EVANGILE DE JEAN COMMENTE (LS21)

 

9/48

 

 CHAPITRE 2-21

 

-Premier miracle à Cana-

 

Jean 2 (Segond 21)

Jésus et Nicodème: la nouvelle naissance

1 Or, le troisième jour, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. 2 Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples. 3 Comme le vin venait à manquer, la mère de Jésus lui dit: «Ils n'ont plus de vin.»
4 Jésus lui répondit: «Que me veux-tu, femme? Mon heure n'est pas encore venue.»
5 Sa mère dit aux serviteurs: «Faites tout ce qu'il vous dira
6 Or il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des Juifs et contenant chacune une centaine de litres. 7 Jésus leur dit: «Remplissez d'eau ces jarres.»
Et ils les remplirent jusqu'au bord.
8 «Puisez maintenant, leur dit-il, et apportez-en à l'organisateur du repas.»
Et ils lui en apportèrent.
9 L'organisateur du repas goûta l'eau changée en vin. Ne sachant pas d'où venait ce vin, tandis que les serviteurs qui avaient puisé l'eau le savaient bien, il appela le marié 10 et lui dit: «Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré; mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent!»
11 Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des signes miraculeux que fit Jésus. Il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui. 12 Après cela, il descendit à Capernaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils n'y restèrent que peu de jours.
13 La Pâque juive était proche et Jésus monta à Jérusalem. 14 Il trouva les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons ainsi que les changeurs de monnaie installés dans le temple. 15 Alors il fit un fouet avec des cordes et les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs. Il dispersa la monnaie des changeurs et renversa leurs tables. 16 Et il dit aux vendeurs de pigeons: «Enlevez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce.»
17 Ses disciples se souvinrent qu'il est écrit: Le zèle de ta maison me dévore.
18 Les Juifs prirent la parole et lui dirent: «Quel signe nous montres-tu, pour agir de cette manière?»
19 Jésus leur répondit: «Détruisez ce temple et en 3 jours je le relèverai.»
20 Les Juifs dirent: «Il a fallu 46 ans pour construire ce temple et toi, en 3 jours tu le relèverais!»
21 Cependant, lui parlait du temple de son corps. 22 C'est pourquoi, lorsqu'il fut ressuscité, ses disciples se souvinrent qu'il avait dit cela et ils crurent à l'Ecriture et à la parole que Jésus avait dite.
23 Pendant que Jésus était à Jérusalem, lors de la fête de la Pâque, beaucoup crurent en lui en voyant les signes miraculeux qu'il faisait. 24 Mais Jésus n'avait pas confiance en eux, parce qu'il les connaissait tous. 25 Il n'avait pas besoin qu'on le renseigne sur les hommes, car il savait lui-même ce qui est dans l'homme.

COMMENTAIRE – NOTE D’ETUDE

 

 

Chapitre 2.1.3

 

 

NOTE

A l’époque de Jésus, le mariage était l’occasion de faire un long festin. Des banquets étaient préparés pur de nombreux invités, qui passaient toute une semaine à célébrer la vie nouvelle des jeunes mariés. Bien souvent, tous les habitants du village étaient conviés, et personne ne manquait de venir : refuser l’invitation au festin de noces était considéré comme offensant. Accueillir un si grand nombre de personnes exigeait une préparation soigneuse et une bonne organisation. Dans ces circonstances, manquer de vin était très embarrassant ; cela allait à l’encontre des lois non écrites de l’hospitalité. Jésus va donc répondre à un besoin pressant.

 

Chapitre 2.1-2

1 Or, le troisième jour, il y eut des noces à Cana en Galilée. La mère de Jésus était là. 2 Jésus fut aussi invité aux noces avec ses disciples.

 

NOTE

Jésus est venu sur la terre pour accomplir la mission la plus importante qui soit dans l’histoire de l’humanité : sauver le monde. Pourtant, il prend le temps de participer à un mariage et au banquet qui suit. Parfois, nous considérons notre travail comme si important que nous ne voulons pas « perdre de temps » à entretenir des relations sociales. Pourtant, rencontrer des gens et parler avec eux peut faire partie de notre mission. Jésus est devenu homme pour vivre parmi les hommes ; participer à un festin de mariage représentait une occasion toute particulière de remplir cette mission. Les festivités ont aussi leur place dans le plan de Dieu. Sachons trouver un équilibre dans notre vie en intégrant Jésus à toutes nos occupations, aux moments de réjouissance comme au travail.

 

Chapitre 2.4

. 4 Jésus lui répondit: «Que me veux-tu, femme? Mon heure n'est pas encore venue.»

 

NOTE

Marie ne s’attend probablement pas à ce que Jésus fasse un miracle. Elle espère simplement que son fils aidera à résoudre ce problème pressant en trouvant du vin. D’après la tradition, Joseph, l’époux de Marie, est déjà mort ; elle a donc l’habitude de solliciter l’aide de son fils en certaines circonstances. Même si elle ne comprend pas ce qu’il va entreprendre, elle est  convaincue qu’il saura agir au mieux. Comme elle, faisons confiance au Seigneur en toute situation, même si nous ne comprenons pas tout : il trouvera toujours la meilleure solution.

