EVANGILE DE JEAN AVEC COMMENTAIRE (28-48) - [LS21]

LAZARE - (Addendum 17-27)

 

 

Les circonstances de la mort peuvent varier, mais sa réalité est universelle. Des scènes telles que celle de l’ensevelissement de Lazare se répètent chaque jour sur toute la surface du globe. Une famille en deuil se rassemble autour d’une tombe, des amis cherchent des paroles de consolation. Les silences, les regards baissés, les démarches traînantes prodiguent plus de distraction que de réel réconfort. Lorsque le décès est inattendu, les « pourquoi » ? s’amassent tels un épais brouillard au-dessus des têtes.

 

Mus à la fois par le chagrin et par le sens du devoir, des Juifs viennent de Jérusalem et des environs pour rendre un dernier hommage à un citoyen respecté de Béthanie . Lazare, l’ami de Jésus, est mort. Une maladie foudroyante a eu raison des ressources de la médecine. On a envoyé chercher Jésus, mais il arrive trop tard. La mort n’a pas attendu. Comme de juste dans les pays chauds, on ensevelit le corps sans tarder. Jésus arrive 4 jours plus tard.

 

Marthe et Marie, les sœurs de Lazare, sont en état de choc. Plongées dans le chagrin, elles ne comprennent pas pourquoi Jésus a mis si longtemps à venir. Nous ne savons pas comment Lazare lui-même a réagi face à sa mort. En fait, pas une seule de ses paroles ne nous est rapportée. Ce que nous savons, c’set qu’il écoutait Jésus. Même dans la mort il répond à son appel. Il sort du tombeau, toujours enveloppé de bandelettes. Jésus l’a ressuscité !

 

Quand notre vie sur la terre prendra fin, seul ce que Dieu aura accompli à travers nous comptera vraiment. Il n’y aura pas grand-chose dont nous puissions nous vanter. Jésus a agi en Lazare et dans son environnement  exactement comme il le fait pour nous. Il nous invite à prendre part à son œuvre, mais nous ne devons jamais oublier qu’il fait beaucoup plus que nous ne pouvons en être conscients. Toutefois, nous pouvons nous réjouir de ce qu’il fait avec le peu que nous mettons à sa disposition.

 

La résurrection de Lazare soulève une question importante :  nous attendons-nous à ce que, à notre mort, l’étape suivante consiste pour nous à entendre Jésus nous appeler par notre nom ?

 

Points forts

 

-        Il a régulièrement accueilli Jésus chez lui

-        Il a été ressuscité par Jésus après 4 jours dans la tombe

 

Leçons à retenir

 

-        Une fois que nous avons cédé à Dieu tous les droits sur notre vie, nous ne pouvons pas prédire ce qu’il va en faire

-        Le cercle de relations de Jésus ne se limitait pas à ses 12 disciples

-        La maladie et la mort peuvent servir à la gloire de Dieu

 

Descriptif

 

-        Où : Béthanie

-        Sœurs : Marthe et Marie

 

Verset clé

 

« A cette nouvelle, Jésus dit : « Cette maladie n’aboutira pas à la mort, mais elle servira à la gloire de Dieu, afin qu’à travers elle la gloire du Fils de Dieu soit révélée (Jean 11.4).

 

Mentions de Lazare en tant que « spectateur actif » :

Jean 11:1-12:11 (Segond 21)

