MARIES 65 ANS DURANT

 

Trouve ta joie avec la femme choisie dans ta jeunesse. (Proverbes 5.18 (Parole de Vie))

 

Lecture proposée : (Malachie 2.13-15)

13 Voici une deuxième chose que vous faites:
vous couvrez l'autel de l'Eternel de larmes,
de pleurs et de gémissements,
de sorte qu'il ne prête plus attention aux offrandes
et qu'il ne peut rien accepter de vos mains,
14 et vous dites: «Pourquoi?»
Parce que l'Eternel a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse,
que tu as trahie.
Et pourtant, elle était ta compagne et la femme avec laquelle tu étais lié par une alliance.
15 Personne n'a fait cela, avec un reste de bon sens.
Un seul l'a fait, et pourquoi?
Parce qu'il recherchait la descendance que Dieu lui avait promise.
Veillez sur votre esprit:
que personne ne trahisse la femme de sa jeunesse,

 

Lorsqu’on demande à un couple comment ils ont fait pour rester ensemble 65 ans, la femme répond : « Nous sommes nés à une époque où lorsque quelque chose se casse, on le répare, on ne le jette pas ! »

 

Si cette explication est belle, touchante, je relèverais que ce n’est pas seulement une question de génération. Cette réponse, et surtout sa pratique, peut, devrait être vécue aujourd’hui encore. Il ne s’agit pas d’être moraliste mais de prendre conscience que la séparation d’un couple est une tragédie pour tous les protagonistes exceptions faites pour les personnes battues ou autres drames qui détruisent les familles. Fils de divorcés, je n’avais vraiment pas envie de vivre ou de faire subir ce chemin-là à mon épouse ou mes enfants. Quoi qu’en disent certains, on ne se remet pas facilement d’une séparation, c’est loin d’être aussi simple qu’une fracture de la jambe.

 

Mis à part l’aspect social, il est aussi utile de prendre en compte l’avis du Seigneur. La lecture du jour est sans équivoque. Il ne faut pas croire que le Seigneur va bénir votre union après que vous aurez quitté votre conjoint. Cela vaut bien sûr pour l’un comme pour l’autre. Si le pardon vous est accordé, la bénédiction n’est pas pour autant automatique ! N’attristez pas votre conjoint, ni vos enfants, ni le Seigneur. Faites comme ce couple, réparez au lieu de jeter !

 

(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Bernard Delépine)

121672973