EVANGILE DE MATTHIEU COMMENTE [S21] – 40 /61

CHAPITRE 19/28

Matthieu 19 (Segond 21)

Ministère de Jésus en Judée (19.1–23.39)

Les premiers et les derniers

1 Lorsque Jésus eut fini de prononcer ces paroles, il quitta la Galilée et alla dans le territoire de la Judée, de l'autre côté du Jourdain. 2 De grandes foules le suivirent, et là il guérit les malades.
3 Les pharisiens l'abordèrent et, pour lui tendre un piège, ils lui dirent: «Est-il permis à un homme de divorcer de sa femme pour n'importe quel motif?»
4 Il répondit: «N'avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, a fait l'homme et la femme  5 et qu'il a dit: C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu'un ? 6 Ainsi, ils ne sont plus deux mais ne font qu'un. Que l'homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.»
7 «Pourquoi donc, lui dirent-ils, Moïse a-t-il prescrit de donner une lettre de divorce à la femme lorsqu'on la renvoie?»
8 Il leur répondit: «C'est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de divorcer de vos femmes; au commencement, ce n'était pas le cas. 9 Mais je vous le dis, celui qui renvoie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, et qui en épouse une autre commet un adultère, [et celui qui épouse une femme divorcée commet un adultère].»
10 Ses disciples lui dirent: «Si telle est la condition de l'homme vis-à-vis de la femme, il vaut mieux ne pas se marier.»
11 Il leur répondit: «Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné. 12 En effet, il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère, d'autres le sont devenus par les hommes, et il y en a qui se sont faits eux-mêmes eunuques à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne.»
13 Alors des gens lui amenèrent des petits enfants afin qu'il pose les mains sur eux et prie pour eux. Mais les disciples leur firent des reproches.
14 Jésus dit: «Laissez les petits enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.»
15 Il posa les mains sur eux et partit de là.
16 Un homme s'approcha et dit à Jésus: «[Bon] Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle?»
17 Il lui répondit: «Pourquoi m'appelles-tu bon? Personne n'est bon, si ce n'est Dieu seul. Si tu veux entrer dans la vie, respecte les commandements.»
«Lesquels?» lui dit-il.
18 Et Jésus répondit: «Tu ne commettras pas de meurtre; tu ne commettras pas d'adultère; tu ne commettras pas de vol; tu ne porteras pas de faux témoignage; 19 honore ton père et ta mère et tu aimeras ton prochain comme toi-même.»
20 Le jeune homme lui dit: «J'ai respecté tous ces commandements [dès ma jeunesse]. Que me manque-t-il encore?»
21 Jésus lui dit: «Si tu veux être parfait, va vendre ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens et suis-moi.»
22 Lorsqu'il entendit cette parole, le jeune homme s'en alla tout triste, car il avait de grands biens.
23 Jésus dit à ses disciples: «Je vous le dis en vérité, il est difficile à un riche d'entrer dans le royaume des cieux. 24 Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.»
25 Quand les disciples entendirent cela, ils furent très étonnés et dirent: «Qui peut donc être sauvé?»
26 Jésus les regarda et leur dit: «Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible.»
27 Pierre prit alors la parole et dit: «Voici, nous avons tout quitté et nous t'avons suivi. Que se passera-t-il pour nous?»
28 Jésus leur répondit: «Je vous le dis en vérité, quand le Fils de l'homme, au renouvellement de toutes choses, sera assis sur son trône de gloire, vous qui m'avez suivi, vous serez de même assis sur douze trônes et vous jugerez les douze tribus d'Israël. 29 Et toute personne qui aura quitté à cause de moi ses maisons ou ses frères, ses sœurs, son père, sa mère, sa femme, ses enfants ou ses terres, recevra le centuple et héritera de la vie éternelle. 30 Bien des premiers seront les derniers et bien des derniers seront les premiers.

 

Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
Matthieu 19

  • 19.4 A fait l'homme et la femme : citation de Genèse 1.27.[Dieu créa l'homme à son image, il le créa à l'image de Dieu. *Il créa l'homme et la femme.  ]
  • 19.5 C'est pourquoi… qu'un : citation de Genèse 2.24. [C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et ils ne feront qu'un. ]
  • 19.7 De donner… renvoie : allusion à Deutéronome 24.1. [»Lorsqu'un homme a pris et épousé une femme qui viendrait à ne pas trouver grâce à ses yeux parce qu'il a découvert en elle quelque chose de honteux, il *écrit pour elle une lettre de divorce et, après la lui avoir remise, la renvoie de chez lui. ]
  • 19.12 Qui… eunuques : c'est-à-dire qui ont renoncé au mariage.
  • 19.19 Tu ne commettras pas de meurtre… ta mère : citation de cinq des dix commandements (Exode 20.12-16) [12 *»Honore ton père et ta mère afin de vivre longtemps dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.
    13 »Tu ne commettras pas de meurtre.
    14 »Tu ne commettras pas d'adultère.
    15 »Tu ne commettras pas de vol.
    16 »Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain.
  • Deutéronome 5.16-20).[16 »*Honore ton père et ta mère comme l'Eternel, ton Dieu, te l'a ordonné, afin de vivre longtemps et d'être heureux dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.
    17 »Tu ne commettras pas de meurtre.
    18 »Tu ne commettras pas d'adultère.
    19 »Tu ne commettras pas de vol.
    20 »Tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain. 

