LETTRE DE PAUL AUX HEBREUX COMMENTEE [LS21]

6/20

CHAPITRE 2/13

Hébreux 2 (Segond 1910)

Un si grand salut [Hébreux2 :1-4]

Abaissement volontaire de christ [Hébreux2 :5-18]

 

 1 C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d'elles. 2 Car, si la parole annoncée par des anges a eu son effet, et si toute transgression et toute désobéissance a reçu une juste rétribution, 3 comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu,4 Dieu appuyant leur témoignage par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint Esprit distribués selon sa volonté.
   
5 En effet, ce n'est pas à des anges que Dieu a soumis le monde à venir dont nous parlons. 6 Or quelqu'un a rendu quelque part ce témoignage: Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui, Ou le fils de l'homme, pour que tu prennes soin de lui ? 7 Tu l'as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Tu l'as couronné de gloire et d'honneur, 8 Tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n'a rien laissé qui ne lui fût soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises. 9 Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous.
   
10 Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut. 11 Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères, 12 lorsqu'il dit: J'annoncerai ton nom à mes frères, Je te célébrerai au milieu de l'assemblée. 13 Et encore: Je me confierai en toi. Et encore: Me voici, moi et les enfants que Dieu m'a donnés.
   
14 Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est à dire le diable, 15 et qu'il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude. 16 Car assurément ce n'est pas à des anges qu'il vient en aide, mais c'est à la postérité d'Abraham. 17 En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu'il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l'expiation des péchés du peuple ; 18 car, ayant été tenté lui-même dans ce qu'il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés.

 

 

COMMENTAIRE-NOTES SUR LA LETTRE DE PAUL AUX HEBREUX [LS21] 6/20

CHAPITRE 2/13

 

Chapitre : 2.1-3

1 C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d'elles. 2 Car, si la parole annoncée par des anges a eu son effet, et si toute transgression et toute désobéissance a reçu une juste rétribution, 3 comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu,

Note :

L’auteur encourage ses lecteurs à se souvenir de la vérité qu’ils ont entendue, sinon ils courent le risque de se laisser entraîner par des enseignements erronés. La constance est chose difficile. Elle met l’esprit, le corps et les sens à contribution. Être à l’écoute de Christ, c’est aussi lui obéir (cf Jacques 1.22-25) [22 Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l'écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. 23 Car, si quelqu'un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel, 24 et qui, après s'être regardé, s'en va, et oublie aussitôt quel il était. 25 Mais celui qui aura plongé les regards dans la loi parfaite, la loi de la liberté, et qui aura persévéré, n'étant pas un auditeur oublieux, mais se mettant à l'oeuvre, celui-là sera heureux dans son activité. ] . Ecoutons-le attentivement et soyons prêts à suivre ses instructions !

 

Chapitre :2.1

1 C'est pourquoi nous devons d'autant plus nous attacher aux choses que nous avons entendues, de peur que nous ne soyons emportés loin d'elles.

Note :

Ces croyants courent le risque de s’éloigner de Jésus. Ils ont certes entendu le message de l’Evangile, mais il n’a pas pénétré assez profondément en eux. Le même danger guette, aujourd’hui, ceux qui ont grandi dans une famille chrétienne : ils se contentent d’acquiescer plus ou moins à l’enseignement reçu. Or, il ne suffit pas de consentir d’un point de vue théorique à la seigneurie de Christ pour être son disciple, il faut aussi relever le défi lancé par la vérité et par un réel engagement  envers lui. Les enseignants dans les Eglises ne devraient pas se fier aux apparences et devraient lancer ce défi à leurs auditeurs, pour éviter qu’ils se complaisent dans une foi superficielle.

 

Chapitre : 2.2-3

2 Car, si la parole annoncée par des anges a eu son effet, et si toute transgression et toute désobéissance a reçu une juste rétribution, 3 comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu,

Note :

La « parole annoncée par l’intermédiaire des anges », c’est la loi que des anges, en tant que messagers de Dieu, ont transmise à Moïse (cf Galates 3.19) [Pourquoi donc la loi ? Elle a été donnée ensuite à cause des transgressions, jusqu'à ce que vînt la postérité à qui la promesse avait été faite ; elle a été promulguée par des anges, au moyen d'un médiateur. ]  . Le thème central de l’épître, c’est la certitude que Christ est infiniment supérieur à tout autre chemin vers Dieu. L’auteur reconnaît que la foi de ses lecteurs juifs est bonne, mais il insiste sur le fait qu’elle doit avoir Christ pour centre. Tout comme Christ est supérieur aux anges, son message est plus important que le leur. Celui qui reste indifférent au salut offert par Christ n’échappera pas à la punition divine.

 

Chapitre 2.3

3 comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu,

Note :

Ce sont des témoins oculaires du ministère de Jésus qui ont transmis ses enseignements aux lecteurs de la lettre. Eux-mêmes font partie de la deuxième génération de croyants. Tout comme eux, nous n’avons pas vu Jésus personnellement. Nous basons notre foi en lui sur les récits rapportés dans la Bible.

Jean 20.29 [«Parce que tu m'as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n'ont pas vu et qui ont cru!» ]  est source d’encouragement pour ceux qui croient en Jésus sans l’avoir jamais vu.

 

« Dieu a appuyé leur témoignage » prolonge la pensée de Hébreux2.3.3 comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d'abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l'ont entendu,

Ceux qui ont entendu Jésus et transmis ses paroles ont reçu la confirmation de leur message par « des signes, des prodiges et divers miracles, ainsi que par les dons du Saint-Esprit ».