 

Chapitre 2.5

5 Sa mère dit aux serviteurs: «Faites tout ce qu'il vous dira

 

NOTE

Marie accepte la manière d’agir de Jésus. Elle reconnaît qu’il est plus que son fils, qu’il est le Fils de Dieu. Lorsque nous apportons nos problèmes à Christ, nous sommes parfois enclins à penser que nous savons comment il devrait agir et nous lui suggérons notre solution. Mais son plan peut être tout à fait différent. Comme Marie, soumettons-nous à sa volonté, laissons-le agir à sa guise.

 

Chapitre 2.6

6 Or il y avait là six jarres de pierre, destinées aux purifications des Juifs et contenant chacune une centaine de litres.

 

NOTE

Les jarres étaient normalement utilisées pour des ablutions rituelles et pouvaient contenir jusqu’à 120 litres de liquide. D’après la loi cérémonielle juive, le contact avec des objets de la vie quotidienne rendait symboliquement impur. Avant de prendre un repas, les Juifs versaient de l’eau sur leurs mains pour se purifier de toute souillure provenant de ce qu’ils avaient touché.

 

Chapitre 2.10

10 et lui dit: «Tout homme sert d'abord le bon vin, puis le moins bon après qu'on s'est enivré; mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à présent!»

 

NOTE

Les humains recherchent souvent des émotions fortes et un sens à donner à leur vie. Malheureusement, ils cherchent la solution partout, sauf auprès de Dieu. Ils s’imaginent que la vie avec lui est ennuyeuse et dépourvue d’attrait. En réalité, tout comme le vin de Jésus était le meilleur, la vie en lui est meilleure que notre propre vie. Pourquoi épuiser toutes les autres possibilités avant d’essayer Dieu ? Pourquoi garder le meilleur pour la fin ?

 

Chapitre 2.11

11 Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des signes miraculeux que fit Jésus. Il manifesta sa gloire et ses disciples crurent en lui.

 

NOTE

Ce miracle révèle le pouvoir de Jésus sur la nature et amène les disciples à croire en lui. Il indique aussi comment se déroulera son ministère : il viendra au secours des autres, parlera avec autorité et entrera en contact avec les gens.

 

Loin d’être de simples évènements surhumains, les miracles démontrent la puissance de Dieu. Presque tous les miracles de Jésus consistaient à renouveler la création déchue : restaurer la vue, faire marcher les boiteux et même ressusciter des morts. Croyons en Christ non pas à cause de ses pouvoirs extraordinaires, mais parce qu’il est le Dieu qui continue son œuvre de création, même en ceux qui sont pauvres, faibles, handicapés, orphelins, aveugles, sourds ou qui ont d’autres besoins.

 

Chapitre 2.12

12 Après cela, il descendit à Capernaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils n'y restèrent que peu de jours

 

NOTE

Capernaüm était le « camp de base » de Jésus pendant son ministère en Galilée. Située sur une importante route commerciale, la ville, avec une garnison romaine et un point de contrôle douanier, rayonnait dans toute la région.

 

C’est à Capernaüm que Matthieu a été appelé pour être un disciple (Matthieu 9.9).

[Jésus partit de là. En passant, il vit un homme assis au bureau des taxes et qui s'appelait Matthieu. Il lui dit: «Suis-moi.» Cet homme se leva et le suivit.]

Certains disciples y habitaient (Matthieu 4.13-19)

[13 Il quitta Nazareth et vint habiter à Capernaüm, ville située près du lac, dans le territoire de Zabulon et de Nephthali, 14 afin que s'accomplisse ce qu'avait annoncé le prophète Esaïe: 15Territoire de Zabulon et de Nephthali, route de la mer, région située de l'autre côté du Jourdain, Galilée à la population étrangère!16Le peuple assis dans les ténèbres a vu une grande lumière, et sur ceux qui se trouvaient dans le pays de l'ombre de la mort une lumière s'est levée. 
17 Dès ce moment, Jésus commença à prêcher et à dire: «Changez d'attitude, car le royaume des cieux est proche.»
18 Comme il marchait le long du lac de Galilée, il vit deux frères, Simon, appelé Pierre, et son frère André, qui jetaient un filet dans le lac; c'étaient en effet des pêcheurs. 19 Il leur dit: «Suivez-moi et je ferai de vous des pêcheurs d'hommes.» ] ,

ainsi qu’un fonctionnaire de haut rang (Jean 4.46).

[Jean 4:46 Jésus retourna donc à Cana en Galilée, où il avait changé l'eau en vin. Il y avait à Capernaüm un officier du roi dont le fils était malade.]

