ACTES DES APOTRES COMMENTES

6/71

Addendum -  6-43

INTRODUCTION

 

A TRAVERS LES ACTES

 

L’auteur commence par résumer brièvement les derniers jours de Jésus avec ses disciples, son ascension et le choix d’un remplaçant pour Judas l’Iscariot. Il passe rapidement au sujet principal :

-        l’expansion du christianisme et le développement de l’Eglise.

-        La Pentecôte, avec la venue du Saint-Esprit (2.1-13) [1 Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils étaient tous ensemble au même endroit. 2 Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d'un vent violent, qui remplit toute la maison où ils étaient assis. 3 Des langues qui semblaient de feu leur apparurent, séparées les unes des autres, et elles se posèrent sur chacun d'eux. 4 Ils furent tous remplis du Saint-Esprit et se mirent à parler en d'autres langues, comme l'Esprit leur donnait de s'exprimer.
5 Or il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux venus de toutes les nations qui sont sous le ciel. 6 A ce bruit, ils accoururent en foule, et ils furent stupéfaits parce que chacun les entendait parler dans sa propre langue. 7 Ils étaient [tous] remplis d'étonnement et d'admiration et ils se disaient [les uns aux autres]: «Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous galiléens? 8 Comment se fait-il donc que nous les entendions chacun dans notre propre langue, notre langue maternelle? 9 Parthes, Mèdes, Elamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée, de la Cappadoce, du Pont, de l'Asie, 10 de la Phrygie, de la Pamphylie, de l'Egypte, du territoire de la Libye voisine de Cyrène et résidents venus de Rome, Juifs de naissance ou par conversion, 11 Crétois et Arabes, nous les entendons parler dans notre langue des merveilles de Dieu!» 12 Tous remplis d'étonnement et ne sachant que penser, ils se disaient les uns aux autres: «Qu'est-ce que cela veut dire?» 13 Mais d'autres se moquaient et disaient: «Ils sont pleins de vin doux.»].

-        Et le puissant discours de Pierre (2.14-42) [14 Alors Pierre, debout avec les onze apôtres, s'exprima d'une voix forte en ces termes: «Hommes de Judée et vous tous qui séjournez à Jérusalem, comprenez ce qui se passe et prêtez l'oreille à mes paroles! 15 Ces gens ne sont pas ivres, comme vous le supposez, car il est neuf heures du matin. 16 Mais maintenant se réalise ce qu'a dit le prophète Joël: 17Dans les derniers jours, dit Dieu, je déverserai de mon Esprit sur tout être humain; vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions et vos vieillards auront des rêves.18Oui, sur mes serviteurs et sur mes servantes, durant ces jours-là, je déverserai de mon Esprit et ils prophétiseront.19Je ferai des prodiges en haut dans le ciel et des signes miraculeux en bas sur la terre: du sang, du feu et une vapeur de fumée; 20le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang avant l'arrivée du jour du Seigneur, de ce jour grand et glorieux.21Alors toute personne qui fera appel au nom du Seigneur sera sauvée. 
22 »Israélites, écoutez ces paroles! Dieu vous a désigné Jésus de Nazareth en accomplissant par lui, au milieu de vous, des miracles, des prodiges et des signes, comme vous le savez vous-mêmes. 23 Cet homme vous a été livré suivant le projet défini et la prescience de Dieu. [Vous l'avez arrêté,] vous l'avez fait mourir sur une croix par l'intermédiaire d'hommes impies. 24 Mais Dieu a brisé les liens de la mort, il l'a ressuscité, parce qu'il n'était pas possible qu'elle le retienne. 25 En effet, David dit à propos de lui: Je voyais constamment le Seigneur devant moi, parce qu'il est à ma droite afin que je ne sois pas ébranlé.26C'est pourquoi mon cœur est dans la joie et ma langue dans l'allégresse; même mon corps reposera avec espérance, 27car tu n'abandonneras pas mon âme au séjour des morts, tu ne permettras pas que ton saint connaisse la décomposition.28Tu m'as fait connaître les sentiers de la vie, tu me rempliras de joie par ta présence. 
29 »Mes frères, qu'il me soit permis de vous parler en toute franchise au sujet du patriarche David: il est mort, il a été enseveli et son tombeau existe encore aujourd'hui parmi nous! 30 Or il était prophète et il savait que Dieu lui avait juré par serment de faire surgir [le Messie,] un de ses descendants, pour le faire asseoir sur son trône. 31 C'est donc la résurrection du Christ qu'il a prévue et annoncée en disant qu'il ne serait pas abandonné au séjour des morts et que son corps ne connaîtrait pas la décomposition.
32 »C'est ce Jésus que Dieu a ressuscité, nous en sommes tous témoins. 33 Elevé à la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis et il l'a déversé, comme vous le voyez et l'entendez [maintenant]. 34 David en effet n'est pas monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: ‘Assieds-toi à ma droite 35jusqu'à ce que j'aie fait de tes ennemis ton marchepied.'  36 Que toute la communauté d'Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Messie ce Jésus que vous avez crucifié.»
37 Après avoir entendu ce discours, ils eurent le cœur vivement touché et dirent à Pierre et aux autres apôtres: «Frères, que ferons-nous?»
38 Pierre leur dit: «Changez d'attitude et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. 39 En effet, la promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera.» 40 Et par beaucoup d'autres paroles, il rendait témoignage et les encourageait en disant: «Sauvez-vous de cette génération pervertie!»
41 Ceux qui acceptèrent sa parole furent donc baptisés et, ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d'environ 3000 personnes. 42 Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières. ], , en est le point de départ.

