JOUIR DE LA VIE

 

Réjouis-toi au cours de tes jeunes années.  (Ecclésiaste 11.9)

 

Lecture proposée : (Ecclésiaste 11.7 – 12.8, 13-14)

7 La lumière est douce et il est agréable, pour les yeux, de voir le soleil. 8 Si donc un homme vit longtemps, qu'il se réjouisse pendant toutes ces années, tout en se souvenant des jours sombres, car ils seront nombreux. Tout ce qui arrive n'est que fumée.
9 Jeune homme, réjouis-toi dans ton adolescence, livre ton cœur à la joie durant ta jeunesse, marche en suivant les voies de ton cœur et les regards de tes yeux! Cependant, sache que pour tout cela Dieu t'appellera en jugement. 10 Chasse le chagrin de ton cœur et éloigne le mal de ton corps, car l'adolescence et la jeunesse partent en fumée.

Ecclésiaste 12

1 Souviens-toi de ton créateur durant ta jeunesse, avant l'arrivée des jours mauvais, avant d'atteindre les années où tu diras: «Je n'y prends aucun plaisir.»
2 C'est le moment où
le soleil et la lumière,
la lune et les étoiles s'obscurcissent,
et où les nuages reviennent juste après la pluie.
3 C'est l'époque
où les gardiens de la maison tremblent,
où les hommes forts se courbent,
où celles qui broient interrompent leur tâche
parce qu'elles sont trop peu nombreuses,
où ceux qui regardent par les fenêtres s'obscurcissent.
4 C'est l'époque où
les deux battants de la porte se ferment sur la rue
tandis que le bruit de la meule diminue,
où l'on se lève au chant de l'oiseau,
où toutes les chanteuses s'affaiblissent.
5 C'est l'époque où
l'on redoute ce qui est haut,
où l'on a des terreurs en chemin,
où l'amandier fleurit,
où la sauterelle devient lourde
et où la câpre n'a plus d'effet,
car l'homme s'en va vers son habitation éternelle
et les pleureurs parcourent les rues. 
6 Souviens-toi de ton créateur
avant que le cordon d'argent ne se détache,
que le vase d'or ne se brise,
que la cruche ne se casse à la source
et que la poulie ne tombe, rompue, dans le puits,
7 avant que la poussière ne retourne à la terre,
comme elle y était,
et que l'esprit ne retourne à Dieu,
celui qui l'a donné!
8 Comble de l'inconsistance,
dit l'Ecclésiaste,
tout n'est que fumée!

 

13 Ecoutons la conclusion de tout ce discours: «Crains Dieu et respecte ses commandements, car c'est ce que doit faire tout homme. 14 En effet, Dieu amènera toute œuvre en jugement, et ce jugement portera sur tout ce qui est caché, que ce soit bon ou mauvais.»

Crainte de Dieu et obéissance

François de La Rochefoucaud disait : « Le soleil ni la mort ne se peuvent regarder fixement ».  (Réflexions ou Sentences et Maximes morales, XXXVI, 1665). Taboues pour notre société, la perte progressive des facultés et la mort qui s’ensuit sont des réalités qui affectent tout être humain.

 

Les versets 2 à 7 du chapitre 12 de la lecture proposée décrivent, [2 C'est le moment où
le soleil et la lumière,
la lune et les étoiles s'obscurcissent,
et où les nuages reviennent juste après la pluie.
3 C'est l'époque
où les gardiens de la maison tremblent,
où les hommes forts se courbent,
où celles qui broient interrompent leur tâche
parce qu'elles sont trop peu nombreuses,
où ceux qui regardent par les fenêtres s'obscurcissent.
4 C'est l'époque où
les deux battants de la porte se ferment sur la rue
tandis que le bruit de la meule diminue,
où l'on se lève au chant de l'oiseau,
où toutes les chanteuses s'affaiblissent.
5 C'est l'époque où
l'on redoute ce qui est haut,
où l'on a des terreurs en chemin,
où l'amandier fleurit,
où la sauterelle devient lourde
et où la câpre n'a plus d'effet,
car l'homme s'en va vers son habitation éternelle
et les pleureurs parcourent les rues. 
6 Souviens-toi de ton créateur
avant que le cordon d'argent ne se détache,
que le vase d'or ne se brise,
que la cruche ne se casse à la source
et que la poulie ne tombe, rompue, dans le puits,
7 avant que la poussière ne retourne à la terre,
comme elle y était,
et que l'esprit ne retourne à Dieu,
celui qui l'a donné!
même si c’est dans des termes très poétiques, ce déclin de la vue, de l’ouïe, des forces physiques, de la marche, et enfin la mort.