Le livre des Actes raconte comment les miracles et les dons de l’Esprit authentifiaient la bonne nouvelle partout où elle était prêchée :

(Actes 9.31-42) [31 L'Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie; elle s'édifiait, marchait dans la crainte du Seigneur et grandissait grâce à l'aide du Saint-Esprit.
32 Comme Pierre parcourait tout le pays, il descendit aussi rendre visite aux saints qui habitaient à Lydde. 33 Il y trouva un homme appelé Enée, qui était couché sur un lit depuis 8 ans parce qu'il était paralysé. 34 Pierre lui dit: «Enée, Jésus-Christ te guérit. Lève-toi et fais toi-même ton lit!» Aussitôt il se leva. 35 Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent et se convertirent au Seigneur.
36 Il y avait à Jaffa, parmi les disciples, une femme appelée Tabitha, ce qui signifie «gazelle». Elle faisait beaucoup de bien et donnait de son argent aux autres. 37 Elle tomba malade à cette époque-là et mourut. Après l'avoir lavée, on la déposa dans une chambre à l'étage. 38 Or Lydde est près de Jaffa et les disciples avaient appris que Pierre s'y trouvait; ils envoyèrent donc [deux hommes] vers lui pour le supplier de venir jusque chez eux sans tarder. 39 Pierre se leva et partit avec eux. A son arrivée, on le conduisit dans la chambre à l'étage. Toutes les veuves l'entourèrent en pleurant et lui montrèrent toutes les robes et les manteaux que faisait Tabitha quand elle était avec elles. 40 Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux et pria. Puis il se tourna vers le corps et dit: «Tabitha, lève-toi!» Elle ouvrit les yeux et, quand elle vit Pierre, elle s'assit. 41 Il lui donna la main et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves et la leur présenta vivante. 42 Cela fut connu de tout Jaffa et beaucoup crurent au Seigneur.] ;

(Actes 14.1-20) [1 A Iconium de même, Paul et Barnabas entrèrent dans la synagogue des Juifs, et ils parlèrent de telle manière qu'une grande foule de Juifs et de non-Juifs crurent. 2 Mais les Juifs restés incrédules excitèrent l'esprit des non-Juifs et provoquèrent leur hostilité contre les frères. 3 Paul et Barnabas restèrent donc assez longtemps à Iconium; ils parlaient avec assurance, appuyés sur le Seigneur qui rendait témoignage à la parole de sa grâce en permettant qu'il se fasse par leur intermédiaire des signes miraculeux et des prodiges. 4 La population de la ville se divisa: les uns étaient du côté des Juifs, les autres du côté des apôtres. 5 Alors que les non-Juifs et les Juifs, avec leurs chefs, se préparaient à les maltraiter et à les lapider, 6 Paul et Barnabas, avertis de la situation, se réfugièrent dans les villes de la Lycaonie, à Lystre, à Derbe et dans les environs. 7 Là aussi, ils annoncèrent la bonne nouvelle.
8 A Lystre, un homme impotent des pieds se tenait assis; il était infirme de naissance et n'avait jamais marché. 9 Il écoutait Paul parler. Celui-ci fixa les regards sur lui et, voyant qu'il avait la foi pour être sauvé, 10 il lui dit d'une voix forte: «Lève-toi droit sur tes pieds!» Il se leva d'un bond et se mit à marcher.
11 A la vue de ce que Paul avait fait, la foule se mit à dire tout haut en lycaonien: «Les dieux sont descendus vers nous sous une forme humaine.» 12 Ils appelaient Barnabas Zeus, et Paul Hermès, parce que c'était lui qui prenait la parole. 13 Le prêtre de Zeus, dont le temple était à l'entrée de la ville, amena des taureaux avec des guirlandes vers les portes. Il voulait, de même que la foule, offrir un sacrifice. 14 Quand ils apprirent cela, les apôtres Barnabas et Paul déchirèrent leurs vêtements et se précipitèrent vers la foule 15 en s'écriant: «Pourquoi faites-vous cela? Nous aussi, nous sommes des êtres humains de la même nature que vous, et nous vous apportons une bonne nouvelle en vous appelant à renoncer à ces idoles sans consistance pour vous tourner vers le Dieu vivant qui a fait le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s'y trouve. 16 Dans les générations passées, il a laissé toutes les nations suivre leurs propres voies. 17 Pourtant, il n'a pas cessé de rendre témoignage à ce qu'il est par le bien qu'il fait: il vous envoie du ciel les pluies et les saisons fertiles, il vous comble de nourriture et remplit votre cœur de joie.» 18 C'est à peine s'ils purent, par ces paroles, empêcher la foule de leur offrir un sacrifice.
19 Alors arrivèrent d'Antioche et d'Iconium des Juifs qui gagnèrent la foule. Après avoir lapidé Paul, ils le traînèrent hors de la ville, pensant qu'il était mort. 20 Cependant, quand les disciples l'entourèrent, il se leva et entra dans la ville. Le lendemain, il partit pour Derbe avec Barnabas.]