-        Ensuite, l’Eglise de Jérusalem grandit chaque jour grâce au courageux témoignage de Pierre et de Jean et grâce à l’amour des croyants (2.43-4.37). Elle n’échappe cependant pas aux problèmes : opposition de l’extérieur (entraînant l’emprisonnement, les coups et la mort), fraude et plaintes à l’intérieur. Des chrétiens d’origine juive mais parlant le grec sont choisis pour la gestion des problèmes matériels, ce qui permet aux apôtres de se consacrer à la prédication. Etienne et Philipe figurent parmi ces assistants. Etienne sera le premier martyr de l’Eglise (5.1-8.3).

 

Au lieu de freiner le christianisme, l’opposition et la persécution servent de catalyseurs pour son expansion, car les croyants emportent le message avec eux dans leur fuite (8.4). Bientôt des gens se convertissent en Samarie et même en Ethiopie (8.5-40).

 

C’est alors que Luc fait intervenir dans son récit un jeune Juif intelligent, zélé pour la loi de Moïse et déterminé à débarrasser le judaïsme de « l’hérésie Jésus ». Parti pour emprisonner les croyants de Damas, celui-ci est confronté à la personne du Christ ressuscité et se convertit (9.1-9) [1 Quant à Saul, il respirait toujours la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur. Il se rendit chez le grand-prêtre 2 et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas afin de pouvoir arrêter et amener à Jérusalem les partisans de cet enseignement qu'il trouverait, hommes ou femmes.
3 Comme il était en chemin et qu'il approchait de Damas, tout à coup, une lumière qui venait du ciel resplendit autour de lui. 4 Il tomba par terre et entendit une voix lui dire: «Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?» 5 Il répondit: «Qui es-tu, Seigneur?» Et le Seigneur dit: «Moi, je suis Jésus, celui que tu persécutes. 6 Lève-toi, entre dans la ville et on te dira ce que tu dois faire.» 7 Les hommes qui l'accompagnaient s'arrêtèrent, muets de stupeur; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne. 8 Saul se releva de terre. Malgré ses yeux ouverts, il ne voyait rien; on le prit par la main pour le conduire à Damas. 9 Il resta trois jours sans voir et il ne mangea ni ne but rien.].Grâce à Ananias et à Barnabas, Saul (le futur Paul) est accueilli au sein de la communauté puis envoyé à Tarse pour raison de sécurité (9.10-30) |10 Or, il y avait à Damas un disciple du nom d'Ananias. Le Seigneur lui dit dans une vision: «Ananias!» Il répondit: «Me voici, Seigneur!» 11 Le Seigneur lui dit alors: «Lève-toi, va dans la rue qu'on appelle la droite et, dans la maison de Judas, demande un dénommé Saul de Tarse. En effet, il prie 12 et il a vu en vision un homme appelé Ananias entrer et poser les mains sur lui afin qu'il retrouve la vue.» 13 Ananias répondit: «Seigneur, j'ai appris de beaucoup tout le mal que cet homme a fait à tes saints à Jérusalem, 14 et ici il a pleins pouvoirs, de la part des chefs des prêtres, pour arrêter tous ceux qui font appel à toi.» 15 Mais le Seigneur lui dit: «Vas-y, car cet homme est un instrument que j'ai choisi pour faire connaître mon nom aux non-Juifs, aux rois et aux Israélites. 16 Je lui montrerai tout ce qu'il doit souffrir pour moi.»
17 Ananias partit. Une fois entré dans la maison, il posa les mains sur Saul en disant: «Saul mon frère, le Seigneur, [le Jésus] qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu retrouves la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit.» 18 Aussitôt il tomba comme des écailles de ses yeux et il retrouva la vue. Il se leva et fut baptisé; 19 après avoir pris de la nourriture, il retrouva des forces. Il resta quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas 20 et se mit aussitôt à proclamer dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu. 21 Tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits et disaient: «N'est-ce pas l'homme qui persécutait à Jérusalem ceux qui font appel à ce nom-là et n'est-il pas venu ici pour les arrêter et les conduire devant les chefs des prêtres?» 22 Cependant Saul se fortifiait de plus en plus, et il confondait les Juifs qui habitaient Damas en démontrant que Jésus est le Messie.
23 Au bout d'un certain temps, les Juifs se concertèrent pour le supprimer, 24 mais leur complot parvint à la connaissance de Saul. On gardait les portes jour et nuit afin de pouvoir le tuer. 25 Cependant, une nuit, les disciples le prirent et le descendirent le long de la muraille, assis dans une corbeille.
26 Arrivé à Jérusalem, Saul essaya de se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui car ils ne croyaient pas qu'il était un disciple. 27 Alors Barnabas le prit avec lui, le conduisit vers les apôtres et leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur qui lui avait parlé et avec quelle assurance il avait prêché à Damas au nom de Jésus. 28 Saul allait et venait avec eux dans Jérusalem et s'exprimait en toute assurance au nom du Seigneur. 29 Il parlait aussi et discutait avec les Hellénistes, mais ceux-ci cherchaient à le supprimer. 30 L'ayant appris, les frères l'emmenèrent à Césarée et le firent partir pour Tarse.].

 