Elle avait au moins une synagogue importante. Jésus a condamné son incrédulité (Matthieu 11.23) [Et toi, Capernaüm, seras-tu élevée jusqu'au ciel? Non. Tu seras abaissée jusqu'au séjour des morts, car si les miracles accomplis au milieu de toi l'avaient été dans Sodome, elle subsisterait encore aujourd'hui.]  ; (Luc 10.15).[ Et toi, Capernaüm, qui as été élevée jusqu'au ciel, tu seras abaissée jusqu'au séjour des morts.]

 

Du Chapitre 2.13 au Chapitre 12.50

 

Message et ministère de Jésus, le Fils de Dieu. Jean met l’accent sur la divinité de Christ. Il rapporte huit miracles qui sont autant de signes que Jésus est le Messie. Dans cette section, Jésus se présente lui-même comme le pain de la vie, l’eau de la vie, la lumière du monde, la porte et le bon berger. Ce sont les enseignements que Jean est le seul à rapporter. Son Evangile est le plus théologique des quatre.

 

Chapitre 2.13

13 La Pâque juive était proche et Jésus monta à Jérusalem

NOTE

La Pâque se célébrait chaque année au temple à Jérusalem. Tout homme juif devait y faire un pèlerinage durant cette période (Deutéronome 16.16) [»Trois fois par an, tous les hommes parmi vous se présenteront devant l'Eternel, ton Dieu, à l'endroit qu'il choisira: à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines et à la fête des tentes. On ne paraîtra pas devant l'Eternel les mains vides.]. La fête durait une semaine, la première journée était la Pâque et les six jours suivants étaient consacrés à la fête des pains sans levain. La semaine tout entière commémorait le moment où les Juifs avaient été libérés de l’asservissement égyptien (Exode 12.1-13).

