COMPRENDRE LA BIBLE

 

DIEU 1/6

 

1 - LE CREATEUR

 

Vérité centrale

Dieu a amené à l’existence la création tout entière, et il l’entretient et la soutient par sa puissance. Du néant il tira l’univers selon un dessein qui lui est propre, et pour sa seule gloire.

 

Dieu crée

 

« C'est toi, Eternel, c'est toi seul qui as fait le ciel, les cieux des cieux et toute leur armée, la terre et tout ce qu'elle porte, les mers et tout ce qu'elles contiennent. C'est toi qui donnes la vie à tout cela, et les corps célestes se prosternent devant toi. »

(Néhémie 9 :6)

 

« Par la foi, nous comprenons que l'univers a été formé par la parole de Dieu, de sorte que le monde visible n'a pas été fait à partir des choses visibles. »

(Hébreux 11 :3)

 

1 Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. 2 La terre n'était que chaos et vide. Il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme et l'Esprit de Dieu planait au-dessus de l'eau.
3 Dieu dit: «Qu'il y ait de la lumière!» et il y eut de la lumière. 4 Dieu vit que la lumière était bonne, et il sépara la lumière des ténèbres. 5 Dieu appela la lumière jour, et les ténèbres nuit. Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le premier jour.
6 Dieu dit: «Qu'il y ait une étendue entre les eaux pour les séparer les unes des autres!» 7 Dieu fit l'étendue et sépara ainsi l'eau qui est au-dessous de l'étendue de celle qui est au-dessus. Cela se passa ainsi. 8 Dieu appela l'étendue ciel. Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le deuxième jour.
9 Dieu dit: «Que les eaux qui sont au-dessous du ciel se rassemblent à un seul endroit et que le sec apparaisse!» Et cela se passa ainsi. 10 Dieu appela le sec terre, et la masse des eaux mers. Dieu vit que c'était bon. 11 Puis Dieu dit: «Que la terre produise de la verdure, de l'herbe à graine, des arbres fruitiers qui donnent du fruit selon leur espèce et qui contiennent leur semence sur la terre!» Et cela se passa ainsi: 12 la terre produisit de la verdure, de l'herbe à graine selon son espèce et des arbres qui donnent du fruit et contiennent leur semence selon leur espèce. Dieu vit que c'était bon. 13 Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le troisième jour.
14 Dieu dit: «Qu'il y ait des luminaires dans l'étendue du ciel pour séparer le jour de la nuit! Ils serviront de signes pour marquer les époques, les jours et les années, 15 ainsi que de luminaires dans l'étendue du ciel pour éclairer la terre.» Et cela se passa ainsi: 16 Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand pour présider au jour et le plus petit pour présider à la nuit. Il fit aussi les étoiles. 17 Dieu les plaça dans l'étendue du ciel pour éclairer la terre, 18 pour dominer sur le jour et la nuit et pour séparer la lumière des ténèbres. Dieu vit que c'était bon. 19 Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le quatrième jour.
20 Dieu dit: «Que l'eau pullule d'animaux vivants et que des oiseaux volent dans le ciel au-dessus de la terre!» 21 Dieu créa les grands poissons et tous les animaux vivants capables de se déplacer: l'eau en pullula selon leur espèce. Il créa aussi tous les oiseaux selon leur espèce. Dieu vit que c'était bon, 22 et il les bénit en disant: «Reproduisez-vous, devenez nombreux et remplissez les mers, et que les oiseaux se multiplient sur la terre!» 23 Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le cinquième jour.
24 Dieu dit: «Que la terre produise des animaux vivants selon leur espèce: du bétail, des reptiles et des animaux terrestres selon leur espèce.» Et cela se passa ainsi. 25 Dieu fit les animaux terrestres selon leur espèce, le bétail selon son espèce et tous les reptiles de la terre selon leur espèce. Dieu vit que c'était bon.
26 Puis Dieu dit: «Faisons l'homme à notre image, à notre ressemblance! Qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre.» 27 Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu. *Il créa l'homme et la femme.  28 Dieu les bénit et leur dit: «Reproduisez-vous, devenez nombreux, remplissez la terre et soumettez-la! Dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se déplace sur la terre!» 29 Dieu dit aussi: «Je vous donne toute herbe à graine sur toute la surface de la terre, ainsi que tout arbre portant des fruits avec pépins ou noyau: ce sera votre nourriture. 30 A tout animal de la terre, à tout oiseau du ciel et à tout ce qui se déplace sur la terre, à ce qui est animé de vie, je donne toute herbe verte pour nourriture.» Et cela se passa ainsi. 31 Dieu regarda tout ce qu'il avait fait, et il constata que c'était très bon. Il y eut un soir et il y eut un matin. Ce fut le sixième jour.

(Genèse 1)

 

L’univers n’a pas toujours existé. L’Ecriture nous enseigne que le cosmos eut un commencement, qu’il ne fut pas tiré d’une matière préexistante. Dieu, le seul et unique créateur de l’univers, appela le monde à l’être par la seule puissance de sa Parole.

 

Dieu n’avait pas besoin de créer l’univers, car il se suffit à lui-même. C’est pour sa seule gloire qu’il décida d’amener toutes choses à l’existence. Les trois personnes de la Trinité furent impliquées dans l’acte créateur. La Bible s’ouvre par un chapitre qui relate les commencements en un langage empreint de majesté, d’éternité, et dont le message est pour toute culture et toute époque.

