DES FORCES NOUVELLES

 

Je ne prendrai rien de tout ce qui est à toi, pas même un fil ni une bride de sandale, pour que tu ne puisses pas dire : J’ai enrichi Abram.  (Esaïe 40.31)

 

Lecture proposée : (Psaume 71)

Psaumes 71 (Segond 21)

Prière confiante d'un vieil homme persécuté

1 Eternel, je cherche refuge en toi:
que jamais je ne sois déçu!
2 Dans ta justice, secours-moi et délivre-moi,
tends ton oreille vers moi et sauve-moi!
3 Sois pour moi un rocher où je trouve un refuge,
où je puisse toujours me retirer!
Tu as décidé de me sauver,
car tu es mon rocher et ma forteresse.
4 Mon Dieu, délivre-moi du méchant,
de l'homme injuste et violent,
5 car tu es mon espérance, Seigneur, Eternel,
l'objet de ma confiance depuis ma jeunesse.
6 Depuis ma naissance je m'appuie sur toi:
c'est toi qui m'as fait sortir du ventre de ma mère.
Tu es sans cesse l'objet de mes louanges.
7 Je suis pour beaucoup un cas étrange,
mais toi, tu es mon puissant refuge.
8 Que ma bouche soit remplie de tes louanges,
que chaque jour elle dise ta beauté!
9 Ne me rejette pas au moment de la vieillesse!
Quand mes forces s'en vont, ne m'abandonne pas!
10 En effet, mes ennemis parlent de moi,
et ceux qui guettent ma vie tiennent conseil ensemble.
11 Ils disent: «Dieu l'abandonne.
Poursuivez-le, attrapez-le!
Il n'y a personne pour le délivrer.»
12 O Dieu, ne t'éloigne pas de moi!
Mon Dieu, viens vite à mon secours!
13 Qu'ils soient honteux et disparaissent, ceux qui m'accusent,
qu'ils soient couverts de honte et de déshonneur, ceux qui cherchent mon malheur!
14 Quant à moi, j'espérerai toujours,
je te louerai de plus en plus.
15 Ma bouche proclamera ta justice, ton salut, chaque jour,
car j'ignore le nombre de tes bienfaits.
16 Je raconterai tes hauts faits, Seigneur Eternel,
je rappellerai ta justice, la tienne seule.
17 O Dieu, tu m'as instruit dès ma jeunesse,
et jusqu'à présent j'annonce tes merveilles.
18 Ne m'abandonne pas, ô Dieu, malgré ma vieillesse et mes cheveux blancs,
afin que j'annonce ta force à la génération présente,
ta puissance à tous ceux qui viendront!
19 Ta justice, ô Dieu, atteint les sommets.
Tu as accompli de grandes choses:
ô Dieu, qui est semblable à toi?
20 Tu nous as fait éprouver bien des détresses et des malheurs,
mais tu nous redonneras la vie,
tu nous feras remonter des abîmes de la terre.
21 Tu augmenteras mon honneur,
tu me consoleras encore,
22 et je te louerai au son du luth,
je chanterai ta fidélité, mon Dieu,
je te célébrerai avec la harpe, Saint d'Israël.
23 Pour te célébrer, j'aurai la joie sur les lèvres
et dans mon âme que tu as libérée.
24 Ma langue proclamera chaque jour ta justice,
car ceux qui cherchent mon malheur sont honteux et rougissent.

 

 

Le prophète Esaïe dénonce le péché du peuple de Dieu. Il le fait avec autorité. Il sait que le Seigneur est saint. Il a entendu la proclamation des séraphins : Saint, saint, saint est l’Eternel des armées ! Toute la terre est remplie de sa gloire. (Esaïe 6.3).

 

Mais Esaïe dit aussi l’amour de Dieu. Il est le prophète de la grâce. Il prophétise pour que le peuple de Dieu revienne vers son rédempteur, et aussi pour l’encourager à marcher fidèlement dans ses voies.

 

Dieu veut s’occuper de nous. Il entend nos questions, nos lamentations. Il voit nos luttes, connaît nos faiblesses, comprend nos détresses. Le texte de ce jour est une magnifique promesse ! Il est pour  ceux qui sont découragés et n’éprouvent plus la présence de Dieu. Le danger est de voir trop notre détresse et très peu son amour et sa puissance.

 

Lorsque les difficultés sont là, que nos entreprises n’ont pas le succès attendu, que notre travail n’a aucun résultat visible, que nous succombons à la tentation, nous pourrions croire que le Seigneur ne s’aperçois pas de ce qui nous arrive. (Esaïe 40.27 (FC)) [Pourquoi dis-tu, Jacob, et pourquoi affirmes-tu, Israël: «Ma situation échappe à l'Eternel, mon droit passe inaperçu de mon Dieu»?[LS21]]. Mais le Seigneur sait tout, voit tout. Il veille. Il envoie sa parole pour nous secourir. Alors courage ! Croyons à sa promesse et reprenons  notre marche avec lui. Jamais, il ne nous laissera. Des forces nouvelles ? Il veut nous en donner, dès aujourd’hui.

 

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Francis Bailet)

121672973