PERPETUONS LE SOUVENIR DE SON SACRIFICE ULTIME

 

 

Psaumes 22:16-17 (Segond 21)

16 Ma force se dessèche comme l'argile,
et ma langue s'attache à mon palais;
tu me réduis à la poussière de la mort.
17 Oui, des chiens m'environnent,
une bande de scélérats rôdent autour de moi;
ils ont percé mes mains et mes pieds.

 

 

Ce Psaume Messianique a été écrit annonçant plus de 1000 ans avant que le seigneur Jésus-Christ ne soit cloué sur la croix au Golgotha pour porter nos péchés en son corps, sur la croix.

 

Nous ne pouvons qu'imaginer non seulement les douleurs physiques, mais aussi morales du Messie

en les adaptantà notre compréhension en compassion, et illustrer par des mots la malédiction qui y est attachée

 

« son cadavre ne passera point la nuit sur le bois ; mais tu l'enterreras le jour même, car celui qui est pendu est un objet de malédiction auprès de Dieu, et tu ne souilleras point le pays que l'Éternel, ton Dieu, te donne pour héritage. (Deutéronome 21:23) »

 

« Regardez mes mains et mes pieds: c'est bien moi. Touchez-moi et regardez: un esprit n'a ni chair ni os comme, vous le voyez bien, j'en ai.» (Luc 24:39)

 

Aux disciples craintifs, ces paroles le leur confirment : « Ceci est mon corps qui est donné pour vous » et « faîtes ceci en mémoire de moi » ainsi qu'il est rapporté par (Luc 22:1920)[[19 Ensuite il prit du pain et, après avoir remercié Dieu, il le rompit et le leur donna en disant: «Ceci est mon corps qui est donné pour vous. Faites ceci en souvenir de moi.»
20 Après le souper il prit de même la coupe et la leur donna en disant: «Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang qui est versé pour vous. ]

 

Ainsi le Seigneur nous demande de prendre à notre tour ses aliments en souvenir des souffrances qu'il a subies pour sauver par amour sa créature qui a « le cou raide »

 

Il nous demande de les partager ainsi jusqu'à son retour , prenons ce pain et ce vin tous ensemble.

 

Prions

 

Amen

 

J.PH.

121672973