QUEL EST NOTRE TRESOR ?

 

Honore l’Éternel en lui donnant une part de tes biens.

(Proverbes 3.9)

 

Lecture proposée : (Proverbes 3.1-12)

1 Mon fils, n'oublie pas mon enseignement
et que ton cœur garde mes commandements,
2 car ils prolongeront la durée de tes jours, les années de ta vie,
et ils augmenteront ta paix.
3 Que la bonté et la vérité ne t'abandonnent pas:
attache-les à ton cou,
écris-les sur la table de ton cœur.
4 Tu trouveras ainsi grâce et bon sens
aux yeux de Dieu et des hommes.
5 Confie-toi en l'Eternel de tout ton cœur
et ne t'appuie pas sur ton intelligence!
6 Reconnais-le dans toutes tes voies
et il rendra tes sentiers droits.
7 *Ne te prends pas pour un sage,
crains l'Eternel et détourne-toi du mal:
8 cela apportera la guérison à ton corps
et un rafraîchissement à tes os.
9 Honore l'Eternel avec tes biens
et avec les premiers de tous tes produits!
10 Alors tes greniers seront abondamment remplis
et tes cuves déborderont de vin nouveau.
11 *Mon fils, ne méprise pas la correction de l'Eternel
et ne sois pas dégoûté lorsqu'il te reprend,
12 car l'Eternel reprend celui qu'il aime,
comme un père l'enfant qui a sa faveur. 


Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
Proverbes 3

  • 3.7 Ne te… sage : cité en Romains 12.16. [Vivez en plein accord les uns avec les autres. N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne vous prenez pas pour des sages. ]
  • 3.12 Mon fils… faveur : cité en Hébreux 12.5-6 [5 et vous avez oublié l'encouragement qui vous est adressé comme à des fils: Mon fils, ne méprise pas la correction du Seigneur et ne perds pas courage lorsqu'il te reprend. 6 En effet, le Seigneur corrige celui qu'il aime et il punit tous ceux qu'il reconnaît comme ses fils. ]

 

 

DE LA PAROLE…

 

De tous les messages que nous communiquons, nous ne sommes conscients que de très peu d'entre eux. Comment cela se fait-il ? Parce que nous les transmettons de manière non-verbale. C'est notre cœur qui parle au travers de nos choix. Le proverbe le dit bien : "Les actes parlent plus fort que les mots."

 

Considérez, par exemple, ce que nous exprimons quand nous n’avons plus d'argent pour le service de Dieu, mais suffisamment pour payer la facture Internet. Autre exemple : nous aimerions tant pouvoir aider les personnes affamées mais achetons des sodas sans valeur nutritive. Pourquoi la somme de trente euros par mois pour sauver un enfant nous paraît-elle excessive, alors que le même montant pour un dîner à deux nous semble raisonnable ? Que disent nos choix ? Ils parlent de nos valeurs. Ils révèlent ce qui occupe notre cœur.

 

Dieu n'est pas opposé aux loisirs et aux plaisirs de la table. Mais il est l’ennemi des idoles. Souvent, nous sommes dupes de nous-mêmes. Cette énorme capacité à nous tromper est un effet de la Chute. Notre budget est étonnamment limité pour le royaume de Dieu. En attendant, nous prenons les vacances que nous voulons et notre garage abrite le modèle de voiture qui nous plaît. Nous retardons plus facilement la satisfaction des besoins de Dieu que les nôtres.

 

AUX ACTES…

 

Sortons de notre inconscience ! Nous sommes devenus inconscients de la plupart de nos idolâtries. Nous ne les voyons plus comme des choix qui révèlent ce qui est cher à notre cœur. Si nous aimions Dieu de tout notre être et si nous accordions la priorité à son royaume, il recevrait une part bien plus grande de notre trésor.

 

Pourquoi est-ce si important ? Dieu manque-t-il d'argent ? Non. Le propriétaire de toutes choses n'est pas à court de fonds pour réaliser ses projets. Il veut plus que de l'argent. Il veut que nous attachions davantage de valeur à la foi - la monnaie de son royaume. Et plus encore, il nous veut, nous. Il veut que nos choix reflètent un amour intense. Il veut qu'ils l'honorent.

 

 

(Extrait du livre « 365 méditations Dans ses Pas » – Chris Tiegreen)

121672973