EVANGILE DE MATTHIEU COMMENTE [S21] – 42-61 –

 

CHAPITRE 20 – 28

 

Matthieu 20 (Segond 21)

Jésus raconte la parabole des ouvriers

1 »En effet, le royaume des cieux ressemble à un propriétaire qui sortit dès le matin afin d'embaucher des ouvriers pour sa vigne. 2 Il se mit d'accord avec eux pour un salaire d'une pièce d'argent par jour et les envoya dans sa vigne. 3 Il sortit vers neuf heures du matin et en vit d'autres qui étaient sur la place, sans travail. 4 Il leur dit: ‘Allez aussi à ma vigne et je vous donnerai ce qui sera juste.' 5 Et ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers midi et vers trois heures de l'après-midi et il fit de même. 6 Il sortit enfin vers cinq heures de l'après-midi et en trouva d'autres qui étaient là, [sans travail]. Il leur dit: ‘Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans travailler?' 7 Ils lui répondirent: ‘C'est que personne ne nous a embauchés.' ‘Allez aussi à ma vigne, leur dit-il, [et vous recevrez ce qui sera juste].' 8 Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant: ‘Appelle les ouvriers et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers.' 9 Ceux de cinq heures de l'après-midi vinrent et reçurent chacun une pièce d'argent. 10 Quand les premiers vinrent à leur tour, ils pensèrent recevoir davantage, mais ils reçurent aussi chacun une pièce d'argent. 11 En la recevant, ils murmurèrent contre le propriétaire 12 en disant: ‘Ces derniers arrivés n'ont travaillé qu'une heure et tu les as traités comme nous, qui avons supporté la fatigue du jour et de la chaleur!' 13 Il répondit à l'un d'eux: ‘Mon ami, je ne te fais pas de tort. N'as-tu pas été d'accord avec moi pour un salaire d'une pièce d'argent? 14 Prends ce qui te revient et va-t'en. Je veux donner à ce dernier arrivé autant qu'à toi. 15 Ne m'est-il pas permis de faire ce que je veux de mes biens? Ou vois-tu d'un mauvais œil que je sois bon?' 16 Ainsi les derniers seront les premiers et les premiers seront les derniers. [Beaucoup sont invités mais peu sont choisis.]»

Jésus annonce pour la troisième fois sa mort

17 Pendant qu'il montait à Jérusalem, Jésus prit à part les douze disciples et leur dit en chemin: 18 «Nous montons à Jérusalem et le Fils de l'homme sera livré aux chefs des prêtres et aux spécialistes de la loi. Ils le condamneront à mort 19 et le livreront aux non-Juifs pour qu'ils se moquent de lui, le fouettent et le crucifient; le troisième jour il ressuscitera.»

Jésus enseigne : être des serviteurs

20 Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de Jésus avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande.
21 Il lui dit: «Que veux-tu?»
«Ordonne, lui dit-elle, que dans ton royaume mes deux fils que voici soient assis l'un à ta droite et l'autre à ta gauche.»
22 Jésus répondit: «Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire [ou être baptisés du baptême dont je vais être baptisé]?»
«Nous le pouvons», dirent-ils.
23 Il leur répondit: «Vous boirez en effet ma coupe [et vous serez baptisés du baptême dont je vais être baptisé]. Mais quant à être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi et ne sera donné qu'à ceux pour qui mon Père l'a préparé.»
24 Après avoir entendu cela, les dix autres furent indignés contre les deux frères.
25 Jésus les appela et leur dit: «Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles et que les grands les tiennent sous leur pouvoir. 26 Ce ne sera pas le cas au milieu de vous, mais si quelqu'un veut être grand parmi vous, il sera votre serviteur; 27 et si quelqu'un veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. 28 C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup.»

Jésus guérit deux mendiants aveugles
29 Lorsqu'ils sortirent de Jéricho, une grande foule suivit Jésus. 30 Deux aveugles, assis au bord du chemin, entendirent que Jésus passait et crièrent: «Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David!» 31 La foule les reprenait pour les faire taire, mais ils crièrent plus fort: «Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David!»
32 Jésus s'arrêta, les appela et dit: «Que voulez-vous que je fasse pour vous?»
33 Ils lui dirent: «Seigneur, que nos yeux s'ouvrent.»
34 Rempli de compassion, Jésus toucha leurs yeux; aussitôt ils retrouvèrent la vue et ils le suivirent.


Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
Matthieu 20

  • 20.30 Fils de David : voir la note sur Matthieu 9.27.

 

NOTES – COMMENTAIRE CHAPITRE 20 – EVANGILE DE MATTHIEU

 

Chapitre 20.1ss

Note :

Jésus précise les règles d’admission dans le royaume des cieux : l’entrée n’est possible que par la grâce de Dieu. Dans cette parabole, Dieu est le propriétaire de la vigne, et les croyants ses ouvriers. Elle s’adresse surtout à ceux qui se sentent supérieurs à cause de leur héritage ou de leur statut, ou encore à cause d’une longue vie avec Christ. Elle rappelle aussi aux jeunes convertis qu’ils peuvent compter sur la grâce divine.

 

Chapitre 20.15

15 Ne m'est-il pas permis de faire ce que je veux de mes biens? Ou vois-tu d'un mauvais œil que je sois bon?'

Note :

Cette parabole traite non des récompenses, mais du salut. Elle met en relief la grâce, la générosité de Dieu. Nous ne devrions pas en vouloir à ceux qui se tournent vers Dieu à l’article de la mort, car en réalité, personne ne mérite la vie éternelle.

Bien des personnes que nous ne nous attendons pas à rencontrer dans le royaume y seront pourtant. Le criminel qui s’est repenti juste avant sa mort (Luc 23.40-43) [40 Mais l'autre le reprenait et disait: «N'as-tu aucune crainte de Dieu, toi qui subis la même condamnation? 41 Pour nous, ce n'est que justice, puisque nous recevons ce qu'ont mérité nos actes, mais celui-ci n'a rien fait de mal.» 42 Et il dit à Jésus: «[Seigneur,] souviens-toi de moi quand tu viendras régner.»
43 Jésus lui répondit: «Je te le dis en vérité, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.»]

sera là à côté de ceux qui auront servi Dieu pendant des années. Eprouvons-nous un certain ressentiment contre Dieu parce qu’il accueille les méprisés, les marginaux et tous les pécheurs qui ont imploré son pardon ? Nous arrive-t-il d’être jaloux de ce que le Seigneur a donné à un autre ? Comptons plutôt les bienfaits qu’il nous a accordés et soyons reconnaissants.

 

Chapitre 20.17-19

17 Pendant qu'il montait à Jérusalem, Jésus prit à part les douze disciples et leur dit en chemin: 18 «Nous montons à Jérusalem et le Fils de l'homme sera livré aux chefs des prêtres et aux spécialistes de la loi. Ils le condamneront à mort 19 et le livreront aux non-Juifs pour qu'ils se moquent de lui, le fouettent et le crucifient; le troisième jour il ressuscitera.»

Note :

Jésus annonce pour la troisième fois sa mort et sa résurrection

(cf Matthieu 16.21)  [Dès ce moment, Jésus commença à montrer à ses disciples qu'il devait aller à Jérusalem, beaucoup souffrir de la part des anciens, des chefs des prêtres et des spécialistes de la loi, être mis à mort et ressusciter le troisième jour. ]

 

( Matthieu 17.22-23) [22 Pendant qu'ils parcouraient la Galilée, Jésus leur dit: «Le Fils de l'homme doit être livré entre les mains des hommes; 23 ils le feront mourir et le troisième jour il ressuscitera.» Ils furent profondément attristés. ]

mais les disciples ne comprennent toujours pas ce qu’il veut dire et n’y croient pas. Il continuent de se disputer à propos de leur statut dans le royaume de Christ