    Tu aimeras… toi-même : citation de Lévitique 19.18. [Tu ne te vengeras pas et tu ne garderas pas de rancune contre les membres de ton peuple. *Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Je suis l'Eternel. ]

 

 

NOTE -  COMENTAIRE CHAPITRE 19 – EVANGILE DE MATTHIEU

Chapitre 19:3-12

3 Les pharisiens l'abordèrent et, pour lui tendre un piège, ils lui dirent: «Est-il permis à un homme de divorcer de sa femme pour n'importe quel motif?»
4 Il répondit: «N'avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, a fait l'homme et la femme  5 et qu'il a dit: C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu'un ? 6 Ainsi, ils ne sont plus deux mais ne font qu'un. Que l'homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.»
7 «Pourquoi donc, lui dirent-ils, Moïse a-t-il prescrit de donner une lettre de divorce à la femme lorsqu'on la renvoie?»
8 Il leur répondit: «C'est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de divorcer de vos femmes; au commencement, ce n'était pas le cas. 9 Mais je vous le dis, celui qui renvoie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, et qui en épouse une autre commet un adultère, [et celui qui épouse une femme divorcée commet un adultère].»
10 Ses disciples lui dirent: «Si telle est la condition de l'homme vis-à-vis de la femme, il vaut mieux ne pas se marier.»
11 Il leur répondit: «Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné. 12 En effet, il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère, d'autres le sont devenus par les hommes, et il y en a qui se sont faits eux-mêmes eunuques à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne.»

Note :

Si Jean-Baptiste a été arrêté et tué, c’’est en partie à cause d’opinions qu’il a publiquement exprimées sur le mariage et le divorce. Espérant piéger jésus, les pharisiens essaient de l ‘obliger à choisir son camp dans une controverse théologique sur le même thème. Il y avait deux écoles de pensée, avec deux conceptions opposées, à l’époque. L’une acceptait le divorce pour pratiquement n’importe quelle raison, l’autre estimait qu’il n’était  permis qu’en cas d’infidélité conjugale. Ce conflit reposait sur des interprétations divergentes de Deutéronome 24.1-4. [1 »Lorsqu'un homme a pris et épousé une femme qui viendrait à ne pas trouver grâce à ses yeux parce qu'il a découvert en elle quelque chose de honteux, il *écrit pour elle une lettre de divorce et, après la lui avoir remise, la renvoie de chez lui. 2 Elle sort alors de chez lui, s'en va et peut devenir la femme d'un autre homme. 3 Supposons que ce dernier homme la prenne en haine, écrive pour elle une lettre de divorce et, après la lui avoir remise, la renvoie de chez lui, ou bien que le dernier homme qui l'a prise pour femme vienne à mourir. 4 Alors le premier mari qui l'avait renvoyée ne pourra pas la reprendre pour femme après qu'elle a ainsi été rendue impure, car ce serait une pratique abominable devant l'Eternel, et tu ne chargeras pas d'un péché le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne en héritage. ]

Jésus, lui, met l’accent sur le mariage plutôt que sur le divorce, dans sa réponse ; il montre que tel qu’il a été  conçu par Dieu, il devrait être permanent, et il présente 4 éléments qui soulignent son importance (Matthieu 19.4-6).[4 Il répondit: «N'avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, a fait l'homme et la femme  5 et qu'il a dit: C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère et s'attachera à sa femme, et les deux ne feront qu'un ? 6 Ainsi, ils ne sont plus deux mais ne font qu'un. Que l'homme ne sépare donc pas ce que Dieu a uni.»]

 

Chapitre 19.7-8

7 «Pourquoi donc, lui dirent-ils, Moïse a-t-il prescrit de donner une lettre de divorce à la femme lorsqu'on la renvoie?»
8 Il leur répondit: «C'est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de divorcer de vos femmes; au commencement, ce n'était pas le cas. 9 Mais je vous le dis, celui qui renvoie sa femme, sauf pour cause d'infidélité, et qui en épouse une autre commet un adultère, [et celui qui épouse une femme divorcée commet un adultère].»