Pendant ce temps, l’Eglise continue de se développer en Judée, en Galilée et en Samarie. Luc rapporte les prédications de Pierre, accompagnées de la guérison d’Enée à Lydde et de Tabitha à Jaffa (9.31-43) [31 L'Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie; elle s'édifiait, marchait dans la crainte du Seigneur et grandissait grâce à l'aide du Saint-Esprit.
32 Comme Pierre parcourait tout le pays, il descendit aussi rendre visite aux saints qui habitaient à Lydde. 33 Il y trouva un homme appelé Enée, qui était couché sur un lit depuis 8 ans parce qu'il était paralysé. 34 Pierre lui dit: «Enée, Jésus-Christ te guérit. Lève-toi et fais toi-même ton lit!» Aussitôt il se leva. 35 Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent et se convertirent au Seigneur.
36 Il y avait à Jaffa, parmi les disciples, une femme appelée Tabitha, ce qui signifie «gazelle». Elle faisait beaucoup de bien et donnait de son argent aux autres. 37 Elle tomba malade à cette époque-là et mourut. Après l'avoir lavée, on la déposa dans une chambre à l'étage. 38 Or Lydde est près de Jaffa et les disciples avaient appris que Pierre s'y trouvait; ils envoyèrent donc [deux hommes] vers lui pour le supplier de venir jusque chez eux sans tarder. 39 Pierre se leva et partit avec eux. A son arrivée, on le conduisit dans la chambre à l'étage. Toutes les veuves l'entourèrent en pleurant et lui montrèrent toutes les robes et les manteaux que faisait Tabitha quand elle était avec elles. 40 Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux et pria. Puis il se tourna vers le corps et dit: «Tabitha, lève-toi!» Elle ouvrit les yeux et, quand elle vit Pierre, elle s'assit. 41 Il lui donna la main et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves et la leur présenta vivante. 42 Cela fut connu de tout Jaffa et beaucoup crurent au Seigneur. 43 Pierre resta quelque temps à Jaffa, chez un tanneur qui s'appelait Simon. ] C’est là que, par le biais d’une vision, l’apôtre découvre qu’il peut et doit annoncer l’Evangile aux non-Juifs « impurs ». Il comprend cette vérité et annonce l’Evangile à Corneille, dont la famille devient croyante (chapitre 10). La nouvelle est perçue de façon alarmante par l’Eglise de Jérusalem mais, lorsque Pierre raconte son histoire, ces croyants d’origine juive louent Dieu pour sa volonté de sauver tous les hommes (11.1-18) [1 Les apôtres et les frères qui étaient en Judée apprirent que les non-Juifs avaient eux aussi fait bon accueil à la parole de Dieu. 2 Et lorsque Pierre monta à Jérusalem, ceux qui étaient circoncis lui adressèrent des reproches 3 en disant: «Tu es entré chez des incirconcis et tu as mangé avec eux!»
