UN REGARD SEREIN

A qui avez-vous confié votre avenir ?

 

Avez-vous déjà imaginé ce que signifiait être aveugle ? Alors, fermez vos yeux un instant. Tout est soudain noir autour de vous. Plus de couleurs, plus de formes. Rien que du noir partout. Maintenant, gardez vos yeux fermés et levez-vous pour aller faire vos courses…

 

Si hélas, quelques personnes vivent cela au quotidien, comprenons que l’humanité est dans le même aveuglement. Car, malgré ses prétentions, elle marche à tâtons ! Crises, misères, tremblements de terre et autres catastrophes démontrent la fragilité de l’homme et son incapacité à anticiper l’avenir. C’est pourquoi nous nous réfugions derrière de piètres espérances. Mais ce ne sont qu’illusions fabriquées sur mesure, un réflexe humain face à la difficulté. Alors, quelles sont vos espérances d’avenir ? A qui confier votre avenir ?

 

A vous-même ?

 

La personne en qui l’on a certainement le plus confiance, c’est soi-même. Vous ne confieriez pas votre avenir à un inconnu ! Alors, vous comptez sur vos propres capacités à gérer l’avenir. Seulement il faut bien l’avouer, vos échecs répétés, vos difficultés quotidiennes démontrent que vous êtes incapable de maîtriser votre avenir et toutes ses surprises. Personne n’est parfait. Alors, à qui confier votre avenir ?

 

Aux voyants ?

 

Il semblerait que certaines personnes aient la faculté de voir l’avenir. Mais, si tel était le cas, pourquoi vivent-elles les mêmes difficultés que vous ? Hélas, trop de personnes tombent dans le piège de la voyance ou de l’horoscope, parce qu’elles ne maîtrisent pas leur avenir. La tentation de savoir crée une dépendance malsaine qui ôte le bonheur. Alors à qui confier l’avenir de votre famille ?

 

A la religion ?

 

La capacité des religions à donner un sens à la vie des hommes laisse perplexe. Trop de mauvais exemples, trop de guerres, de souffrance pour imposer un « dieu » factice. La religion invente son « dieu » pour offrir des espoirs souvent contraires à ceux du véritable Dieu. Vivre une religion nous donne le sentiment de bien faire et de pouvoir, avec un peu de chance, gagner le « paradis », c’est-à-dire un avenir. Mais la religion n’offre qu’unE espérance fragile et humaine. Alors, à qui confier vos inquiétudes ?

 

Au désespoir ?

 

Puisqu’il n’existe aucune solution pour avancer avec sécurité dans la vie, certains préfèrent jeter l’éponge. « Je n’en peux plus ! » Alors le désespoir s’invite sournoisement dans le cœur et doucement, comme un poison, il conduit vers la prison de la dépression. Alors, les bras ballants, on perd tout goût à la vie. Avec un peu de chance, certains en sortent indemnes… Mais d’autres, face au néant, tirent leur révérence. Alors, à qui confier votre éternité ?

 

A Jésus-Christ ?

 

Pourquoi confierais-je ma vie à Jésus-Christ ? Je ne le connais pas ! D’ailleurs n’est-il pas préférable de le classer dans la case « religion » ? Non, car Jésus n’est pas venu vendre une religion, mais révéler son Père, le Dieu unique. Durant son ministère terrestre, il a démontré qu’il connaissait les hommes. Il les a guéris, consolés et pardonnés. Il a également prouvé sa connaissance du passé, du présent et de l’avenir. Alors, comment ne pas avoir confiance en Jésus ?

 

 

Ce même Jésus a aussi révélé le problème de l’humanité : le péché. Pécher signifie « louper le but». Voilà pourquoi naissent les guerres, les famines et les injustices de notre monde. Car six milliards d’êtres humains loupent leur but tous les jours ! Alors, à qui confier votre avenir ?

 

Il faut choisir :

 

Il vous faut à présent choisir « qui » est digne de confiance pour vous accompagner vers l’avenir Jésus-Christ désire que vous lui fassiez confiance. Il sait tout de votre vie, dans les moindres détails, passés, présents et à venir. Et malgré tout ce qu’il sait de vous, il ne vous juge pas ! Au contraire, il vous aime. Oui, il vous laisse une chance de reconnaitre vos péchés et de lui demander pardon . Car celui qui reconnaît ses péchés reconnaît aussi son incapacité à gérer son avenir : il a besoin de Jésus.

 

Vous avez certainement assuré votre domicile ou votre voiture. Vous avez anticipé parce que vous connaissiez les risques éventuels… Alors, pourquoi refuseriez-vous d’assurer votre ultime départ ? Vous connaissez les risques : une chance sur deux de rencontrer votre Créateur !

 

Aujourd’hui, prenez le temps de réfléchir à qui vous voulez confier votre avenir. Nul n’est digne de confiance, sinon Jésus-Christ. Son choix a été fait autrefois par le psalmiste : « Oui, mon âme, confie-toi en Dieu ! Car de lui vient mon espérance ».  (la Bible, psaume 62.6).

 

Dans ce monde difficile, ce même choix vous est proposé : « Déchargez-vous sur lui (Jésus-Christ) de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous » (1 Pierre 5.7).

 

Alors réjouissez-vous aujourd’hui : vous avez un avenir en Jésus-Christ !

 

« Car il y aura un avenir pour toi et ton espérance ne sera pas déçue ».  (Proverbes 23.18)

 

« Car moi, le Seigneur, je sais bien quels projets je forme pour vous ; et je vous l’affirme : ce ne sont pas des projets de malheur mais des projets de bonheur. Je veux vous donner un avenir à espérer. » (Jérémie 29.11).

 

 

(Flyer de « Média Espérance » - Emmanuel Fischer)

121672973