NOUS NE SOMMES PAS LES SEULS

 

 Pierre, apôtre de Jésus-Christ, aux élus qui sont étrangers dans la dispersion : au Pont, en Galatie, en Cappadoce, en Asie et en Bithynie (1 Pierre 1.1)

 

Lecture proposée : (Apocalypse 1.4-6)

4 De la part de Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de [Dieu,] celui qui est, qui était et qui vient, de la part des sept esprits qui sont devant son trône 5 et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né d'entre les morts et le chef des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a lavés de nos péchés par son sang 6 et qui a fait de nous un royaume, des prêtres pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la domination aux siècles des siècles! Amen!

 

Presque chaque dimanche en introduisant notre culte, nous prions pour les autres églises présentes dans la ville et les bénissons. Nous sommes conscients que nous ne sommes pas seuls à croire en Jésus, à honorer le Père, à nous laisser conduire par l’Esprit-Saint.

 

Dans un temps de prière en couple, ce matin-là nous évoquions le fait que le Seigneur est notre Berger : à titre personnel, de couple, de notre famille.

 

Par digression, nous avons demandé à ce que le Seigneur soit aussi le Berger de notre communauté, puis le Berger de l’ensemble des assemblées de la ville.

 

Seigneur, tu es le bon Berger de l’ensemble des assemblées de notre ville, de cet ensemble dans sa diversité théologique, sa diversité ecclésiastique, sa diversité culturelle, si riche aussi. Montre-nous comment tu vois cet ensemble du haut du Ciel, et donne-nous de respecter e d’aimer les autres.

 

C’est une grâce, nos assemblées ne sont pas en rivalité, mais en complémentarité. Ensemble, nous prions régulièrement pour notre ville, cherchant à discerner, à comprendre les stratégies de l’Esprit pour notre cité, comment orienter nos prières pour elle, pour les divers quartiers, pour les besoins spécifiques, comme la lutte contre la délinquance. Assurément, nous ne sommes pas seuls !

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Bernard Delépine)

121672973