 

Paul, lorsqu’il traite des dons spirituels :

 (Romains 12) 

[Romains 12 (Segond 21)

De nouveaux comportements

1 Je vous encourage donc, frères et sœurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu. Ce sera de votre part un culte raisonnable. 2 Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.
3 Par la grâce qui m'a été donnée, je dis à chacun de vous de ne pas avoir une trop haute opinion de lui-même, mais de garder des sentiments modestes, chacun selon la mesure de foi que Dieu lui a donnée. 4 En effet, de même que nous avons plusieurs membres dans un seul corps et que tous les membres n'ont pas la même fonction, 5 de même, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ et nous sommes tous membres les uns des autres, chacun pour sa part. 6 Nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée. Si quelqu'un a le don de prophétie, qu'il l'exerce en accord avec la foi; 7 si un autre est appelé à servir, qu'il se consacre à son service. Que celui qui enseigne se donne à son enseignement, 8 et celui qui a le don d'encourager à l'encouragement. Que celui qui donne le fasse avec générosité, celui qui préside, avec zèle, et que celui qui exerce la bienveillance le fasse avec joie.
9 Que l'amour soit sans hypocrisie. Ayez le mal en horreur, attachez-vous au bien. 10 Par amour fraternel soyez pleins d'affection les uns pour les autres et rivalisez d'estime réciproque. 11 Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d'esprit et servez le Seigneur. 12 Réjouissez-vous dans l'espérance et soyez patients dans la détresse. Persévérez dans la prière. 13 Pourvoyez aux besoins des saints et exercez l'hospitalité avec empressement.
14 Bénissez ceux qui vous persécutent, bénissez et ne maudissez pas. 15 Réjouissez-vous avec ceux qui se réjouissent, pleurez avec ceux qui pleurent. 16 Vivez en plein accord les uns avec les autres. N'aspirez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous attirer par ce qui est humble. Ne vous prenez pas pour des sages. 
17 Ne rendez à personne le mal pour le mal. Recherchez ce qui est bien devant tous les hommes. 18 Si cela est possible, dans la mesure où cela dépend de vous, soyez en paix avec tous les hommes. 19 Ne vous vengez pas vous-mêmes, bien-aimés, mais laissez agir la colère de Dieu, car il est écrit: C'est à moi qu'appartient la vengeance, c'est moi qui donnerai à chacun ce qu'il mérite, dit le Seigneur.  20Mais si ton ennemi a faim, donne-lui à manger, s'il a soif, donne-lui à boire, car en agissant ainsi, tu amasseras des charbons ardents sur sa tête.  21 Ne te laisse pas vaincre par le mal, mais sois vainqueur du mal par le bien. ]  ;

 

(1 Corinthiens 12-14) [ Ainsi, le corps n'est pas formé d'un seul organe, mais de plusieurs.]

 ;

 

(Ephésiens 4) enseigne que leur but est d’édifier l’Eglise en la fortifiant et en l’aidant à grandir. Quand nous voyons l’Esprit à l’œuvre dans une personne ou une assemblée, nous savons que le Seigneur est vraiment présent. Remercions-le pour les dons qu’il nous accorde et mettons-les au service de l’Eglise.

Ephésiens 4 (Segond 21)

La vie nouvelle en Christ

1 Je vous encourage donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à vous conduire d'une manière digne de l'appel que vous avez reçu. 2 En toute humilité et douceur, avec patience, supportez-vous les uns les autres dans l'amour. 3 Efforcez-vous de conserver l'unité de l'Esprit par le lien de la paix. 4 Il y a un seul corps et un seul Esprit, de même que vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation. 5 Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême, 6 un seul Dieu et Père de tous. Il est au-dessus de tous, agit à travers tous et habite en [nous] tous.
7 Cependant, à chacun de nous la grâce a été donnée à la mesure du don de Christ. 8 C'est pourquoi il est dit: Il est monté sur les hauteurs, il a emmené des prisonniers et il a fait des dons aux hommes. 9 Or, que signifie: Il est monté, sinon qu'il est aussi [d'abord] descendu dans les régions les plus basses de la terre? 10 Celui qui est descendu, c'est celui qui est monté au-dessus de tous les cieux afin de remplir tout l'univers. 11 C'est lui qui a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme bergers et enseignants. 12 Il l'a fait pour former les saints aux tâches du service en vue de l'édification du corps de Christ, 13 jusqu'à ce que nous parvenions tous à l'unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à la maturité de l'adulte, à la mesure de la stature parfaite de Christ. 14 Ainsi, nous ne serons plus de petits enfants, ballottés et emportés par tout vent de doctrine, par la ruse des hommes et leur habileté dans les manœuvres d'égarement. 15 Mais en disant la vérité dans l'amour, nous grandirons à tout point de vue vers celui qui est la tête, Christ. 16 C'est de lui que le corps tout entier, bien coordonné et solidement uni grâce aux articulations dont il est muni, tire sa croissance en fonction de l'activité qui convient à chacune de ses parties et s'édifie lui-même dans l'amour.
17 Voici donc ce que je dis et ce que j'affirme dans le Seigneur: vous ne devez plus vous conduire comme les non-croyants, qui se laissent guider par la sottise de leurs pensées. 18 Ils ont l'intelligence obscurcie, ils sont étrangers à la vie de Dieu à cause de l'ignorance qui est en eux, à cause de l'endurcissement de leur cœur. 19 Ils ont perdu tout sens moral et se sont livrés à la débauche pour commettre avec avidité toutes sortes d'impuretés. 20 Mais vous, ce n'est pas ainsi que vous avez appris à connaître Christ, 21 si du moins c'est lui que vous avez écouté et si c'est en lui que vous avez été enseignés conformément à la vérité qui est en Jésus. 22 On vous a enseigné à vous débarrasser du vieil homme qui correspond à votre ancienne manière de vivre et se détruit sous l'effet de ses désirs trompeurs, 23 à vous laisser renouveler par l'Esprit dans votre intelligence 24 et à vous revêtir de l'homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté que produit la vérité.
25 C'est pourquoi, vous débarrassant du mensonge, dites chacun la vérité à votre prochain, car nous sommes membres les uns des autres. 26Si vous vous mettez en colère, ne péchez pas. Que le soleil ne se couche pas sur votre colère, 27 et ne laissez aucune place au diable. 28 Que celui qui volait cesse de voler; qu'il se donne plutôt la peine de travailler honnêtement de ses [propres] mains pour avoir de quoi donner à celui qui est dans le besoin. 29 Qu'aucune parole malsaine ne sorte de votre bouche, mais seulement de bonnes paroles qui, en fonction des besoins, servent à l'édification et transmettent une grâce à ceux qui les entendent. 30 N'attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été marqués d'une empreinte pour le jour de la libération.
31 Que toute amertume, toute fureur, toute colère, tout éclat de voix, toute calomnie et toute forme de méchanceté disparaissent du milieu de vous. 32 Soyez bons et pleins de compassion les uns envers les autres; pardonnez-vous réciproquement comme Dieu nous a pardonné en Christ.