1 Il y avait un homme malade; c'était Lazare de Béthanie, le village de Marie et de sa sœur Marthe. 2 - Marie était celle qui versa du parfum sur les pieds du Seigneur et qui les essuya avec ses cheveux; c'était son frère Lazare qui était malade. - 3 Les sœurs envoyèrent dire à Jésus: «Seigneur, celui que tu aimes est malade.»
4 A cette nouvelle, Jésus dit: «Cette maladie n'aboutira pas à la mort, mais elle servira à la gloire de Dieu, afin qu'à travers elle la gloire du Fils de Dieu soit révélée.»
5 Or, Jésus aimait Marthe, sa sœur et Lazare. 6 Quand il eut appris que Lazare était malade, il resta encore deux jours à l'endroit où il était. 7 Puis il dit aux disciples: «Retournons en Judée.»
8 Les disciples lui dirent: «Maître, tout récemment les Juifs cherchaient à te lapider et tu retournes là-bas?»
9 Jésus répondit: «N'y a-t-il pas douze heures de jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne trébuche pas, parce qu'il voit la lumière de ce monde; 10 mais si quelqu'un marche pendant la nuit, il trébuche, parce que la lumière n'est pas en lui.» 11 Après ces paroles, il leur dit: «Notre ami Lazare s'est endormi, mais je vais aller le réveiller.»
12 Les disciples lui dirent: «Seigneur, s'il s'est endormi, il sera guéri.»
13 En fait, Jésus avait parlé de la mort de Lazare, mais ils crurent qu'il parlait de l'assoupissement du sommeil. 14 Jésus leur dit alors ouvertement: «Lazare est mort. 15 Et à cause de vous, afin que vous croyiez, je me réjouis de ce que je n'étais pas là. Mais allons vers lui.»
16 Là-dessus Thomas, appelé Didyme, dit aux autres disciples: «Allons-y, nous aussi, afin de mourir avec lui.»
17 A son arrivée, Jésus trouva que Lazare était depuis quatre jours déjà dans le tombeau. 18 Béthanie était près de Jérusalem, à moins de trois kilomètres, 19 et beaucoup de Juifs étaient venus chez Marthe et Marie pour les consoler de la mort de leur frère.
20 Lorsque Marthe apprit que Jésus arrivait, elle alla à sa rencontre, tandis que Marie restait assise à la maison. 21 Marthe dit à Jésus: «Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort. 22 [Cependant,] même maintenant, je sais que tout ce que tu demanderas à Dieu, Dieu te l'accordera.»
23 Jésus lui dit: «Ton frère ressuscitera.»
24 «Je sais, lui répondit Marthe, qu'il ressuscitera lors de la résurrection, le dernier jour.»
25 Jésus lui dit: «C'est moi qui suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s'il meurt; 26 et toute personne qui vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela?»
27 Elle lui dit: «Oui, Seigneur, je crois que tu es le Messie, le Fils de Dieu, qui devait venir dans le monde.»
28 Après avoir dit cela, elle alla appeler secrètement sa sœur Marie en lui disant: «Le maître est ici et te demande.» 29 A ces mots, Marie se leva sans attendre et alla vers lui. 30 Jésus n'était pas encore entré dans le village, mais il était à l'endroit où Marthe l'avait rencontré. 31 Les Juifs qui étaient avec Marie dans la maison et qui la consolaient la virent se lever soudain et sortir; ils la suivirent en disant: «Elle va au tombeau pour y pleurer.»
32 Marie arriva à l'endroit où était Jésus. Quand elle le vit, elle tomba à ses pieds et lui dit: «Seigneur, si tu avais été ici, mon frère ne serait pas mort.»
33 En la voyant pleurer, elle et les Juifs venus avec elle, Jésus fut profondément indigné et bouleversé. 34 Il dit: «Où l'avez-vous mis?»
«Seigneur, lui répondit-on, viens et tu verras.»
35 Jésus pleura. 36 Les Juifs dirent alors: «Voyez comme il l'aimait!» 37 Et quelques-uns d'entre eux dirent: «Lui qui a ouvert les yeux de l'aveugle, ne pouvait-il pas aussi faire en sorte que cet homme ne meure pas?»
38 Jésus, de nouveau profondément indigné, se rendit au tombeau. C'était une grotte; une pierre fermait l'entrée. 39 Jésus dit: «Enlevez la pierre.»
Marthe, la sœur du mort, lui dit: «Seigneur, il sent déjà, car il y a quatre jours qu'il est là.»
40 Jésus lui dit: «Ne t'ai-je pas dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu?»
41 Ils enlevèrent donc la pierre [de l'endroit où le mort avait été déposé]. Jésus leva alors les yeux et dit: «Père, je te remercie de ce que tu m'as écouté. 42 Pour ma part, je savais que tu m'écoutes toujours, mais j'ai parlé à cause de la foule qui m'entoure, afin qu'ils croient que c'est toi qui m'as envoyé.» 43 Après avoir dit cela, il cria d'une voix forte: «Lazare, sors!»
44 Et le mort sortit, les pieds et les mains attachés par des bandelettes et le visage enveloppé d'un linge. Jésus leur dit: «Détachez-le et laissez-le s'en aller.»
45 Beaucoup de Juifs qui étaient venus auprès de Marie et qui virent ce que Jésus avait fait crurent en lui. 46 Mais quelques-uns d'entre eux allèrent trouver les pharisiens et leur racontèrent ce que Jésus avait fait.
47 Alors les chefs des prêtres et les pharisiens rassemblèrent le sanhédrin et dirent: «Qu'allons-nous faire? En effet, cet homme fait beaucoup de signes miraculeux. 48 Si nous le laissons faire, tous croiront en lui et les Romains viendront détruire et notre ville et notre nation.»
49 L'un d'eux, Caïphe, qui était grand-prêtre cette année-là, leur dit: «Vous n'y comprenez rien; 50 vous ne réfléchissez pas qu'il est dans notre intérêt qu'un seul homme meure pour le peuple et que la nation tout entière ne disparaisse pas.» 51 Or il ne dit pas cela de lui-même, mais comme il était grand-prêtre cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation. 52 Et ce n'était pas pour la nation seulement, c'était aussi afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu dispersés.
53 Dès ce jour, ils tinrent conseil pour le faire mourir. 54 C'est pourquoi Jésus ne se montra plus ouvertement parmi les Juifs, mais il se retira dans la région voisine du désert, dans une ville appelée Ephraïm, où il resta avec ses disciples.
55 La Pâque des Juifs était proche et beaucoup de gens montèrent de la campagne à Jérusalem avant la Pâque pour se purifier. 56 Ils cherchaient Jésus et se disaient les uns aux autres dans le temple: «Qu'en pensez-vous? Ne viendra-t-il pas à la fête?» 57 Or les chefs des prêtres et les pharisiens avaient donné l'ordre que, si quelqu'un savait où était Jésus, il le dénonce, afin qu'on l'arrête.