4 Pierre se mit à leur exposer dans l'ordre tout ce qui s'était passé. Il dit: 5 «J'étais dans la ville de Jaffa et, pendant que je priais, j'ai eu en extase une vision: un objet qui ressemblait à une grande nappe attachée aux quatre coins descendait du ciel et venait jusqu'à moi. 6 Je l'ai examiné attentivement et j'ai vu les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages et les reptiles ainsi que les oiseaux du ciel. 7 Puis j'ai entendu une voix qui me disait: ‘Lève-toi, Pierre, tue et mange!' 8 Mais j'ai dit: ‘Certainement pas, Seigneur, car jamais rien de souillé ni d'impur n'est entré dans ma bouche.' 9 Pour la deuxième fois la voix s'est fait entendre du ciel: ‘Ce que Dieu a déclaré pur, toi, ne le considère pas comme impur.' 10 Cela est arrivé trois fois, puis tout a été retiré dans le ciel. 11 Et voilà qu'à l'instant même, trois hommes envoyés de Césarée vers moi sont arrivés à la maison où j'étais. 12 L'Esprit m'a dit de partir avec eux sans hésiter. Les six frères que voici m'ont accompagné et nous sommes entrés dans la maison de Corneille. 13 Cet homme nous a raconté comment il avait vu l'ange se présenter à lui dans sa maison et [lui] dire: ‘Envoie quelqu'un à Jaffa et fais venir Simon, surnommé Pierre; 14 il te dira un message par lequel tu seras sauvé, toi et toute ta famille.' 15 Lorsque j'ai commencé à parler, le Saint-Esprit est descendu sur eux, comme sur nous au début. 16 Et je me suis souvenu de cette parole du Seigneur: ‘Jean a baptisé d'eau, mais vous, vous serez baptisés du Saint-Esprit.' 17 Puisque Dieu leur a accordé le même don qu'à nous qui avons cru au Seigneur Jésus-Christ, qui étais-je, moi, pour m'opposer à Dieu?»
18 Après avoir entendu cela, ils se calmèrent et se mirent à célébrer la gloire de Dieu en disant: «Dieu a donc aussi accordé aux non-Juifs la possibilité de changer d'attitude afin d'avoir la vie.»]. Ils sont encouragés à évangéliser des cercles plus larges, par exemple les non-juifs d’Antioche où Barnabas est allé encourager les croyants avant d’aller à Tarse chercher Saul (11.20-26) [20 Cependant, certains d'entre eux, qui étaient originaires de Chypre et de Cyrène, vinrent à Antioche et s'adressèrent [aussi] aux non-Juifs pour leur annoncer la bonne nouvelle du Seigneur Jésus. 21 La main du Seigneur était avec eux et un grand nombre de personnes crurent et se tournèrent vers le Seigneur.
22 La nouvelle en parvint aux oreilles des membres de l'Eglise de Jérusalem et ils envoyèrent Barnabas jusqu'à Antioche. 23 A son arrivée, lorsqu'il vit la grâce de Dieu, il en éprouva de la joie. Il les encourageait tous à rester attachés au Seigneur d'un cœur ferme, 24 car c'était un homme de bien, plein d'Esprit saint et de foi. Une foule assez nombreuse s'attacha au Seigneur. 25 Barnabas se rendit ensuite à Tarse pour aller chercher Saul. 26 Quand il l'eut trouvé, il l'amena à Antioche. Pendant toute une année, ils participèrent aux réunions de l'Eglise et ils enseignèrent beaucoup de personnes. C'est à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens.].