[Départ d'Egypte des Israélites et précisions à propos de la Pâque

1 L'Eternel dit à Moïse et à Aaron en Egypte: 2 «Ce mois-ci sera pour vous le premier des mois, vous le considérerez comme le premier des mois de l'année. 3 Transmettez ces instructions à toute l'assemblée d'Israël: Le dixième jour de ce mois, on prendra un agneau pour chaque famille, un agneau pour chaque maison. 4 Si la maison est trop peu nombreuse pour un agneau, on le partagera avec le plus proche voisin, en fonction du nombre de personnes. Vous estimerez le nombre de personnes pour l'agneau d'après la part que chacun peut manger. 5 Ce sera un agneau sans défaut, mâle, âgé d'un an. Vous pourrez prendre un agneau ou un chevreau. 6 Vous le garderez jusqu'au quatorzième jour de ce mois, où toute l'assemblée d'Israël le sacrifiera au coucher du soleil. 7 On prendra de son sang et on en mettra sur les deux poteaux et sur le linteau de la porte des maisons où on le mangera. 8 Cette même nuit, on mangera sa viande rôtie au feu; on la mangera avec des pains sans levain et des herbes amères. 9 Vous ne le mangerez pas à moitié cuit et bouilli dans l'eau; au contraire, il sera rôti au feu avec la tête, les pattes et l'intérieur. 10 Vous n'en laisserez rien pour le matin; si toutefois il en reste quelque chose le matin, vous le brûlerez au feu. 11 Quand vous le mangerez, vous aurez une ceinture à la taille, vos sandales aux pieds et votre bâton à la main. Vous le mangerez rapidement. C'est la Pâque de l'Eternel.
12 »Cette nuit-là, je parcourrai l'Egypte et je tuerai tous les premiers-nés du pays, hommes ou animaux. Je mettrai ainsi à exécution mes jugements contre tous les dieux de l'Egypte. Je suis l'Eternel. 13 Pour vous en revanche, le sang servira de signe sur les maisons où vous vous trouverez: je verrai le sang et je passerai par-dessus vous. Il n'y aura pas de fléau qui vous détruise quand je frapperai l'Egypte. 14 Vous rappellerez le souvenir de ce jour en le célébrant par une fête en l'honneur de l'Eternel; cette célébration sera une prescription perpétuelle pour vous au fil des générations. 15 Pendant 7 jours, vous mangerez des pains sans levain. Dès le premier jour, il n'y aura plus de levain dans vos maisons. En effet, toute personne qui mangera du pain levé, du premier au septième jour, sera exclue d'Israël. 16 Le premier jour, vous aurez une sainte assemblée, et le septième jour aussi. On ne fera aucun travail ces jours-là, vous pourrez seulement préparer la nourriture de chaque personne. 17 Vous célébrerez la fête des pains sans levain, car c'est précisément ce jour-là que j'aurai fait sortir vos armées d'Egypte; le respect de ce jour sera une prescription perpétuelle pour vous au fil des générations. 18 Le quatorzième jour du premier mois, le soir, vous mangerez des pains sans levain jusqu'au soir du vingt et unième jour. 19 Pendant 7 jours, on ne trouvera pas de levain dans vos maisons. En effet, toute personne qui mangera du pain levé sera exclue de l'assemblée d'Israël, qu'il s'agisse d'un étranger ou d'un Israélite. 20 Vous ne mangerez pas de pain levé; dans tous vos foyers, vous mangerez des pains sans levain.»
21 Moïse appela tous les anciens d'Israël et leur dit: «Allez prendre une pièce de petit bétail pour vos familles et sacrifiez l'agneau pascal. 22 Vous prendrez ensuite un bouquet de branches d'hysope, vous le tremperez dans le bassin contenant le sang de l'animal et vous toucherez le linteau et les deux poteaux de la porte avec ce sang. Aucun de vous ne sortira de sa maison jusqu'au matin. 23 Quand l'Eternel passera pour frapper l'Egypte et qu'il verra le sang sur le linteau et sur les deux poteaux, il passera par-dessus la porte et ne permettra pas au destructeur d'entrer dans vos maisons pour frapper. 24 Vous respecterez cela comme une prescription valable pour vous et pour vos enfants à perpétuité. 25 Une fois entrés dans le pays que l'Eternel vous donnera conformément à sa promesse, vous observerez ce rite. 26 Et lorsque vos enfants vous demanderont: ‘Que signifie ce rite pour vous?' 27 vous répondrez: ‘C'est le sacrifice de la Pâque en l'honneur de l'Eternel, qui est passé par-dessus les maisons des Israélites en Egypte, lorsqu'il a frappé l'Egypte et sauvé nos familles.'» Le peuple s'inclina et adora. 28 Les Israélites s'en allèrent et se conformèrent à ce que l'Eternel avait ordonné à Moïse et à Aaron; c'est ainsi qu'ils agirent.
29 Au milieu de la nuit, l'Eternel tua tous les premiers-nés en Egypte, depuis le fils aîné du pharaon qui siégeait sur son trône jusqu'au fils aîné du détenu dans sa prison et jusqu'à tous les premiers-nés des animaux. 30 Le pharaon se leva en pleine nuit, ainsi que tous ses serviteurs et tous les Egyptiens. Il y eut de grands cris en Egypte, car il n'y avait pas une seule maison où il n'y ait pas un mort. 31 La nuit même, le pharaon appela Moïse et Aaron et leur dit: «Levez-vous, sortez du milieu de mon peuple, vous et les Israélites. Allez servir l'Eternel comme vous l'avez dit. 32 Prenez votre petit et votre gros bétail comme vous l'avez dit. Allez-y et bénissez-moi.» 33 Les Egyptiens poussaient le peuple, ils étaient pressés de le renvoyer de leur pays car ils se disaient: «Nous allons tous mourir.» 34 Le peuple emporta donc sa pâte avant qu'elle soit levée; ils enveloppèrent les pétrins dans leurs vêtements et les portèrent sur leurs épaules. 35 Les Israélites se conformèrent aux indications de Moïse et demandèrent aux Egyptiens des objets en argent et en or ainsi que des vêtements. 36 L'Eternel gagna au peuple la faveur des Egyptiens, qui répondirent positivement à leur demande. Ils dépouillèrent ainsi les Egyptiens.
37 Le nombre des Israélites qui partirent de Ramsès pour Succoth était d'environ 600'000 fantassins, sans compter les enfants. 38 Une grande foule de gens de toutes sortes montèrent avec eux. Ils avaient aussi des troupeaux considérables de petit et de gros bétail. 39 Ils firent des gâteaux cuits sans levain avec la pâte qu'ils avaient emportée d'Egypte et qui n'était pas levée. En effet, ils avaient été chassés d'Egypte sans pouvoir s'attarder et sans même emporter de provisions.
40 Le séjour des Israélites en Egypte dura 430 ans. 41 Au bout de 430 ans, ce jour-là précisément, toutes les armées de l'Eternel sortirent d'Egypte. 42 Ce fut une nuit de veille pour l'Eternel lorsqu'il les fit sortir d'Egypte; elle sera une nuit de veille en l'honneur de l'Eternel pour tous les Israélites au fil des générations.
43 L'Eternel dit à Moïse et à Aaron: «Voici une prescription au sujet de la Pâque: Aucun étranger n'en mangera. 44 Tu circonciras tout esclave acquis à prix d'argent, et alors il pourra en manger. 45 L'immigré et le salarié étranger n'en mangeront pas. 46 On ne la mangera que dans la maison; vous n'emporterez pas la viande à l'extérieur de la maison et *vous ne briserez aucun de ses os. 47 Toute l'assemblée d'Israël célébrera la Pâque. 48 Si un étranger en séjour chez toi veut célébrer la Pâque de l'Eternel, tout homme de sa maison devra être circoncis; alors il pourra s'approcher pour la célébrer et il sera comme l'Israélite; mais aucun incirconcis n'en mangera. 49 Il y aura une seule loi pour l'Israélite et pour l'étranger en séjour parmi vous.»
50 Tous les Israélites se conformèrent à ce que l'Eternel avait ordonné à Moïse et à Aaron, c'est ainsi qu'ils agirent. 51 Et ce jour-là précisément, l'Eternel fit sortir les Israélites d'Egypte en corps d'armée.

