SUR TON CHEMIN…

 

 « Ne crains rien, car je suis avec toi… » (Esaïe 43.5)

 

Lecture proposée : (Esaïe 43.1-5)

1 Maintenant, voici ce que dit l'Eternel,
celui qui t'a créé, Jacob,
celui qui t'a façonné, Israël:
N'aie pas peur, car je t'ai racheté.
Je t'ai appelé par ton nom: tu m'appartiens!
2 Si tu traverses de l'eau, je serai moi-même avec toi;
si tu traverses les fleuves, ils ne te submergeront pas.
Si tu marches dans le feu, tu ne te brûleras pas
et la flamme ne te fera pas de mal.
3 En effet, je suis l'Eternel, ton Dieu,
le Saint d'Israël, ton sauveur.
J'ai donné l'Egypte en rançon pour toi,
l'Ethiopie et Saba à ta place.
4 Parce que tu as de la valeur à mes yeux,
parce que tu as de l'importance et que je t'aime,
je donne des hommes à ta place,
des peuples en échange de ta vie.
5 N'aie pas peur, car je suis moi-même avec toi.
Je ramènerai ta descendance de l'est
et je te rassemblerai de l'ouest.

 

 

Dans le silence des circonstances,

Dans la froideur de la souffrance,

J’entends le chant de ta Présence,

Seigneur Jésus, Amour Immense.

Dans les pourquoi du désarroi,

Dans les bémols de ma foi,

 Ta main me cueille pour m’amener

A saisir Ta fidélité.

Sur le parterre de Tes promesses,

Je veux m’asseoir et respirer

Le parfum de Ta vie donnée

Pour m’aimer et me relever.

Mon cœur est faible humanité

Mais sur Ta grâce je peux compte

Je marcherai pas après pas

Dans l’assurance que Tu es là.

 

Nous avons tous vécu cet épisode inédit du confinement, une saison insolite durant laquelle nous avons dû faire face à des situations délicates, parfois même éprouvantes. Pourtant, si nous étions à cet instant réunis en un lieu commun, je suis sûre que chacun pourrait partager un instant de Bonheur, de rafraîchissement vécu dans la présence de Celui qui est réconfort, paix et sagesse en toute circonstance.

 

Cher lecteur, je t’encourage à ne pas oublier ces rendez-vous avec ton Père céleste et lorsque la tempête soufflera à nouveau dans ta vie, ton regard ne sera pas tourné vers les vagues et le vent mais plutôt vers Celui qui a le pouvoir de te garder sur les eaux agitées pour te conduire, dans Sa paix, jusqu’au bout, vers le port de l’Eternité.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Marie-Louis Dugleux)

 

121672973