 

Dieu soutient

 

« Pourtant, il n'a pas cessé de rendre témoignage à ce qu'il est par le bien qu'il fait: il vous envoie du ciel les pluies et les saisons fertiles, il vous comble de nourriture et remplit votre cœur de joie.»

(Actes 14 :17)

 

« Le Fils est le reflet de sa gloire et l'expression de sa personne, il soutient tout par sa parole puissante. Après avoir accompli [au travers de lui-même] la purification de nos péchés, il s'est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts. »

(Hébreux 1 :3)

 

La Bible nous enseigne que Dieu le Créateur est aussi celui qui soutient et entretient la vie de tout ce qu’il a amené à l’existence. Ce n’est pas un Dieu absent qui a fait le monde, et l’a ensuite abandonné. Loin de demeurer au-dessus et à l’écart de sa création, Dieu continue à y travailler. Il est intimement mêlé à la marche de l’univers et aux forces de la nature, et en tout lieu il tient dans sa main gouvernements et nations. Le Christ a aussi parlé de la sollicitude de Dieu le Père envers la moindre de ses créatures.

 

Dieu accomplit son dessein

 

20 en disant: «Que le nom de Dieu soit béni d'éternité en éternité! C'est à lui qu'appartiennent la sagesse et la force. 21 C'est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse et établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la connaissance à ceux qui ont de l'intelligence. 22 C'est lui qui dévoile ce qui est profondément enfoui et caché, qui connaît ce qui est dans les ténèbres, et la lumière réside auprès de lui.  »

(Daniel 2 :20-22)

 

« 18 J'estime que les souffrances du moment présent ne sont pas dignes d'être comparées à la gloire qui va être révélée pour nous. 19 De fait, la création attend avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu. 20 En effet, la création a été soumise à l'inconsistance, non de son propre gré, mais à cause de celui qui l'y a soumise. 21 Toutefois, elle a l'espérance d'être elle aussi libérée de l'esclavage de la corruption pour prendre part à la glorieuse liberté des enfants de Dieu. 22 Or nous savons que, jusqu'à maintenant, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l'accouchement. 23 Et ce n'est pas elle seule qui soupire, mais nous aussi, qui avons pourtant dans l'Esprit un avant-goût de cet avenir, nous soupirons en nous-mêmes en attendant l'adoption, la libération de notre corps. 24 En effet, c'est en espérance que nous avons été sauvés. Or l'espérance qu'on voit n'est plus de l'espérance: ce que l'on voit, peut-on l'espérer encore? 25 Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance »

Romains 8 :18-25)

 

Dieu tient sous son contrôle suprême tout ce qu’il a créé. Ceci ne veut pas dire que nous soyons incapables de choisir librement ce que nous voulons. Dieu nous a donné cette liberté (même celle de nous rebeller contre lui). Mais cela veut dire que Dieu agit et qu’il mène à bonne fin ce qu’il veut voir se réaliser : il accomplit son dessein.

Ce dessein peut se définir de façon très simple : restaurer l’humanité déchue et la création tout entière dans la liberté et la perfection perdues du fait de la rébellion de l’homme. Dieu le créateur est aussi Dieu le rédempteur.

 

La terre, point central

 

« 3 Par la bouche des enfants et des nourrissons,

tu as fondé ta gloire pour confondre tes adversaires,

pour réduire au silence l'ennemi, l'homme avide de vengeance.

4 Quand je contemple le ciel, œuvre de tes mains,

la lune et les étoiles que tu y as placées,

5 je dis: «Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui,

et le fils de l'homme, pour que tu prennes soin de lui?»

6 Tu l'as fait de peu inférieur à Dieu

et tu l'as couronné de gloire et d'honneur.

7 Tu lui as donné la domination sur ce que tes mains ont fait,

tu as tout mis sous ses pieds,

8 les brebis comme les bœufs,

et même les animaux sauvages,

9 les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,

tout ce qui parcourt les sentiers des mers.

(Psaume 8 :3-9)

 

« 1 Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer n'existait plus. 2 Je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une mariée qui s'est faite belle pour son époux. 3 J'entendis une voix forte venant du ciel qui disait: «Voici le tabernacle de Dieu parmi les hommes! Il habitera avec eux, ils seront son peuple et Dieu lui-même sera avec eux, [il sera leur Dieu] »

(Apocalypse 21 :1-3)

 

La terre est une toute petite planète dans un vaste univers et on ne peut prétendre que notre monde occupe une position centrale dans le cosmos. Mais la Bible nous apprend que le créateur du cosmos a fait de la terre l’objet de sa tendre sollicitude.

 

L’homme est écrasé par l’immensité de son environnement. Cependant, à cause de la place que le monde occupe dans le dessein divin, l’univers ne doit pas être pour lui un sujet d’effroi. Notre planète est celle qui fut visitée, elle est cette partie de la création où une relation particulière a été conçue entre Dieu et nous, qui avons été formés à son image. L’homme est au centre du dessein universel de Dieu.

 

Remarque finale

Une personne en rébellion contre le Créateur aura forcément une idée de Dieu et de la Création centrée sur l’homme. Le chrétien apprend à voir la création telle qu’elle est en réalité, avec Dieu en son centre exerçant toute autorité sur elle.

Ichtus (2)