Exode 13

Passage de la mer des Roseaux

1 L'Eternel dit à Moïse: 2 «Consacre-moi tout aîné, tout premier-né parmi les Israélites, tant des hommes que des animaux: il m'appartient.»
3 Moïse dit au peuple: «Souvenez-vous de ce jour où vous êtes sortis d'Egypte, de la maison d'esclavage. En effet, c'est par sa main puissante que l'Eternel vous en a fait sortir. On ne mangera pas de pain levé. 4 Vous sortez aujourd'hui, au cours du mois des épis. 5 Quand l'Eternel t'aura fait entrer dans le pays des Cananéens, des Hittites, des Amoréens, des Héviens et des Jébusiens, qu'il a juré à tes ancêtres de te donner, pays où coulent le lait et le miel, tu rendras ce culte à l'Eternel au cours de ce même mois. 6 Pendant 7 jours tu mangeras des pains sans levain et le septième jour il y aura une fête en l'honneur de l'Eternel. 7 On mangera des pains sans levain pendant les 7 jours. On ne verra pas chez toi de pain levé ni de levain, sur tout ton territoire. 8 Tu diras alors à ton fils: ‘C'est en mémoire de ce que l'Eternel a fait pour moi lorsque je suis sorti d'Egypte.' 9 Ce sera pour toi comme un signe sur ta main et comme un souvenir entre tes yeux, afin que la loi de l'Eternel soit dans ta bouche. En effet, c'est par sa main puissante que l'Eternel t'a fait sortir d'Egypte. 10 Tu respecteras cette prescription au moment fixé d'année en année.
11 »Quand l'Eternel t'aura fait entrer dans le pays des Cananéens, comme il l'a juré à toi et à tes ancêtres, et qu'il te l'aura donné, 12 *tu consacreras tout premier-né à l'Eternel, même tout premier-né des animaux que tu auras: les mâles appartiennent à l'Eternel. 13 Tu rachèteras avec un agneau tout premier-né de l'âne. Si tu ne le rachètes pas, tu lui briseras la nuque. Tu rachèteras aussi tout premier-né de tes fils. 14 Et lorsque ton fils te demandera un jour: ‘Que signifie cela?' tu lui répondras: ‘Par sa main puissante, l'Eternel nous a fait sortir d'Egypte, de la maison d'esclavage; 15 et, comme le pharaon s'obstinait à ne pas nous laisser partir, l'Eternel a fait mourir tous les premiers-nés en Egypte, depuis les premiers-nés des hommes jusqu'aux premiers-nés des animaux. Voilà pourquoi j'offre en sacrifice à l'Eternel tout premier-né des mâles et rachète tout premier-né de mes fils.' 16 Ce sera comme un signe sur ta main et comme une marque entre tes yeux, qui rappellera que l'Eternel nous a fait sortir d'Egypte par sa main puissante.»
17 Lorsque le pharaon laissa partir le peuple, Dieu ne le conduisit pas par le chemin qui passait par le pays des Philistins, même si c'était le plus direct. Dieu se dit en effet: «Le peuple pourrait éprouver des regrets en rencontrant la guerre et retourner en Egypte.» 18 Dieu fit donc faire au peuple un détour par le chemin du désert, vers la mer des Roseaux. Les Israélites étaient partis d'Egypte en ordre de bataille 19 et Moïse avait pris avec lui les ossements de Joseph, car ce dernier l'avait fait jurer aux fils d'Israël en disant: «Quand Dieu interviendra pour vous, vous ferez remonter mes ossements loin d'ici avec vous.» 
20 Ils partirent de Succoth et campèrent à Etham, à l'extrémité du désert. 21 L'Eternel allait devant eux, le jour dans une colonne de nuée pour les guider sur leur chemin, et la nuit dans une colonne de feu pour les éclairer, afin qu'ils puissent marcher jour et nuit. 22 La colonne de nuée ne se retirait pas de devant le peuple pendant le jour, ni la colonne de feu pendant la nuit.]

