LA RACINE DU MAL

 

(Jésus dit :) Quiconque entend ces paroles que je dis, et les met en pratique, je le comparerai à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc... Mais quiconque... ne les met pas en pratique, sera comparé à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. (Matthieu 7.24-26)

 

 

"Je ne fais pas ce que j'ai envie de faire", dit-on fréquemment. Pourtant, d'après la Bible, cette envie de faire seulement ce qui nous plaît est caractéristique de l'homme voulant vivre sans Dieu. Cette indifférence par rapport à Dieu, c'est au fond une rébellion contre lui. Voilà le péché qui prédomine dans le monde, voilà la racine du mal.

 

Nos premiers parents, Adam et Eve, ont-ils tué ? Non. Ont-ils volé ? Pas d'avantage. Ils ont simplement désobéi. Pendant un temps, ils se sont soumis à l'autorité de Dieu, puis en désobéissant, ils ont agi selon leur volonté personnelle, et se sont trouvés séparés de Dieu.

 

La Bible enseigne qu’aux derniers temps, le mal se développera toujours plus (2 Timothée 3.1,2)[ 1 Sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles, 2 car les hommes seront égoïstes, amis de l'argent, vantards, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, impies,]. Les hommes ont de moins en moins de honte à s'affranchir de toute autoritaire divine ou humaine. Cet état d'esprit a tendance à se développer dans l'ensemble de la société moderne : chez les parents comme chez les enfants, les patrons ou les employés. Nous en sommes tous contaminés. Aussi devons-nous revenir à Dieu, notre Créateur. Sommes-nous bien conscients que nous ne pouvons pas conduire notre vie comme bon nous semble ? Une telle attitude ne peut aboutir qu'à l'éloignement éternel de dieu.  Réfléchissons-y sérieusement.

Aujourd'hui, il nous faut :

 

- premièrement obéir à Jésus-Christ, en réponse à son amour, venir à lui en lui confessant nos péchés pour recevoir son pardon et la vie éternelle,

 

- vivre la vie qu'il donne en reconnaissant que Jésus est le meilleur Ami et Maître. Nous confier en lui chaque jour.

 

(Extrait de « La Bonne Semence »)

121672973