NEGLIGENCE

 

Maudit soit celui qui fait avec négligence l’œuvre de l’Eternel.   (Jérémie 48.10)

 

Lecture proposée : (Malachie 1.1-13)

1 Message, parole de l'Eternel adressée à Israël par l'intermédiaire de Malachie.
2 Je vous ai aimés, dit l'Eternel,
et vous dites: «En quoi nous as-tu aimés?»
Esaü n'est-il pas le frère de Jacob? déclare l'Eternel.
Cependant *j'ai aimé Jacob
3 et j'ai détesté Esaü:
j'ai livré ses montagnes à la dévastation,
son héritage aux chacals du désert.
4 Si Edom prétend: «Nous sommes détruits,
mais nous relèverons les ruines»,
voici ce que dit l'Eternel, le maître de l'univers:
«Qu'ils construisent! Je démolirai
et on les appellera ‘pays de la méchanceté',
‘peuple contre lequel l'Eternel est irrité pour toujours'.»
5 Vos yeux le verront,
et vous direz: «L'Eternel est grand,
même en dehors des frontières d'Israël!»
6 Un fils honore son père, et un serviteur son maître.
Si je suis père, où est l'honneur qui me revient?
Si je suis maître, où est la crainte qui m'est due?
dit l'Eternel, le maître de l'univers, à vous, les prêtres,
qui méprisez mon nom
et qui dites: «En quoi avons-nous méprisé ton nom?»
7 Vous offrez sur mon autel des aliments impurs
et vous dites: «En quoi t'avons-nous souillé?»
C'est en disant: «La table de l'Eternel est dérisoire.»
8 Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n'est-ce pas mal?
Quand vous offrez une bête boiteuse ou malade, n'est-ce pas mal?
Offre-la donc à ton gouverneur!
Te recevra-t-il bien, te fera-t-il bon accueil?
dit l'Eternel, le maître de l'univers.
9 Et maintenant, priez Dieu pour qu'il ait pitié de nous!
C'est de vous que cela vient:
vous recevra-t-il favorablement?
dit l'Eternel, le maître de l'univers.
10 Lequel de vous fermera les portes
pour que vous n'allumiez plus inutilement le feu sur mon autel?
Je ne prends aucun plaisir en vous, dit l'Eternel, le maître de l'univers,
et je n'accepte pas les offrandes de votre main.
11 En effet, du soleil levant au soleil couchant,
mon nom est grand parmi les nations,
et partout on fait brûler de l'encens en l'honneur de mon nom,
on présente des offrandes pures.
Oui, mon nom est grand parmi les nations,
dit l'Eternel, le maître de l'univers,
12 mais vous, vous le déshonorez
en déclarant: «La table de l'Eternel est souillée,
et ce qu'elle rapporte est une nourriture dérisoire.»
13 Vous dites: «Quel ennui!» et vous la dédaignez,
dit l'Eternel, le maître de l'univers.
Cependant vous amenez des bêtes volées, boiteuses ou malades.
Voilà les offrandes que vous faites!
Puis-je les accepter de vos mains? dit l'Eternel.

 

Après avoir emménagé dans sa maison, Mme Fielder remarque quelques bourdonnements d’abeilles dans son grenier ; mais elle décide de les ignorer . Au fil des années, les allers-retours des insectes se font plus nombreux ; Mme Fielder les oublie. Un dimanche soir, un bruit assourdissant la réveille : le plafond de sa chambre vient de s’écrouler sous les dizaines de kilos de miel fabriqué par les abeilles qui ont envahi le grenier depuis douze ans !

 

La négligence dans l’entretien de sa maison peut avoir des conséquences dramatiques. Il en est de même pour l’entretien de notre vie spirituelle. Jésus a pris l’image de deux maisons : une construite sur le roc, l’autre sur le sable, pour montrer combien l’obéissance à sa parole est essentielle pour notre vie.

 

A Timothée, Paul dira de ne pas négliger le ministère qui lui a été confié, de prendre les choses à cœur, et de s’y consacrer

 

14 Ne néglige pas le don que tu as reçu, celui qui t'a été donné d'après une prophétie lorsque le conseil des anciens a posé les mains sur toi. 15 Occupe-toi de ces choses, donne-toi tout entier à elles, afin que tes progrès soient évidents pour tous.

(1 Timothée 4.14-15).

 

Voilà la clef : le cœur ! Nous le voyons dans le passage du jour, où les contemporains de Malachie avaient négligé leur service, n’ayant pris conscience ni de l’amour de Dieu à leur égard (verset 2) ni de la grandeur de son nom (verset 11).

 

Veillons, grâce à la prière, à ce que notre vie soit nourrie de l’amour et de la grandeur de Dieu. Ne soyons pas négligents dans notre service, car Jésus ne l’a pas été pour nous sauver.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Eric Preud’homme)

121672973