 

 

Lors des fêtes principales, des familles juives venues du monde entier se rendaient à Jérusalem, centre politique et religieux d’Israël. C’est là que se trouvait le temple et que le Messie devait venir. Le temple bénéficiait d’un emplacement imposant, sur une colline surplombant la ville. Le premier édifice, construit par Salomon (959 av J.C) avait été détruit par les Babyloniens (2 Rois 25)

[1 Alors, la neuvième année du règne de Sédécias, le dixième jour du dixième mois, Nebucadnetsar, le roi de Babylone, vint avec toute son armée attaquer Jérusalem; il installa son camp devant elle et construisit des retranchements tout autour d'elle. 2 Le siège de la ville dura jusqu'à la onzième année du règne de Sédécias.
3 Le neuvième jour du quatrième mois, la famine était si forte dans la ville qu'il n'y avait plus de pain pour la population du pays. 4 Alors on fit une brèche dans les remparts de la ville et tous les hommes de guerre s'enfuirent de nuit en passant par la porte située entre les deux murailles près du jardin du roi, alors même que les Babyloniens encerclaient la ville. Les fuyards prirent le chemin de la plaine. 5 Cependant, l'armée babylonienne poursuivit le roi et le rattrapa dans les plaines de Jéricho. Toute son armée se dispersa loin de lui. 6 Ils s'emparèrent du roi et le firent monter vers le roi de Babylone à Ribla. On prononça un jugement contre lui. 7 Les fils de Sédécias furent égorgés en sa présence, puis on lui creva les yeux, on l'attacha avec des chaînes en bronze et on le conduisit à Babylone.

Libération de Jojakin

8 Le septième jour du cinquième mois – c'était la dix-neuvième année du règne de Nebucadnetsar sur Babylone – Nebuzaradan, le chef des gardes et le serviteur du roi de Babylone, pénétra dans Jérusalem. 9 Il brûla la maison de l'Eternel, le palais royal et toutes les maisons de Jérusalem; il livra aux flammes toutes les maisons d'une certaine importance. 10 Toute l'armée babylonienne qui accompagnait le chef des gardes démolit les murailles formant l'enceinte de Jérusalem.
11 Nebuzaradan, le chef des gardes, emmena en exil les membres du peuple qui étaient restés dans la ville, ceux qui s'étaient déjà rendus au roi de Babylone et tout le reste de la population. 12 Toutefois, le chef des gardes laissa comme vignerons et comme agriculteurs une partie des pauvres du pays. 13 Les Babyloniens brisèrent les colonnes en bronze qui étaient dans la maison de l'Eternel, ainsi que les bases et la cuve en bronze qui s'y trouvaient, et ils en emportèrent le bronze à Babylone. 14 Ils prirent les cendriers, les pelles, les couteaux, les tasses et tous les ustensiles en bronze qu'on utilisait pour le culte. 15 Le chef des gardes prit encore les brûle-parfums et les coupes, aussi bien ce qui était en or que ce qui était en argent. 16 Quant aux deux colonnes, à la cuve et aux bases que Salomon avait faites pour la maison de l'Eternel, il était impossible de peser le bronze de tous ces éléments. 17 La hauteur d'une colonne était de 9 mètres et il y avait au-dessus un chapiteau en bronze haut d'un mètre et demi; autour du chapiteau il y avait un treillis et des grenades, le tout en bronze; il en allait de même pour la seconde colonne, aussi avec le treillis.
18 Le chef des gardes captura le grand-prêtre Seraja, le prêtre adjoint Sophonie et les trois gardiens de l'entrée. 19 Dans la ville, il captura un eunuque qui commandait aux hommes de guerre, 5 hommes qui faisaient partie des conseillers du roi et qu'on trouva dans la ville, le secrétaire du chef de l'armée chargé d'enrôler la population du pays, ainsi que 60 hommes pris parmi la population du pays qu'on trouva dans la ville. 20 Nebuzaradan, le chef des gardes, les captura et les conduisit vers le roi de Babylone à Ribla, 21 et le roi de Babylone les frappa à mort à Ribla, dans le pays de Hamath.
C'est ainsi que Juda partit en exil loin de sa terre.
22 Nebucadnetsar, le roi de Babylone, plaça le reste du peuple, ceux qu'il laissa dans le pays de Juda, sous l'autorité de Guedalia, le fils d'Achikam et le petit-fils de Shaphan.
23 Lorsque tous les chefs des troupes et leurs hommes apprirent que le roi de Babylone avait établi Guedalia comme gouverneur, ils se rendirent vers Guedalia à Mitspa. C'étaient Ismaël, le fils de Nethania, Jochanan, le fils de Karéach, Seraja, le fils de Thanhumeth, de Nethopha, et Jaazania, le fils du Maacathien, ainsi que leurs hommes. 24 Guedalia leur fit un serment, à eux et à leurs hommes, et il leur dit: «N'ayez pas peur des serviteurs des Babyloniens. Installez-vous dans le pays, servez le roi de Babylone et tout se passera bien pour vous.» 25 Mais le septième mois, Ismaël, le fils de Nethania et le petit-fils d'Elishama, qui était de sang royal, vint en compagnie de 10 hommes et ils frappèrent mortellement Guedalia ainsi que les Juifs et les Babyloniens qui étaient avec lui à Mitspa. 26 Alors tout le peuple, du plus petit jusqu'au plus grand, et les chefs des troupes se levèrent et s'en allèrent en Egypte, parce qu'ils avaient peur des Babyloniens.
27 La trente-septième année de l'exil de Jojakin, roi de Juda, le vingt-septième jour du douzième mois, Evil-Merodac, le roi de Babylone, releva la tête du roi de Juda Jojakin et le fit sortir de prison. C'était la première année de son règne. 28 Il lui parla avec bonté et lui donna une place supérieure à celle des autres rois retenus avec lui à Babylone. 29 Il lui fit changer ses habits de prisonnier et Jojakin mangea à sa table tout le reste de sa vie. 30 Le roi pourvut constamment à son entretien journalier, durant tout le reste de sa vie.

