UN DIEU PENETRANT

 

Tu veux que la droiture demeure au fond de mon être.

Tu m’enseignes la sagesse au plus profond de moi-même.

(Psaume 51.8)

 

Lecture proposée : (Psaume 51.5-8)

5 car je reconnais mes transgressions
et mon péché est constamment devant moi.
6 J'ai péché contre toi, contre toi seul,
j'ai fait ce qui est mal à tes yeux.
*C'est pourquoi tu es juste dans tes paroles,
sans reproche dans ton jugement. 
7 Oui, depuis ma naissance, je suis coupable;
quand ma mère m'a conçu, j'étais déjà marqué par le péché.
8 Mais tu veux que la vérité soit au fond du cœur:
fais-moi connaître la sagesse dans le secret de mon être!

Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
Psaumes 51

  • 51.6 C'est pourquoi… jugement : cité en Romains 3.4 [Certainement pas! Reconnaissons que Dieu est vrai et tout homme menteur, comme cela est écrit: Ainsi tu as été trouvé juste dans tes paroles et tu triomphes dans ton jugement. ].

 

 

DE LA PAROLE…

 

Dans ce psaume de confession, David reconnaît l’un des plus grands désirs divins : que nous soyons intègres. « L’homme selon le cœur de Dieu », le roi d’Israël préféré, auteur de beaucoup des plus belles louanges de la Bible, vient de découvrir une terrible incohérence en-lui-même. Lui qui a toujours cherché Dieu de tout son cœur et qui s’est souvent déclaré droit de cœur, a péché, gravement. Il perçoit un abîme entre ses affirmations et sa condition intérieure. Il découvre en lui-même ce que nous devons tous découvrir : Dieu veut que sa vérité et sa sagesse atteignent le plus profond de notre cœur, au lieu de seulement faire joli en surface.

 

Dieu a clairement dit, d’abord par la Loi et les prophètes, puis par Jésus, qu’il ne tolère pas l’hypocrisie. Jamais. C’est l’un des péchés que les Ecritures Saintes dénoncent le plus sévèrement. Ceux qui prononcent des mots pieux en public et cultivent ensuite en secret leur nature corrompue sont loin du cœur de Dieu.

 

Le péché de David n’annule pas son attachement à Dieu. Le nôtre non plus. Mais il reflète la faible profondeur à laquelle la Parole de Dieu a pénétré en nous. Quand sa sagesse ne touche notre cœur que de façon superficielle, et quand l’Esprit divin ne nous transforme pas au fond de nous-mêmes, alors nous ressemblons aux scribes du temps de Jésus : experts dans la Parole, mais sans sa puissance. Autrement dit, nous sommes hypocrites. Notre bouche parle de piété, mais notre cœur la rejette.

 

AUX ACTES…

 

Aucun de nous ne peut prétendre à une parfaite intégrité. Nous vivons tous avec des incohérences. Mais elles devraient s’amenuiser si nous grandissons dans la force de l’Esprit de Dieu. Faisons souvent le point sur nous-mêmes. Les mots de notre bouche reflètent-ils les pensées de notre cœur ? Comme David, nous devons comprendre que Dieu désire ardemment l’authenticité chez nous. Nous devons refléter Dieu de l’Intérieur, ou nous ne le refléterons pas du tout.

 

(Extrait du livre « 365 méditations Dans ses Pas » – Chris Tiegreen)

121672973