CORRIE ET LE SADHOU

 

Heureux ceux qui croient sans avoir vu. (Jean 20.29)

 

Lecture proposée : (Hébreux 10.35-39)

35 N'abandonnez donc pas votre assurance, qui est porteuse d'une grande récompense. 36 Oui, vous avez besoin de persévérance pour accomplir la volonté de Dieu et obtenir ainsi ce qui vous est promis. 37 Encore bien peu, bien peu de temps, et celui qui doit venir viendra, il ne tardera pas. 38 Et le juste vivra par la foi; mais s'il revient en arrière, je ne prends pas plaisir en lui.  39 Quant à nous, nous ne faisons pas partie de ceux qui reviennent en arrière pour leur perte, mais de ceux qui ont la foi pour le salut de leur âme.

 

Corrie ten Boom (1892 – 1983) est une chrétienne néerlandaise qui, pour avoir aidé des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale, a été internée dans un camp de concentration nazi.

 

Dans sa jeunesse, elle s’est rendue à une réunion tenue par le Sadhou Sundar Singh. Cet Indien d’origine Sikh s’est converti à Jésus qui lui est apparu, et sa vie a été marquée par beaucoup de tribulations et de miracles.

 

Après la causerie, Corrie interpella le Sadhou :

 

-        Je sais que Jésus est avec moi et que je suis une enfant de Dieu. Mais je n’ai jamais eu de vision ni expérimenté de miracle. Qu’est-ce qui ne pas avec moi ?

 

-        Corrie, lorsque quelqu’un s’adressera à moi pour voir un miracle, je l’enverrai vers vous. Car moi, je sais que Jésus est vivant parce que je l’ai vu. Ce n’est donc pas un miracle. Mais vous, vous savez qu’il est vivant sans jamais l’avoir vu. N’est-ce pas là le miracle du Saint-Esprit ?

 

En effet, que Dieu se soit révélé à nous est prodigieux. Et que nous, pécheurs dépravés, ayons pu capituler devant le Dieu invisible est miraculeux. Persévérons donc dans notre marche par la foi car Jésus, vous ne l’avez pas vu, et pourtant vous l’aimez ; mais en plaçant votre confiance en lui sans le voir encore, vous êtes remplis d’une joie glorieuse et inexprimable, car vous obtenez en retour votre salut qui est le but de votre foi. (1 Pierre 1.8-9).[ 8 Vous l'aimez sans l'avoir vu, vous croyez en lui sans le voir encore et vous vous réjouissez d'une joie indescriptible et glorieuse 9 parce que vous obtenez le salut de votre âme pour prix de votre foi. – (LS21)]

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Françoise Lanthier)

121672973