Chapitre : 2.8-9

8 Tu as mis toutes choses sous ses pieds. En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n'a rien laissé qui ne lui fût soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises. 9 Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous.

Note :

Dieu a tout confié à Jésus et celui-ci s’est révélé à nous. Nous ne le voyons pas encore régner sur la terre, mais nous pouvons l’imaginer dans sa gloire céleste. Quand nous sommes troublés par des évènements présents et soucieux de l’avenir, souvenons-nous de la véritable position de Jésus et de son autorité : il est le Seigneur de l’univers et un jour il régnera sur la terre comme il règne maintenant au ciel. Cette vérité peut assurer la stabilité à nos décisions quotidiennes.

 

Chapitre : 2.9-10

. 9 Mais celui qui a été abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, Jésus, nous le voyons couronné de gloire et d'honneur à cause de la mort qu'il a soufferte, afin que, par la grâce de Dieu, il souffrît la mort pour tous.
   10 Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut.

Note :

La grâce de Dieu envers nous a conduit Jésus à la mort. Il n’est pas venu dans le monde pour obtenir un statut ni le pouvoir politique, mais pour souffrir et mourir afin de nous offrir la vie éternelle  (« conduire à la gloire beaucoup de fils »). Si nous éprouvons des difficultés à nous identifier à son attitude de service, il vaut peut-être la peine d’examiner nos motivations, sommes-nous plus intéressés par le pouvoir ou par la participation, plus désireux de dominer ou de servir, de recevoir ou de donner ?

 

Chapitre 2.10

10 Il convenait, en effet, que celui pour qui et par qui sont toutes choses, et qui voulait conduire à la gloire beaucoup de fils, élevât à la perfection par les souffrances le Prince de leur salut.

Note :

Que signifie l’affirmation que Jésus a été parfaitement qualifié par des souffrances ? Il n’avait pas besoin de souffrir pour son propre salut, puisqu’il était Dieu fait homme. Sa parfaite obéissance (qui l’a conduit à la souffrance) démontre qu’il était le sacrifice parfait pour nous. Il a dû traverser la souffrance pour accomplir l’œuvre nécessaire à notre salut

 

La vie de Jésus n’était pas un manuel qu’il suivait passivement. C’était une vie librement choisie (Jean 10.17-18) [17 Le Père m'aime, parce que je donne ma vie pour la reprendre ensuite. 18 Personne ne me l'enlève, mais je la donne de moi-même. J'ai le pouvoir de la donner et j'ai le pouvoir de la reprendre. Tel est l'ordre que j'ai reçu de mon Père.»], un processus continu pour faire sienne la volonté de son Père. Il a choisi d’obéir, même s’il savait que l’obéissance le conduirait à la souffrance et à la mort. Comme il a obéi à la perfection, il peut nous aider à obéir, aussi difficile que cela puisse paraître .

 

Dans la Bible, la « perfection » décrit généralement la plénitude ou la maturité, d’où la traduction « parfaitement  qualifié » ici. Moralement, Christ a toujours été parfait. En obéissant, c’est aux hommes qu’il a démontré sa perfection, non à Dieu ni à lui-même. En passant par la souffrance, il a connu l’expérience humaine dans son entier. Il est maintenant parfaitement apte à offrir le salut éternel à ceux qui lui obéissent. (cf Philippiens 2.5-11).[5 Ayez en vous les sentiments qui étaient en Jésus Christ, 6 lequel, existant en forme de Dieu, n'a point regardé comme une proie à arracher d'être égal avec Dieu, 7 mais s'est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme, 8 il s'est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu'à la mort, même jusqu'à la mort de la croix. 9 C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, 10 afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, 11 et que toute langue confesse que Jésus Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.]

 

 

Le « salut éternel » qui nous est offert est synonyme d’annulation du verdict de condamnation et du jugement qui nous menaçaient à cause de notre péché, mais aussi de récompense sous la forme d’une intégration imméritée dans la famille de Dieu. C’est un changement de destinée, un éveil à l’espoir, un triomphe sur la mort. Le salut nous oriente vers le ciel et nous entraîne dans une vie de disciple avec le christ vivant. C’est le vote, l’invitation et l’investissement d’énergie de Dieu en notre faveur. C’est la raison qui fait que nous pouvons sourire le matin et nous reposer en paix le soir. Dieu nous aime et nous lui appartenons .

 

La souffrance peut faire de nous des serviteurs de Dieu plus sensibles en nous aidant à comprendre ceux qui sont dans la détresse. Demandons à Dieu comment nous pouvons utiliser notre expérience pour aider autrui.

 

Chapitre 2.11-13

. 11 Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères, 12 lorsqu'il dit: J'annoncerai ton nom à mes frères, Je te célébrerai au milieu de l'assemblée. 13 Et encore: Je me confierai en toi. Et encore: Me voici, moi et les enfants que Dieu m'a donnés.

