ACTES DES APÔTRES COMMENTES [LS21]-22--71 - CHAPITRE 9-28

 

Actes 9 (Segond 21)

Miracles à Lydde et Jaffa

1 Quant à Saul, il respirait toujours la menace et le meurtre contre les disciples du Seigneur. Il se rendit chez le grand-prêtre 2 et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas afin de pouvoir arrêter et amener à Jérusalem les partisans de cet enseignement qu'il trouverait, hommes ou femmes.
3 Comme il était en chemin et qu'il approchait de Damas, tout à coup, une lumière qui venait du ciel resplendit autour de lui. 4 Il tomba par terre et entendit une voix lui dire: «Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?» 5 Il répondit: «Qui es-tu, Seigneur?» Et le Seigneur dit: «Moi, je suis Jésus, celui que tu persécutes. 6 Lève-toi, entre dans la ville et on te dira ce que tu dois faire.» 7 Les hommes qui l'accompagnaient s'arrêtèrent, muets de stupeur; ils entendaient bien la voix, mais ils ne voyaient personne. 8 Saul se releva de terre. Malgré ses yeux ouverts, il ne voyait rien; on le prit par la main pour le conduire à Damas. 9 Il resta trois jours sans voir et il ne mangea ni ne but rien.
10 Or, il y avait à Damas un disciple du nom d'Ananias. Le Seigneur lui dit dans une vision: «Ananias!» Il répondit: «Me voici, Seigneur!» 11 Le Seigneur lui dit alors: «Lève-toi, va dans la rue qu'on appelle la droite et, dans la maison de Judas, demande un dénommé Saul de Tarse. En effet, il prie 12 et il a vu en vision un homme appelé Ananias entrer et poser les mains sur lui afin qu'il retrouve la vue.» 13 Ananias répondit: «Seigneur, j'ai appris de beaucoup tout le mal que cet homme a fait à tes saints à Jérusalem, 14 et ici il a pleins pouvoirs, de la part des chefs des prêtres, pour arrêter tous ceux qui font appel à toi.» 15 Mais le Seigneur lui dit: «Vas-y, car cet homme est un instrument que j'ai choisi pour faire connaître mon nom aux non-Juifs, aux rois et aux Israélites. 16 Je lui montrerai tout ce qu'il doit souffrir pour moi.»
17 Ananias partit. Une fois entré dans la maison, il posa les mains sur Saul en disant: «Saul mon frère, le Seigneur, [le Jésus] qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu retrouves la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit.» 18 Aussitôt il tomba comme des écailles de ses yeux et il retrouva la vue. Il se leva et fut baptisé; 19 après avoir pris de la nourriture, il retrouva des forces. Il resta quelques jours avec les disciples qui étaient à Damas 20 et se mit aussitôt à proclamer dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu. 21 Tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits et disaient: «N'est-ce pas l'homme qui persécutait à Jérusalem ceux qui font appel à ce nom-là et n'est-il pas venu ici pour les arrêter et les conduire devant les chefs des prêtres?» 22 Cependant Saul se fortifiait de plus en plus, et il confondait les Juifs qui habitaient Damas en démontrant que Jésus est le Messie.
23 Au bout d'un certain temps, les Juifs se concertèrent pour le supprimer, 24 mais leur complot parvint à la connaissance de Saul. On gardait les portes jour et nuit afin de pouvoir le tuer. 25 Cependant, une nuit, les disciples le prirent et le descendirent le long de la muraille, assis dans une corbeille.
26 Arrivé à Jérusalem, Saul essaya de se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui car ils ne croyaient pas qu'il était un disciple. 27 Alors Barnabas le prit avec lui, le conduisit vers les apôtres et leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur qui lui avait parlé et avec quelle assurance il avait prêché à Damas au nom de Jésus. 28 Saul allait et venait avec eux dans Jérusalem et s'exprimait en toute assurance au nom du Seigneur.29 Il parlait aussi et discutait avec les Hellénistes, mais ceux-ci cherchaient à le supprimer. 30 L'ayant appris, les frères l'emmenèrent à Césarée et le firent partir pour Tarse.
31 L'Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie; elle s'édifiait, marchait dans la crainte du Seigneur et grandissait grâce à l'aide du Saint-Esprit.
32 Comme Pierre parcourait tout le pays, il descendit aussi rendre visite aux saints qui habitaient à Lydde. 33 Il y trouva un homme appelé Enée, qui était couché sur un lit depuis 8 ans parce qu'il était paralysé. 34 Pierre lui dit: «Enée, Jésus-Christ te guérit. Lève-toi et fais toi-même ton lit!» Aussitôt il se leva. 35 Tous les habitants de Lydde et du Saron le virent et se convertirent au Seigneur.
36 Il y avait à Jaffa, parmi les disciples, une femme appelée Tabitha, ce qui signifie «gazelle». Elle faisait beaucoup de bien et donnait de son argent aux autres. 37 Elle tomba malade à cette époque-là et mourut. Après l'avoir lavée, on la déposa dans une chambre à l'étage. 38 Or Lydde est près de Jaffa et les disciples avaient appris que Pierre s'y trouvait; ils envoyèrent donc [deux hommes] vers lui pour le supplier de venir jusque chez eux sans tarder. 39 Pierre se leva et partit avec eux. A son arrivée, on le conduisit dans la chambre à l'étage. Toutes les veuves l'entourèrent en pleurant et lui montrèrent toutes les robes et les manteaux que faisait Tabitha quand elle était avec elles. 40 Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux et pria. Puis il se tourna vers le corps et dit: «Tabitha, lève-toi!» Elle ouvrit les yeux et, quand elle vit Pierre, elle s'assit. 41 Il lui donna la main et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves et la leur présenta vivante. 42 Cela fut connu de tout Jaffa et beaucoup crurent au Seigneur. 43 Pierre resta quelque temps à Jaffa, chez un tanneur qui s'appelait Simon.


