que nous ne pouvons voir (verset 10). Il nous donne toutes les raisons de dire : « Seigneur, j’ai besoin de ton aide. Montre-moi si je suis honnête envers moi-même et toi. Si ce n’est pas le cas, aide-moi à changer et à m’appuyer sur toi plutôt que sur moi-même ». M.R.D

 

Le seul moyen de survivre dans un monde trompeur consiste à faire confiance à celui qui ne nous trompera jamais

 

(Extrait de « Notre pain quotidien » )

Ichtus (2)