SUR LES TRACES DE L’AGNEAU

 

Le trône de Dieu et de l’Agneau sera dans la ville,

ses serviteurs le serviront et verront sa face.

(Apocalypse 22.3)

 

Lecture proposée :

 

 (Exode 12.43-50)

[43 L'Eternel dit à Moïse et à Aaron: «Voici une prescription au sujet de la Pâque: Aucun étranger n'en mangera. 44 Tu circonciras tout esclave acquis à prix d'argent, et alors il pourra en manger. 45 L'immigré et le salarié étranger n'en mangeront pas. 46 On ne la mangera que dans la maison; vous n'emporterez pas la viande à l'extérieur de la maison et *vous ne briserez aucun de ses os. 47 Toute l'assemblée d'Israël célébrera la Pâque. 48 Si un étranger en séjour chez toi veut célébrer la Pâque de l'Eternel, tout homme de sa maison devra être circoncis; alors il pourra s'approcher pour la célébrer et il sera comme l'Israélite; mais aucun incirconcis n'en mangera. 49 Il y aura une seule loi pour l'Israélite et pour l'étranger en séjour parmi vous.»
50 Tous les Israélites se conformèrent à ce que l'Eternel avait ordonné à Moïse et à Aaron, c'est ainsi qu'ils agirent.]

 

(Esaïe 1.10-18)

10 Ecoutez la parole de l'Eternel, chefs de Sodome!
Prête l'oreille à la loi de notre Dieu, peuple de Gomorrhe!
11 Que m'importe la quantité de vos sacrifices? dit l'Eternel.
Je suis rassasié des holocaustes de béliers et de la graisse des veaux,
je ne prends aucun plaisir au sang des taureaux, des brebis et des boucs.
12 Quand vous venez vous présenter devant moi,
qui vous demande de piétiner ainsi mes parvis?
13 Cessez d'apporter des offrandes illusoires!
J'ai horreur de l'encens, des débuts de mois, des sabbats et des convocations aux réunions,
je ne supporte pas de voir l'injustice associée aux célébrations.
14 Je déteste vos débuts de mois et vos fêtes:
c'est un fardeau qui me pèse, je suis fatigué de les supporter.
15 Quand vous tendez les mains vers moi, je détourne mes yeux de vous.
Même quand vous multipliez les prières, je n'écoute pas:
vos mains sont pleines de sang.
16 Lavez-vous, purifiez-vous,
mettez un terme à la méchanceté de vos agissements,
cessez de faire le mal!
17 Apprenez à faire le bien, recherchez la justice,
protégez l'opprimé,
faites droit à l'orphelin,
défendez la veuve!
18 Venez et discutons! dit l'Eternel.
Même si vos péchés sont couleur cramoisi,
ils deviendront blancs comme la neige;
même s'ils sont rouges comme la pourpre,
ils deviendront clairs comme la laine.

 

 

La première trace est la réponse d’Abraham à son fils dans la Genèse lorsqu’il dit : Dieu se pourvoira lui-même de l’agneau. Dans l’exode, la mort de milliers d’agneaux sauve la vie des premiers-nés d’Israël, la mort passe par-dessus. La loi de Moïse raconte tout le rituel présidant à leur sacrifice. L’agneau offert devait être sans défaut. Il y eut des millions de traces sanglantes d’agneaux sacrifiés, immolés au temps des rois de  Juda, d’Israël  jusqu’à ce que l’Eternel dise : « stop ! Cessez d’apporter de vaines offrandes ».

 

Puis vint l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde, notre Pâque à nous. Dans les Actes des Apôtres ? Philippe explique le texte d’Esaïe 53 à l’eunuque éthiopien : Jésus a été mené comme un agneau muet devant celui qui le tond. L’apôtre Pierre rappelle à ses lecteurs que le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache, nous rachète de notre vaine manière de vivre. (1 Pierre 1.18).

 

Nous trouvons les dernières empreintes 27 fois dans l’Apocalypse. Nous le reconnaissons, c’est bien Lui, l’Agneau immolé, mais il a sept yeux et sept cornes ; il trône et tout le monde se prosterne devant Lui. C’est un agneau berger qui conduit son troupeau aux sources des eaux de la vie. Nous aussi, nous Le retrouverons un jour et nous nous prosternerons devant Lui.

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Régine Heitz)

121672973