IL N’Y A PAS DE SOUCI !

 

Rejetez sur Dieu tout votre souci, car il prend soin de vous.   (1 Pierre 5.7)

 

Cette expression a envahi nos échanges à tel point qu’un journal, décryptant nos expressions, en parle comme d’un « mal français ». Réponse facile, qui cache les soucis sans les traiter, réponse du vendeur au client qui s’inquiète des délais de livraison, du médecin pour rassurer son patient. « Pas de souci », dit encore l’artisan sollicité pour une réparation.

 

Ces mots rassurent quand on est aux prises avec un monde de plus en plus agressif. Mais quand les soucis se multiplient, ils risquent d’entamer notre sérénité et de générer stress et anxiété.

 

La Bible compare les soucis de la vie à des épines qui étouffent toute vie spirituelle (Luc 8.14). [Ce qui est tombé parmi les ronces, ce sont ceux qui ont entendu la parole, mais en cours de route ils la laissent étouffer par les préoccupations, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne parviennent pas à maturité.] Accaparés par notre quotidien, luttant pour en éliminer les soucis, nous risquons de passer à côté de l’essentiel.

 

Jésus propose une autre attitude face à nos angoisses et nos problèmes. « Venez à moi, dit-il, vous tous qui vous fatiguez et qui êtes chargés, et moi, je vous donnerai du repos » (Matthieu 11.28).

 

Là, près de lui, sachant qu’il nous écoute, disons-lui avec nos mots tout ce qui pèse sur notre cœur. Il ne changera pas forcément notre situation en disant : « Pas de souci » ! mais au milieu même de nos difficultés, il nous remplira de paix. Et il dirigera les circonstances de notre vie pour notre bien.

 

« Ne vous inquiétez de rien, mais, en toutes choses, exposez vos requêtes à Dieu par la prière et la supplication avec des actions de grâce ; et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos cœurs et vos pensées dans le Christ Jésus » (Philippiens 4.6-7).

 

(Extrait de « La Bonne Semence »)

121672973