L’ESPRIT DE PREVOYANCE

 

Un homme prudent voit venir le malheur et se met à l’abri.

Les ignorants y donnent tête baissée et le paient cher.

(Proverbes 22.3) (BFC)

 

Épargner est un signe de sagesse. Thésauriser, non. Salomon a écrit dans les Proverbes que les gens avisés préviennent les difficultés qui pourraient éventuellement se présenter ; les insensés escomptent que tout va bien se passer et ils se retrouvent en mauvaise posture. Le mari et la femme sages se préparent pour les temps difficiles. Sur le plan financier, cela peut supposer d’épargner et/ou d’investir. Des deux, c’est l’épargne qui importe le plus. Des conseillers financiers chrétiens suggèrent que 10 % des revenus du ménage soient consacrés à l’épargne et à l’investissement. Vous pouvez faire des choix supérieurs ou inférieurs, mais faites-les en toute conscience selon vos moyens. Si vous projetez d’épargner « ce qui reste », Il y a peu de chance que vous y parveniez.

Admettons que vous donniez 10 % pour l’œuvre du Seigneur et que vous épargniez 10 %, il vous reste 80 % à répartir entre les mensualités ou le loyer pour la maison, le chauffage, l’électricité, Le téléphone, l’alimentation et ainsi de suite. Le ménage qui met régulièrement de côté un pourcentage de ses revenus - même faible - aura non seulement les fonds de réserve pour les coups durs, mais également la satisfaction de voir qu’il administre correctement ses affaires. Des économies régulières doivent faire partie de votre gestion.

 

Prière :

 

Seigneur, nous voulons être un couple raisonnable dans l’utilisation de nos revenus. Veuille nous donner la discipline de débattre sur l’épargne, l’investissement et le don. Nous savons que tout ce que nous avons t’appartient, et nous voulons l’utiliser convenablement.

 

(Extrait des « méditations quotidiennes pour le couple » - de Gary Chapman)

121672973