UN MONDE CAMOUFLE, MAIS MORTEL

 

Vous ne pouvez boire la coupe du Seigneur et la coupe des démons ; vous ne pouvez participer à la table du Seigneur et à la table des démons. (1 Corinthiens 10.21)

 

Lecture proposée : (1 Corinthiens 10.14-22)

14 C'est pourquoi, mes bien-aimés, fuyez l'idolâtrie. 15 Je vous parle comme à des personnes intelligentes; jugez vous-mêmes de ce que je dis. 16 La coupe de bénédiction que nous bénissons n'est-elle pas la communion au sang de Christ? Le pain que nous rompons n'est-il pas la communion au corps de Christ? 17 Puisqu'il y a un seul pain, nous qui sommes nombreux, nous formons un seul corps, car nous participons tous à un même pain. 18 Voyez les Israélites: ceux qui mangent les animaux offerts en sacrifice ne sont-ils pas en communion avec l'autel? 19 Que veux-je donc dire? Que la viande sacrifiée aux idoles aurait de l'importance, ou qu'une idole serait quelque chose? Pas du tout. 20 Mais ce que les non-Juifs sacrifient, ils le sacrifient à des démons, et non à Dieu; or, je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. 21 Vous ne pouvez pas boire à la coupe du Seigneur et à la coupe des démons; vous ne pouvez pas participer à la table du Seigneur et à la table des démons. 22 Ou bien voulons-nous provoquer la jalousie du Seigneur? Sommes-nous plus forts que lui?

 

On ne saurait compter – même parmi ceux qui revendiquent le nom de chrétiens – les personnes qui consultent les voyants, lisent les horoscopes, interrogent le pendule ou font tourner les tables. Elles n’en mesurent évidemment pas la gravité et en découvrent souvent trop tard les conséquences désastreuses. Ces choses sont à ce point abominables aux yeux de Dieu qu’il avait demandé à Israël de mettre à mort par lapidation quiconque s’y  adonnait. (Deutéronome 18.9-12).[9 »Lorsque tu seras entré dans le pays que l'Eternel, ton Dieu, te donne, tu n'apprendras pas à imiter les pratiques abominables de ces nations-là. 10 Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de sorcier, 11 de magicien, personne qui consulte les esprits ou les spirites, personne qui interroge les morts. 12 En effet, celui qui fait cela fait horreur à l'Eternel et c'est à cause de ces pratiques abominables que l'Eternel, ton Dieu, va chasser ces nations devant toi. ]

 

Il est vrai que certaines choses peuvent paraître anodines, n’être rien en elles-mêmes, ce que Paul disait des viandes sacrifiées aux idoles. Mais, derrière elles, se cache le monde des démons. Y toucher, c’est entrer -même si c’est de façon inconsciente – en communion avec ces êtres spirituels mauvais.

 

Bien de ces « chrétiens », chaque dimanche, s’approcheront de ce que l’on appelle « la table du Seigneur », partageront les éléments : pain et fruit de la vigne, qui rappellent sa mort. S’ils n’ont pas d’abord confessé et définitivement abandonné ces pratiques, et même la simple apparence de communion avec l’occulte, ils tomberont peut-être à leur tour sous le jugement du Dieu saint comme ceux dont l’apôtre parle en 1 Corinthiens 11.30-31).[ 30 C'est pour cela qu'il y a parmi vous beaucoup d'infirmes et de malades, et que plusieurs sont morts. 31 Si nous nous examinions nous-mêmes, nous ne serions pas jugés.]

 

-(Extrait des « Méditations Quotidiennes – Richard Doulière)

121672973