TEL QUE JE SUIS

 

Tel que je suis, sans rien à moi,

Sinon ton sang versé pour moi

Et ta voix qui m'appelle à toi,

Agneau de Dieu, je viens, je viens !

 

Tel que je suis, bien vacillant,

En proie au doute à chaque instant,

Lutte au dehors, crainte au-dedans,

Agneau de Dieu, je viens, je viens !

 

Tel que je suis. Ton cœur est prêt

A prendre le mien tel qu'il est

Pour tout changer, Sauveur parfait !

Agneau de Dieu, je viens, je viens !

 

Tel que je suis. Ton grand amour

A tout pardonné sans retour.

Je veux être à toi dès ce jour ;

Agneau de Dieu, je viens, je viens !

 

Ch. Elliot

 

 

(Extrait du livre « Des Ténèbres à la Lumière, de la Mort à la Vie de Louis Pelzer)

 

Ichtus (2)