 

. Il avait été reconstruit en 516 avant J.C, puis  agrandi et restauré par Hérode le Grand.

 

2.14ss

 

NOTE

Jean raconte un premier nettoyage, ou une première purification du temple. Un évènement semblable se produira une seconde fois à la fin du ministère de Jésus, environ 3 ans plus tard (évènement rapporté en

 

(Matthieu 21.12-17) ;

12 Jésus entra dans le temple [de Dieu]. Il chassa tous ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple, et il renversa les tables des changeurs de monnaie et les sièges des vendeurs de pigeons. 13 Il leur dit: «Il est écrit: Mon temple sera appelé une maison de prière, mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.»
14 Des aveugles et des boiteux s'approchèrent de lui dans le temple, et il les guérit. 15 Mais les chefs des prêtres et les spécialistes de la loi furent indignés à la vue des choses merveilleuses qu'il avait faites et des enfants qui criaient dans le temple: «Hosanna au Fils de David!» 16 Ils lui dirent: «Entends-tu ce qu'ils disent?»
«Oui, leur répondit Jésus. N'avez-vous jamais lu ces paroles: Tu as tiré des louanges de la bouche des enfants et des nourrissons ?»
17 Puis il les laissa et sortit de la ville pour aller à Béthanie où il passa la nuit

 

(Marc 11.12-19) 

[12 Le lendemain, comme ils quittaient Béthanie, Jésus eut faim. 13 Il aperçut de loin un figuier qui avait des feuilles et alla voir s'il y trouverait quelque chose, mais quand il se fut approché, il ne trouva que des feuilles, car ce n'était pas la saison des figues. 14 Alors Jésus prit la parole et lui dit: «Que plus jamais personne ne mange de ton fruit!» Et ses disciples l'entendirent.
15 Ils arrivèrent à Jérusalem, et Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple, et il renversa les tables des changeurs de monnaie et les sièges des vendeurs de pigeons. 16 Il ne laissait personne transporter un objet à travers le temple 17 et il les enseignait en disant: «N'est-il pas écrit: Mon temple sera appelé une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.»
18 Les chefs des prêtres et les spécialistes de la loi l'entendirent, et ils cherchaient les moyens de le faire mourir; ils le redoutaient en effet, parce que toute la foule était frappée par son enseignement.
19 Le soir venu, Jésus sortit de la ville.];

 

(Luc 19.45-48).

[45 Jésus entra dans le temple et se mit à en chasser les marchands. 46 Il leur dit: «Il est écrit: Mon temple sera une maison de prière, mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs.»
47 Il enseignait tous les jours dans le temple. Les chefs des prêtres, les spécialistes de la loi et les chefs du peuple cherchaient à le faire mourir; 48 mais ils ne savaient pas comment s'y prendre, car tout le peuple l'écoutait, suspendu à ses lèvres.]

 

 

2.14-16

14 Il trouva les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons ainsi que les changeurs de monnaie installés dans le temple. 15 Alors il fit un fouet avec des cordes et les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs. Il dispersa la monnaie des changeurs et renversa leurs tables. 16 Et il dit aux vendeurs de pigeons: «Enlevez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce.»
NOTE

Par oubli, négligence ou amour de l’argent, les personnes qui ont transformé le temple en place de marché ne respectent pas sa vocation, celle d’être une maison de prière. Si nous fréquentons l’Eglise uniquement à cause des relations personnelles ou des éventuels avantages que cela nous apporte, nous ne faisons pas mieux. Est-ce vraiment pour adorer Dieu que nous participons au culte ?

 

2.14

14 Il trouva les vendeurs de bœufs, de brebis et de pigeons ainsi que les changeurs de monnaie installés dans le temple

NOTE

Pendant la Pâque, des milliers de visiteurs se retrouvaient dans l’enceinte du temple. En permettant aux marchands et aux changeurs de s’installer dans le parvis des non-Juifs, les chefs religieux contribuaient à rendre la foule encore plus dense. Ils argumentaient que cette pratique était un service rendu aux pèlerins et une occasion de gagner de l’argent pour l’entretien du temple, mais ils semblaient indifférents au fait que le vacarme de la foule empêchait les non-Juifs de se recueillir et d’adorer Dieu. L’adoration était pourtant la raison d’être de cet édifice. Il n’est pas étonnant que Jésus soit en colère !