(Matthieu 20.20-28) [20 Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de Jésus avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande.
21 Il lui dit: «Que veux-tu?»
«Ordonne, lui dit-elle, que dans ton royaume mes deux fils que voici soient assis l'un à ta droite et l'autre à ta gauche.»
22 Jésus répondit: «Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire [ou être baptisés du baptême dont je vais être baptisé]?»
«Nous le pouvons», dirent-ils.
23 Il leur répondit: «Vous boirez en effet ma coupe [et vous serez baptisés du baptême dont je vais être baptisé]. Mais quant à être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi et ne sera donné qu'à ceux pour qui mon Père l'a préparé.»
24 Après avoir entendu cela, les dix autres furent indignés contre les deux frères. 25 Jésus les appela et leur dit: «Vous savez que les chefs des nations dominent sur elles et que les grands les tiennent sous leur pouvoir. 26 Ce ne sera pas le cas au milieu de vous, mais si quelqu'un veut être grand parmi vous, il sera votre serviteur; 27 et si quelqu'un veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave. 28 C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup.» ]

 

Chapitre 20.20

20 Alors la mère des fils de Zébédée s'approcha de Jésus avec ses fils et se prosterna pour lui faire une demande.

Note :

En se prosternant devant Jésus, la mère de Jacques et Jean ne cherche pas seulement à lui marquer du respect, elle espère obtenir quelque chose de lui. Cela arrive trop souvent dans nos Eglises et dans notre vie. Nous jouons le jeu de la religion en nous attendant à ce que Dieu nous donne quelque chose en retour. La vraie adoration, cependant, glorifie et loue Christ pour qui il est et pour ce qu’il a fait.

 

Il est naturel pour des parents de vouloir que leurs enfants réussissent et soient bien considérés, mais ce désir devient dangereux s’il les amène à s’opposer à la volonté de Dieu. C’est que le plan du Seigneur pour des enfants peut être différent de celui qu’ont leurs parents pour eux et impliquer une carrière moins brillante. Dans la prière, remettons l’avenir de ceux que nous aimons à Dieu et soumettons-nous à sa volonté pour eux.

Il n’est pas impossible qu’une relation de proche parent ait motivé la demande de cette femme. Matthieu 27.56 précise que la mère de Jacques et Jean se tenait près de la croix, lors de la crucIfixion de Jésus, et certains ont supposé qu’elle était une sœur de Marie, la mère de Jésus.[Parmi elles figuraient Marie de Magdala, Marie la mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée. ]

 

Chapitre 20.22

22 Jésus répondit: «Vous ne savez pas ce que vous demandez. Pouvez-vous boire la coupe que je vais boire [ou être baptisés du baptême dont je vais être baptisé]?»
«Nous le pouvons», dirent-ils.

Note :

Jacques, Jean et leur mère n’ont pas compris les enseignements précédents de Jésus sur les récompenses

[16 Un homme s'approcha et dit à Jésus: «[Bon] Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle?»
17 Il lui répondit: «Pourquoi m'appelles-tu bon? Personne n'est bon, si ce n'est Dieu seul. Si tu veux entrer dans la vie, respecte les commandements.»
«Lesquels?» lui dit-il.
18 Et Jésus répondit: «Tu ne commettras pas de meurtre; tu ne commettras pas d'adultère; tu ne commettras pas de vol; tu ne porteras pas de faux témoignage; 19 honore ton père et ta mère et tu aimeras ton prochain comme toi-même.»
20 Le jeune homme lui dit: «J'ai respecté tous ces commandements [dès ma jeunesse]. Que me manque-t-il encore?»
21 Jésus lui dit: «Si tu veux être parfait, va vendre ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens et suis-moi.»
22 Lorsqu'il entendit cette parole, le jeune homme s'en alla tout triste, car il avait de grands biens.
23 Jésus dit à ses disciples: «Je vous le dis en vérité, il est difficile à un riche d'entrer dans le royaume des cieux. 24 Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.»
25 Quand les disciples entendirent cela, ils furent très étonnés et dirent: «Qui peut donc être sauvé?»
26 Jésus les regarda et leur dit: «Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible.»
27 Pierre prit alors la parole et dit: «Voici, nous avons tout quitté et nous t'avons suivi. Que se passera-t-il pour nous?»
28 Jésus leur répondit: «Je vous le dis en vérité, quand le Fils de l'homme, au renouvellement de toutes choses, sera assis sur son trône de gloire, vous qui m'avez suivi, vous serez de même assis sur douze trônes et vous jugerez les douze tribus d'Israël. 29 Et toute personne qui aura quitté à cause de moi ses maisons ou ses frères, ses sœurs, son père, sa mère, sa femme, ses enfants ou ses terres, recevra le centuple et héritera de la vie éternelle. 30 Bien des premiers seront les derniers et bien des derniers seront les premiers. ]

