« Vous ne vous êtes pas approchés d’une montagne… »

(Hébreux 12 :18)

 

PLUS GRAND QUE NOUS NE LE PENSIONS

 

De nombreuses personnes sont troublées par les descriptions quelque peu effrayantes que la Bible peut contenir parfois. Elles n’y reconnaissent pas l’Evangile. En fait, ces réalités portant sur la sainteté parfaite de Dieu ou son courroux préparent l’Evangile !

 On pourrait le dire ainsi : la sainteté de Dieu est plus grande que ce que nous imaginions ; sa miséricorde aussi. Sa colère est plus redoutable que ce que nous avions pensé ; son amour, plus grand. Le jugement que nous méritons est plus terrible que ce que nous avions cru ; le salut accompli par Jésus-Christ aussi !

 La fin de notre passage désigne tout ce qui a été révélé et manifesté pour nous en Jésus-Christ. C’est beaucoup plus que ce que nous avions imaginé !

Le peuple d’Israël a reçu une terre promise et une ville avec des murailles. Nous recevons un royaume inébranlable et une cité céleste.

 Chacun de ces mots devrait être pesé soigneusement. Or, plus une chose est précieuse et sainte, plus elle doit être respectée et honorée.

 Ce qui devrait nous rendre vigilants n’est pas tant la crainte d’être rejetés que le prix des réalités qui nous ont été révélées, qui nous ont été transmises, qui nous sont réservées.

 La sainteté et l’amour, maintenus ensemble, vont produire la vie sainte et l’adoration.

 

(Extrait des « Méditations quotidiennes » - Charles Nicolas)

Ichtus (2)