LA SEDUCTION DE L’AME

 

Bien des hommes pensent  être sur le bon chemin,

et pourtant ils se trouvent sur une voie qui,

finalement, mène à la mort

(Proverbes 16.25)

 

Lecture proposée : (Genèse 3.1-7)

1 Le serpent était le plus rusé de tous les animaux sauvages que l'Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: «Dieu a-t-il vraiment dit: ‘Vous ne mangerez aucun des fruits des arbres du jardin'?» 2 La femme répondit au serpent: «Nous mangeons du fruit des arbres du jardin. 3 Cependant, en ce qui concerne le fruit de l'arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: ‘Vous n'en mangerez pas et vous n'y toucherez pas, sinon vous mourrez.'» 4 Le serpent dit alors à la femme: «Vous ne mourrez absolument pas, 5 mais Dieu sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux s'ouvriront et vous serez comme Dieu: vous connaîtrez le bien et le mal.»
6 La femme vit que l'arbre était porteur de fruits bons à manger, agréable à regarder et précieux pour ouvrir l'intelligence. Elle prit de son fruit et en mangea. Elle en donna aussi à son mari qui était avec elle et il en mangea.
7 Leurs yeux à tous les deux s'ouvrirent, et ils prirent conscience qu'ils étaient nus. Ils attachèrent des feuilles de figuier ensemble et s'en firent des ceintures.

 

 

DE LA PAROLE…

 

La route qui mène à la destruction n’est pas indiquée en grandes lettres sur une carte. Nous quittons le bon chemin par toute une série de décisions en demi-teinte et de désirs mitigés. Nous sommes tentés de faire apparaître comme bons et attrayants, des choix qui sont mauvais. La séduction d’une âme se fait tout en douceur et en subtilité.

 

C’est pourquoi une vie spirituelle sans vigilance est impossible. Si nous ne restons pas sur nos gardes, nous serons entraînés pas à pas dans les filets du monde et dans les griffes de l’ennemi. Dieu ne nous invite pas à faire ce qui nous semble bon sur le moment. Ce qui semble bon et ce qui est effectivement bon sont souvent deux choses différentes.

 

L’âme rachetée qui n’a pas encore appris la pensée de Dieu est en situation dangereuse. Le danger ne concerne pas seulement notre salut, ou notre assurance du salut ; un enfant de Dieu peut cesser complètement de porter du fruit s’il est attiré par ce qui semble juste mais ne l’est pas. Dieu a de bien plus grandes ambitions pour ses enfants que le seul salut éternel. Il veut leur donner de connaître et de savourer leur salut dès maintenant. Or, les fausses morales et les valeurs déplacées peuvent saper notre expérience du salut, à défaut de nous en priver.

 

AUX ACTES…

 

Les chrétiens arrivent à de nombreux carrefours sur la route de leur vie, sans même parfois les apercevoir. La route principale -la voie bine indiquée- semble la bonne. Tout le monde la prend, et les bretelles de sortie sont difficiles à voir si on ne les cherche pas.

 

Alors cherchez-les. N’empruntez pas le soi-disant bon chemin sans poser les bonnes questions. Comprenez la grandeur de l’appel du royaume des cieux, à savoir que Dieu nous appelle à ne pas nous satisfaire de ce qui paraît bon à tout le monde. Demandez-lui sa pensée et ouvrez-lui la vôtre pour la recevoir ; vous serez imprégné de sa pensée et vous apprendrez à vous y fier. Laissez sa Parole cultiver en vous du discernement. Ne vous laissez séduire par nulle autre chose que le « bon » amour de Dieu.

 

(Extrait du livre « 365 méditations Dans ses Pas – Chris Tiegreen)

Ichtus (2)