(Matthieu 19.16-30)

 

et sur la vie éternelle

 

[1 »En effet, le royaume des cieux ressemble à un propriétaire qui sortit dès le matin afin d'embaucher des ouvriers pour sa vigne. 2 Il se mit d'accord avec eux pour un salaire d'une pièce d'argent par jour et les envoya dans sa vigne. 3 Il sortit vers neuf heures du matin et en vit d'autres qui étaient sur la place, sans travail. 4 Il leur dit: ‘Allez aussi à ma vigne et je vous donnerai ce qui sera juste.' 5 Et ils y allèrent. Il sortit de nouveau vers midi et vers trois heures de l'après-midi et il fit de même. 6 Il sortit enfin vers cinq heures de l'après-midi et en trouva d'autres qui étaient là, [sans travail]. Il leur dit: ‘Pourquoi vous tenez-vous ici toute la journée sans travailler?' 7 Ils lui répondirent: ‘C'est que personne ne nous a embauchés.' ‘Allez aussi à ma vigne, leur dit-il, [et vous recevrez ce qui sera juste].' 8 Le soir venu, le maître de la vigne dit à son intendant: ‘Appelle les ouvriers et paie-leur le salaire, en allant des derniers aux premiers.' 9 Ceux de cinq heures de l'après-midi vinrent et reçurent chacun une pièce d'argent. 10 Quand les premiers vinrent à leur tour, ils pensèrent recevoir davantage, mais ils reçurent aussi chacun une pièce d'argent. 11 En la recevant, ils murmurèrent contre le propriétaire 12 en disant: ‘Ces derniers arrivés n'ont travaillé qu'une heure et tu les as traités comme nous, qui avons supporté la fatigue du jour et de la chaleur!' 13 Il répondit à l'un d'eux: ‘Mon ami, je ne te fais pas de tort. N'as-tu pas été d'accord avec moi pour un salaire d'une pièce d'argent? 14 Prends ce qui te revient et va-t'en. Je veux donner à ce dernier arrivé autant qu'à toi. 15 Ne m'est-il pas permis de faire ce que je veux de mes biens? Ou vois-tu d'un mauvais œil que je sois bon?' 16 Ainsi les derniers seront les premiers et les premiers seront les derniers. [Beaucoup sont invités mais peu sont choisis.]»

(Matthieu 20.1-16).

 

Ils n’ont pas compris les souffrances qu’ils devront affronter avant de vivre dans la gloire du royaume de Dieu. La « coupe » représente les souffrances endurées par Christ lors de sa crucifixion. Jacques et Jean souffriront eux aussi beaucoup : Jacques sera mis à mort à cause de sa foi, et Jean connaîtra l’exil.

 

Chapitre 20.23

23 Il leur répondit: «Vous boirez en effet ma coupe [et vous serez baptisés du baptême dont je vais être baptisé]. Mais quant à être assis à ma droite et à ma gauche, cela ne dépend pas de moi et ne sera donné qu'à ceux pour qui mon Père l'a préparé.»

Note :

Jésus montre qu’il est soumis à l’autorité du Père, le seul à décider de la place que nous occuperons au ciel. Les récompenses évoquées ne sont pas des faveur arbitraires ; elles sont réservées à ceux qui seront restés fidèles malgré les épreuves.

 

Chapitre 20.24

24 Après avoir entendu cela, les dix autres furent indignés contre les deux frères.

Note :

Les disciples sont fâchés contre Jacques et Jean parce que ceux-ci ont essayé de s’emparer des premières places mais, en fait, chacun d’eux voudrait être le plus grand (Matthieu 18.1) [A ce moment-là, les disciples s'approchèrent de Jésus et dirent: «Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux?» ] . Jésus leur enseigne que la vraie grandeur passe par le service. Si nous occupons une position d’autorité, rappelons-nous que ce ne doit pas être pour nous un moyen de satisfaire notre orgueil ou notre ambition ni d’imposer le respect, mais de servir le plus utilement possible Dieu et sa création.

