Béni soit l'Eternel !

Car il exauce la voix de mes supplications.

L'Eternel est ma force et mon bouclier ;

en lui mon cœur se confie,

et je suis secouru

(Psaume 28.6-7)

 

Lecture proposée : (Psaume 28.6-9)

6 Béni soit l'Eternel,
car il a entendu mes supplications!
7 L'Eternel est ma force et mon bouclier.
C'est en lui que mon cœur se confie, et je suis secouru.
Mon cœur est dans la joie,
et je le loue par mes chants.
8 L'Eternel est la force de son peuple,
il est une forteresse pour sauver celui qu'il a désigné par onction.
9 Sauve ton peuple et bénis ton héritage!
Sois leur berger et leur soutien pour toujours!

 

 

L'EPREUVE

 

Les épreuves n'ont pas manqué à David : plusieurs fois en danger de mort à cause d'ennemis puissants comme Saül et les Philistins, en danger sur les champs de bataille et devant la trahison d'Absalom...

 

Mais il peut témoigner que Dieu le secourt. En relisant ce psaume, je pense à Jésus, le Sauveur tout seul en croix, qui crie vers son Père son sentiment d'abandon, cri qui semble sans réponse.

 

Dieu le Père a-t-il entendu son Fils ? Le silence de Dieu, bien qu'il soit explicable quand le Christ fut fait péché pour nous, est absolument déchirant.

 

Toutefois, la Bible assure que Jésus a été exaucé pour ce qui est d'être sauvé de la mort : il a présenté avec de grands cris et avec larmes des prières et des supplications à celui qui pouvait le sauver de la mort, et il a été exaucé... (Hébreux 5.7-8).

 

Jésus a été exaucé, pourtant il est passé par la mort, et Dieu l'en a délivré. Nous nous imaginons souvent que Dieu doit nous épargner l'épreuve, alors que sa grâce se trouve dans la manière de la traverser et de la terminer.

 

Nous ne serons peut-être pas épargnés face à l'adversité. Mais Dieu est là pour nous aider à traverser les épreuves avec lui, et à la fin, nous serons sauvés. « Merci Seigneur de pouvoir nous confier en ta fidélité ».

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » – Francis Rivère)

 

Ichtus (2)