Toute l’écriture est inspirée de Dieu,

et utile pour enseigner, pour convaincre,

pour corriger, pour instruire dans la justice

afin que l’homme de Dieu soit accompli

et propre à toute bonne œuvre.

 (2 Timothée 3.16)

 

Lecture proposée : (2 Pierre 1.16-21)

16 En effet, ce n'est pas en suivant des fables habilement conçues que nous vous avons fait connaître la puissante venue de notre Seigneur Jésus-Christ, mais c'est après avoir vu sa majesté de nos propres yeux. 17 Oui, il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire quand la gloire magnifique lui a fait entendre une voix qui disait: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute mon approbation.» 18 Cette voix, nous l'avons nous-mêmes entendue venir du ciel lorsque nous étions avec lui sur la sainte montagne, 19 et nous considérons comme d'autant plus certaine la parole des prophètes. Vous faites bien de lui prêter attention comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur jusqu'à ce que le jour commence à poindre et que l'étoile du matin se lève dans votre cœur. 20 Sachez avant tout qu'aucune prophétie de l'Ecriture n'est une affaire d'interprétation personnelle, 21 car ce n'est jamais par une volonté d'homme qu'une prophétie a été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu.


Notes de la Bible Segond 21

2 Pierre 1

  • 1.18 Sur la sainte montagne : allusion à l'épisode de la transfiguration, relaté en Matthieu 17.1-9 [1].

 

 

JE SAIS… JE CROIS

 

Je sais que Dieu est à l’origine de toutes choses. La création nous enseigne les perfections de Dieu, sa grandeur, sa puissance. Je sais que la Parole de Dieu nous apporte des réponses à bien des questions. J’apprends à connaître la volonté de Dieu. Je sais que toutes choses concourent ensemble pour le bien de  ceux qui aiment Dieu (Romains 8.28).

 

Je sais que Dieu veille sur moi, me dirige, me protège. Je sais où je vais. Il y a plusieurs demeures dans la maison du Père, et le Seigneur m’a préparé une place. Je verrai le Seigneur tel qu’il est et je lui serai rendu semblable. Je crois ce que Jésus nous a enseigné. Ses paroles sont esprit et vie. Je crois en Jésus et il me donne la vie éternelle. Je sais et je crois que ce qui est bon n’habite pas en moi, car j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien (Romains 7.18)                                            

 

La révélation de la grâce de Dieu a changé ma vie. Joie, paix, amour sont mon partage. Je crois que le Seigneur écoute mes prières. Je serre dans mon cœur sa promesse : Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai (Jean 14.14). Je le crois. Il y a un lien étroit entre ce que je sais et ce que je crois. Alors je peux dire : Je sais en qui j’ai cru (2 Timothée 1.12).

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Francis Bailet)

 

[1]

Matthieu 17:1-9 (Segond 21)

1 Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et son frère Jean, et il les conduisit à l'écart sur une haute montagne. 2 Il fut transfiguré devant eux; son visage resplendit comme le soleil et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. 3 Et voici que Moïse et Elie leur apparurent; ils s'entretenaient avec lui.
4 Pierre prit la parole et dit à Jésus: «Seigneur, il est bon que nous soyons ici. Si tu le veux, faisons ici trois abris: un pour toi, un pour Moïse et un pour Elie.» 5 Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. De la nuée une voix fit entendre ces paroles: «Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute mon approbation: écoutez-le!»
6 Lorsqu'ils entendirent cette voix, les disciples tombèrent le visage contre terre et furent saisis d'une grande frayeur. 7 Mais Jésus s'approcha d'eux, les toucha et dit: «Levez-vous, n'ayez pas peur!» 8 Ils levèrent les yeux et ne virent plus que Jésus seul.
9 Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre: «Ne parlez à personne de ce que vous avez vu jusqu'à ce que le Fils de l'homme soit ressuscité.»

Ichtus (2)