UNE CROISSANCE CONSTANTE

 

Beaucoup de gens se vantent de leur bonté, mais qui trouvera quelqu'un de vraiment sûr ? (Proverbes 20.6(BFC))

 

 

 

DE LA PAROLE…

 

Nous connaissons presque tous des moments où nous atteignons les cimes de l'expérience spirituelle. Nous croyons qu'ils nous permettent de mesurer notre maturité spirituelle : nous supposons que le niveau atteint indique notre "taille" spirituelle.

 

Mais Dieu n’évalue pas ainsi notre maturité. Il ne regarde pas les cimes gravies, mais la régularité de notre marche entre les différents sommets. De là-haut, la vue est belle, et nous en avons besoin pour être dynamisés. Mais apprendre à penser comme Dieu est une ascension régulière, pas un parcours de montagnes russes.

 

C'est là que beaucoup de chrétiens font fausse route. Nous laissons les hauteurs spirituelles déterminer l'image que nous avons de nous-mêmes, et négligeons la croissance quotidienne. Nous pensons avoir rempli nos obligations envers Dieu pour un bon moment, et sommes amplement satisfaits. Certes, l'expérience du sommet donne un sentiment de satisfaction pendant un temps, et nous aimerions garder ce sentiment plus longtemps. Mais en restant là-haut, nous risquons de perdre de vue les besoins d'en bas.

 

Fait-on un grand repas pour décider ensuite qu'il est inutile de se nourrir pendant quelques semaines? Non, notre corps nous rappelle qu'il a besoin d'être nourri chaque jour. Notre âme, par contre, est plus subtile. Nous répondons aux exigences de sa faim par le souvenir des repas passés et pensons qu'elle en sera rassasiée. Mais l'amour ponctuel n’est pas de l'amour, et l'obéissance occasionnelle est d’un illogisme flagrant. La vraie vie de disciple est dans la constance.

 

AUX ACTES…

 

Le Seigneur n’est pas une divinité que l’on apaise périodiquement et que l'on oublie entre-temps. Son amour est constant et fidèle. Son caractère ne change pas. Sa miséricorde se renouvelle chaque matin et ses compassions ne sont jamais épuisées. Si notre intelligence doit ressembler à la sienne, la constance ne devrait-elle pas la caractériser ? La régularité de notre vie de disciple déterminera les bénédictions. Ne nous évaluons pas en fonction de nos hauts ou de nos bas, mais de qui nous sommes au quotidien.

 

(Extrait du livre « 365 méditations Dans ses Pas » – Chris Tiegreen)

121672973