LIVRE DE JOËL COMMENTE – 5 – 8

 

CHAPITRE 1

Joël 1 (Segond 21)

Dévastation, le jour de l'Eternel (1.1–2.27)

Une invasion dévastatrice

1 Parole de l'Eternel adressée à Joël, fils de Pethuel.
2 Ecoutez ceci, anciens,
prêtez l'oreille, vous tous, habitants du pays!
Est-il déjà arrivé quelque chose de pareil durant votre vie
ou celle de vos ancêtres?

3 Racontez-le à vos enfants,
que vos enfants le racontent à leurs enfants
et leurs enfants à la génération qui suivra!
4 Ce qu'a laissé la chenille,
la sauterelle l'a dévoré;
ce qu'a laissé la sauterelle,
le grillon l'a dévoré;
ce qu'a laissé le grillon,
le criquet l'a dévoré.
5 Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez!
Vous tous, buveurs de vin, lamentez-vous
parce que le vin nouveau vous est enlevé de la bouche!

6 En effet, un peuple est venu fondre sur mon pays.
Il est puissant et innombrable.

Il a les dents d'un lion,
les mâchoires d'une lionne.
7 Il a dévasté ma vigne,
il a ravagé mon figuier,
il l'a dépouillé, abattu.
Les rameaux de la vigne ont blanchi.
8 Lamente-toi, comme la jeune femme qui s'habille d'un sac
pour pleurer le fiancé de sa jeunesse!

9 Les offrandes végétales et liquides ont disparu
de la maison de l'Eternel;
les prêtres, les serviteurs de l'Eternel,
sont dans le deuil.

10 Les champs sont dévastés,
la terre est attristée,
car les blés sont détruits,
le vin nouveau est perdu, l'huile est desséchée.
11 Les laboureurs sont consternés,
les vignerons se lamentent
à cause du blé et de l'orge,
parce que la moisson des champs est perdue.
12 La vigne est desséchée,
le figuier flétri;
le grenadier, le palmier, le pommier,
tous les arbres des champs sont desséchés.
La joie a cessé parmi les hommes!

13 Prêtres, couvrez-vous de sacs et pleurez!
Lamentez-vous, serviteurs de l'autel!
Venez, passez la nuit habillés de sacs,
serviteurs de mon Dieu,
car les offrandes végétales et liquides ont été retenues
loin de la maison de votre Dieu.
14 Proclamez un jeûne, une assemblée solennelle!
Rassemblez les anciens, tous les habitants du pays,
dans la maison de l'Eternel, votre Dieu,
et criez à l'Eternel!
15 Quel jour terrible!
*Oui, le jour de l'Eternel est proche,
il vient comme une dévastation décidée par le Tout-Puissant. 
16 La nourriture n'est-elle pas enlevée sous nos yeux?
La joie et l'allégresse n'ont-elles pas disparu
de la maison de notre Dieu?
17 Les semences ont séché sous les mottes,
les greniers sont vides,
les entrepôts sont en ruine,
car il n'y a pas de blé.
18 Comme les bêtes gémissent!
Les troupeaux de bœufs sont effrayés
parce qu'ils n'ont plus de pâturage,
et même les troupeaux de brebis dépérissent.
19 C'est vers toi que je crie, Eternel,
car le feu a dévoré les plaines du désert
et la flamme a brûlé tous les arbres des champs.

20 Les bêtes sauvages crient aussi vers toi,
car les torrents sont à sec
et le feu a dévoré les plaines du désert.


Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
Joël 1

  • 1.2 Anciens : terme pouvant désigner les responsables du peuple ou les vieillards.

  • 1.15 Oui… Tout-Puissant : même texte en Esaïe 13.6. [Lamentez-vous, *car le jour de l'Eternel est proche! Il vient comme une dévastation décidée par le Tout-Puissant.  ]



NOTES - COMMENTAIRES DU LIVRE DE JOËL

Chapitre 1.1

Note :

En tant que prophète, Joël s’adresse à Juda, le royaume du Sud. Unies à l’époque de David puis de Salomon, les 12 tribus d’Israël se sont ensuite divisées en deux royaumes. Deux d’entre elles (Juda et Benjamin) sont restées fidèles à la dynastie davidique et ont reconnu l’autorité royale de Roboam, le fils de Salomon. Elles ont formé le royaume du Sud, appelé Juda d’après le nom de sa tribu principale. Les 10 autres tribus ont suivi Jéroboam et ont formé le royaume du nord (Israël), dont la dernière capitale a été Samarie.

 

Le livre ne précise pas l’époque du ministère prophétique de Joël, mais beaucoup pensent qu’il s’agit du règne de Joas (835-796 av. J.C). Quoi qu’il en soit, la date de composition du livre est bien moins importante que son message, qui transcende les circonstances : le péché attire le jugement divin, mais, à côté de la justice de Dieu, nous pouvons aussi compter sur sa compassion.