 

L’impôt du temple devait être payé dans la monnaie locale ; il fallait donc que les étrangers puissent changer leur argent. Mais les changeurs pratiquaient souvent des taux exorbitants. Les pèlerins achetaient aussi sur place des animaux pour le sacrifice, soit parce qu’ils ne pouvaient pas amener leurs propres bêtes en raison d’un long voyage, soit parce que celles-ci étaient rejetées à cause des imperfections. Les marchands installés  dans la cour du temple affichaient des prix bien plus élevés que partout ailleurs et s’assuraient ainsi des affaires très prospères. Jésus est irrité par la soif de posséder et les pratiques malhonnêtes des banquiers et des marchands, et il est particulièrement indigné de leur présence dans l’enceinte du temple : ils se moquent de la maison de prière de Dieu.

 

2.15-16

. 15 Alors il fit un fouet avec des cordes et les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les bœufs. Il dispersa la monnaie des changeurs et renversa leurs tables. 16 Et il dit aux vendeurs de pigeons: «Enlevez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de commerce.

NOTE

Jésus manifeste sa colère contre les marchands parce qu’ils exploitent ceux qui viennent dans la maison de Dieu pour adorer. Il y a une grosse différence entre une rage incontrôlée et une indignation légitime, même si l’on parle de colère pour les deux attitudes. Il faut beaucoup de discernement pour utiliser la puissante émotion qu’est la colère. Celle qui se dresse contre l’injustice et le péché peut être justifiée, mais pas celle qui est motivée par des offenses personnelles insignifiantes.

 

L’exemple de Jésus nous permet-il de recourir à la violence contre des personnes méchantes ? En fait, nous ne jouissons pas tous de la même autorité. Ainsi, la permission d’utiliser des armes afin d’exercer une contrainte est accordée à la police seulement et seuls les juges disposent de l’autorité d’emprisonner les gens ; les citoyens ordinaires, n’ont pas cette prérogative. Jésus seul possédait l’autorité divine. Même si nous désirons vivre comme Christ, ne revendiquons pas son autorité là où elle ne nous a pas été accordée.

 

2.17

17 Ses disciples se souvinrent qu'il est écrit: Le zèle de ta maison me dévore.

NOTE

Aux yeux de Jésus, les comportements dont il est témoin dans le temple son insultants envers Dieu et il ne peut se contenter de demi-mesures. Un manque de respect si flagrant envers le Seigneur éveille en lui une colère légitime.

 

2.19-20

19 Jésus leur répondit: «Détruisez ce temple et en 3 jours je le relèverai.»
20 Les Juifs dirent: «Il a fallu 46 ans pour construire ce temple et toi, en 3 jours tu le relèverais!»

NOTE

Les Juifs croient que Jésus parle du temple dont il vient d’expulser changeurs et marchands. Il avait été construit par Zorobabel plus de 500 ans auparavant, mais Hérode le Grand avait commencé à le réparer, l’agrandir et l’embellir. Les travaux duraient depuis 46 ans (depuis l’an 20 avant J.C) et n’étaient pas encore terminés. Or, Jésus prétend que cet édifice majestueux peut être détruit et reconstruit en 3 jours ! On comprend leur stupéfaction.

 

2.21-22

21 Cependant, lui parlait du temple de son corps. 22 C'est pourquoi, lorsqu'il fut ressuscité, ses disciples se souvinrent qu'il avait dit cela et ils crurent à l'Ecriture et à la parole que Jésus avait dite.

NOTE

En fait, le Seigneur ne parle pas du bâtiment en pierres, mais de son corps. Ses auditeurs ne se rendent pas compte qu’ils ont en face d’eux quelqu’un qui est plus grand que le temple (Matthieu 12.6) Or, je vous le dis, il y a ici plus grand que le temple. ]. Ces paroles prendront tous leur sens à la résurrection de Jésus ; son parfait accomplissement de cette prédiction constitue la preuve la plus éclatante de sa nature divine.

 

2.23-25

23 Pendant que Jésus était à Jérusalem, lors de la fête de la Pâque, beaucoup crurent en lui en voyant les signes miraculeux qu'il faisait. 24 Mais Jésus n'avait pas confiance en eux, parce qu'il les connaissait tous. 25 Il n'avait pas besoin qu'on le renseigne sur les hommes, car il savait lui-même ce qui est dans l'homme.

NOTE

Le Fils de Dieu sait tout de la nature humaine. Jésus sait combien la parole de (Jérémier 17.9) [»Le cœur est tortueux plus que tout, et il est incurable. Qui peut le connaître?], qui présente le cœur humain comme tortueux, est vraie. Il sait que la foi de certains disciples est superficielle. Plusieurs de ceux qui affirment croire en lui à ce moment-là crieront plus tard : « Crucifie-le ! ». Il est facile de  croire, dans un élan d’enthousiasme ou au milieu de personnes qui affichent les mêmes convictions que nous. Sachons rester attachés à notre foi même lorsqu’il n’est pas populaire de suivre Christ.

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

121672973