 

Pour plaire aux chefs juifs, Hérode participe à la persécution de l’Eglise de Jérusalem en tuant Jacques (le frère de Jean) et en emprisonnant Pierre. Mais Dieu libère Pierre qui se rend à la maison de Jean-Marc où les croyants prient pour lui (chapitre 12).

 

Luc porte ensuite son attention sur le ministère de Paul. Envoyés par l’Eglise d’Antioche comme missionnaires (13.1-3)[ Il y avait dans l'Eglise d'Antioche des prophètes et des enseignants: Barnabas, Siméon appelé le Noir, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. 2 Pendant qu'ils rendaient un culte au Seigneur et qu'ils jeûnaient, le Saint-Esprit dit: «Mettez-moi à part Barnabas et Saul pour la tâche à laquelle je les ai appelés.» 3 Alors, après avoir jeûné, prié et posé les mains sur eux, ils les laissèrent partir.]. Paul et Barnabas annoncent l’Evangile, avec succès, à Chypre et au sud de la Galatie (13.4-14.28). Néanmoins, la controverse entre Juifs et non-Juifs couve. Et, comme toujours plus de non-Juifs embrassent le christianisme, elle menace de diviser l’Eglise. Ainsi un concile est organisé à Jérusalem pour régler la question de la relation entre les chrétiens d’origine non juive et les lois de l’Ancient Testament. Après avoir entendu les partisans des deux positions opposées, Jacques (le frère de Jésus, responsable de l’Eglise de Jérusalem) propose une solution et envoie des messagers communiquer la décision aux Eglises (15.1-31) [1 Quelques hommes venus de Judée enseignaient les frères en disant: «Si vous n'êtes pas circoncis selon la coutume de Moïse, vous ne pouvez pas être sauvés.» 2 Paul et Barnabas eurent un vif débat et une vive discussion avec eux. Les frères décidèrent alors que Paul, Barnabas et quelques-uns d'entre eux monteraient à Jérusalem vers les apôtres et les anciens pour traiter cette question. 3 Envoyés donc par l'Eglise, ils traversèrent la Phénicie et la Samarie en racontant la conversion des non-Juifs, et ils causèrent une grande joie à tous les frères et sœurs. 4 Arrivés à Jérusalem, ils furent accueillis par l'Eglise, les apôtres et les anciens, et ils rapportèrent tout ce que Dieu avait fait avec eux. 5 Alors quelques croyants issus du parti des pharisiens se levèrent en disant qu'il fallait circoncire les non-Juifs et leur ordonner de respecter la loi de Moïse.
6 Les apôtres et les anciens se réunirent pour examiner cette question. 7 Il y eut une longue discussion. Pierre se leva alors et leur dit: «Mes frères, vous savez que, dès les premiers jours, Dieu a fait un choix parmi nous: il a décidé que les non-Juifs entendraient par ma bouche la parole de l'Evangile et croiraient. 8 Et Dieu, qui connaît les cœurs, leur a rendu témoignage en leur donnant le Saint-Esprit comme à nous. 9 Il n'a fait aucune différence entre eux et nous, puisqu'il a purifié leur cœur par la foi. 10 Maintenant donc, pourquoi provoquer Dieu en imposant aux disciples des exigences que ni nos ancêtres ni nous n'avons été capables de remplir? 11 Nous croyons au contraire que c'est par la grâce du Seigneur Jésus que nous sommes sauvés, tout comme eux.»
12 Toute l'assemblée garda le silence et l'on écouta Barnabas et Paul raconter tous les signes miraculeux et les prodiges que Dieu avait accomplis par leur intermédiaire au milieu des non-Juifs.
13 Lorsqu'ils eurent fini de parler, Jacques prit la parole et dit: «Mes frères, écoutez-moi! 14 Simon a raconté comment dès le début Dieu est intervenu pour choisir parmi les nations un peuple qui porte son nom. 15 Cela s'accorde avec les paroles des prophètes, puisqu'il est écrit: 16Après cela, je reviendrai, je relèverai de sa chute la tente de David, je réparerai ses ruines et je la redresserai; 17 alors le reste des hommes cherchera le Seigneur, ainsi que toutes les nations appelées de mon nom, dit le Seigneur qui fait [tout] cela  18 et de qui cela est connu de toute éternité.
19 »C'est pourquoi, je pense qu'on ne doit pas créer de difficultés aux non-Juifs qui se tournent vers Dieu, 20 mais qu'il faut leur écrire d'éviter les souillures des idoles, l'immoralité sexuelle, les animaux étouffés et le sang. 21 En effet, depuis bien des générations, dans chaque ville des hommes prêchent la loi de Moïse, puisqu'on la lit chaque sabbat dans les synagogues.»
22 Alors il parut bon aux apôtres et aux anciens, ainsi qu'à toute l'Eglise, de choisir parmi eux Jude, appelé Barsabas, et Silas, des hommes estimés parmi les frères, et de les envoyer à Antioche avec Paul et Barnabas. 23 Ils les chargèrent du message que voici:
«Les apôtres, les anciens et les frères aux frères et sœurs d'origine non juive qui sont à Antioche, en Syrie et en Cilicie, salut!
24 Nous avons appris que des hommes partis de chez nous, mais sans aucun ordre de notre part, vous ont troublés par leurs discours et vous ont ébranlés [en vous disant de vous faire circoncire et de respecter la loi]. 25 C'est pourquoi nous avons décidé, d'un commun accord, de choisir des délégués et de vous les envoyer avec nos bien-aimés Barnabas et Paul, 26 ces hommes qui ont livré leur vie pour le nom de notre Seigneur Jésus-Christ. 27 Nous avons donc envoyé Jude et Silas qui vous annonceront de vive voix les mêmes choses. 28 En effet, il a paru bon au Saint-Esprit et à nous de ne pas vous imposer d'autre charge que ce qui est nécessaire: 29 vous abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés et de l'immoralité sexuelle. Vous agirez bien en évitant tout cela. Adieu.»
30 Ils prirent donc congé de l'Eglise et allèrent à Antioche, où ils réunirent l'assemblée et lui remirent la lettre. 31 On en fit la lecture et tous se réjouirent de l'encouragement qu'elle leur apportait.].

