« Il fit ce qui est droit aux yeux de l’Éternel,

mais avec un cœur qui n'était pas entièrement dévoué »

(2 Chroniques 25 :2)

 

AVOIR UN COEUR DEVOUE

 

Au début de son règne à Jérusalem, Amatsia fut considéré comme un bon roi. Mais il agissait par intérêt personnel plus que par consécration à Dieu.

 

Le chrétien peut vivre, lui aussi, de la même façon. Pour Dieu, être dévoué, c'est lui être consacré. C'est être disposé à le servir en faisant abstraction de nos propres intérêts. C'est renoncer à soi-même pour le glorifier. C'est un engagement qui ne peut s'accommoder d'aucun compromis.

 

Amatsia, tout en accomplissant de bonnes choses, les faisait plus pour faire bonne figure que pour glorifier l’Éternel. Les conséquences en furent désastreuses pour lui-même et pour le peuple. Il fit des alliances regrettables, se tourna vers les faux dieux des Edomites, s'attirant ainsi la colère de Dieu pour terminer son règne lamentablement. Une conspiration se forma contre lui et il mourut assassiné.

 

En tant que chrétiens, nous pouvons donner l'impression d'une vie droite. Mais si notre cœur n'est pas entièrement dévoué envers le Seigneur, les conséquences pourront souvent, déjà ici-bas, s'en trouver regrettables.

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Yves Perrier

Ichtus (2)