Note :

La loi mentionnée se trouve dans Deutéronome  24.1-4. [Deutéronome 24.1-4. [1 »Lorsqu'un homme a pris et épousé une femme qui viendrait à ne pas trouver grâce à ses yeux parce qu'il a découvert en elle quelque chose de honteux, il *écrit pour elle une lettre de divorce et, après la lui avoir remise, la renvoie de chez lui. 2 Elle sort alors de chez lui, s'en va et peut devenir la femme d'un autre homme. 3 Supposons que ce dernier homme la prenne en haine, écrive pour elle une lettre de divorce et, après la lui avoir remise, la renvoie de chez lui, ou bien que le dernier homme qui l'a prise pour femme vienne à mourir. 4 Alors le premier mari qui l'avait renvoyée ne pourra pas la reprendre pour femme après qu'elle a ainsi été rendue impure, car ce serait une pratique abominable devant l'Eternel, et tu ne chargeras pas d'un péché le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne en héritage. ]

A l’époque de Moïse, mais aussi de Jésus, la pratique du mariage était loin de correspondre aux intentions de Dieu. C’est aussi vrai aujourd’hui. Moïse a instauré cette loi uniquement à cause de la dureté de cœur des hommes. Dieu voulait, en réalité, que les mariés restent unis toute leur vie. Mais, comme la nature pécheresse de l’homme a rendu le divorce inévitable, il a aussi institué des lois destinées à protéger les victimes du divorce, et notamment les femmes qui, dans cette culture, étaient particulièrement vulnérables si elles vivaient seules. Grâce à la loi de Moïse, un homme ne pouvait pas se contenter de chasser sa femme ; il devait écrire une lettre formelle de renvoi. Cela représentait une étape importante vers les droits civils, car les hommes devaient réfléchir à deux fois avant de divorcer. Dieu a conçu le mariage comme un lien indissoluble. Au lieu de chercher des moyens licites de rompre cette union, les conjoints devraient donc d’abord s’attacher à trouver les moyens de rester ensemble (19.3-9).

 

Chapitre 19.10-12

10 Ses disciples lui dirent: «Si telle est la condition de l'homme vis-à-vis de la femme, il vaut mieux ne pas se marier.»
11 Il leur répondit: «Tous ne comprennent pas cette parole, mais seulement ceux à qui cela est donné. 12 En effet, il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère, d'autres le sont devenus par les hommes, et il y en a qui se sont faits eux-mêmes eunuques à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne.

Note :

Même si le divorce était relativement facile à l’époque de l’Ancien Testament (19.7) [7 «Pourquoi donc, lui dirent-ils, Moïse a-t-il prescrit de donner une lettre de divorce à la femme lorsqu'on la renvoie?»] il ne correspondait pas à l’intention originelle de Dieu. Un mariage aura plus de chances d’être heureux, si, dès le début, les conjoints l’envisagent comme indissoluble et construisent leur relation sur la notion d’engagement mutuel. Par ailleurs, on peut avoir de bonnes raisons de rester célibataire, l’une étant que l’on peut généralement consacrer plus de temps au royaume de Dieu. Dieu ne veut pas nécessairement que chacun se marie. Recherchons activement sa volonté dans la prière, avant de nous unir pour toute la vie.

 

Chapitre 19.12

12 En effet, il y a des eunuques qui le sont dès le ventre de leur mère, d'autres le sont devenus par les hommes, et il y en a qui se sont faits eux-mêmes eunuques à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut comprendre comprenne.

Note :

Un eunuque est un homme émasculé, qui n’a plus de testicules. Jésus souligne que certains ont des limitations physiques qui les empêchent de se marier, alors que d ’autres choisissent le célibat afin de mieux servir Dieu. Il n’enseigne pas que nous devrions éviter le mariage parce qu’il est source de difficultés ou parce qu’il nous fait perdre une partie de notre liberté ce serait de l’égoïsme. En revanche, il es vrai que l’on peut choisir de rester célibataire pour avoir plus de temps et  de liberté dans le service de Dieu (voir 1 Corinthiens 7).[Sur le mariage et le célibat