Note :

Nous qui avons été choisis, purifiés et rendus saints par Jésus, nous avons maintenant le même Père que lui ; nous sommes ses frères et sœurs. Divers psaumes annoncent Christ et son œuvre dans le monde. L’auteur cite ici une partie du Psaume 22, un psaume messianique.

Psaumes 22 (Darby)

0 Au chef de musique. Sur Ajéleth-Hashakhar*. Psaume de David.   1 Mon *Dieu ! mon *Dieu ! pourquoi m'as-tu abandonné, [te tenant] loin de mon salut, - des paroles de mon rugissement ? 2 Mon Dieu ! je crie de jour, mais tu ne réponds point ; et de nuit, et il n'y a point de repos pour moi. 3 Et toi, tu es saint, toi qui habites [au milieu des] louanges d'Israël. 4 Nos pères se sont confiés en toi ; ils se sont confiés, et tu les as délivrés. 5 Ils ont crié vers toi, et ils ont été sauvés ; ils se sont confiés en toi, et ils n'ont point été confus. 6 Mais moi, je suis un ver, et non point un homme ; l'opprobre des hommes, et le méprisé du peuple. 7 Tous ceux qui me voient se moquent de moi ; ils ouvrent la bouche, ils hochent la tête : 8 Il se confie à l'Éternel : qu'il le fasse échapper, qu'il le délivre, car il prend son plaisir en lui ! 9 Mais c'est toi qui m'as tiré du sein [qui m'a porté] ; tu m'as donné confiance sur les mamelles de ma mère. 10 C'est à toi que je fus remis dès la matrice ; tu es mon *Dieu dès le ventre de ma mère.
   
11 Ne te tiens pas loin de moi, car la détresse est proche, car il n'y a personne qui secoure. 12 Beaucoup de taureaux m'ont environné, des puissants de Basan m'ont entouré ; 13 Ils ouvrent leur gueule contre moi, comme un lion déchirant et rugissant. 14 Je suis répandu comme de l'eau, et tous mes os se déjoignent ; mon cœur est comme de la cire, il est fondu au dedans de mes entrailles. 15 Ma vigueur est desséchée comme un têt, et ma langue est attachée à mon palais ; et tu m'as mis dans la poussière de la mort. 16 Car des chiens m'ont environné, une assemblée de méchants m'a entouré ; ils ont percé mes mains et mes pieds ; 17 Je compterais tous mes os. Ils me contemplent, ils me regardent ; 18 Ils partagent entre eux mes vêtements, et sur ma robe ils jettent le sort. 19 Et toi, Éternel ! ne te tiens pas loin ; ma Force ! hâte-toi de me secourir. 20 Délivre mon âme de l'épée, mon unique de la patte du chien. 21 Sauve-moi de la gueule du lion. Tu m'as répondu* d'entre les cornes des buffles.
   
22 J'annoncerai ton nom à mes frères, je te louerai au milieu de la congrégation. 23 Vous qui craignez l'Éternel, louez-le ; toute la semence de Jacob, glorifiez-le ; et révérez-le, vous, toute la semence d'Israël ; 24 Car il n'a pas méprisé ni rejeté l'affliction de l'affligé, et n'a point caché sa face de lui ; mais, quand il a crié vers lui, il l'a écouté. 25 De toi [vient] ma louange dans la grande congrégation. Je payerai mes vœux devant ceux qui le craignent. 26 Les débonnaires mangeront et seront rassasiés ; ceux qui cherchent l'Éternel le loueront ; votre cœur vivra à toujours. 27 Tous les bouts de la terre se souviendront, et ils se tourneront vers l'Éternel, et toutes les familles des nations se prosterneront devant toi. 28 Car le royaume est à l'Éternel, et il domine au milieu des nations. 29 Tous les gras de la terre mangeront et se prosterneront : devant lui se courberont tous ceux qui descendent dans la poussière, et celui qui ne peut faire vivre son âme. 30 Une semence le servira ; elle sera comptée au Seigneur comme une génération. 31 Ils viendront et raconteront sa justice à un peuple qui naîtra,… qu'il a fait [ces choses].

 

 

 Puisque Dieu adopte tous les croyants comme ses enfants, Jésus les appelle ses frères (et sœurs).

 

Chapitre 2.14-15

14 Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c'est à dire le diable, 15 et qu'il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude.

Note :

Jésus s’est fait homme pour pouvoir mourir et ressusciter, de façon à détruire la puissance du diable sur la mort (Romains 6.5-11).

[5 Car si nous avons été identifiés avec lui dans la ressemblance de sa mort, nous le serons donc aussi [dans la ressemblance] de [sa] résurrection ; 6 sachant ceci, que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché soit annulé, pour que nous ne servions* plus le péché. 7 Car celui qui est mort est justifié du péché*. 8 Or si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui, 9 sachant que Christ, ayant été ressuscité d'entre les morts, ne meurt plus ; la mort ne domine plus sur lui. 10 Car en ce qu'il est mort, il est mort une fois pour toutes au péché ; mais en ce qu'il vit, il vit à Dieu. 11 De même vous aussi, tenez-vous vous-mêmes pour morts au péché, mais pour vivants à Dieu dans le christ Jésus.]

Ensuite seulement, il a pu délivrer ceux qui vivaient dans la peur constante de la mort et les libérer pour qu’ils vivent avec lui. La mort et la résurrection de Christ nous libèrent de la crainte de la mort, car celle-ci a été vaincue. Elle n’est pas la fin. Si nous appartenons à Dieu, nous n’avons pas peur de mourir, car nous savons que nous accéderons à une vie nouvelle (1 Corinthiens 15).