Notes de la Bible Segond 21

A savoir : les notes ne font PAS partie du texte biblique.
Actes 9

  • 9.13 Tes saints : manière de désigner les chrétiens en tant que personnes consacrées à Dieu et appelées à avoir le comportement qui découle de leur appartenance à ce Dieu.

  • 9.29 Hellénistes : Juifs ayant vécu en dehors du territoire d'Israël et parlant le grec.

 

 

COMMENTAIRES CHAPITRE 9 DES ACTES DES APÔTRES

 

 

Chapitre 9.2-5

2 et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas afin de pouvoir arrêter et amener à Jérusalem les partisans de cet enseignement qu'il trouverait, hommes ou femmes.
3 Comme il était en chemin et qu'il approchait de Damas, tout à coup, une lumière qui venait du ciel resplendit autour de lui. 4 Il tomba par terre et entendit une voix lui dire: «Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?» 5 Il répondit: «Qui es-tu, Seigneur?» Et le Seigneur dit: «Moi, je suis Jésus, celui que tu persécutes.

Note :

Alors qu’il se rend à Damas, Saul est confronté au Christ ressuscité et à la véracité de l’Evangile. Dieu fait parfois irruption de façon spectaculaire dans la vie de quelqu’un, d’autres fois la conversion se fait en toute douceur et tranquillité. Il est impossible de définir ne norme, une expérience particulière à vivre nécessairement, pour la conversion. La bonne manière de venir à la foi en Jésus, c’est le chemin choisi pour nous par Dieu.

 

Chapitre 9.2

2 et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas afin de pouvoir arrêter et amener à Jérusalem les partisans de cet enseignement qu'il trouverait, hommes ou femmes.

