A QUI, A QUOI SE FIER ?

 

 Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable…(Apocalypse 3.14)

 

Lecture proposée : (1 Jean 1.5-9)

5 Voici le message que nous avons entendu de lui et que nous vous annonçons: Dieu est lumière et il n'y a pas de ténèbres en lui. 6 Si nous disons que nous sommes en communion avec lui tout en marchant dans les ténèbres, nous mentons et nous ne mettons pas la vérité en pratique. 7 Mais si nous marchons dans la lumière, tout comme Dieu lui-même est dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres et le sang de Jésus[-Christ] son Fils nous purifie de tout péché.
8 Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous trompons nous-mêmes et la vérité n'est pas en nous. 9 Si nous reconnaissons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner et pour nous purifier de tout mal.

 

Internet caractérise notre époque. Qui peut aujourd’hui, se passer de l’ordinateur ? Même la Poste serait en faillite sans la publicité. Les communications sont urgentes et la poste peu sûre. Alors que les messages électroniques sont quasi instantanés et fonctionnent le week-end.

 

Sauf… s’il y a quelque part un problème. Trois fois, on m’a aidé à changer de serveur, car je recevais ce qui m’était adressé, mais ne pouvais envoyer de réponse. J’écris cela après trois jours du même problème chez   trois fournisseurs ! J’ai l’impression d’être comme bloqué, de ne plus avoir comment faire ! Vous ne vous étonnerez pas si j’ai choisi pour titre : « A qui ou à quoi se fier ? » !

 

Je me dis : un seul peut certainement toujours être atteint immédiatement. De plus, il sait les détails avant même que nous ayons commencé de parler. Dieu, dans le seul Nouveau Testament, est appelé sept fois « fidèle ». Jésus-Christ, sept fois, et sa parole, sept fois. Un mot grec (pistos) qui signifie fiable, certain, qui désigne celui sur qui l’on peut compter, à qui l’on peut se fier, jamais en panne.

 

Les preuves de sa fidélité, de la fiabilité de ce qu’il dit et promet, sont multiples, semées par lui avec libéralité. Redisons-nous donc ses promesses. Retenons fermement la profession de notre espérance, puisque celui qui a fait la promesse est fiable ! (Hébreux 10.23).

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Richard Doulière)

121672973