03 octobre 2018

Comment s'épanouir

Réjouissez-vous, au contraire, de la part que vous avez aux souffrances de Christ (1 Pierre 4.13)   Lecture proposée : (1 Pierre 1.1-9) 1 De la part de Pierre, apôtre de Jésus-Christ, à ceux qui sont étrangers et dispersés dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l'Asie et la Bithynie. A vous qui avez été choisis 2 conformément à la prescience de Dieu le Père et conduits à la sainteté par l'Esprit afin de devenir obéissants et d'être purifiés par le sang de Jésus-Christ: que la grâce et la paix vous soient... [Lire la suite]

30 août 2018

La vie après la vie

LA VIE APRES LA VIE   Notre vie devient une autre vie   Parler de la vie après la vie, c'est plus que vouloir parler pudiquement de la mort. C'est déjà affirmer que la vie, telle un fleuve – plus ou moins long, et plus ou moins tranquille ! - ne se termine pas perdu sur le sable, mais qu'il se jette dans l'océan. L'estuaire, cet endroit mi-fleuve mi-océan, parfois un peu tumultueux, est à la fois une partie du fleuve et une partie de l'océan. Notre mort ressemblera à cet estuaire : il s'agit bien de notre vie,... [Lire la suite]
12 juillet 2018

Il était une fois... (Témoignage Chrétien de Débora P.)

IL ETAIT UNE FOIS …     « Il était une fois, dans une chambre d’hôpital, un jeune couple devenu parents pour la première fois. Nous sommes quelques jours après le 11 Mars 1994, en Lorraine. Alors que Monsieur ferme la valise, la nouvelle maman, habille sa petite fille. C’est l’heure de rentrer à la maison !   Leur quotidien allait dès lors être bouleversé. La jeune femme de 22 ans quitta son emploi pour se consacrer pleinement à son petit bout et son mari dût se résoudre à raccourcir ses nuits. Débutèrent... [Lire la suite]
26 mai 2018

La plupart des religions ont des prédicateurs révérés. Christ n’en est-il pas un ? (Question - Réponse 14-20)

(QUESTION N° 14)   La plupart des religions ont des prédicateurs révérés. Christ n’en est-il pas un ?   Il y a deux différences essentielles entre les proclamations de Christ et celles faites par les autres conducteurs religieux.   La première est que Christ déclare être Dieu dans le sens absolu du mot : « A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’Il violait le sabbat, mais parce qu’Il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à... [Lire la suite]
12 mai 2018

CONNAISSEZ-VOUS JEANNE ?

« Celles qui dirent ces choses aux apôtres étaient Marie de Magdala, Jeanne, Marie, mère de Jacques et les autres qui étaient avec elles » (luc 24 :10)   CONNAISSEZ-VOUS JEANNE ?   Celle dont parle Luc dans son évangile, mais sur laquelle il ne s'est pas attardé. Qui était-elle ?   « Jeanne, femme de Chuza, intendant d'Hérode ». La voilà décrite en peu de mots (Luc 8:3) : juste un nom qui veut dire « l'Eternel a été favorable » !   L'Eternel lui a-t-il... [Lire la suite]

19 avril 2018

TENEBRES

« Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième heure, il y eut des ténèbres sur toute la terre  » (Matthieu 27 :45)   TENEBRES   Tout est ténébreux ! Toutes les souffrances de ce monde se concentrent sur lui et en lui ! Jésus est trahi, emmené, dénudé, ridiculisé, humilié, défié, crucifié. Autour de lui se trouve la cohorte ; c’est déjà effrayant d’être entouré de soldats. On pense à l’affaire Dreyfus, cet officier publiquement dégradé, bien qu’innocent. Pour celui qui possède la vocation... [Lire la suite]
11 avril 2018

UNE VIE PLUS VRAIE QUE LA NOTRE !

« La vie a été manifestée, nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage » (1 Jean 1 :2)   UNE VIE PLUS VRAIE QUE LA NOTRE !   Jean rend témoignage qu’il a vu la vie, lui qui a pourtant l’habitude de voir les gens, la vie sous toutes ses formes… Il a donc vu une autre vie, et tel qu’il en parle on peut même la qualifier de « vraie vie ».   Jésus est la parole faite chair, dont il est dit, en elle était la vie (Jean 1 :4*). Jésus a pleinement manifesté la vie divine,... [Lire la suite]
05 avril 2018

ELLE N’AVAIT QU’UN FILS

« Abandonne tes orphelins, c’est moi qui les ferai vivre, et que tes veuves mettent leur confiance en moi ! » (Jérémie 49.11)   ELLE N’AVAIT QU’UN FILS  Suivi de ses disciples et d’une grande foule, Jésus allait à la ville de Naïn. Devant la porte de la ville, il rencontre un cortège qui suit un cercueil. On allait ensevelir le fils unique d’une veuve. Quel contraste entre ces deux cortèges : l’un ayant à sa tête le Prince de la vie et l’autre victime de la mort impitoyable, qui avait frappé sans se... [Lire la suite]