LE CŒUR DE L’ENSEIGNEMENT !

 

Ecoute, Israël ! L’Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel. Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force. (Deutéronome 6.4-5)

 

Lecture proposée : (Psaume 81.8-17)

Psaumes 81:8-17 (Segond 21)

8 Tu as crié dans la détresse, et je t'ai délivré;
je t'ai répondu au cœur de l'orage,
je t'ai mis à l'épreuve près des eaux de Meriba.     – Pause.
9 Ecoute, mon peuple, et je t'avertirai!
Israël, si seulement tu m'écoutais!
10 Qu'il n'y ait au milieu de toi aucun autre dieu!
Ne te prosterne pas devant des dieux étrangers!
11 *Je suis l'Eternel, ton Dieu, qui t'ai fait sortir d'Egypte. 
Ouvre ta bouche, et je la remplirai!
12 Mais mon peuple ne m'a pas écouté,
Israël n'a pas voulu de moi.
13 Alors je les ai livrés aux penchants de leur cœur,
et ils ont suivi leurs propres projets.
14 Si seulement mon peuple m'écoutait,
si seulement Israël marchait dans mes voies!
15 En un instant j'humilierais leurs ennemis,
je tournerais ma main contre leurs adversaires.
16 Ceux qui détestent l'Eternel le flatteraient,
et le bonheur d'Israël durerait toujours.
17 Je le nourrirais du meilleur blé,
et je le rassasierais de miel sauvage

 

 

Les juifs connaissent par cœur les versets ci-dessus et les répètent matin et soir depuis des millénaires. Jésus lui-même a dû les apprendre sur les genoux de ses parents dès qu’il a su parler. D’ailleurs, lorsqu’un scribe lui demanda quel était le premier de tous les commandements, il répondit par les versets ci-dessus !

 

Ce passage est appelé de son premier mot « Shema » qui a été traduit par « écoute » en français. La langue hébraïque comportant dix fois moins de mots que le français courant, ils recouvrent donc plus de sens. Ainsi, le mot « shema » veut aussi dire « apprendre », « comprendre » et aussi « obéir » !

 

Pour un hébreu, écouter et obéir sont donc une même réalité. « Que celui qui a des oreilles pour entendre entende », disait souvent Jésus, ce qui veut dire : « Vous avez entendu mes paroles, maintenant obéissez de tout votre cœur ! » Ce lien écoute-obéissance va à l’encontre de notre culture influencée par les penseurs grecs (comme Platon) qui séparaient la pensée du monde physique.

 

Qu’en est-il de nous ? Comment écoutons-nous Dieu ? Lisons-nous la Parole pour lui obéir de tout notre cœur ou la laissons-nous tomber sur le bord du chemin, ou au milieu des ronces : soucis de la vie et séduction des richesses

 

 

-(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Eric Preudh’omme)

121672973