 

Chapitre 1.3

Note :

Dieu demande aux parents de raconter leur historie à leurs enfants pour leur transmettre les leçons importantes qu’ils ont apprises. Evoquer nos expériences devant les plus jeunes, c’est leur faire un cadeau précieux : nous les aidons ainsi à reproduire nos succès et à éviter nos erreurs.

 

Chapitre 1.4

Note :

Une invasion d’insectes peut être aussi dévastatrice qu’une armée conquérante. Les sauterelles se rassemblent en d’innombrables essaims (Joël 1.6). [6 En effet, un peuple est venu fondre sur mon pays. Il est puissant et innombrable.

En volant à plusieurs mètres au-dessus du sol, elles assombrissent le ciel et voilent le soleil (Joël 2.2).

2 Ecoutez ceci, anciens,
prêtez l'oreille, vous tous, habitants du pays!
Est-il déjà arrivé quelque chose de pareil durant votre vie
ou celle de vos ancêtres?

Lorsqu’elles atterrissent, elles dévorent presque toute la végétation (Joël 1.7-12)

[7 Il a dévasté ma vigne,
il a ravagé mon figuier,
il l'a dépouillé, abattu.
Les rameaux de la vigne ont blanchi.
8 Lamente-toi, comme la jeune femme qui s'habille d'un sac
pour pleurer le fiancé de sa jeunesse!

9 Les offrandes végétales et liquides ont disparu
de la maison de l'Eternel;
les prêtres, les serviteurs de l'Eternel,
sont dans le deuil.

10 Les champs sont dévastés,
la terre est attristée,
car les blés sont détruits,
le vin nouveau est perdu, l'huile est desséchée.
11 Les laboureurs sont consternés,
les vignerons se lamentent
à cause du blé et de l'orge,
parce que la moisson des champs est perdue.
12 La vigne est desséchée,
le figuier flétri;
le grenadier, le palmier, le pommier,
tous les arbres des champs sont desséchés.
La joie a cessé parmi les hommes!]

 

recouvrant et pénétrant tout (Joël 2.9).

9 Les offrandes végétales et liquides ont disparu
de la maison de l'Eternel;
les prêtres, les serviteurs de l'Eternel,
sont dans le deuil.

Etant donné la façon détaillée dont ce fléau est décrit, plusieurs commentateurs considèrent que Joël évoque une invasion de sauterelles réelle, qui s’est déjà produite dans le pays ou qui va bientôt survenir. Pour d’autres, ces insectes symbolisent une armée ennemie. Quoi qu’il en soit, les sauterelles évoquent la dévastation et le but du message est d’avertir le peuple que Dieu le punira à cause de ses péchés. Joël appelle ce jugement « le jour de l’Eternel » (voir n. 1.15).

 

Chapitre 1.5

5 Réveillez-vous, ivrognes, et pleurez!
Vous tous, buveurs de vin, lamentez-vous
parce que le vin nouveau vous est enlevé de la bouche!

Note

Les Judéens ont perdu toute sensibilité au mal. Du point de vue physique comme du point de vue moral, leurs sens se sont émoussés. Joël les appelle à sortir de leur état d’autosatisfaction et à reconnaître leurs péchés avant qu’il ne soit trop tard. Autrement, tout sera détruit, même le fruit qui a causé leur ivresse. Une époque de paix et de prospérité peut nous endormir. Ne laissons pas l’abondance matérielle nous empêcher de rester spirituellement éveillés.

 

Chapitre 1.9

9 Les offrandes végétales et liquides ont disparu
de la maison de l'Eternel;
les prêtres, les serviteurs de l'Eternel,
sont dans le deuil.

Note :

La dévastation a provoqué une pénurie de farine et de vin pour les offrandes végétales et liquides (voir Lévitique 1.2).[«Transmets ces instructions aux Israélites: Lorsque quelqu'un parmi vous fera une offrande à l'Eternel, il offrira du bétail, du gros ou du petit bétail. ]

 

Chapitre 1.13

13 Prêtres, couvrez-vous de sacs et pleurez!
Lamentez-vous, serviteurs de l'autel!
Venez, passez la nuit habillés de sacs,
serviteurs de mon Dieu,
car les offrandes végétales et liquides ont été retenues
loin de la maison de votre Dieu.

Note :

Être revêtu d’un sac était un signe de deuil, lors d’un enterrement. Ici, c’est une manière d’évoquer le regret face au mal commis et le désir de changer d’attitude.

 

Chapitre 1.14

14 Proclamez un jeûne, une assemblée solennelle!
Rassemblez les anciens, tous les habitants du pays,
dans la maison de l'Eternel, votre Dieu,
et criez à l'Eternel!

