REFLECHISSEZ-Y !

 

Savez-vous que…

 

  • Les paupières de l’œil humain battent en moyenne 25 fois à la minute, en un cinquième de seconde ?

  • Un serpent à sonnettes rampant à sa vitesse maximale est capable de parcourir environ six kilomètres en une heure ?

  • Une plante vigoureuse émet environ 8 billions de grains de pollen en une matinée ?

  • Le moustique bat des ailes à la cadence de 300 battements à la seconde, le papillon 5 et l’abeille 200 ?

  • Les ouvriers bavards sont plus sujets à la carie dentaire que ceux qui ne parlent pas ?

  • Les anneaux de Saturne sont composés de cristaux de glace ?

  • Les chats attrapent des rhumes de cerveau ?

  • Le fond des océans est recouvert de morceaux de manganèse et de cobalt gros comme des boules de billard ?

  • Les vaches donnent davantage de lait lorsqu’elles ont pour litière des matelas en caoutchouc mousse ?

 

Vous l’ignoriez ? Cela ne fait rien. Toutes ces choses, bien qu’intéressantes ne sont pas, en réalité, très importantes. Elles n’ont pas, en tout cas, pour effet d’ébranler le monde ni de bouleverser votre existence !

 

Par contre, ce qu’il est important de connaître, ce sont les choses capitales qu’enseigne la Bible lorsqu’elle nous parle de notre relation avec Dieu. Il ne suffit pas de les connaître, il faut surtout les accepter de telle sorte qu’elles aient pour effet de transformer notre vie.

 

Il est certain, que vous le reconnaissiez ou non, que « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3.23). Ils sont malheureusement trop nombreux ceux qui prétendent qu’il ne s’agit là que d’une fiction religieuse.

 

Il est certain aussi qu’ « il n’y a point de juste, pas même un seul ; nul n’est intelligent ; nul ne cherche Dieu ; tous sont égarés, tous sont pervertis ; il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul » (Romains 3.10-12) . Un vrai réquisitoire ! Un grand nombre d’hommes malheureusement, sont assez insensés pour fermer les yeux, endurcir leur cœur et étouffer leur intelligence lorsqu’ils sentent que ces faits les concernent personnellement !

 

Mais les faits restent les faits ! Un général français a dit un jour : « Les faits sont les faits ; ils n’ont cure de ce que vous pourriez penser d’eux ; ils ne se plient ni ne disparaissent au souffle de votre opinion ! »

 

C’est un fait bien établi que Jésus, le Fils de Dieu, est entré dans l ‘humanité pour expier nos péchés et pour subir à notre place la condamnation que nous avions nous-mêmes méritée.

 

L’angoisse du calvaire met son empreinte sur chaque mot de chaque ligne du récit biblique : « Le Seigneur… ne veut pas qu’aucun périsse, mais que tous arrivent à la repentance » (2 Pierre 3.9). C’est encore un fait que « Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous » (Romains 5.8), c’est grâce à cette vérité immuable que les portes de la grâce sont encore ouvertes à l’instant même : « Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut » (2 Corinthiens 6.2).

 

En acceptant, dans votre cœur, ces faits de la Parole de Dieu même, cette œuvre accomplie par Christ en vue de votre salut, vous pouvez supplier Dieu de vous accorder la paix parfaite et le pardon. En croyant tout simplement ces faits vous pouvez faire personnellement l’expérience de la vie nouvelle, de la vie libérée du jugement du péché et de l’iniquité. Vous trouverez ainsi le vrai bonheur et la plénitude de la vie en communion avec Jésus-Christ notre grand Bienfaiteur.

 

(Flyer de « Editeurs de Littérature Biblique – Raymond Anderson)

 

Ichtus (2)