Note :

Saul (le futur apôtre Paul) met tant d’ardeur à défendre ses convictions qu’il commence une campagne de persécution contre tous ceux qui croient en Jésus-Christ (« les partisans de cet enseignement »). Pourquoi des Juifs de Jérusalem veulent-ils persécuter les chrétiens jusqu’à Damas ?

1°) pour arrêter les chrétiens de Jérusalem qui s’y sont réfugiés ;

2°) pour empêcher l’expansion du christianisme vers d’autres villes importantes ;

3°) pour éviter que les chrétiens ne provoquent des problèmes avec Rome ;

4°) pour gagner en mérite et construire leur réputation de vrais pharisiens, zélés pour la loi ;

5°) pour unifier les factions du judaïsme  en leur donnant un ennemi commun.

 

Chapitre 9.3-5

3 Comme il était en chemin et qu'il approchait de Damas, tout à coup, une lumière qui venait du ciel resplendit autour de lui. 4 Il tomba par terre et entendit une voix lui dire: «Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?» 5 Il répondit: «Qui es-tu, Seigneur?» Et le Seigneur dit: «Moi, je suis Jésus, celui que tu persécutes

Note :

Paul mentionnera ce moment comme le début de sa nouvelle vie

(1 Corinthiens 9.1)

[Ne suis-je pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N'ai-je pas vu Jésus[-Christ] notre Seigneur? N'êtes-vous pas mon œuvre dans le Seigneur?]

 

(1Corinthiens 15.8)

[Après eux tous, il m'est apparu à moi aussi, comme à un enfant né hors terme.]

 

Galates 1.15-16).

[15 Mais Dieu m'avait mis à part dès le ventre de ma mère et m'a appelé par sa grâce. 16 Lorsqu'il a trouvé bon de révéler son Fils en moi afin que je l'annonce parmi les non-Juifs, je n'ai consulté personne, ]

 Au centre de cette merveilleuse expérience se trouve Jésus. Paul n’a pas une vision, il voit le Christ ressuscité en personne (Actes 9.17)  [17 Ananias partit. Une fois entré dans la maison, il posa les mains sur Saul en disant: «Saul mon frère, le Seigneur, [le Jésus] qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu retrouves la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit.» ] .

 Il reconnaît Jésus comme le Seigneur, avoue son péché, soumet sa vie au Christ et décide de lui obéir. La vraie conversion passe par une rencontre personnelle avec Jésus-Christ et conduit à une nouvelle vie, en communion avec lui.

 

Chapitre 9.3

3 Comme il était en chemin et qu'il approchait de Damas, tout à coup, une lumière qui venait du ciel resplendit autour de lui

Note :

Damas, ville commerciale clé, était située à environ 240 km au nord-est de Jérusalem, dans la province romaine de Syrie. Plusieurs routes commerciales la reliaient à d’autres villes du monde romain. Saul suppose sans doute qu’en y éradiquant le christianisme il empêchera son expansion vers les autres régions.

 

Chapitre 9.5

5 Il répondit: «Qui es-tu, Seigneur?» Et le Seigneur dit: «Moi, je suis Jésus, celui que tu persécutes.

Note :

Saul pensait poursuivre des hérétiques, mais il persécutait le Messie lui-même. Aujourd’hui, celui qui persécute les croyants persécute aussi Jésus (cf Matthieu 25.40,  45) [40 Et le roi leur répondra: ‘Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait cela à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait.' / 45 Et il leur répondra: ‘Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n'avez pas fait cela à l'un de ces plus petits, c'est à moi que vous ne l'avez pas fait.' ] car les croyants sont le corps de Christ sur la terre.

 

Chapitre 9.13-14

13 Ananias répondit: «Seigneur, j'ai appris de beaucoup tout le mal que cet homme a fait à tes saints à Jérusalem, 14 et ici il a pleins pouvoirs, de la part des chefs des prêtres, pour arrêter tous ceux qui font appel à toi.»

