Psaumes 24 (Segond 21)

Le roi de gloire dans son temple

1 Psaume de David.
*C'est à l'Eternel qu'appartient la terre
avec tout ce qu'elle contient,
le monde avec tous ceux qui l'habitent,
2 car il l'a fondée sur les mers
et affermie sur les fleuves.
3 Qui pourra monter à la montagne de l'Eternel ?
Qui pourra se tenir dans son lieu saint ?
4 Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur,
celui qui ne se livre pas au mensonge
et qui ne fait pas de serments trompeurs.
5 Il obtiendra la bénédiction de l'Eternel,
la justice du Dieu de son salut.
6 Telle est la génération de ceux qui te cherchent,
qui aspirent après toi, Dieu de Jacob !      – Pause.
7 Portes, élevez vos linteaux !
Elevez-vous, portes éternelles !
Que le roi de gloire fasse son entrée !
8 Qui est ce roi de gloire ?
L'Eternel, si fort et si puissant,
l'Eternel puissant dans les combats !
9 Portes, élevez vos linteaux !
Elevez-les, portes éternelles !
Que le roi de gloire fasse son entrée !
10 Qui donc est ce roi de gloire ?
L'Eternel, le maître de l'univers :
c'est lui le roi de gloire !        – Pause.


Notes de la Bible Segond 21

Psaumes 24

  • 24.1 C'est à l'Eternel… contient : même idée au Psaume 50.12; cité en 1Corinthiens 10.26 [car la terre avec tout ce qu'elle contient appartient au Seigneur.] comme argument pour inviter les chrétiens à tout considérer comme pur.

 

Pour connaître le bon comportement

THEME :

Le Roi de Gloire éternel, propriétaire de la terre. Dieu a pleinement droit à notre adoration, réservons un bon accueil à son règne.

Il est possible que ce psaume ait été composé à l’occasion du transport de l’arche de l’alliance d’Obed-Edom à Jérusalem (2Samuel 6 :10-15) [10 Il ne voulut pas prendre l'arche de l'Eternel chez lui, dans la ville de David, et il la fit conduire dans la maison d'Obed-Edom, un homme de Gath. 11 L'arche de l'Eternel resta 3 mois dans la maison d'Obed-Edom de Gath et l'Eternel le bénit, ainsi que toute sa famille.
12 On vint dire au roi David : « L'Eternel a béni la famille d'Obed-Edom et tout ce qui lui appartient à cause de l'arche de Dieu. » David se mit alors en route et il fit monter l'arche de Dieu depuis la maison d'Obed-Edom jusqu'à la ville de David au milieu des réjouissances. 13 Quand ceux qui portaient l'arche de l'Eternel eurent fait six pas, on sacrifia un bœuf et un veau gras. 14 David dansait de toute sa force devant l'Eternel et il était habillé d'un éphod en lin. 15 David et toute la communauté d'Israël firent monter l'arche de l'Eternel avec des cris de joie et au son des trompettes.].

D’après la tradition, il était chanté le premier jour de chaque semaine dans le temple. Les verset 1 à 6 précisent l’attitude requise pour participer à l’adoration.

 

AUTEUR : David

 

(Verset 1)

Puisque la terre appartient à l’Eternel, nous n’en sommes que les gérants ou les gardiens. Nous devrions nous engager à gérer convenablement ce monde et ses ressources, mais en veillant à ne pas devenir des adorateurs de la création, ni à nous comporter en propriétaires, car ce monde disparaîtra (1Jean 2 :17) [Or le monde passe, sa convoitise aussi, mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement.]

 

(Verset 4)

Ce verset dénonce tous les mensonges, et notamment ceux qui sont prononcés sous serment. Il est facile de nous laisser aller à la tromperie, surtout quand le principe de « la vérité et rien que la vérité » peut nous coûter quelque chose, nous créer des ennuis ou nous faire paraître sous un mauvais jour. Or, Dieu prête une grande valeur à l’honnêteté. Le fait est que le manque d’honnêteté dans la communication fait obstacle à un bonne relation. Sans elle, la communion avec Dieu est impossible. En mentant aux autres, nous nous trompons nous-mêmes. Comment Dieu nous entendra-t-il, si nous nous enfermons dans l’illusion ?

 

(Verset 7 à 10)

Qui est ce « Roi de gloire « ?

Il est aussi présenté comme « L’Eternel, si fort et si puissant ». Il s’agit du Messie éternel, saint et puissant. Ce psaume n’est pas seulement un cri de guerre destiné à réveiller le peuple de Dieu, il annonce aussi le moment où Christ pénètrera dans la Nouvelle Jérusalem pour régner éternellement (Apocalypse 19 :11-21) [11 Ensuite, je vis le ciel ouvert, et voici qu'un cheval blanc apparut. Celui qui le montait s'appelle « Fidèle et Véritable », il juge et combat avec justice. 12 Ses yeux étaient comme une flamme de feu et il y avait de nombreuses couronnes sur sa tête. Il portait un nom écrit, que personne d'autre que lui ne connaît. 13 Il était habillé d'un vêtement trempé de sang. Son nom est «la Parole de Dieu ». 14 Les armées célestes le suivaient, montées sur des chevaux blancs et habillées d'un fin lin, blanc et pur. 15 De sa bouche sortait une épée aiguë [à deux tranchants] pour frapper les nations. Il les dirigera avec un sceptre de fer et il écrasera lui-même le raisin dans la cuve à vin de l'ardente colère du Dieu tout-puissant. 16 Il portait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : « Roi des rois et Seigneur des seigneurs ».
17 Je vis un [autre] ange debout dans le soleil. Il cria d'une voix forte à tous les oiseaux qui volaient haut dans le ciel : « Venez, rassemblez-vous pour le grand festin de Dieu 18 afin de manger la chair des rois, la chair des chefs militaires, la chair des guerriers, la chair des chevaux et de ceux qui les montent, la chair de tous les hommes, libres et esclaves, petits et grands. »
19 Alors je vis la bête, les rois de la terre et leurs armées rassemblés pour faire la guerre à celui qui montait le cheval et à son armée. 20 La bête fut capturée, ainsi que le prétendu prophète qui avait accompli devant elle des signes miraculeux pour égarer ceux qui avaient reçu la marque de la bête et adoré son image. Tous les deux furent jetés vivants dans l'étang ardent de feu et de soufre. 21 Les autres furent tués par l'épée qui sortait de la bouche de celui qui montait le cheval, et tous les oiseaux se rassasièrent de leur chair.]

Lorsque ce psaume était utilisé dans l’adoration collective, il pouvait faire l’objet d’une certaine mise en scène. Les personnes qui se trouvaient à l’extérieur du temple appelaient pour qu’on ouvre les portes et laisse entrer le roi de gloire. De l’intérieur, les prêtres ou d’autres demandaient ; « Qui est ce roi de gloire ? » A l’extérieur, le peuple répondait à l’unisson ; « L’Eternel, si fort et si puissant, l’Eternel puissant dans les combats. » Après une reprise de cet échange (Psaume 24 :9,10) [9 Portes, élevez vos linteaux !
Elevez-les, portes éternelles !
Que le roi de gloire fasse son entrée !
10 Qui donc est ce roi de gloire ?
L'Eternel, le maître de l'univers :
c'est lui le roi de gloire !],
les portes du temple s’ouvraient, symbolisant le désir des Israëlites que le Dieu dont ils avaient chanté la force et la puissance soit présent parmi eux. C’était une leçon importante pour les enfants qui y participaient.

 

('Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

L'original avec les mots d'aujourd'hui)

 

Ichtus (2)