21 mars 2018

RUTH L'AMIE

« Finalement, Orpa embrassa sa belle-mère, mais Ruth resta avec elle » (Ruth 1.14)   RUTH L’AMIE   Orpa embrasse sa belle-mère pour prendre congé. L’Ecriture ne lui fait aucun reproche ; qu’elle retourne dans sa famille, c’est humain. Ce qui est étonnant, c’est que Ruth ne prenne pas le même chemin : elle reste attachée à sa belle-mère, une femme du peuple hébreu, un peuple hostile.   Billy Graham a dit : « Que tant de jeunes partent dans la drogue, dans la pornographie, dans les... [Lire la suite]