Note :

« Pas lui, Seigneur, c’est impossible. Il ne pourra jamais devenir chrétien ! » Au fond c’est ce qu’Ananias répond lorsque Dieu lui annonce la conversion de Saul. Après tout, ce dernier voulait du mal aux chrétiens (Actes 9.2) [2 et lui demanda des lettres pour les synagogues de Damas afin de pouvoir arrêter et amener à Jérusalem les partisans de cet enseignement qu'il trouverait, hommes ou femmes.

 . En dépit de ses réticences (compréhensibles), Ananias obéit à Dieu. Veillons à ne pas limiter le Seigneur. Tout lui est possible. Obéissons-lui et suivons ses directives, même s’il nous conduit auprès de personnes effrayantes ou à des endroits difficiles.

 

Chapitre 9.15-16

15 Mais le Seigneur lui dit: «Vas-y, car cet homme est un instrument que j'ai choisi pour faire connaître mon nom aux non-Juifs, aux rois et aux Israélites. 16 Je lui montrerai tout ce qu'il doit souffrir pour moi.»
Note :

La foi en Christ est porteuse de grandes bénédictions mais souvent, aussi, de grandes souffrances. Paul souffrira pour sa foi (cf 2 Corinthiens 11.23-27). 23 Ils sont serviteurs de Christ? – Je parle comme un fou. – Je le suis plus encore: j'ai bien plus connu les travaux pénibles, infiniment plus les coups, bien plus encore les emprisonnements, et j'ai souvent été en danger de mort. 24 Cinq fois j'ai reçu des Juifs les quarante coups moins un, 25 trois fois j'ai été fouetté, une fois j'ai été lapidé, trois fois j'ai fait naufrage, j'ai passé un jour et une nuit dans la mer. 26 Fréquemment en voyage, j'ai été en danger sur les fleuves, en danger de la part des brigands, en danger de la part de mes compatriotes, en danger de la part des non-Juifs, en danger dans les villes, en danger dans les déserts, en danger sur la mer, en danger parmi les prétendus frères. 27 J'ai connu le travail et la peine, j'ai été exposé à de nombreuses privations de sommeil, à la faim et à la soif, à de nombreux jeûnes, au froid et au dénuement.]

Dieu nous appelle à nous engager pour lui, pas à rechercher le bien-être. Il promet d’être avec nous dans la souffrance et l’épreuve, et non de nous les épargner.

 

Chapitre 9.17
17 Ananias partit. Une fois entré dans la maison, il posa les mains sur Saul en disant: «Saul mon frère, le Seigneur, [le Jésus] qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu retrouves la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit.»

Note :

Ananias trouve Saul, comme indiqué. Bien que craignant cette rencontre, obéissant au Saint-Esprit il le salue avec amour : « Saul, mon frère ». Il n’est pas toujours facile de montrer notre amour aux autres, surtout si nous avons peur d’eux ou doutons de leurs motivations. Nous devons néanmoins obéir à Jésus (Jean 13.34)[ »Je vous donne un commandement nouveau: Aimez-vous les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. ] et suivre l’exemple d’Ananias en les accueillant et leur manifestant notre amour.

 

Chapitre 9.17-18
17 Ananias partit. Une fois entré dans la maison, il posa les mains sur Saul en disant: «Saul mon frère, le Seigneur, [le Jésus] qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu retrouves la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit.» 18 Aussitôt il tomba comme des écailles de ses yeux et il retrouva la vue. Il se leva et fut baptisé;

Note :

Bien qu’il ne soit pas fait mention d’un déversement particulier du Saint-Esprit sur Saul

 

( voir n 8.15-17) :

Chapitre 8.15-1715 Ceux-ci descendirent et prièrent pour eux afin qu'ils reçoivent le Saint-Esprit. 16 En effet, il n'était encore descendu sur aucun d'eux; ils avaient seulement été baptisés au nom du Seigneur Jésus. 17 Alors Pierre et Jean posèrent les mains sur eux et ils reçurent le Saint-Esprit. Note :C’est un moment crucial pour la propagation de la bonne nouvelle et pour l’expansion de l’Eglise. Pierre et Jean veillent à ce que le nouveau groupe de croyants ne grandisse pas de façon isolée. En voyant le Seigneur à l’œuvre en eux, ils ont l’assurance que le Saint-Esprit agit à travers tous les croyants, qu’ils soient Juifs pure souche, non juifs ou métis.