 

Après le concile, Paul et Silas prêchent à Antioche avant de partir pour la Syrie et la Cicilie, alors que Barnabas et Marc embarquent pour Chypre (15.35-41) [35 Paul et Barnabas restèrent à Antioche; ils enseignaient et annonçaient avec beaucoup d'autres la bonne nouvelle de la parole du Seigneur.
36 Quelques jours plus tard, Paul dit à Barnabas: «Retournons visiter nos frères et sœurs dans toutes les villes où nous avons annoncé la parole du Seigneur, pour voir comment ils vont.» 37 Barnabas voulait emmener aussi Jean, surnommé Marc, 38 mais Paul estimait qu'il ne fallait pas prendre avec eux celui qui les avait quittés depuis la Pamphylie et ne les avait pas accompagnés dans leur tâche. 39 Ce désaccord fut assez vif pour qu'ils se séparent l'un de l'autre. Barnabas prit Marc avec lui et embarqua pour l'île de Chypre. 40 Paul choisit Silas et partit, confié par les frères à la grâce du Seigneur. 41 Il traversa la Syrie et la Cilicie en fortifiant les Eglises.]. Lors de ce deuxième voyage missionnaire, Paul et Silas parcourent la Macédoine et l’Achaïe, implantant des Eglises à Philippes, Thessalonique, Bérée, Corinthe et Ephèse avant de retourner à Antioche (16.1-18.22). Luc donne aussi un aperçu du ministère d’Apollos (18.24-28) [24 Un Juif originaire d'Alexandrie du nom d'Apollos était arrivé à Ephèse. C'était un homme éloquent et versé dans les Ecritures. 25 Il était instruit quant à la voie du Seigneur et, plein de ferveur, il annonçait et enseignait avec exactitude ce qui concerne Jésus, bien que ne connaissant que le baptême de Jean. 26 Il se mit à parler avec assurance dans la synagogue. Après l'avoir écouté, Aquilas et Priscille le prirent avec eux et lui exposèrent plus exactement la voie de Dieu. 27 Comme il voulait aller en Achaïe, les frères l'y encouragèrent et écrivirent aux disciples de lui faire bon accueil. Dès son arrivée, il se rendit, par la grâce de Dieu, très utile aux croyants. 28 En effet, il réfutait avec force les Juifs en public et il démontrait par les Ecritures que Jésus est le Messie.].

