A JAMAIS CONSOLE

 

Consolez, consolez mon peuple, dit votre Dieu. Parlez au cœur de Jérusalem, et criez-lui que sa servitude est finie, que son iniquité est expiée… (Esaïe 40.1-2)

 

Lecture proposée : (Esaïe 40)

Esaïe 40 (Segond 21)

La consolation d'Israël (40.1–66.24)

Venue prochaine du Seigneur

1 «Consolez, consolez mon peuple,
dit votre Dieu.
2 Parlez au cœur de Jérusalem, criez-lui
que sa période de combat est terminée,
que sa faute est expiée,
qu'elle a reçu de l'Eternel
le salaire de tous ses péchés.»
3 *Une voix crie dans le désert:
«Préparez le chemin de l'Eternel,
faites une route bien droite pour notre Dieu dans les endroits arides!
4 Toute vallée sera comblée,
toute montagne et toute colline abaissées.
Ce qui est tortueux sera redressé
et les endroits rocailleux aplanis.
5 Alors la gloire de l'Eternel sera révélée,
et au même instant tout homme la verra. 
Oui, c'est l'Eternel qui l'affirme.»
6 Une voix a dit: «Proclame un message!»
Et j'ai répondu: «Que dois-je proclamer?»
«*Toute créature est comme l'herbe,
et toute sa beauté comme la fleur des champs.
7 L'herbe sèche et la fleur tombe
quand le vent de l'Eternel souffle dessus.
Vraiment, le peuple est pareil à l'herbe:
8 l'herbe sèche et la fleur tombe,
mais la parole de notre Dieu subsiste éternellement.» 
9 Monte sur une haute montagne,
Sion, pour annoncer la bonne nouvelle!
Elève avec force ta voix,
Jérusalem, pour proclamer la bonne nouvelle!
Elève ta voix, n'aie pas peur!
Dis aux villes de Juda: «Voici votre Dieu!»
10 Le Seigneur, l'Eternel vient avec puissance,
et son bras lui assure la souveraineté.
Il a son salaire avec lui
et sa récompense est devant lui.
11 Pareil à un berger, il s'occupera de son troupeau,
il prendra les agneaux dans ses bras
et les portera contre sa poitrine;
il conduira les brebis qui allaitent.
12 Qui a mesuré les océans dans le creux de sa main?
Qui a fixé les dimensions du ciel dans une mesure
et fait tenir toute la poussière de la terre dans un tiers de mesure?
Qui a pesé les montagnes à la balance
et les collines à la bascule?
13 *Qui a compris l'Esprit de l'Eternel
et quel homme a été son conseiller pour l'instruire? 
14 Avec qui a-t-il délibéré pour se laisser éclairer par lui?
Qui lui a appris le sentier du droit,
lui a enseigné son savoir-faire
et lui a fait connaître le chemin de l'intelligence?
15 Les nations sont pareilles à une goutte d'eau qui tombe d'un seau,
elles sont comme de la poussière sur une balance,
et les îles comme une fine poussière qui s'envole.
16 Les forêts du Liban ne suffiraient pas à alimenter le feu de l'autel
et ses animaux seraient en nombre insuffisant pour l'holocauste.
17 Toutes les nations sont réduites à rien devant lui,
elles comptent moins à ses yeux que le néant et le vide.
18 A qui voulez-vous comparer Dieu?
A quelle représentation pourriez-vous le comparer?
19 C'est un artisan qui fond la statue,
puis un orfèvre la couvre d'or
et y soude des chaînettes d'argent.
20 Celui qui est trop pauvre pour une telle offrande
choisit un bois qui ne pourrisse pas;
il sollicite les services d'un artisan assez habile
pour fabriquer une sculpture sacrée qui ne soit pas branlante.
21 Ne le savez-vous pas? Ne l'avez-vous pas appris?
Ne vous l'a-t-on pas révélé dès le début?
N'avez-vous jamais réfléchi aux fondations de la terre?
22 C'est l'Eternel qui siège au-dessus du cercle de la terre;
ses habitants sont, pour lui, pareils à des sauterelles.
Il déroule le ciel comme une étoffe légère,
il le déploie comme une tente pour en faire son lieu d'habitation.
23 C'est lui qui réduit les dirigeants à rien,
qui rend les juges de la terre pareils à du vide.
24 Ils ne sont même pas plantés, même pas semés,
leur tronc n'a pas encore développé de racine en terre
qu'il souffle sur eux; ils se dessèchent alors,
le tourbillon les emporte comme un brin de paille.
25 A qui me comparerez-vous pour que je lui ressemble?
demande le Saint.
26 Levez les yeux vers le ciel et regardez!
Qui a créé cela?
C'est celui qui fait sortir les corps célestes en bon ordre.
Il les appelle tous par leur nom.
Son pouvoir est si grand, sa force si puissante
que pas un seul ne manque.
27 Pourquoi dis-tu, Jacob,
et pourquoi affirmes-tu, Israël:
«Ma situation échappe à l'Eternel,
mon droit passe inaperçu de mon Dieu»?
28 Ne le sais-tu pas? Ne l'as-tu pas appris?
C'est le Dieu d'éternité, l'Eternel,
qui a créé les extrémités de la terre.
Il ne se fatigue pas, il ne s'épuise pas.
Son intelligence est impénétrable.
29 Il donne de la force à celui qui est fatigué
et il multiplie les ressources de celui qui est à bout.
30 Les adolescents se fatiguent et s'épuisent,
les jeunes gens se mettent à trébucher,
31 mais ceux qui comptent sur l'Eternel renouvellent leur force.
Ils prennent leur envol comme les aigles.
Ils courent sans s'épuiser,
ils marchent sans se fatiguer.


Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
Esaïe 40

  • 40.5 Une voix… verra : cité en Luc 3.4-6 [4 conformément à ce qui est écrit dans le livre des paroles du prophète Esaïe: C'est la voix de celui qui crie dans le désert: ‘Préparez le chemin du Seigneur, rendez ses sentiers droits.' 5 Toute vallée sera comblée, toute montagne et toute colline seront abaissées; ce qui est tortueux sera redressé et les chemins rocailleux seront aplanis. 6 Et tout homme verra le salut de Dieu.  ]

  • et partiellement en Matthieu 3.3 [Jean est celui que le prophète Esaïe avait annoncé lorsqu'il a dit: C'est la voix de celui qui crie dans le désert: ‘Préparez le chemin du Seigneur, rendez ses sentiers droits.'  ]

  •  

  • Marc 1.3 [C'est la voix de celui qui crie dans le désert: ‘Préparez le chemin du Seigneur, rendez ses sentiers droits.'  ]

  •  

  • Jean 1.23 à propos de Jean-Baptiste. [«Moi, dit-il, je suis la voix de celui qui crie dans le désert: ‘Rendez le chemin du Seigneur droit', comme l'a dit le prophète Esaïe.» ]

  • 40.8 Toute… éternellement : cité en 1 Pierre 1.24-25 [24 car toute créature est comme l'herbe, et toute sa gloire comme la fleur des champs. L'herbe sèche et la fleur tombe, 25 mais la parole du Seigneur subsiste éternellement. Cette parole est justement celle qui vous a été annoncée par l'Evangile. ] avec application à l'Evangile.

  • 40.13 Qui… l'instruire : cité en Romains 11.34 [qui a connu la pensée du Seigneur, ou qui a été son conseiller? ] et 1 Corinthiens 2.16.[En effet, qui a connu la pensée du Seigneur et pourrait l'instruire? Or nous, nous avons la pensée de Christ. ]

 

 

La parole de Dieu ne ménage aucune hypocrisie ni injustice. Le prophète Esaïe dira la nature sainte de Dieu et sa nécessité de juger le pécheur. Dieu se servira des Empires assyrien et chaldéen pour exercer ses châtiments suite à la corruption et l’infidélité de son peuple. Mais, à partir du chapitre 40, Esaïe annonce que Dieu lui accorde l’expiation de son péché !

 

Mon peuple, dit Dieu dans sa miséricorde… C’est le temps du relèvement, de la consolation qui est prophétisé. En effet, l’avènement de l’Empire médo-perse délivrera les captifs de Babylone. Par Dieu, Cyrus (Esaïe 44.28) [Je dis à propos de Cyrus: «Il est mon berger et il *accomplira toute ma volonté. Il dira à Jérusalem: ‘Sois reconstruite!' et au temple: ‘Que tes fondations soient posées!'» ], promulguera la fin de l’exil et la reconstruction du temple…

 

La prophétie concerne également d’autres temps à venir… La vision dessine l’avènement du Messie et la délivrance spirituelle qui s’étendra à toutes les nations jusque dans les derniers temps. La lecture de ce chapitre nous rappelle que le salut de Dieu est assuré par sa propre nature. Qu’Israël se console et reprenne confiance, résume le texte.

 

Cette parole est aussi pour nous ! Plus d’inquiétude et de Pourquoi, (Esaïe 40.27), Lorsque nous regardons l’essence immuable de la Trinité… Jésus, auprès du Père, crie que l’expiation est accomplie. Et l’Esprit, le consolateur, consigne en nos cœurs son adoption.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Dominique Moreau)

121672973