Beaucoup pensent que Dieu a choisi de déverser son Esprit de façon manifeste pour signaler qu’il s’agissait d’un moment particulier de l’histoire : celui de l’extension de l’Evangile à la Samarie à travers la prédication puissante des croyants. C’est un évènement spécial qui se répètera chez Corneille (Actes 10.44-47) [44 Pierre parlait encore quand le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. 45 Tous les croyants circoncis qui étaient venus avec Pierre furent stupéfaits de ce que le don du Saint-Esprit était déversé même sur les non-Juifs. 46 En effet, ils les entendaient parler en langues et célébrer la grandeur de Dieu. Alors Pierre dit: 47 «Peut-on refuser l'eau du baptême à ceux qui ont reçu le Saint-Esprit tout comme nous?»]où il sera un signe que les non-Juifs, malgré leur incirconcision, peuvent aussi recevoir la bonne nouvelle. Normalement, le Saint-Esprit entre dans la vie d’une personne à la conversion.

sa vie transformée et ses actes témoigneront de la présence et de la puissance de l’Esprit dans sa vie. De toute évidence, l’Esprit remplit Saul lorsqu’il retrouve la vue et est baptisé.

 

Chapitre 9.20

20 et se mit aussitôt à proclamer dans les synagogues que Jésus est le Fils de Dieu.

Note :

Certains chrétiens conseillent aux nouveaux convertis d’attendre d’être complètement formés dans la foi avant de chercher à communiquer la bonne nouvelle. Si Saul passe du temps avec d’autres croyants pour mieux connaître Jésus avant de se lancer dans son ministère, il n’attend pas avant de témoigner. Nous ne devons pas nous précipiter dans un ministère sans y être préparés, mais nous n’avons pas besoin d’attendre avant de dire aux autres ce qui nous est arrivé.

 

Chapitre 9.21-22

. 21 Tous ceux qui l'entendaient étaient stupéfaits et disaient: «N'est-ce pas l'homme qui persécutait à Jérusalem ceux qui font appel à ce nom-là et n'est-il pas venu ici pour les arrêter et les conduire devant les chefs des prêtres?» 22 Cependant Saul se fortifiait de plus en plus, et il confondait les Juifs qui habitaient Damas en démontrant que Jésus est le Messie.
Note :

Les arguments de Saul sont puissants car il est un brillant érudit. Mais ce qui convainc le plus, c’est la transformation dans sa vie. On sait que ce qu’il enseigne est vrai car sa façon de vivre en est la preuve. Il est important de savoir ce que la Bible enseigne et comment défendre notre foi, mais nos paroles devraient être confirmées par notre manière de vivre.

 

Chapitre 9.23

23 Au bout d'un certain temps, les Juifs se concertèrent pour le supprimer,

Note :

Galates 1.17-18 précise que Paul a quitté Damas et s’est rendu en Arabie, région déserte juste au sud-est de Damas, pour 3 ans.

[17 je ne suis même pas monté à Jérusalem vers ceux qui étaient apôtres avant moi, mais je suis aussitôt parti pour l'Arabie; puis je suis retourné à Damas.
18 Trois ans plus tard, je suis monté à Jérusalem pour faire la connaissance de Pierre, et je suis resté quinze jours chez lui.]