 

Lors du troisième voyage missionnaire, Paul traverse la Galatie, la Phrygie, la Macédoine et l’Achaïe. Il encourage et enseigne les croyants (19.1-21.9). C’est alors qu’il se sent poussé à aller à Jérusalem ; malgré les avertissements d’Agabus et d’autres sur son emprisonnement imminent (21.10-12 [10 Nous étions là depuis plusieurs jours lorsqu'un prophète du nom d'Agabus est descendu de Judée 11 et est venu nous trouver. Il a pris la ceinture de Paul, s'est attaché les pieds et les mains et a dit: «Voici ce que déclare le Saint-Esprit: ‘L'homme à qui appartient cette ceinture, les Juifs l'attacheront de la même manière à Jérusalem et le livreront entre les mains des non-Juifs.'» 12 En entendant cela, nous-mêmes et les croyants de Césarée, nous avons supplié Paul de ne pas monter à Jérusalem. ), il poursuit son voyage dans cette direction.

 

A Jérusalem, l’apôtre est arrêté dans le temple par une foule en colère et conduit à la forteresse par l’officier romain (21.17-22.29). Il est maintenant un prisonnier jugé devant le sanhédrin (23.1-9) [1 Les regards fixés sur le sanhédrin, Paul dit: «Mes frères, c'est en toute bonne conscience que je me suis conduit devant Dieu jusqu'à aujourd'hui.» 2 Le grand-prêtre Ananias ordonna à ceux qui étaient près de lui de le frapper sur la bouche. 3 Alors Paul lui dit: «C'est toi que Dieu va frapper, muraille blanchie! Tu sièges pour me juger conformément à la loi et tu violes la loi en ordonnant qu'on me frappe!» 4 Ceux qui étaient près de lui dirent: «Tu insultes le grand-prêtre de Dieu!» 5 Paul répondit: «Frères, je ne savais pas que c'était le grand-prêtre. En effet, il est écrit: Tu ne parleras pas mal du chef de ton peuple.»
6 Sachant qu'une partie de l'assemblée était composée de sadducéens et l'autre de pharisiens, Paul s'écria dans le sanhédrin: «Mes frères, je suis pharisien, fils de pharisien. C'est à cause de l'espérance de la résurrection des morts que je suis mis en jugement.» 7 Quand il eut dit cela, un débat surgit entre les pharisiens et les sadducéens, et l'assemblée se divisa. 8 En effet, les sadducéens disent qu'il n'y a ni résurrection, ni ange, ni esprit, tandis que les pharisiens affirment le contraire. 9 Il y eut une grande clameur et les spécialistes de la loi membres du parti des pharisiens se levèrent. Ils s'engagèrent avec force dans le débat en disant: «Nous ne trouvons rien de mal chez cet homme. Et si un esprit ou un ange lui avait parlé? [Ne combattons pas contre Dieu.]»], le gouverneur Félix (23.23-24.27), Festus et Agrippa (25.1-26.32). Chaque fois, Paul témoigne avec puissance et clarté de son Seigneur.

