Ne pleure point ;

voici,

le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David,

a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux

(Apocalypse 5.5)

 

Lecture proposée : (Esaïe 31.1-5)

1 Malheur à ceux qui descendent en Egypte pour avoir du secours,
qui s'appuient sur des chevaux
et placent leur confiance dans le grand nombre de chars
et la force des cavaliers,
mais qui ne portent pas le regard sur le Saint d'Israël
et ne recherchent pas l'Eternel!
2 Lui aussi, cependant, il est sage. Il fera venir le malheur
et ne retirera pas ses paroles.
Il se dressera contre la communauté des méchants
et contre le secours apporté par ceux qui commettent l'injustice.
3 L'Egyptien est un être humain et non Dieu,
ses chevaux ne sont que chair et non esprit.
Quand l'Eternel déploiera sa puissance,
le protecteur sera ébranlé,
le protégé tombera,
et tous ensemble ils disparaîtront.
4 Oui, voici ce que m'a dit l'Eternel:
«Lorsque le lion ou le lionceau rugit, au-dessus de sa proie,
même si tous les bergers ont été rassemblés contre lui,
il ne se laisse ni effrayer par leur voix
ni intimider par leur vacarme.
De même, l'Eternel, le maître de l'univers, descendra
pour combattre sur le mont Sion et sur sa colline.
5 Tout comme des oiseaux déploient leurs ailes,
l'Eternel, le maître de l'univers, étendra sa protection sur Jérusalem.
Il protégera et délivrera,
il épargnera et sauvera.»

 

 

 

LION DE JUDA

 

Les lions qui se prélassaient dans la réserve faunique du Masaï Mara au Kenya, semblaient inoffensifs. Ils se roulaient dans les buissons. Ils se frottaient la tête contre des branchages comme s’ils tentaient de peigner leurs magnifiques crinières. Ils lapaient tout à loisir dans un ruisseau. Ils déambulaient sur le sol aride et rugueux comme si le temps leur appartenait. La seule fois où je voyais leurs dents, c’est quand l’un d’eux bâillait.

 

Leur apparence sereine est toutefois trompeuse. S’ils sont aussi détendus, c’est qu’ils n’ont rien à craindre – ni manque de nourriture, ni prédateurs naturels. Les lions semblent paresseux et apathiques, mais ce sont les animaux les plus puissants et les plus redoutables de tous. Un seul rugissement, et tous les autres animaux prennent la poudre d’escampette.

 

Parfois, on dirait que Dieu se prélasse. Lorsque nous ne le voyons pas agir, nous en concluons qu’il ne fait rien. Nous entendons les gens se moquer de Dieu et nier son existence, et nous nous demandons tout inquiets pourquoi il ne se défend pas. Nous oublions que Dieu « ne se laisse ni effrayer par leur voix, ni intimider par leur nombre » (Esaïe 31.4). Il n’a rien à craindre. Un seul rugissement de sa part, et ses détracteurs détaleront comme des lapins.

 

Si vous vous demandez pourquoi Dieu ne s’inquiète pas comme vous le faites, c’est parce qu’il est maître de tout. Il sait que Jésus, le Lion de Juda, triomphera.

 

Avec Dieu aux commandes, nous n’avons rien à craindre

 

(Extrait de « Notre Pain Quotidien – J.A.L)

 

Ichtus (2)