 

La Bible est-elle donc pessimiste ? Non : la vie est une série de pertes. Elle est certes destruction, mais elle peut être aussi renouvellement intérieur, (2 Corinthiens 4.16) [Voilà pourquoi nous ne perdons pas courage. Et même si notre être extérieur se détruit, notre être intérieur se renouvelle de jour en jour.]  , avec la promesse de la constante fidélité de Dieu, (Psaume 71.17-18) [17 O Dieu, tu m'as instruit dès ma jeunesse,
et jusqu'à présent j'annonce tes merveilles.
18 Ne m'abandonne pas, ô Dieu, malgré ma vieillesse et mes cheveux blancs,
afin que j'annonce ta force à la génération présente,
ta puissance à tous ceux qui viendront!]

 en vue de l’éternité. Salomon et Ezéchias ont été peu exemplaires à la fin de leur vie, et leurs enfants ont été à l’origine du schisme du peuple, et d’une décadence spirituelle grave.

 

A l’inverse, Josué et David nous donnent l’exemple d’une vieillesse à la gloire de Dieu. Ils sont l’illustration de ce que nous devrions viser, à leur ressemblance comme à celle de tous ceux qui restent fidèles dans la durée. (Hébreux 13.7).[ Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont annoncé la parole de Dieu. Considérez quel est le bilan de leur vie et imitez leur foi.]

 

D’après notre texte, le commandement de Dieu, c’est de jouir de la vie (Hébreux11.8-9).[8 C'est par la foi qu'Abraham a obéi lorsque Dieu l'a appelé et qu'il est parti pour le pays qu'il devait recevoir en héritage. Et il est parti sans savoir où il allait. 9 C'est par la foi qu'il est venu s'installer dans le pays promis comme dans un pays étranger. Il y a habité sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse,]

 

Il y est ajouté de craindre Dieu :

(Hébreux11.9)

[C'est par la foi qu'il est venu s'installer dans le pays promis comme dans un pays étranger. Il y a habité sous des tentes, ainsi qu'Isaac et Jacob, les cohéritiers de la même promesse,]

 

(Hébreux12 :7)

[Supportez la correction: c'est comme des fils que Dieu vous traite. Quel est le fils qu'un père ne corrige pas?]

 

(Hébreux12 :13-14)

[13 et faites des voies droites pour vos pieds, afin que ce qui est boiteux ne se démette pas mais plutôt soit guéri. 14 Recherchez la paix avec tous et la progression dans la sainteté: sans elle, personne ne verra le Seigneur. ]

 

et de lui obéir (12.1, 13). [1 Nous donc aussi, puisque nous sommes entourés d'une si grande nuée de témoins, rejetons tout fardeau et le péché qui nous enveloppe si facilement, et courons avec persévérance l'épreuve qui nous est proposée. 2 Faisons-le en gardant les regards sur Jésus, qui fait naître la foi et la mène à la perfection. En échange de la joie qui lui était réservée, il a souffert la croix en méprisant la honte qui s'y attachait et il s'est assis à la droite du trône de Dieu. - 13 et faites des voies droites pour vos pieds, afin que ce qui est boiteux ne se démette pas mais plutôt soit guéri.]

 N’est-ce pas un beau programme de … vie ?

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Jean-Louis Théron)

121672973