 

Comme il en appelle à l’empereur, il est envoyé à Rome pour le jugement définitif de son cas. Mais, durant le voyage, une tempête détruit le navire, et l’équipage et les prisonniers sauvent leur vie en nageant jusqu’au rivage. Même dans cette situation, Paul fait part de sa foi (27.1-28.10). Le voyage se poursuit et Paul arrive enfin à Rome où il est gardé dans une maison, dans l’attente du procès (28.11-31) [11 Après un séjour de 3 mois, nous avons embarqué sur un bateau d'Alexandrie qui avait passé l'hiver dans l'île et qui portait pour enseigne les Dioscures. 12 Nous avons abordé à Syracuse où nous sommes restés 3 jours. 13 De là, en suivant la côte, nous avons atteint Reggio. Le lendemain, le vent du sud s'est levé et en 2 jours nous avons fait le trajet jusqu'à Pouzzoles. 14 Là, nous avons trouvé des frères qui nous ont invités à passer 7 jours avec eux. Et c'est ainsi que nous sommes allés jusqu'à Rome. 15 Les frères de Rome, qui avaient reçu de nos nouvelles, sont venus à notre rencontre jusqu'au Forum d'Appius et aux Trois-Tavernes. En les voyant, Paul a remercié Dieu et pris courage.
16 A notre arrivée à Rome, [l'officier a remis les prisonniers au chef de la garde, mais] on a permis à Paul d'habiter dans un logement particulier avec le soldat qui le gardait.
17 Au bout de 3 jours, Paul a convoqué les chefs des Juifs. Quand ils ont été réunis, il leur a adressé ces paroles: «Mes frères, bien que n'ayant rien fait contre notre peuple ni contre les coutumes de nos ancêtres, j'ai été mis en prison à Jérusalem et livré entre les mains des Romains. 18 Après m'avoir interrogé, ils voulaient me relâcher, parce qu'il n'y avait chez moi rien qui mérite la mort, 19 mais les Juifs s'y sont opposés et j'ai été forcé d'en appeler à l'empereur, sans aucune intention d'accuser ma nation. 20 Voilà pourquoi j'ai demandé à vous voir et à vous parler. En effet, c'est à cause de l'espérance d'Israël que je porte cette chaîne.»
21 Ils lui ont répondu: «Nous n'avons reçu de Judée aucune lettre à ton sujet et aucun frère n'est venu rapporter ou dire du mal de toi. 22 Cependant, nous voudrions t'entendre dire toi-même ce que tu penses, car nous savons que cette secte rencontre de l'opposition partout.»
23 Ils lui ont fixé un jour et sont venus en plus grand nombre le trouver dans son logement. Paul leur a fait un exposé: il a rendu témoignage du royaume de Dieu et a cherché, à partir de la loi de Moïse et des prophètes, à les persuader de ce qui concerne Jésus. L'entretien a duré depuis le matin jusqu'au soir. 24 Les uns ont été convaincus par ce qu'il disait, les autres n'ont pas cru. 25 Comme ils se retiraient en désaccord, Paul n'a ajouté que ces mots: «C'est avec raison que le Saint-Esprit a dit à nos ancêtres par l'intermédiaire du prophète Esaïe: 26Va vers ce peuple et dis: ‘Vous aurez beau entendre, vous ne comprendrez pas; vous aurez beau regarder, vous ne verrez pas.' 27En effet, le cœur de ce peuple est devenu insensible; ils se sont bouché les oreilles et ils ont fermé les yeux de peur que leurs yeux ne voient, que leurs oreilles n'entendent, que leur cœur ne comprenne, de peur qu'ils ne se convertissent et que je ne les guérisse.  28 Sachez donc que le salut de Dieu a été envoyé aux non-Juifs, et eux, ils l'écouteront.»
29 [Lorsqu'il a dit cela, les Juifs sont partis en discutant vivement entre eux.] 30 Paul est resté deux années entières dans une maison qu'il avait louée. Il accueillait tous ceux qui venaient le voir. 31 Il prêchait le royaume de Dieu et enseignait ce qui concerne le Seigneur Jésus-Christ avec une pleine assurance et sans obstacle.].

 

Luc termine brusquement les actes sur une note encourageante, nous apprenant que Paul bénéficie d’une grande liberté lors de sa détention et qu’il peut parler aux visiteurs et aux gardiens : « il prêchait le royaume de Dieu et enseignait ce qui concerne le Seigneur Jésus-Christ avec une pleine assurance et sans obstacle » (28.31).

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

121672973