Jean 12

Entrée triomphale de Jésus à Jérusalem

1 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie où était Lazare qu'il avait ressuscité. 2 Là, on lui offrit un repas; Marthe servait et Lazare était parmi ceux qui se trouvaient à table avec lui. 3 Marie prit un demi-litre d'un parfum de nard pur très cher, en versa sur les pieds de Jésus et lui essuya les pieds avec ses cheveux; la maison fut remplie de l'odeur du parfum.
4 Un de ses disciples, Judas l'Iscariot, [fils de Simon,] celui qui allait le trahir, dit: 5 «Pourquoi n'a-t-on pas vendu ce parfum 300 pièces d'argent pour les donner aux pauvres?» 6 Il disait cela non parce qu'il se souciait des pauvres, mais parce que c'était un voleur et, comme il tenait la bourse, il prenait ce qu'on y mettait.
7 Jésus dit alors: «Laisse-la! Elle a gardé ce parfum pour le jour de mon ensevelissement. 8 En effet, vous avez toujours les pauvres avec vous, tandis que moi, vous ne m'aurez pas toujours.»
9 Une foule de Juifs apprirent que Jésus était à Béthanie; ils y vinrent, non seulement à cause de lui, mais aussi pour voir Lazare qu'il avait ressuscité. 10 Les chefs des prêtres décidèrent de faire mourir aussi Lazare 11 parce que beaucoup de Juifs les quittaient et croyaient en Jésus à cause de lui.


Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
Jean 11

  • 11.47 Sanhédrin : conseil juif présidé par le grand-prêtre, qui faisait office de gouvernement et de tribunal pour les affaires qui n'étaient pas du ressort des Romains.

 

 

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

 

121672973