1 Au sujet de ce que vous m'avez écrit, il est bon pour l'homme de ne pas prendre de femme. 2 Toutefois, pour éviter toute immoralité sexuelle, que chaque homme ait sa femme et que chaque femme ait son mari. 3 Que le mari rende à sa femme l'affection qu'il lui doit et que la femme agisse de même envers son mari. 4 Ce n'est pas la femme qui est maîtresse de son corps, mais son mari. De même, ce n'est pas le mari qui est maître de son corps, mais sa femme. 5 Ne vous privez pas l'un de l'autre, si ce n'est d'un commun accord pour un temps, afin de vous consacrer [au jeûne et] à la prière; puis retournez ensemble, de peur que Satan ne vous tente à cause de votre manque de maîtrise. 6 Je dis cela comme une concession, et non comme un ordre. 7 Je voudrais que tous soient comme moi; mais chacun tient de Dieu un don particulier, l'un d'une manière, l'autre d'une autre.
8 A ceux qui ne sont pas mariés et aux veuves, je dis qu'il est bien pour eux de rester comme moi. 9 Mais s'ils ne peuvent pas se maîtriser, qu'ils se marient, car il vaut mieux se marier que de brûler de désir.
10 A ceux qui sont mariés j'adresse, non pas moi, mais le Seigneur, cette instruction: que la femme ne se sépare pas de son mari 11 – si elle est séparée de lui, qu'elle reste sans se remarier ou qu'elle se réconcilie avec son mari – et que le mari ne divorce pas de sa femme.
12 Aux autres, ce n'est pas le Seigneur, c'est moi qui dis: si un frère a une femme non croyante et qu'elle soit d'accord d'habiter avec lui, qu'il ne divorce pas d'elle; 13 et si une femme a un mari non croyant et qu'il soit d'accord d'habiter avec elle, qu'elle ne divorce pas de son mari. 14 En effet, le mari non croyant bénéficie de la sainteté de sa femme, et la femme non croyante bénéficie de la sainteté de son mari; autrement, vos enfants ne seraient pas purs, alors qu'en réalité ils sont saints. 15 Si le non-croyant veut se séparer, qu'il le fasse; le frère ou la sœur n'est pas lié dans un tel cas. Dieu nous a appelés à vivre en paix. 16 En effet, comment peux-tu savoir, femme, si tu sauveras ton mari? Ou comment peux-tu savoir, mari, si tu sauveras ta femme?
17 Par ailleurs, que chacun vive selon la part que le Seigneur lui a attribuée, selon l'appel qu'il a reçu de Dieu. C'est ce que je prescris dans toutes les Eglises. 18 Quelqu'un était-il circoncis quand il a été appelé? Qu'il ne cherche pas à le cacher. Quelqu'un était-il incirconcis quand il a été appelé? Qu'il ne se fasse pas circoncire. 19 La circoncision n'est rien et l'incirconcision n'est rien non plus, mais ce qui compte, c'est le respect des commandements de Dieu. 20 Que chacun reste dans la condition qui était la sienne lorsqu'il a été appelé. 21 Etais-tu esclave quand tu as été appelé? Ne t'en inquiète pas mais, si tu peux devenir libre, profites-en plutôt. 22 En effet, l'esclave qui a été appelé par le Seigneur est un affranchi du Seigneur; de même, l'homme libre qui a été appelé est un esclave de Christ. 23 Vous avez été rachetés à un grand prix: ne devenez pas esclaves des hommes. 24 Frères et sœurs, que chacun reste devant Dieu dans la condition qui était la sienne lorsqu'il a été appelé.
25 Au sujet des personnes non mariées, je n'ai pas d'ordre du Seigneur, mais je donne un avis, en homme qui a reçu du Seigneur la grâce d'être digne de confiance. 26 Voici donc ce que j'estime bon, à cause des temps actuels de détresse: il est bon pour chacun de rester comme il est. 27 Es-tu lié à une femme? Ne cherche pas à rompre ce lien. N'es-tu pas lié à une femme? Ne cherche pas de femme. 28 Si toutefois tu te maries, tu ne pèches pas, et si la jeune fille se marie, elle ne pèche pas. Cependant, les personnes mariées connaîtront des souffrances dans leur vie, et je voudrais vous les épargner.
29 Ce que je veux dire, frères et sœurs, c'est que le temps est court. Désormais, que ceux qui ont une femme soient comme s'ils n'en avaient pas, 30 ceux qui pleurent comme s'ils ne pleuraient pas, ceux qui se réjouissent comme s'ils ne se réjouissaient pas, ceux qui achètent comme s'ils ne possédaient pas, 31 et ceux qui jouissent de ce monde comme s'ils n'en jouissaient pas, car le monde dans sa forme actuelle passe. 32 Or, je voudrais que vous soyez sans inquiétude. Celui qui n'est pas marié se préoccupe des affaires du Seigneur, des moyens de plaire au Seigneur, 33 alors que celui qui est marié se préoccupe des affaires de ce monde, des moyens de plaire à sa femme. 34 Il y a aussi une différence entre la femme non mariée et la jeune fille: celle qui n'est pas mariée se préoccupe des affaires du Seigneur, afin d'être sainte de corps et d'esprit, alors que celle qui est mariée se préoccupe des affaires de ce monde, des moyens de plaire à son mari.
35 Je dis cela dans votre intérêt; ce n'est pas pour vous imposer des contraintes, mais pour vous montrer ce qui est convenable et à même de vous attacher au Seigneur sans tiraillements.
36 Si quelqu'un estime agir de façon inconvenante envers sa fiancée en la laissant dépasser la fleur de l'âge et si tel doit être le cas, qu'il fasse comme il le veut. Il ne pèche pas, qu'ils se marient. 37 Quant à celui qui tient ferme dans son cœur, sans contrainte et avec l'exercice de sa propre volonté, et qui a décidé en lui-même de garder le célibat, il fait bien. 38 Ainsi, celui qui se marie [avec sa fiancée] fait bien, et celui qui ne se marie pas fait mieux.
39 Une femme est liée [par la loi] à son mari aussi longtemps qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est libre de se remarier avec qui elle veut, à condition que ce soit dans le Seigneur. 40 Cependant, à mon avis, elle est plus heureuse si elle reste comme elle est. Et moi aussi, je crois avoir l'Esprit de Dieu
.

 

Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
1 Corinthiens 7

  • 7.12 Ce n'est pas le Seigneur : contrairement au verset 10, Paul ne renvoie pas ici à un enseignement de Jésus.

