LES AUTRES AU-DESSUS DE SOI-MEME

 

Personne ne doit chercher son intérêt à soi, mais plutôt celui des autres. (1 Corinthiens 10.24)

 

La plupart des conseillers conjugaux s’accordent à penser que l’un des plus grands problèmes du mariage, c'est la prise de décision. Des velléités démocratiques circulent chez nombre de jeunes mariés, mais quand il n’y a que deux votants, la démocratie finit en général dans une impasse. Comment parvenir à franchir cette impasse ? La réponse tient en un seul mot : l’amour.

 

 L'amour pose toujours cette question : Qu'y a-t-il de mieux pour toi ? Comme l'écrit Paul, les croyants doivent se préoccuper de ce qui est profitable à autrui avant de s'occuper de ce qui leur rend service ou de ce qui leur plaît à eux. L'amour n'a pas d'exigences pour soi-même. L’amour cherche à faire plaisir à la personne aimée. Voilà pourquoi les chrétiens ont en principe moins de difficultés à prendre des décisions que les autres. Nous sommes appelés à aimer. Si j'aime ma femme, je ne chercherai pas à lui imposer ma volonté pour des motifs égoïstes. Au contraire, je viserai le meilleur de ses intérêts.

 

Prière :

 

Placer mon conjoint, celui/celle que j'aime, au dessus de moi, c'est une notion si simple, Seigneur, et pourtant c'est si difficile. J'ai besoin de ton aide. Quand nous prenons des décisions en couple, aide-nous non pas à exiger mais à proposer. Aide-moi à faire preuve d'amour dans mes choix.

 

(Extrait des « méditations quotidiennes pour le couple » - de Gary Chapman)

121672973