QUI EST-CE QUI ?

 

 Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, la lune et les étoiles que tu as créées…  (Psaume 8.4)

 

Lecture proposée : (Psaume 8)

Psaumes 8 (Segond 21)

La gloire de Dieu dans la création

1 Au chef de chœur, sur la guitthith.
Psaume de David.
2 Eternel, notre Seigneur,
que ton nom est magnifique sur toute la terre!
Ta majesté domine le ciel.
3 *Par la bouche des enfants et des nourrissons,
tu as fondé ta gloire pour confondre tes adversaires,
pour réduire au silence l'ennemi, l'homme avide de vengeance.
4 Quand je contemple le ciel, œuvre de tes mains,
la lune et les étoiles que tu y as placées,
5 je dis: *«Qu'est-ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui,
et le fils de l'homme, pour que tu prennes soin de lui?»
6 Tu l'as fait de peu inférieur à Dieu 
et tu l'as couronné de gloire et d'honneur.
7 Tu lui as donné la domination sur ce que tes mains ont fait,
tu as tout mis sous ses pieds, 
8 les brebis comme les bœufs,
et même les animaux sauvages,
9 les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
tout ce qui parcourt les sentiers des mers.
10 Eternel, notre Seigneur,
que ton nom est magnifique sur toute la terre!

 

 

Quand j’étais adolescent et que je regardais le ciel d’été avec mon télescope, je me posais cette question vertigineuse et effrayante à la fois : « Qu’est-ce qui contient l’univers ? » Ce qui me déroutait alors, c’est que j’avais la quasi-certitude que ma question était insoluble. Devant toutes les distances effarantes qui séparent les astres entre eux, l’idée d’un univers infini me troublait. Je n’imaginais pas trouver une réponse en la reformulant ainsi : « Qui est-ce qui ? »

 

Huit ans plus tard, en attendant mon train, j’achetais un nouveau testament au kiosque de la gare de Tours. Je trouvais le récit des évangiles captivants, et la personne de Jésus remarquable ! Mais à cette époque, j’étais incapable de penser à Jésus comme Dieu. Toutefois si mon intelligence était encore embrouillée sur la divinité de Jésus, j’était déjà conquis de cœur par cet homme si juste et si bon…

 

Quand enfin, en d’autres circonstances, je compris que Jésus était Dieu incarné, cette révélation extraordinaire répondait implicitement à mon interrogation de jeunesse. Oui, Dieu contient l’univers ! Mieux encore, par Jésus, je vis une relation personnelle avec mon créateur ! Pour l’homme, la plus belle découverte n’est pas au bout d’un télescope, elle consiste à rencontrer son créateur par le moyen de la foi en Jésus…

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Dominique Maret)

121672973