 

 

Chapitre 19.13-15

13 Alors des gens lui amenèrent des petits enfants afin qu'il pose les mains sur eux et prie pour eux. Mais les disciples leur firent des reproches.
14 Jésus dit: «Laissez les petits enfants, ne les empêchez pas de venir à moi, car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent.»
15 Il posa les mains sur eux et partit de là.

 

Les disciples semblent avoir oublié les propos de Jésus concernant les enfants (Matthieu 18.4-6) [4 C'est pourquoi, celui qui se rendra humble comme ce petit enfant sera le plus grand dans le royaume des cieux, 5 et celui qui accueille en mon nom un petit enfant comme celui-ci m'accueille moi-même. 6 Mais si quelqu'un fait trébucher un seul de ces petits qui croient en moi, il vaudrait mieux pour lui qu'on suspende à son cou une meule de moulin et qu'on le jette au fond de la mer. ]
. Il veut que les petits viennent à lui parce qu’il les aime et parce qu’ils placent une confiance candide en Dieu. Cela ne signifie pas que le ciel soit réservé aux enfants, mais que pour y entrer il faut adopter une attitude enfantine de confiance en Dieu. La réceptivité des enfants contraste fortement avec l’obstination des chefs religieux qui laissent leur éducation et leurs raisonnement fallacieux les empêcher de croire en Jésus.

 

Chapitre 19.16

16 Un homme s'approcha et dit à Jésus: «[Bon] Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle?»

Jésus souligne que le salut ne vient pas de bonnes actions accomplies sans amour pour Dieu. L’homme a besoin d’un nouveau départ. Au lieu d’obéir à un commandement supplémentaire ou de faire une bonne œuvre de plus, il doit d’abord se soumettre humblement à la seigneurie de Christ.

 

Chapitre 19.17 ss

17 Il lui répondit: «Pourquoi m'appelles-tu bon? Personne n'est bon, si ce n'est Dieu seul. Si tu veux entrer dans la vie, respecte les commandements.»
«Lesquels?» lui dit-il.
18 Et Jésus répondit: «Tu ne commettras pas de meurtre; tu ne commettras pas d'adultère; tu ne commettras pas de vol; tu ne porteras pas de faux témoignage; 19 honore ton père et ta mère et tu aimeras ton prochain comme toi-même.»
20 Le jeune homme lui dit: «J'ai respecté tous ces commandements [dès ma jeunesse]. Que me manque-t-il encore?»

Jésus répond au jeune homme qu’il doit respecter les dix commandements et en cite six, tous liés aux relations avec autrui. Il affirme les respecter tous. Pourtant, lorsque Jésus lui demande de vendre tous ses biens et de donner l’argent aux pauvres, il n’obéit pas . Ainsi, Jésus met en évidence la faiblesse de cet homme : en fait, c’est sa richesse qui est son dieu, son idole, et il n’est pas prêt à y renoncer. Il viole donc le premier et plus grand commandement (Exode 20.3) [Tu n'auras pas d'autres dieux devant moi.] ; (Matthieu 22.36-40) [36 «Maître, quel est le plus grand commandement de la loi?»
37 Jésus lui répondit: «Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée.  38 C'est le premier commandement et le plus grand. 39 Et voici le deuxième, qui lui est semblable: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.  40 De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes.»] .

 

Chapitre 19.21

21 Jésus lui dit: «Si tu veux être parfait, va vendre ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens et suis-moi.»

En évoquant la perfection ici, Jésus ne parle pas d’un point de vue temporel ou humain. Il explique  comment être justifié et restauré aux yeux de Dieu. Il ne demande pas à tous les croyants de vendre ce qu’ils possèdent. Nous avons la responsabilité de subvenir à nos besoins et aux besoins de nos familles pour ne pas être à la charge de quelqu’un d’autre. Nous devrions cependant être prêts à renoncer à quelque chose si le Seigneur nous le demande. Une telle disposition d’esprit signifie que rien ne peut venir interférer entre Dieu et nous, et elle nous empêche d’utiliser de façon égoïste les biens qu’il nous accorde. Sommes-nous soulagés que Christ n’ait pas demandé à tous ses disciples de renoncer à leurs possessions ? C’est peut-être le signe que nous somme trop attachés aux nôtres…

 

Chapitre 19.22

22 Lorsqu'il entendit cette parole, le jeune homme s'en alla tout triste, car il avait de grands biens.

Nous ne pouvons pas aimer Dieu de tout notre cœur et garder toutes nos richesses pour nous-mêmes ; c’est incompatible. Si nous aimons vraiment le Seigneur, de tout notre cœur, nous voudrons lui plaire dans la manière dont nous gérons nos biens.

