LE VRAI PRIX

 

Maris, que chacun aime sa femme, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle.  (Éphésiens 5.25)

 

Lecture proposée : (Éphésiens 5.23-33)

23 car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Eglise qui est son corps et dont il est le Sauveur. 24 Mais tout comme l'Eglise se soumet à Christ, que les femmes aussi se soumettent en tout à leur mari.
25 Maris, aimez votre femme comme Christ a aimé l'Eglise. Il s'est donné lui-même pour elle 26 afin de la conduire à la sainteté après l'avoir purifiée et lavée par l'eau de la parole, 27 pour faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irréprochable. 28 C'est ainsi que les maris doivent aimer leur femme comme leur propre corps. Celui qui aime sa femme s'aime lui-même. 29 En effet, jamais personne n'a détesté son propre corps. Au contraire, il le nourrit et en prend soin, tout comme le Seigneur le fait pour l'Eglise 30 parce que nous sommes les membres de son corps, [formés de sa chair et de ses os]. 31
C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu'un.  32 Ce mystère est grand, et je dis cela par rapport à Christ et à l'Eglise. 33 Du reste, que chacun de vous aime sa femme comme lui-même et que la femme respecte son mari.

 

Je m'émerveille de l'influence que ma femme, Martie, a eue sur la vie de nos enfants. Très peu de rôles exigent le genre de persévérance et d'engagement inconditionnels et sacrificiels de la maternité. Je sais très bien que ma mère, Corabelle, a façonné mon caractère et ma foi. Regardons les choses en face, où serions-nous sans notre femme et notre mère ?

 

Cela me rappelle l’un de mes meilleurs souvenirs de toute l’histoire des sports. Phil Mickelson s’est avancé sur le 18ème fairway durant le Tournoi des maîtres de 2010 après le roulé final qui lui a valu de remporter pour la troisième fois l’un des prix les plus convoités du golf. Par contre, ce n’est pas son saut de la victoire sur le vert qui m’a frappé, mais de le voir se frayer un chemin parmi la foule jusqu'à sa femme, qui luttait contre un cancer risquant de l’emporter. Ils se sont enlacés, et la caméra a capté une larme qui coulait sur la joue de Phil, tandis qu'il gardait sa femme serrée contre lui pendant un long moment.

 

Notre femme doit faire l’expérience du genre d’amour sacrificiel et désintéressé dont le grand Amoureux de notre âme nous aime. Comme Paul l’a dit : "Maris, que chacun aime sa femme, comme Christ a aimé l’Église, et s’est livré lui-même pour elle " (Ep 5.25). Les prix vont et viennent, mais ce sont les gens que nous aimons - et qui nous aiment - qui comptent le plus. – J.M.S.

 

 

L’important dans la vie, ce ne sont pas les prix que l’on remporte, mais les gens que l'on aime.

 

(Extrait de « Notre Pain Quotidien »)

121672973