Ce séjour est à situer soit entre les versets 22 et 23, soit entre les versets 25 et 26. Plusieurs assimilent « un certain temps » à une longue période ; ils pensent que le gouverneur du roi Arétas a ordonné l’arrestation de Paul à son retour à Damas

 

(2 Corinthiens 11.32)

Cependant, on m'a fait descendre par une fenêtre dans une corbeille le long de la muraille et je lui ai échappé.

 

afin de préserver la paix avec les Juifs influents. Il est aussi possible que cette fuite soit survenue durant son premier séjour à Damas juste après sa conversion, alors que les pharisiens étaient déçus de sa défection ; il aurait fui en Arabie pour passer du temps seul avec Dieu et pour permettre aux chefs religieux de se calmer. Quelle que soit la bonne hypothèse, il est certain qu’il faut compter au moins 3 ans entre la conversion de Paul ;

(Actes 9.3-6)

3 Comme il était en chemin et qu'il approchait de Damas, tout à coup, une lumière qui venait du ciel resplendit autour de lui. 4 Il tomba par terre et entendit une voix lui dire: «Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu?» 5 Il répondit: «Qui es-tu, Seigneur?» Et le Seigneur dit: «Moi, je suis Jésus, celui que tu persécutes. 6 Lève-toi, entre dans la ville et on te dira ce que tu dois faire.»

et son voyage à Jérusalem

(Actes 9.26).

26 Arrivé à Jérusalem, Saul essaya de se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui car ils ne croyaient pas qu'il était un disciple.

 

Chapitre 9.26-27


26 Arrivé à Jérusalem, Saul essaya de se joindre aux disciples, mais tous avaient peur de lui car ils ne croyaient pas qu'il était un disciple. 27 Alors Barnabas le prit avec lui, le conduisit vers les apôtres et leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur qui lui avait parlé et avec quelle assurance il avait prêché à Damas au nom de Jésus.

Note :

Qu’il est difficile de changer une réputation ! Celle de Saul est terrible. Heureusement, Barnabas (cf Actes 4.36) (Joseph – celui que les apôtres surnommaient Barnabas, ce qui signifie «fils d'encouragement» –, un Lévite originaire de Chypre, )  fait le pont entre les apôtres et lui. Les nouveaux chrétiens (surtout ceux dont la réputation est peu reluisante) ont besoin de « parrains », d’amis qui marchent avec eux, les encouragent, les enseignent et les présentent aux frères et sœurs en Christ. Cherchons comment devenir des Barnabas pour de jeunes croyants.

 

Chapitre 9.27

27 Alors Barnabas le prit avec lui, le conduisit vers les apôtres et leur raconta comment, sur le chemin, Saul avait vu le Seigneur qui lui avait parlé et avec quelle assurance il avait prêché à Damas au nom de Jésus.

Note :

D’après galates 1.18-19 : 18 Trois ans plus tard, je suis monté à Jérusalem pour faire la connaissance de Pierre, et je suis resté quinze jours chez lui. 19 Mais je n'ai vu aucun autre apôtre, si ce n'est Jacques, le frère du Seigneur.

 Paul n’est resté que 15 jours à Jérusalem et n’y a rencontré que Pierre et Jacques.

 

Chapitre 9.29-30

 29 Il parlait aussi et discutait avec les Hellénistes, mais ceux-ci cherchaient à le supprimer. 30L'ayant appris, les frères l'emmenèrent à Césarée et le firent partir pour Tarse

Note :

Deux caractéristiques de Paul ressortent de ces versets, alors même qu’il n’est qu’un jeune converti : il est courageux et suscite la controverse. Ces traits marqueront tout son ministère.

 

Chapitre 9.30

30L'ayant appris, les frères l'emmenèrent à Césarée et le firent partir pour Tarse

Note:

Le séjour de Paul à Tarse permettra d’apaiser le conflit avec les Juifs et lui donnera le temps d’affermir son engagement. Après la conversion du plus zélé de ses persécuteurs, l’Eglise jouira d’un temps de paix relativement court.