 

Chapitre 19.24-26

. 24 Je vous le dis encore, il est plus facile à un chameau de passer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu.»
25 Quand les disciples entendirent cela, ils furent très étonnés et dirent: «Qui peut donc être sauvé?»
26 Jésus les regarda et leur dit: «Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible.»
Puisqu’il est impossible à un chameau de passer par un trou d’aiguille, il ressort des propos de Jésus qu’il est impossible à une personne riche d’entrer dans le royaume des cieux. Ce constat est très surprenant pour les disciples : dans leur culture, les riches étaient considérés comme particulièrement bénis de Dieu et l’on pensait donc que, si quelqu’un pouvait être sauvé, c’était bien eux. Jésus ajoute cependant que tout est possible à Dieu (Matthieu 19.26) [26 Jésus les regarda et leur dit: «Aux hommes cela est impossible, mais à Dieu tout est possible.»] ; même les riches peuvent entrer dans le royaume, si c’est lui qui les y introduit. Nos œuvres et nos ressources ne nous sont d’aucune aide ; le salut est un don gratuit qui s’obtient par la foi en Jésus. Sur quoi comptez-vous pour obtenir le salut ?

 

Chapitre 19.27

27 Pierre prit alors la parole et dit: «Voici, nous avons tout quitté et nous t'avons suivi. Que se passera-t-il pour nous?»

D’un point de vue biblique, il est clair que Dieu fait preuve de justice dans sa manière de récompenser les siens. Dans l’Ancien Testament, le peuple recevait généralement le salaire terrestre de son obéissance,

 