 

[1 Corinthiens 15 (Darby)

   1 Or je vous fais savoir, frères, l'évangile que je vous ai annoncé, que vous avez aussi reçu, et dans lequel vous êtes, 2 par lequel aussi vous êtes sauvés, si vous tenez ferme la parole que je vous ai annoncée, à moins que vous n'ayez cru en vain. 3 Car je vous ai communiqué avant toutes choses ce que j'ai aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les écritures, 4 et qu'il a été enseveli, et qu'il a été* ressuscité le troisième jour, selon les écritures ; 5 et qu'il a été vu de Céphas, puis des douze. 6 Ensuite il a été vu de plus de cinq cents frères à la fois, dont la plupart sont demeurés [en vie] jusqu'à présent, mais quelques-uns aussi se sont endormis. 7 Ensuite il a été vu de Jacques, puis de tous les apôtres ; 8 et, après tous, comme d'un avorton, il a été vu aussi de moi. 9 Car je suis le moindre des apôtres, moi qui ne suis pas digne d'être appelé apôtre, parce que j'ai persécuté l'assemblée de Dieu. 10 Mais par la grâce de Dieu, je suis ce que je suis ; et sa grâce envers moi n'a pas été vaine, mais j'ai travaillé beaucoup plus qu'eux tous, non pas moi toutefois, mais la grâce de Dieu qui est avec moi. 11 Soit donc moi, soit eux, nous prêchons ainsi, et vous avez cru ainsi.
   
12 Or si Christ est prêché, - qu'il a été* ressuscité d'entre les morts, comment disent quelques-uns parmi vous qu'il n'y a pas de résurrection de morts ? 13 Mais s'il n'y a pas de résurrection de morts, Christ n'a pas été ressuscité non plus ; 14 et si Christ n'a pas été ressuscité, notre prédication donc est vaine aussi, et votre foi aussi est vaine ; 15 et même nous sommes trouvés de faux témoins de Dieu, car nous avons rendu témoignage à l'égard de Dieu qu'il a ressuscité Christ, lequel il n'a pas ressuscité si réellement les morts ne ressuscitent pas. 16 Car si les morts ne ressuscitent pas, Christ n'a pas été* ressuscité non plus ; 17 et si Christ n'a pas été ressuscité, votre foi est vaine, vous êtes encore dans vos péchés : 18 ceux donc aussi qui se sont endormis en Christ ont péri. 19 Si, pour cette vie seulement, nous avons espérance en Christ, nous sommes plus misérables que tous les hommes.
   
20 (Mais maintenant Christ a été ressuscité d'entre les morts, prémices de ceux qui sont endormis. 21 Car puisque la mort est par l'homme, c'est par l'homme aussi qu'est la résurrection des morts ; 22 car, comme dans l'Adam tous meurent, de même aussi dans le Christ tous seront rendus vivants ; 23 mais chacun dans son propre rang : les prémices, Christ ; puis ceux qui sont du Christ, à sa venue ; 24 ensuite la fin, quand il aura remis le royaume à Dieu le Père*, quand il aura aboli toute principauté, et toute autorité, et [toute] puissance. 25 Car il faut qu'il règne jusqu'à ce qu'il ait mis tous les ennemis sous ses pieds : 26 le dernier ennemi qui sera aboli, c'est la mort. 27 Car «il a assujetti toutes choses sous ses pieds» {Psaume 8:6}. Or, quand il dit que toutes choses sont assujetties, il est évident que c'est à l'exclusion de celui qui lui a assujetti toutes choses. 28 Mais quand toutes choses lui auront été assujetties, alors le Fils aussi lui-même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous). 29 Autrement, que feront ceux qui sont baptisés pour* les morts, si les morts ne ressuscitent absolument pas ? Pourquoi aussi sont-ils baptisés pour* eux ? 30 Pourquoi aussi nous, bravons-nous le péril à toute heure ? 31 Par votre confiance que j'ai* dans le christ Jésus notre Seigneur, je meurs chaque jour. 32 Si, [pour parler] à la manière des hommes, j'ai combattu contre les bêtes* à Éphèse, quel profit en ai-je si les morts ne ressuscitent pas ? «Mangeons** et buvons, car demain nous mourrons» {Ésaïe 22:13}. 33 Ne soyez pas séduits : les mauvaises compagnies corrompent les bonnes mœurs. 34 Réveillez-vous [pour vivre] justement, et ne péchez pas ; car quelques-uns sont dans l'ignorance de Dieu, je vous le dis à votre honte.
   
35 Mais quelqu'un dira : Comment ressuscitent les morts, et avec quel corps viennent-ils ? 36 Insensé ! ce que tu sèmes n'est pas vivifié s'il ne meurt ; 37 et quant à ce que tu sèmes, tu ne sèmes pas le corps qui sera, mais le simple grain, de blé, comme il se rencontre, ou de quelqu'une des autres semences ; 38 mais Dieu lui donne un corps comme il a voulu, et à chacune des semences son propre corps. 39 Toute chair n'est pas la même chair ; mais autre est celle des hommes, autre la chair des bêtes, autre celle des oiseaux, autre celle des poissons : 40 et il y a des corps célestes et des corps terrestres ; mais différente est la gloire des célestes, et différente celle des terrestres ; 41 autre la gloire du soleil, et autre la gloire de la lune, et autre la gloire des étoiles, car une étoile diffère d'une [autre] étoile en gloire. 42 Ainsi aussi est la résurrection des morts : il est semé en corruption, il ressuscite en incorruptibilité ; 43 il est semé en déshonneur, il ressuscite en gloire ; il est semé en faiblesse, il ressuscite en puissance ; 44 il est semé corps animal*, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y en a aussi un spirituel ; 45 c'est ainsi aussi qu'il est écrit : «Le premier homme Adam devint une âme vivante» {Genèse 2:7}, le dernier Adam, un esprit vivifiant*. 46 Mais ce qui est spirituel n'est pas le premier, mais ce qui est animal ; ensuite ce qui est spirituel. 47 Le premier homme est [tiré] de la terre, - poussière ; le second homme est [venu] du ciel. 48 Tel qu'est celui qui est poussière, tels aussi sont ceux qui sont poussière ; et tel qu'est le céleste, tels aussi sont les célestes. 49 Et comme nous avons porté l'image de celui qui est poussière, nous porterons aussi l'image du céleste. 50 Or je dis ceci, frères, que la chair et le sang ne peuvent pas hériter du royaume de Dieu, et que la corruption non plus n'hérite pas de l'incorruptibilité.
   
