LIVRE DES PSAUMES COMMENTE [S21] - PSAUME 39

LA FRAGILITE DE L'HOMME

 

Psaumes 39 (Segond 21)

La fragilité de l'homme

1 Au chef de chœur, à Jeduthun.
Psaume de David.

2 Je disais: «Je veillerai sur ma conduite
de peur de pécher en paroles;
je mettrai un frein à mes lèvres
tant que le méchant sera devant moi.»
3 Je suis resté muet, dans le silence,
je me suis tu, quoique malheureux,
et ma douleur était vive.
4 Mon cœur brûlait au fond de moi,
mes pensées étaient comme un feu brûlant,
et la parole est venue sur ma langue:
5 «Eternel, fais-moi connaître quand finira ma vie,
quel est le nombre de mes jours,
afin que je sache combien je suis peu de chose.
6 Voici, tu as donné à mes jours la largeur de la main,
et ma vie est comme un rien devant toi.»
Oui, même vigoureux, l'homme n'est qu'un souffle.         – Pause.
7 Oui, l'homme va et vient comme une ombre:
il s'agite, mais c'est pour du vent;
il amasse des richesses, et il ignore qui les recevra.

8 Maintenant, Seigneur, que puis-je espérer?
C'est en toi qu'est mon espérance.
9 Délivre-moi de toutes mes transgressions!
Ne m'expose pas aux insultes du fou!
10 Je reste muet, je n'ouvre pas la bouche,
car c'est toi qui agis.
11 Détourne tes coups de moi!
Je m'épuise sous les attaques de ta main.

12 Tu corriges l'homme en le punissant de sa faute,
tu détruis comme la teigne ce qu'il a de plus cher.
Oui, tout homme n'est qu'un souffle.          – Pause.
13 Ecoute ma prière, Eternel, et prête l'oreille à mes cris!
Ne sois pas insensible à mes larmes,
car je suis un étranger chez toi,
un résident temporaire, comme tous mes ancêtres.
14 Détourne ton regard de moi et laisse-moi respirer,
avant que je m'en aille et que je disparaisse!

 

 

Thème : le caractère éphémère et vide d’une vie sans Dieu ; la vie est si brève qu’il faut faire appel à sa compassion

 

Auteur : David

 

Psaume 39.2-4

2 Je disais: «Je veillerai sur ma conduite
de peur de pécher en paroles;
je mettrai un frein à mes lèvres
tant que le méchant sera devant moi.»
3 Je suis resté muet, dans le silence,
je me suis tu, quoique malheureux,
et ma douleur était vive.
4 Mon cœur brûlait au fond de moi,
mes pensées étaient comme un feu brûlant,
et la parole est venue sur ma langue:
Note :

David a décidé de préserver sa langue du péché, plus précisément de ne pas se plaindre aux autres du traitement que Dieu lui réserve. Il aurait pourtant des raisons de le faire : il a été désigné par onction comme roi d’Israël, mais il a dû attendre plusieurs années avant de monter sur le trône, ensuite, l’un de ses fils a essayé de le tuer et de prendre sa place. Dans l’impossibilité de se taire plus longtemps, c’est à Dieu directement qu’il adresse ses revendications. Nous avons tous des motifs de nous plaindre (travail, argent, situation), mais en le faisant devant les autres nous les amenons à penser que le Seigneur ne prend pas soin de nous. Cela revient à le rendre responsable de nos difficultés. Suivons l’exemple de David et adressons lui directement nos remarques. Il les accueillera.

 

Psaume 39.5

5 «Eternel, fais-moi connaître quand finira ma vie,
quel est le nombre de mes jours,
afin que je sache combien je suis peu de chose.

Note :

Quelle que soit sa durée, la vie est courte. Si nous avons quelque chose d’important à faire, ne le remettons pas à un jour meilleur. Que ferions-nous s’il ne nous restait que 6 mois à vivre ? Dire à quelqu’un que nous l’aimons ? Nous occuper d’un domaine encore négligé de notre vie ? Parler de Jésus à une connaissance ? Puisque la vie est éphémère, ne négligeons pas ce qui est vraiment important.

 

Psaume 39.6-7

Note :

La brièveté de la vie est un thème abordé dans Psaumes, Proverbes, Ecclésiaste. Jésus en a aussi parlé (Luc 12.20). [Mais Dieu lui dit: ‘Homme dépourvu de bon sens! Cette nuit même, ton âme te sera redemandée, et ce que tu as préparé, pour qui cela sera-t-il?' ]

 

L’ironie, c’est que les hommes passent beaucoup de temps à assurer leur vie sur terre sans réfléchir à l’endroit où ils passeront l’éternité. David est bien conscient que l’accumulation de richesses et une grande dépense d’énergie dans les affaires du monde ne feront aucune différence dans l’éternité

(cf Ecclésiaste 2.18)

[Et qui sait s'il sera sage ou fou? Pourtant, il sera maître de tout mon travail, de tout le fruit de ma sagesse sous le soleil. Cela aussi, c'est de la fumée. ]

(Jacques 4.13-14).

[13 A vous maintenant qui dites: «Aujourd'hui ou demain nous irons dans telle ville, nous y passerons une année, nous y ferons des affaires et nous gagnerons de l'argent», 14 vous qui ne savez pas ce qui arrivera demain! En effet, qu'est-ce que votre vie? C'est une vapeur qui paraît pour un instant et qui disparaît ensuite. ]

 

Trop peu de gens comprennent que leur seul espoir est dans le Seigneur

 

 

Psaume 39.11

11 Détourne tes coups de moi!
Je m'épuise sous les attaques de ta main.

Note :

Comment peut-on parler d'attaques de la main de Dieu ?

Elles sont peut-être l'image de ce que David traverse et qui l'amène à se sentir comme frappé, pui à cause de ses fautes.Il exprime en toute franchise ce qu'il ressent, mais en restant soumis à son Père puissant et aimant.

 

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

121672973