 (Deutéronome 28), Renouvellement de l'alliance

1 »Si tu obéis à l'Eternel, ton Dieu, en respectant et en mettant en pratique tous ses commandements que je te prescris aujourd'hui, l'Eternel, ton Dieu, te donnera la supériorité sur toutes les nations de la terre. 2 Voici toutes les bénédictions qui se déverseront sur toi et seront ton lot lorsque tu obéiras à l'Eternel, ton Dieu:
3 »Tu seras béni dans la ville et dans les champs. 4 Tes enfants, le produit de ton sol, les portées de tes troupeaux, de ton gros et de ton petit bétail, tout cela sera béni. 5 Ta corbeille et ta huche seront bénies.
6 »Tu seras béni à ton arrivée et à ton départ. 7 L'Eternel te donnera la victoire sur les ennemis qui se dresseront contre toi. Ils sortiront contre toi par un seul chemin et c'est par sept chemins qu'ils fuiront devant toi.
8 »L'Eternel ordonnera à la bénédiction d'être avec toi dans tes greniers et dans toutes tes entreprises. Il te bénira dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.
9 »Tu seras pour l'Eternel un peuple saint, comme il te l'a juré, lorsque tu respecteras les commandements de l'Eternel, ton Dieu, et que tu marcheras dans ses voies. 10 Tous les peuples de la terre verront que tu es appelé du nom de l'Eternel et ils auront peur de toi.
11 »L'Eternel te comblera de biens en multipliant tes enfants, les portées de tes troupeaux et le produit de ton sol dans le territoire qu'il a juré à tes ancêtres de te donner. 12 L'Eternel t'ouvrira son bon trésor, le ciel, pour envoyer au moment voulu la pluie sur ton pays et pour bénir tout le travail de tes mains. Tu prêteras à beaucoup de nations et tu ne feras pas d'emprunt. 13 L'Eternel fera de toi la tête et non la queue, tu seras toujours en haut et jamais en bas, lorsque tu obéiras aux commandements de l'Eternel, ton Dieu, que je te prescris aujourd'hui pour que tu les respectes et les mettes en pratique, 14 et lorsque tu ne t'écarteras ni à droite ni à gauche de tous les commandements que je vous donne aujourd'hui pour suivre d'autres dieux et les servir.
15 »En revanche, si tu n'obéis pas à l'Eternel, ton Dieu, en respectant et mettant en pratique tous ses commandements et toutes ses prescriptions, que je te donne aujourd'hui, voici toutes les malédictions qui t'atteindront et seront ton lot:
16 »Tu seras maudit dans la ville et dans les champs. 17 Ta corbeille et ta huche seront maudites. 18 Tes enfants, le produit de ton sol, les portées de ton gros et de ton petit bétail, tout cela sera maudit.
19 »Tu seras maudit à ton arrivée et à ton départ.
20 »L'Eternel enverra contre toi la malédiction, le trouble et la menace, au milieu de toutes les entreprises où tu t'engageras, jusqu'à ce que tu sois détruit et disparaisses – ce ne sera pas long – à cause de la méchanceté de tes agissements, qui t'aura amené à m'abandonner. 21 L'Eternel attachera la peste à toi jusqu'à ce qu'elle t'élimine du territoire dont tu vas entrer en possession. 22 L'Eternel te frappera de dépérissement, de fièvre, d'inflammation, de chaleur brûlante, de dessèchement, de rouille et de nielle. Tout cela te poursuivra jusqu'à ce que tu disparaisses. 23 Le ciel au-dessus de ta tête sera de bronze, et la terre sous tes pieds sera de fer. 24 En guise de pluie, l'Eternel enverra à ton pays du sable et de la poussière et il en descendra du ciel sur toi jusqu'à ce que tu sois détruit.
25 »L'Eternel te fera battre par tes ennemis. Tu sortiras contre eux par un seul chemin et c'est par sept chemins que tu fuiras devant eux. Tu seras un objet d'effroi pour tous les royaumes de la terre. 26 Ton cadavre servira de nourriture à tous les oiseaux du ciel et aux bêtes de la terre, et il n'y aura personne pour les troubler. 27 L'Eternel te frappera de l'ulcère qui a frappé les Egyptiens, d'hémorroïdes, de gale et de teigne, et tu ne pourras pas en guérir. 28 L'Eternel te frappera de délire, d'aveuglement, d'affolement, 29 et tu tâtonneras en plein midi comme l'aveugle dans l'obscurité. Tu n'auras pas de succès dans tes entreprises et tu seras tous les jours exploité, pillé, sans personne pour venir à ton secours. 30 Tu auras une fiancée et c'est un autre homme qui couchera avec elle; tu construiras une maison et tu ne l'habiteras pas; tu planteras une vigne et tu n'en jouiras pas. 31 Ton bœuf sera égorgé sous tes yeux et tu n'en mangeras pas; ton âne sera enlevé devant toi et on ne te le rendra pas. Tes brebis seront données à tes ennemis et il n'y aura personne pour venir à ton secours. 32 Tes fils et tes filles seront livrés à un autre peuple, tes yeux le verront et languiront constamment après eux, mais ta main restera sans force. 33 Un peuple que tu n'auras pas connu mangera le produit de ton sol et de ton travail, et tu seras tous les jours exploité et écrasé. 34 Le spectacle que tu auras sous les yeux te rendra fou. 35 L'Eternel te frappera aux genoux et aux cuisses d'un ulcère malin dont tu ne pourras guérir, il te frappera depuis la plante du pied jusqu'au sommet de la tête. 36 L'Eternel vous enverra, toi et le roi que tu auras établi sur toi, vers une nation que vous n'aurez pas connue, ni toi ni tes ancêtres. Et là, tu serviras d'autres dieux, du bois et de la pierre. 37 Tu seras un sujet d'étonnement, de proverbe et de raillerie parmi tous les peuples chez qui l'Eternel te conduira.
38 »Tu répandras beaucoup de semence sur ton champ et tu feras une faible récolte car les sauterelles la dévoreront. 39 Tu planteras des vignes, tu les cultiveras, et tu ne boiras pas de vin ni ne feras de récolte car les vers la mangeront. 40 Tu auras des oliviers sur tout ton territoire et tu ne t'enduiras pas d'huile car tes olives tomberont. 41 Tu auras des fils et des filles et ils ne seront pas à toi car ils partiront en déportation. 42 Les insectes prendront possession de tous tes arbres et du produit de ton sol. 43 L'étranger en séjour chez toi s'élèvera toujours plus au-dessus de toi et toi, tu descendras toujours plus bas. 44 Il te fera des prêts et toi, tu ne pourras pas lui en faire. Il sera la tête et toi la queue. 45 Toutes ces malédictions t'atteindront. Elles te poursuivront et seront ton lot jusqu'à ce que tu sois détruit, parce que tu n'auras pas obéi à l'Eternel, ton Dieu, parce que tu n'auras pas respecté ses commandements et ses prescriptions qu'il te donne. 46 Elles seront à toujours pour tes descendants et toi comme des signes et des prodiges.
47 »Pour n'avoir pas, au milieu de l'abondance générale, servi l'Eternel, ton Dieu, avec joie et de bon cœur, 48 tu serviras, au milieu de la faim, de la soif, de la nudité et des privations générales, les ennemis que l'Eternel enverra contre toi. Il t'imposera une domination inflexible jusqu'à ce qu'il t'ait détruit. 49 L'Eternel fera partir de loin, des extrémités de la terre, une nation qui fondra sur toi d'un vol d'aigle. Ce sera une nation dont tu ne comprendras pas la langue, 50 une nation au visage dur, qui n'aura ni respect pour le vieillard ni pitié pour l'enfant. 51 Elle mangera les portées de tes troupeaux et le produit de ton sol jusqu'à ce que tu sois détruit. Elle ne te laissera ni blé, ni vin nouveau, ni huile, ni portées de ton gros et de ton petit bétail, jusqu'à ce qu'elle t'ait fait disparaître. 52 Elle t'assiégera dans toutes tes villes jusqu'à ce que tes murailles tombent, ces hautes et fortes murailles dans lesquelles tu auras placé ta confiance sur tout ton territoire. Elle t'assiégera dans toutes tes villes, dans tout le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne.
53 »Au milieu de l'angoisse et de la détresse où te réduira ton ennemi, tu mangeras tes enfants, la chair des fils et des filles que l'Eternel, ton Dieu, t'aura donnés. 54 L'homme le plus délicat et le plus raffiné parmi vous aura un regard dépourvu de pitié pour son frère, pour la femme qui repose sur sa poitrine, pour ceux de ses enfants qu'il aura épargnés. 55 A aucun d'eux il ne donnera à manger de la chair de ses enfants dont il fait sa nourriture, parce qu'il ne lui restera plus rien au milieu de l'angoisse et de la détresse où te réduira ton ennemi dans toutes tes villes. 56 La femme la plus délicate et la plus raffinée parmi vous, celle qui par raffinement et délicatesse n'essayait même pas de poser à terre la plante de son pied, aura un regard dépourvu de pitié pour le mari qui repose sur sa poitrine, pour son fils et pour sa fille, 57 et même pour le nouveau-né sorti de son ventre, pour les enfants qu'elle mettra au monde. En effet, manquant de tout, elle en fera secrètement sa nourriture au milieu de l'angoisse et de la détresse où ton ennemi te réduira dans tes villes.
58 »Si tu ne veilles pas à mettre en pratique toutes les paroles de cette loi, qui sont écrites dans ce livre, à craindre ce nom glorieux et redoutable, celui de l'Eternel, ton Dieu, 59 l'Eternel te frappera, toi et ta descendance, de fléaux extraordinaires. Il te frappera de fléaux importants et durables, de maladies graves et tenaces. 60 Il amènera sur toi toutes les maladies d'Egypte devant lesquelles tu tremblais et elles s'attacheront à toi. 61 Et même, l'Eternel fera venir sur toi, jusqu'à ce que tu sois détruit, toutes sortes de maladies et de fléaux qui ne sont pas mentionnés dans le livre de cette loi. 62 Après avoir été aussi nombreux que les étoiles du ciel, vous ne resterez qu'en petit nombre, parce que tu n'auras pas obéi à l'Eternel, ton Dieu. 63 De même que l'Eternel prenait plaisir à vous faire du bien et à vous multiplier, de même il prendra plaisir à vous faire disparaître et à vous détruire. Vous serez arrachés du territoire dont tu vas entrer en possession. 64 L'Eternel te dispersera parmi tous les peuples, d'une extrémité de la terre à l'autre, et là, tu serviras d'autres dieux que ni toi ni tes ancêtres n'avez connus, du bois et de la pierre. 65 Parmi ces nations, tu ne seras pas tranquille et tu n'auras pas un lieu de repos pour la plante de tes pieds. L'Eternel te donnera un cœur inquiet, des yeux affaiblis, une âme découragée. 66 Ta vie sera comme suspendue à un fil devant toi, tu trembleras la nuit et le jour, tu n'auras pas confiance dans l'existence. 67 A cause de la frayeur qui remplira ton cœur et du spectacle que tes yeux verront, tu diras le matin: ‘Si seulement c'était le soir!' et tu diras le soir: ‘Si seulement c'était le matin!' 68 L'Eternel te ramènera par bateaux en Egypte, par le chemin dont je t'avais dit: ‘Tu ne le reverras plus!' Là, vous vous vendrez vous-mêmes à vos ennemis comme esclaves et servantes, et il n'y aura personne pour vous acheter.»
69 Voici les paroles de l'alliance que l'Eternel ordonna à Moïse de conclure avec les Israélites dans le pays de Moab, en plus de l'alliance qu'il avait conclue avec eux à Horeb.]