 

Chapitre 9.36-42

36 Il y avait à Jaffa, parmi les disciples, une femme appelée Tabitha, ce qui signifie «gazelle». Elle faisait beaucoup de bien et donnait de son argent aux autres. 37 Elle tomba malade à cette époque-là et mourut. Après l'avoir lavée, on la déposa dans une chambre à l'étage. 38 Or Lydde est près de Jaffa et les disciples avaient appris que Pierre s'y trouvait; ils envoyèrent donc [deux hommes] vers lui pour le supplier de venir jusque chez eux sans tarder. 39 Pierre se leva et partit avec eux. A son arrivée, on le conduisit dans la chambre à l'étage. Toutes les veuves l'entourèrent en pleurant et lui montrèrent toutes les robes et les manteaux que faisait Tabitha quand elle était avec elles. 40 Pierre fit sortir tout le monde, se mit à genoux et pria. Puis il se tourna vers le corps et dit: «Tabitha, lève-toi!» Elle ouvrit les yeux et, quand elle vit Pierre, elle s'assit. 41 Il lui donna la main et la fit lever. Il appela ensuite les saints et les veuves et la leur présenta vivante. 42 Cela fut connu de tout Jaffa et beaucoup crurent au Seigneur.

Note :

Tabitha a fortement marqué son entourage par ses actes de bonté. La chambre est pleine de personnes qui pleurent sa mort, très probablement celles qu’elle a aidées, et la nouvelle de sa résurrection se propage à travers la ville. Dieu utilise de grands prédicateurs comme Pierre et Paul, mais il utilise aussi ceux qui ont le don de la générosité comme Tabitha. Au lieu de souhaiter avoir d’autres capacités, faisons un bon emploi de celles que Dieu nous a accordées.

 

Chapitre 9.36

36 Il y avait à Jaffa, parmi les disciples, une femme appelée Tabitha, ce qui signifie «gazelle». Elle faisait beaucoup de bien et donnait de son argent aux autres.

Note :  

L’importante ville maritime de Jaffa se situait au bord de la Méditerranée, sur une colline atteignant à peu près   35 m. Pour la construction du temple, les cèdres du Liban y avaient été amenés en radeaux depuis Tyr

 

(2 Chroniques 2.15)

Quant à nous, nous couperons autant d'arbres du Liban que tu en auras besoin. Nous te les expédierons par mer, attachés en radeaux, jusqu'à Jaffa, et c'est toi qui les feras monter à Jérusalem.»

 

(Esdras 3.7).

On donna de l'argent aux tailleurs de pierres et aux charpentiers, ainsi que de la nourriture, des boissons et de l'huile aux Sidoniens et aux Tyriens, pour qu'ils amènent du cèdre du Liban par mer jusqu'à Jaffa. On agit de cette manière suivant l'autorisation reçue de Cyrus, roi de Perse.

 

Le prophète Jonas y avait embarqué pour fuir l’Eternel (Jonas 1.3).[ Jonas se leva pour s'enfuir à Tarsis, loin de la présence de l'Eternel. Il descendit à Jaffa, et il trouva un bateau qui allait à Tarsis. Il paya le prix du transport et s'embarqua pour aller avec les passagers à Tarsis, loin de la présence de l'Eternel.]

 

Chapitre 9.43

43 Pierre resta quelque temps à Jaffa, chez un tanneur qui s'appelait Simon.

Note :

Les tanneurs travaillent le cuir. Comme il implique le contact avec des animaux morts, ce travail est considéré comme impur par la loi Juive. En logeant chez Simon, Pierre commence déjà à surmonter ses préjugés contre les personnes différentes de lui et dont les coutumes sont en opposition avec les traditions religieuses juives.

 

(L'original avec les mots d'aujourd'hui)

'Extrait de la Bible avec notes d'étude « Vie Nouvelle » - Louis Segond 21

121672973