VETEMENTS PROPRES

 

Apportez vite la plus belle robe et mettez-la lui… (Luc 15.22)

 

Lecture proposée : (Zacharie 3.1-5)

1 Il m'a fait voir le grand-prêtre Josué, debout devant l'ange de l'Eternel, et Satan qui se tenait à sa droite pour l'accuser. 2 L'Eternel a dit à Satan: «Que l'Eternel te réduise au silence, Satan, que l'Eternel te réduise au silence, lui qui a choisi Jérusalem! Celui-ci n'est-il pas un bout de bois arraché au feu?» 3 Or Josué portait des habits sales et se tenait debout devant l'ange. 4 L'ange a pris la parole et a dit à ceux qui se tenaient devant lui: «Enlevez-lui les habits sales!» Puis il a dit à Josué: «Regarde, je t'enlève ta faute et je te mets des habits de fête.» 5 J'ai dit: «Qu'on mette sur sa tête un turban pur!» Ils ont placé un turban pur sur sa tête et lui ont mis des habits. L'ange de l'Eternel était là.

 

La parabole de Jésus dite du fils prodigue, en Luc 15, illustre l’amour du père et son pardon pour son fils cadet, de retour à la maison, repentant après une vie dissolue. Ses vêtements sales, imprégnés de l’odeur des cochons, trace de sa vie passée, sont enlevés et remplacés par des vêtements propres.

 

Il y a une scène similaire dans le livre du prophète Zacharie, où celui-ci voit, dans une vision, Josué habillé de vêtements sales. Le grand prêtre ainsi vêtu, comment est-ce possible ? Puis ces vêtements sont ôtés et remplacés par d’autres vêtements. « Regarde, je t’enlève ta faute pour t’habiller de vêtements de fête », telle est la déclaration qui lui est alors faite.

 

Tel est aussi notre cas, lors de notre conversion ! Nous sommes alors appelés à enfiler des vêtements neufs et à vivre une vie juste et sainte.

 

[24 et à vous revêtir de l'homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté que produit la vérité.
25 C'est pourquoi, vous débarrassant du mensonge,
dites chacun la vérité à votre prochain, car nous sommes membres les uns des autres.] (Ephésiens 4.24-25)

 

[9 Ne vous mentez pas les uns aux autres, car vous vous êtes dépouillés du vieil homme et de ses manières d'agir, 10 vous avez revêtu l'homme nouveau qui se renouvelle pour parvenir à la vraie connaissance, conformément à l'image de celui qui l'a créé.] (Colossiens 3.9-10).

 

Nous devons rester vigilants, afin de ne pas « salir de nouveau nos vêtements blancs », offerts lors de notre salut en Jésus.  A ce sujet, la lettre que Jésus (Dans l’Apocalypse, Jésus dicte à Jean ce qu’il doit écrire à sept églises) adresse à l’Eglise de Sardes (Apocalypse 3.1-6) [1 »Ecris à l'ange de l'Eglise de Sardes: ‘Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles: Je connais tes œuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, mais tu es mort. 2 Sois vigilant et affermis le reste, qui est sur le point de mourir, car je n'ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu. 3 Rappelle-toi donc comment tu as accepté et entendu la parole, garde-la et repens-toi. Si tu ne restes pas vigilant, je viendrai comme un voleur, sans que tu saches à quelle heure je viendrai te surprendre. 4 Cependant, tu as à Sardes quelques personnes qui n'ont pas souillé leurs vêtements; elles marcheront avec moi en vêtements blancs parce qu'elles en sont dignes. 5 Le vainqueur sera habillé de vêtements blancs; je n'effacerai pas son nom du livre de vie et je le reconnaîtrai devant mon Père et devant ses anges. 6 Que celui qui a des oreilles écoute ce que l'Esprit dit aux Eglises.' ] apporte des avertissements précieux concernant notre comportement et la place de la Parole de Dieu.

 

Que son appel à la vigilance nous aide à marcher d’une manière digne jusqu’au bout, afin de pouvoir nous présenter devant notre Père en vêtements blancs !

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Béatrice Guerche)

121672973