mais l’obéissance et la récompense ne sont pas toujours immédiatement liées. Si tel était le cas, les bons seraient toujours riches et la souffrance serait toujours le signe d’un péché. Les chrétiens connaissent une récompense terrestre : ils ont la possibilité de vivre dans la présence et la puissance de Dieu grâce à l’Esprit qui habite en eux. Dans l’éternité, ils seront récompensés pour leur foi et leur service. Si nous étions toujours récompensés matériellement, dans cette vie, de nos belles actions, nous risquerions de nous en vanter et d’agir sur la base de mauvaises motivations.

 

Chapitre 19.29

. 29 Et toute personne qui aura quitté à cause de moi ses maisons ou ses frères, ses sœurs, son père, sa mère, sa femme, ses enfants ou ses terres, recevra le centuple et héritera de la vie éternelle

Tout chrétien qui renonce à quelque chose pour suivre le Seigneur est payé en retour, même si cette compensation peut prendre une forme légèrement différente. Ainsi, celui qui est confronté au rejet de sa famille à cause de sa foi dans le Christ gagne néanmoins l’amour d’une famille élargie : celle des enfants de Dieu.

 

Chapitre 19.30

. 30 Bien des premiers seront les derniers et bien des derniers seront les premiers.

Jésus renverse les valeurs du monde. Pensons aux personnages les plus puissants ou les plus connus dans le monde combien sont parvenus à cette position en faisant preuve d’humilité, de discrétion et de bonté ? Très peu ! Mais dans la vie à venir, les derniers pourront être les premiers. Ne sacrifions pas les récompenses éternelles au profit d’avantages temporaires. Soyons prêts à faire des sacrifices maintenant pour de plus grandes récompenses. L’approbation des hommes n’a que peu d’importance comparée à l’approbation divine.

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

121672973