Note :

Le « jeûne » est une abstention de nourriture ; une telle période est propice pour s’approcher de Dieu avec humilité en exprimant des regrets pour les fautes commises et en priant avec ferveur. Dans l’Ancien Testament, les hommes jeûnent souvent lorsqu’un désastre frappe leur nation, afin de porter leur attention vers l’Eternel et de manifester leur changement d’attitude et leur engagement sincère

 

(cf Juges 20.26 )

[Tous les Israélites et tout le peuple montèrent jusqu'à Béthel. Ils pleurèrent et restèrent là devant l'Eternel. Ils jeûnèrent ce jour-là jusqu'au soir et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices de communion devant l'Eternel. ]

 

(1 Rois 21.27)

[Après avoir entendu les paroles d'Elie, Achab déchira ses habits, se couvrit d'un sac à même la peau et jeûna. Il dormait avec ce sac et il marchait tout lentement. ]

 

(Esdras 8.21)

[Là, près du fleuve d'Ahava, j'ai proclamé un jeûne d'humiliation devant notre Dieu, afin de le prier de nous accorder un heureux voyage, à nous, à nos enfants et à tout ce qui nous appartenait. ]

 

(Jonas 3.5).

[Les habitants de Ninive crurent à Dieu. Ils proclamèrent un jeûne et s'habillèrent de sacs, depuis les plus grands jusqu'aux plus petits. ]

 

L’ « assemblée solennelle » est un rassemblement religieux public où chacun peut exprimer son repentir et prier Dieu pour qu’il fasse grâce.

 

Chapitre 1.15-19

15 Quel jour terrible!
*Oui, le jour de l'Eternel est proche,
il vient comme une dévastation décidée par le Tout-Puissant. 
16 La nourriture n'est-elle pas enlevée sous nos yeux?
La joie et l'allégresse n'ont-elles pas disparu
de la maison de notre Dieu?
17 Les semences ont séché sous les mottes,
les greniers sont vides,
les entrepôts sont en ruine,
car il n'y a pas de blé.
18 Comme les bêtes gémissent!
Les troupeaux de bœufs sont effrayés
parce qu'ils n'ont plus de pâturage,
et même les troupeaux de brebis dépérissent.
19 C'est vers toi que je crie, Eternel,
car le feu a dévoré les plaines du désert
et la flamme a brûlé tous les arbres des champs

Note :

Sans Dieu, la destruction est certaine. Ceux qui n’ont pas accepté son amour et son pardon devront comparaître un jour devant lui sans possibilité de faire appel. Profitons de l’amour et de la compassion du Seigneur pendant que nous en avons encore l’occasion (Joël 3.5).[»Alors *toute personne qui fera appel au nom de l'Eternel sera sauvée; *il y aura des rescapés sur le mont Sion et à Jérusalem, comme l'a dit l'Eternel, et parmi les survivants que l'Eternel appellera ]

 

Chapitre 1.15

15 Quel jour terrible!
*Oui, le jour de l'Eternel est proche,
il vient comme une dévastation décidée par le Tout-Puissant. 

Note :

L’expression « le jour de l’Eternel » revient souvent dans le livre :

(cf Joël 2.1, 11)

[Sonnez de la trompette dans Sion,
faites-la retentir sur ma montagne sainte!
Que tous les habitants du pays tremblent,
car le jour de l'Eternel vient, il est proche:

- – -

Sonnez de la trompette dans Sion,
faites-la retentir sur ma montagne sainte!
Que tous les habitants du pays tremblent,
car le jour de l'Eternel vient, il est proche:

 

(Joël 3.4)

Le soleil se changera en ténèbres et la lune en sang avant l'arrivée du jour de l'Eternel, de ce jour grand et terrible.

 

(Joël 4.14)

Ce sont des foules, des foules dans la vallée du jugement, car le jour de l'Eternel est proche dans la vallée du jugement.

 

et dans tout l’Ancien Testament. Elle désigne toujours un évènement extraordinaire, qu’il se situe dans le présent (comme l’invasion de sauterelles), dans le futur proche (comme la destruction de Jérusalem ou la défaite de nations ennemies) ou dans la période finale de l’histoire de l’humanité, au moment où Dieu vaincra définitivement toutes les forces du mal.

 

Même lorsque l’expression renvoie à un évènement contemporain, elle anticipe l’intervention du Seigneur à la fin des temps. Celle-ci aura deux aspects :

1° le jugement final du mal et du péché ;

2° la récompense finale des croyants fidèles. La justice et la vérité règneront, mais seulement après un temps de souffrance (Zacharie 14.1-3).

[1 Voici qu'arrive un jour pour l'Eternel,
et l'on partagera au milieu de toi le butin qu'on t'a pris.
2 Je rassemblerai toutes les nations pour qu'elles attaquent Jérusalem:
la ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées;
la moitié de la ville partira en exil,
mais le reste du peuple ne sera pas éliminé de la ville.
3 L'Eternel sortira et combattra contre ces nations,
comme il combat le jour de la bataille. ]

 

Si nous avons placé notre confiance dans le Seigneur, c’est avec espérance que nous attendons ce jour, puisque tous les fidèles seront unis à Dieu pour toujours.

 

 

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

 

121672973