51 Voici, je vous dis un mystère : Nous ne nous endormirons pas tous, mais nous serons tous changés : 52 en un instant, en un clin d'œil, à la dernière trompette, car la trompette sonnera et les morts seront ressuscités incorruptibles, et nous, nous serons changés. 53 Car il faut que ce corruptible revête l'incorruptibilité, et que ce mortel revête l'immortalité. 54 Or quand ce corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira* la parole qui est écrite : «La mort a été engloutie en victoire» {Ésaïe 25:8}. 55 «Où est, ô mort, ton aiguillon ? où est, ô mort, ta victoire ?» {Osée 13:14}. 56 Or l'aiguillon de la mort, c'est le péché ; et la puissance du péché, c'est la loi. 57 Mais grâces à Dieu, qui nous donne la victoire par notre seigneur Jésus Christ !
   
58 Ainsi, mes frères bien-aimés, soyez fermes, inébranlables, abondant toujours dans l'œuvre du Seigneur, sachant que votre travail n'est pas vain dans le Seigneur.]

 

 Tous ceux qui redoutent la mort devraient avoir la possibilité de connaître l’espérance qu’apporte la victoire de Christ. Comment pouvons-nous communiquer cette vérité à ceux qui nous entourent ?

 

Chapitre 2.16-17

16 Car assurément ce n'est pas à des anges qu'il vient en aide, mais c'est à la postérité d'Abraham. 17 En conséquence, il a dû être rendu semblable en toutes choses à ses frères, afin qu'il fût un souverain sacrificateur miséricordieux et fidèle dans le service de Dieu, pour faire l'expiation des péchés du peuple

Note :

Dans l’Ancien Testament, le grand prêtre joue le rôle de médiateur entre Dieu et son peuple. D’après la loi, sa fonction consiste à offrir régulièrement des sacrifices d’animaux et à intercéder auprès de Dieu pour le pardon des péchés du peuple. Jésus-Christ est maintenant notre grand prêtre (Hébreux 4 :14) [Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons.].

Christ est supérieur aux prêtres, et son ministre est supérieur au leur. Pour les Juifs, le grand-prêtre représente la plus haute autorité religieuse du pays. Lui seule rentre dans le lieu très saint du temple, une fois par an, pour faire l’expiation des péchés de la nation (Lévitique 16)

[Lévitique 16 (Segond 1910)

   1 L'Éternel parla à Moïse, après la mort des deux fils d'Aaron, qui moururent en se présentant devant l'Éternel. 2 L'Éternel dit à Moïse: Parle à ton frère Aaron, afin qu'il n'entre pas en tout temps dans le sanctuaire, au dedans du voile, devant le propitiatoire qui est sur l'arche, de peur qu'il ne meure ; car j'apparaîtrai dans la nuée sur le propitiatoire. 3 Voici de quelle manière Aaron entrera dans le sanctuaire. Il prendra un jeune taureau pour le sacrifice d'expiation et un bélier pour l'holocauste. 4 Il se revêtira de la tunique sacrée de lin, et portera sur son corps des caleçons de lin ; il se ceindra d'une ceinture de lin, et il se couvrira la tête d'une tiare de lin: ce sont les vêtements sacrés, dont il se revêtira après avoir lavé son corps dans l'eau.
   
5 Il recevra de l'assemblée des enfants d'Israël deux boucs pour le sacrifice d'expiation et un bélier pour l'holocauste. 6 Aaron offrira son taureau expiatoire, et il fera l'expiation pour lui et pour sa maison. 7 Il prendra les deux boucs, et il les placera devant l'Éternel, à l'entrée de la tente d'assignation. 8 Aaron jettera le sort sur les deux boucs, un sort pour l'Éternel et un sort pour Azazel. 9 Aaron fera approcher le bouc sur lequel est tombé le sort pour l'Éternel, et il l'offrira en sacrifice d'expiation. 10 Et le bouc sur lequel est tombé le sort pour Azazel sera placé vivant devant l'Éternel, afin qu'il serve à faire l'expiation et qu'il soit lâché dans le désert pour Azazel. 11 Aaron offrira son taureau expiatoire, et il fera l'expiation pour lui et pour sa maison. Il égorgera son taureau expiatoire. 12 Il prendra un brasier plein de charbons ardents ôtés de dessus l'autel devant l'Éternel, et de deux poignées de parfum odoriférants en poudre ; il portera ces choses au delà du voile ; 13 il mettra le parfum sur le feu devant l'Éternel, afin que la nuée du parfum couvre le propitiatoire qui est sur le témoignage, et il ne mourra point. 14 Il prendra du sang du taureau, et il fera l'aspersion avec son doigt sur le devant du propitiatoire vers l'orient ; il fera avec son doigt sept fois l'aspersion du sang devant le propitiatoire.
   