 

Chapitre 20.27

27 et si quelqu'un veut être le premier parmi vous, qu'il soit votre esclave.

Note :

Jésus présente le rôle de chef dans une perspective toute nouvelle : au lieu d’exploiter les autres, il s’agit de se mettre à leur service. D’ailleurs, sa mission était de servir les hommes et de donner sa vie pour eux. Le vrai chef a un cœur de serviteur. Il sait reconnaître et apprécier la valeur des autres, et il sait aussi qu’aucune tâche n’est trop indigne pour lui. Si nous découvrons quelque chose à faire, faisons-le sans qu’on nous le demande. Prenons l’initiative et agissons comme des serviteurs fidèles et zélés.

 

Chapitre 20.28

28 C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup.»

Note :

La « rançon » était le prix à payer pour l’affranchissement d’un esclave. Jésus a souvent annoncé à ses disciples qu’il doit mourir, mais il leur en donne maintenant la raison : c’est pour racheter tous les hommes de l’esclavage du péché et de la mort. Alors qu’ils pensaient qu’il pourrait les sauver tant qu’il serait en vie, il leur apprend que c’est par sa mort qu’il les sauvera, eux et le monde.

 

Chapitre 20.29-34

29 Lorsqu'ils sortirent de Jéricho, une grande foule suivit Jésus. 30 Deux aveugles, assis au bord du chemin, entendirent que Jésus passait et crièrent: «Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David!» 31 La foule les reprenait pour les faire taire, mais ils crièrent plus fort: «Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David!»
32 Jésus s'arrêta, les appela et dit: «Que voulez-vous que je fasse pour vous?»
33 Ils lui dirent: «Seigneur, que nos yeux s'ouvrent.»
34 Rempli de compassion, Jésus toucha leurs yeux; aussitôt ils retrouvèrent la vue et ils le suivirent.

Note :

Matthieu parle de deux aveugles, alors que Marc et Luc n’en mentionnent qu’un. Il s’agit probablement du même évènement, mais Marc et Luc citent uniquement celui qui s’exprime le plus fort.

 

Chapitre 20.30

30 Deux aveugles, assis au bord du chemin, entendirent que Jésus passait et crièrent: «Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David!»

Note :

Les deux aveugles appellent Jésus « Fils de David » parce que les Juifs attendaient un Messie issu de la lignée de ce grand roi

[5 En effet, un enfant nous est né,
un fils nous a été donné,
et la souveraineté reposera sur son épaule;
on l'appellera merveilleux conseiller, Dieu puissant,
Père éternel, Prince de la paix.
6 Etendre la souveraineté,
donner une paix sans fin au trône de David et à son royaume,
l'affermir et le soutenir par le droit et par la justice,
dès maintenant et pour toujours:
voilà ce que fera le zèle de l'Eternel, le maître de l'univers. ]

(Esaïe 9.5-6)

 

Puis un rameau poussera de la souche d'Isaï, un rejeton de ses racines portera du fruit.

(Esaïe 11.1)

 

5 »Voici que les jours viennent, déclare l'Eternel,
où je donnerai à David un germe juste.
Il régnera avec compétence,
il exercera le droit et la justice dans le pays.
6 A son époque, Juda sera sauvé
et Israël habitera en sécurité.
Voici le nom dont on l'appellera:
‘L'Eternel notre justice'.

(Jérémie 23.5-6).

Ces mendiants aveugles voient en Jésus le Messie tant attendu, alors que les chefs religieux, témoins oculaires de ses miracles, sont aveugles devant sa véritable identité et refusent d’ouvrir les yeux sur la vérité. Voir avec les yeux ne garantit pas que l’on voie avec le cœur.

 

Chapitre 20.32-33

32 Jésus s'arrêta, les appela et dit: «Que voulez-vous que je fasse pour vous?»
33 Ils lui dirent: «Seigneur, que nos yeux s'ouvrent.»

Note :

Jésus est certainement préoccupé par les évènements qui l’attendent à Jérusalem. Pourtant, il s’arrête pour s’occuper des aveugles, mettant en pratique son enseignement sur le service (Matthieu 20.28). [28 C'est ainsi que le Fils de l'homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup.»]

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

121672973