7 Ne vous y trompez pas: on ne se moque pas de Dieu.

Ce qu'un homme aura semé, il le récoltera aussi.

8 Celui qui sème pour satisfaire sa nature propre récoltera d'elle la ruine,

mais celui qui sème pour l'Esprit récoltera de l'Esprit la vie éternelle.

9 Ne négligeons pas de faire le bien,

car nous moissonnerons au moment convenable,

si nous ne nous relâchons pas.

10 Ainsi donc, pendant que nous en avons l'occasion,

pratiquons le bien envers tous

et en particulier envers nos proches dans la foi.

(Galates 6.7-10)

 

 

RATER LA DERNIERE ?

 

Sans doute l'avez-vous remarqué, les marchands de fleurs se démènent déjà de façon spéciale dès fin septembre. C'est que les tombes doivent être fleuries pour la Toussaint. Car cela fait des lunes que l'on confond pratiquement la fête des saints et celle des morts !

 

J’ai récemment reçu une fort jolie plante en fleurs pour mon anniversaire. Avec la remarque fréquente : « Mieux vaut offrir les fleurs aux vivants qu'aux morts. Eux, au moins, en profitent ». Beaucoup le disent... à juste titre, mais je ne sais pas si tout le monde le fait !

 

Cela m'a fait penser au verset de Galates. Il y a là quelques mots qui méritent vraiment d'être médités : pendant que vous en avez l'occasion... On sait bien que certaines occasions sont uniques et que toutes deviennent un jour « la dernière ». Que de regrets, parfois, si nous ne l'avons pas saisie ! On le sait bien. Pourtant, on la laisse passer, en se disant : « la prochaine fois ». Mais il arrive que, de prochaine fois, il n'y en ait plus, car le destinataire s'en est allé, à moins que ce soit nous.

 

Prenons la peine de méditer le conseil de Paul : Pratiquons le bien... pendant que nous avons (encore) l'occasion. Sans oublier de commencer par nos proches et nos frères dans le Seigneur.

 

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes » - Richard Doulière)

Ichtus (2)