15 Il égorgera le bouc expiatoire pour le peuple, et il en portera le sang au delà du voile. Il fera avec ce sang comme il a fait avec le sang du taureau, il en fera l'aspersion sur le propitiatoire et devant le propitiatoire. 16 C'est ainsi qu'il fera l'expiation pour le sanctuaire à cause des impuretés des enfants d'Israël et de toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché. Il fera de même pour la tente d'assignation, qui est avec eux au milieu de leurs impuretés. 17 Il n'y aura personne dans la tente d'assignation lorsqu'il entrera pour faire l'expiation dans le sanctuaire, jusqu'à ce qu'il en sorte. Il fera l'expiation pour lui et pour sa maison, et pour toute l'assemblée d'Israël. 18 En sortant, il ira vers l'autel qui est devant l'Éternel, et il fera l'expiation pour l'autel ; il prendra du sang du taureau et du bouc, et il en mettra sur les cornes de l'autel tout autour. 19 Il fera avec son doigt sept fois l'aspersion du sang sur l'autel ; il le purifiera et le sanctifiera, à cause des impuretés des enfants d'Israël.
   
20 Lorsqu'il aura achevé de faire l'expiation pour le sanctuaire, pour la tente d'assignation et pour l'autel, il fera approcher le bouc vivant. 21 Aaron posera ses deux mains sur la tête du bouc vivant, et il confessera sur lui toutes les iniquités des enfants d'Israël et toutes les transgressions par lesquelles ils ont péché ; il les mettra sur la tête du bouc, puis il le chassera dans le désert, à l'aide d'un homme qui aura cette charge. 22 Le bouc emportera sur lui toutes leurs iniquités dans une terre désolée ; il sera chassé dans le désert. 23 Aaron entrera dans la tente d'assignation ; il quittera les vêtements de lin qu'il avait mis en entrant dans le sanctuaire, et il les déposera là. 24 Il lavera son corps avec de l'eau dans un lieu saint, et reprendra ses vêtements. Puis il sortira, offrira son holocauste et l'holocauste du peuple, et fera l'expiation pour lui et pour le peuple. 25 Il brûlera sur l'autel la graisse de la victime expiatoire. 26 Celui qui aura chassé le bouc pour Azazel lavera ses vêtements, et lavera son corps dans l'eau ; après cela, il rentrera dans le camp. 27 On emportera hors du camp le taureau expiatoire et le bouc expiatoire dont on a porté le sang dans le sanctuaire pour faire l'expiation, et l'on brûlera au feu leurs peaux, leur chair et leurs excréments. 28 Celui qui les brûlera lavera ses vêtements, et lavera son corps dans l'eau ; après cela, il rentrera dans le camp.
   
29 C'est ici pour vous une loi perpétuelle: au septième mois, le dixième jour du mois, vous humilierez vos âmes, vous ne ferez aucun ouvrage, ni l'indigène, ni l'étranger qui séjourne au milieu de vous. 30 Car en ce jour on fera l'expiation pour vous, afin de vous purifier: vous serez purifiés de tous vos péchés devant l'Éternel. 31 Ce sera pour vous un sabbat, un jour de repos, et vous humilierez vos âmes. C'est une loi perpétuelle. 32 L'expiation sera faite par le sacrificateur qui a reçu l'onction et qui a été consacré pour succéder à son père dans le sacerdoce ; il se revêtira des vêtements de lin, des vêtements sacrés. 33 Il fera l'expiation pour le sanctuaire de sainteté, il fera l'expiation pour la tente d'assignation et pour l'autel, et il fera l'expiation pour les sacrificateurs et pour tout le peuple de l'assemblée. 34 Ce sera pour vous une loi perpétuelle: il se fera une fois chaque année l'expiation pour les enfants d'Israël, à cause de leurs péchés. On fit ce que l'Éternel avait ordonné à Moïse.]

 

Comme le grand-prêtre, Jésus sert de médiateur entre Dieu et nous. En tant que représentant de l’humanité, il intercède pour nous devant Dieu. En tant que représentant de Dieu, il nous assure du pardon divin. Il a plus d’autorité que les grands-prêtres parce qu’il est vraiment Dieu et vraiment homme. Contrairement au grand-prêtre, qui se présente une seule fois par an devant Dieu, il est toujours à la droite du  Père, intercédant pour nous. Il est toujours disponible, à l’écoute de nos prières.

 

Il est venu sur la terre en tant qu’être humain et, par conséquent, il comprend nos faiblesses et nous manifeste sa grâce. Il a payé une fois pour toutes  pour nos péchés, en s’offrant en sacrifice (expiation) dans le but de réconcilier Dieu et le pécheur. Nous sommes libérés de la domination du péché lorsque nous nous consacrons entièrement à Christ en croyant à ce qu’il a fait pour nous.

 

Chapitre 2.18

; 18 car, ayant été tenté lui-même dans ce qu'il a souffert, il peut secourir ceux qui sont tentés.

Note :

 Le fait de savoir que Christ a souffert et qu’il a subi des tentations nous aide à affronter les épreuves. Il comprend nos luttes, puisqu’il les a affrontées en tant qu’homme. Nous avons l’assurance qu’il nous aidera à surmonter la souffrance et à vaincre la tentation. Lorsque nous subissons des épreuves, prions Jésus de nous donner force et patience ; il comprend nos besoins et peut nous aider (cf Hébreux 4.14-16) [14 Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons. 15 Car nous n'avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses ; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché. 16 Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d'obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.]

 

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

121672973