Ainsi vous serez purs et irréprochables au jour du Christ…

 (Philippiens 1.10)

 

Lecture proposée : (Romains 8.31-39)

Romains 8:31-39 (Segond 21)

31 Que dirons-nous donc de plus? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous? 32 Lui qui n'a pas épargné son propre Fils mais l'a donné pour nous tous, comment ne nous accorderait-il pas aussi tout avec lui? 33 Qui accusera ceux que Dieu a choisis? C'est Dieu qui les déclare justes! 34 Qui les condamnera? [Jésus-]Christ est mort, bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu et il intercède pour nous! 35 Qui nous séparera de l'amour de Christ? Serait-ce la détresse, l'angoisse, la persécution, la faim, le dénuement, le danger ou l'épée? 36 De fait, il est écrit: C'est à cause de toi qu'on nous met à mort à longueur de journée, qu'on nous considère comme des brebis destinées à la boucherie. 
37 Au contraire, dans tout cela nous sommes plus que vainqueurs grâce à celui qui nous a aimés. 38 En effet, j'ai l'assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l'avenir, ni les puissances, 39 ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.


Notes de la Bible Segond 21

Romains 8

  • 8.36 C'est à cause… boucherie : citation du Psaume 44.23 [Mais *c'est à cause de toi qu'on nous met à mort à longueur de journée, qu'on nous considère comme des brebis destinées à la boucherie.].

 

VISER LE BUT

 

Au jour de Jésus-Christ, lorsque nous paraîtrons dans la lumière, devant le trône de Dieu, toute notre vie sera examinée. Nous le savons déjà : le moins qu’on puisse dire est que bien des choses n’apparaîtront pas sincères et irréprochables.

 

Pourtant, dans un sens profond, essentiel, nous serons reconnus comme sincères et irréprochables parce que tout ce qu’on pourrait nous reprocher, y compris tout ce que nous nous reprochons, a été endossé par le Fils de Dieu sur la croix. Sa justice couvre notre injustice. Nous n’avons aucun souci à nous faire pour ce qui concerne la vie éternelle, le salut, si notre foi est en Jésus.

 

Mais cela ne nous donne pas carte blanche pour vivre n’importe comment. Dieu s’intéresse à tous nos actes. Pour utiliser une image tirée de l’Apocalypse, on continue à inscrire nos œuvres sur les livres célestes et il en sera tenu compte pour ce qui concerne notre récompense. Notre manière de vivre aujourd’hui détermine à quel point nous pourrons jouir de la présence de Dieu dans l’éternité.

 

C’est pendant la vie présente que se développe, plus ou moins, la sensibilité qui nous permettra d’apprécier au maximum la gloire du Seigneur et de nous en réjouir pour toujours.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Robert Souza)

Ichtus (2)